Justice

Poussette fauchée: Procès renvoyé pour faire la lumière sur l'assurance du conducteur

Lundi 20 Novembre 2017 - 12:39

Le conducteur qui a fauché une poussette dans laquelle se trouvait un bébé d’un an au Port reste en détention provisoire. Une décision motivée par le risque de récidive et de non-représentation devant la justice jusqu'à la prochaine comparution devant la justice.

L'affaire a été renvoyée au 11 décembre pour le motif de mise en cause de l’assurance par la partie civile, cette problématique pouvant entraîner des difficultés d'indemnisation pour la partie civile. Le conducteur affirme qu'il était assuré mais son passé ne plaide pas en sa faveur. Il a déjà été mis en cause pour défaut d'assurance. 
 
Pour rappel, le Possessionnais de 46 ans conduisait ivre et roulait à contre-sens ce mercredi quand il a percuté la poussette que transportait un père de famille, au niveau du rond-point du Sacré Cœur. Il avait 2,08 gramme d’alcool par litre de sang.

L'individu, qui avait déjà été condamné quatre fois dont deux fois pour conduite en état d'ivresse et une fois pour défaut d'assurance, était placé en fin de semaine dernière en garde à vue dans les locaux du commissariat du Port. 

Après ce choc violent, la poussette ayant été éjectée sur une distance de deux mètres, le bébé d'un an avait été transféré à l'hôpital dans un état grave. Il souffre d'une fracture frontale, d'hématomes et de lésions au niveau des reins et des poumons, mais ses jours ne sont plus en danger. "Les médecins sont rassurants", a en effet confié le père de famille qui a livré ses impressions après l'audience

Laurence Gilibert sur place

[VIDEO] Le père du bébé témoigne  

 
S.H - M.A
Lu 2784 fois



1.Posté par Marie le 20/11/2017 12:48

il devient urgent de revoir les lois car rouler alcoolisé,sans assurance et sans permis devient monnaie courante sur cette ile, envisager d'envoyer les véhicules à la casse serait une très bonne chose, car tant qu'on ne touchera pas à la sacro sainte voiture ils recommenceront!

2.Posté par Merci aux juges ! le 20/11/2017 14:30 (depuis mobile)

Lors des procès de deux assassins alcoolisés, les deux chauffards ont été purement et simplement relaxés !!!
Motif, ''''s''ils avaient été à jeun, ils n''auraient pas pu éviter de tuer les deux piétons''''...
Quel signal envoie un tel jugement laxiste ?

3.Posté par Isis le 20/11/2017 14:54

@ 2 Il faut voir comment ça c'est passé, car si les piétons ont forcé le passage, ou sont passés hors passage protégé, ben la justice ne peut aboutir que comme ça... Car malheureusement, beaucoup de piétons ne respectent pas le code de la route, qui n'est pas spécifiques qu'aux véhicules toutes catégories. Il y va aussi de leur responsabilité, et ne pas avoir les yeux rivés sur leur smartphone quand ils traversent...

4.Posté par @ isis le 20/11/2017 17:08 (depuis mobile)

Je suppose que vous buvez aussi avant de conduire? Quand on bois, on ne conduit PAS! Si l''on ne conduit pas car bourré, il est impossible d''avoir un accident.
Seul des juges alcoolos ou des personnes comme vous peuvent excuser de tels comportement...

5.Posté par Ti tangue stressé le 20/11/2017 18:41

@ 1.Posté par Marie le 20/11/2017 12:48

BIEN DIT ET BIEN VUE.......

6.Posté par dionysien le 20/11/2017 22:52

Post 1 :Non pas la destruction du véhicule, mais sa vente afin d'indemniser les victimes ,création d'un fichier des personnes interdites de posséder une auto consultables par les vendeurs et loueurs de voiture, les assurances ,les forces de l'ordre , bien entendu après jugement par un tribunal .
Interdiction temporaire ou définitive !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >