MENU ZINFOS
Communiqué

"Pourquoi vouloir à tout prix précipiter les choses, et mettre tout le monde en danger ?"


Communiqué du collectif de défense des intérêts des Bénédictins et de Sabrina Ramin, conseillère départementale, concernant la réouverture des écoles le 11 mai :

Par Nicolas Payet - Publié le Mardi 28 Avril 2020 à 16:36 | Lu 689 fois

"Pourquoi vouloir à tout prix précipiter les choses, et mettre tout le monde en danger ?"
Le tout dernier avis rendu le 20 avril à l’Elysée et publié le 25 avril, le Conseil Scientifique, présidé par Jean-François DELFRAISSY a préconisé une série de mesures au gouvernement pour la sortie du confinement.

Notamment, le port du masque obligatoire dans tous les espaces publics, ils préconisent fortement la réouverture des écoles au mois de septembre.
Le maintien du télétravail autant que possible, le respect des gestes barrières et une politique massive de test pour réussir cette sortie.

Dans les espaces clos et en particulier dans les transports en commun, les experts insistent sur le fait que « le non-respect des règles de distances physiques d’un mètre, que les usagers portent ou non un masque de protection, constitue un vecteur important de la transmission du virus, ce qui pourrait conduire à la reprise incontrôlable de l’épidémie ».
 
Si on doit suivre toutes ces recommandations, la Commune de Saint Benoit, n’est pas en mesure malheureusement de les mettre en œuvre actuellement, parce qu’il n’y a plus personne à la commande de cette mairie pour assurer la sécurité de nos concitoyens.
 
Le Collectif de défense des intérêts des bénédictins et moi-même, nous portons la voix d’un grand nombre de parents et d’enfants de Saint Benoit inquiets pour leur santé, et nous demandons aux services de l’Etat, à Monsieur le Préfet et à Monsieur le Recteur de l’Académie de repousser l’ouverture des écoles au mois de septembre, afin de permettre aux services de la mairie d’avoir les moyens de s’organiser, tant financièrement qu’au niveau du personnel. Laisser le temps également aux directeurs, aux enseignants de mieux s’organiser pour appliquer toutes les mesures de sécurité pour la prochaine rentrée scolaire en septembre, en toute sérénité.
 
Il reste quelques semaines après le déconfinement du 11 mai avant les grandes vacances scolaires, et jusqu’à présent l’ensemble des Réunionnais a bien géré cette crise en respectant les consignes et les gestes barrières.

Pourquoi vouloir à tout prix précipiter les choses, et mettre tout le monde en danger ?
Nos enfants ne sont pas des cobayes, nous nous opposons fermement à la réouverture des écoles, le 18 mai, mais nous suggérons la possibilité de poursuivre les enseignements à distance.

Un regard inquiet également sur la question de la réouverture de l’Aéroport et du Port. Il est absolument nécessaire et incontournable pour nous, de dépister systématiquement toutes les personnes provenant des zones à risques, en avion ou par bateau. Ces personnes doivent être soumises à une surveillance sanitaire et un auto-confinement pendant 14 jours, afin d’éviter au maximum un rebond de l’épidémie de Covid-19 à la Réunion, comme on peut le constater en Allemagne en ce moment.
 
De ce fait, pour préparer au mieux la prochaine rentrée scolaire dans les meilleures conditions, nous sollicitons une aide exceptionnelle des collectivités, dont le Conseil Départemental, la Région Réunion et la CIREST, afin de permettre à l’ensemble des écoles d’être équipé en nombre suffisant en masques, en gels hydroalcooliques et des équipements adaptés aux agents municipaux pour reprendre le travail dans de bonnes conditions.

Cette crise sanitaire sans précédent a bouleversé le monde entier, mais ce que l’on peut retenir de ces moments difficiles, c’est cet élan de solidarité, de générosité entre les personnes, les professionnels de santé notamment.
 
Cette entraide et ce soutien que sollicite le Collectif de défense des intérêts des Bénédictins pour les familles de Saint Benoit, sont très souhaitables pour l’ensemble des Réunionnais, à l’échelle départementale, pour les 24 communes de l’île.
Ensemble, on est plus fort, ensemble nous vaincrons ce virus !
 
  • Le Collectif de défense des intérêts des Bénédictins
  • Sabrina RAMIN Conseillère Départementale




1.Posté par oté la Réunion le 28/04/2020 20:17

Si on doit suivre toutes ces recommandations, la Commune de Saint Benoit, n’est pas en mesure malheureusement de les mettre en œuvre actuellement, parce qu’il n’y a plus personne à la commande de cette mairie pour assurer la sécurité de nos concitoyens.
Si vous dites vrai, il faut mettre la commune sous tutelle! Où est le maire? Où est l'équipe municipale? Le DGS, les DGA et les Directeurs! Il y a une équipe, à la commande! L'ancien DGS a quitté ses fonctions en fin d'année mais la première adjointe et la majorité est toujours là!
Il y a la dengue et le coronavirus à St Benoît mais tout va bien! Les écoles peuvent rouvrir!
Sinon, apportez un argumentaire! Il y a des hautes herbes, des gîtes larvaires, des immeubles en ruine, une ville sale et peu dynamique... Mais toutes les villes de la France vont être comme ça bientôt, avec la crise économique! Pour une fois, cette commune a une longueur d'avance sur toutes les autres!

2.Posté par De la clos à la rame le 29/04/2020 06:29

Un Communiqué du collectif de défense des intérêts des Bénédictins et de Sabrina Ramin,


Bravo Madame , vous reconnaissez de ne pas être là pour défendre les intérêts des bénédictins.?

3.Posté par Bénédictin le 29/04/2020 11:01

Rejoignez Selly pour faire face à l'inaction municipale!
Un conseil municipal exceptionnel va avoir lieu!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes