MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

Pourquoi tout le monde est d'accord pour enterrer le RSTA...


Par - Publié le Samedi 27 Juillet 2013 à 17:10 | Lu 1154 fois

Pourquoi tout le monde est d'accord pour enterrer le RSTA...
Samuel Mouen a promis que si les partis politiques réussissaient à mobiliser 3 à 4.000 personnes demain sur le Barachois, il arrêterait sa grève de la faim.

Or, tout le monde, pour des raisons diverses et parfois opposées, souhaite qu'il recommence à s'alimenter. Et tout le monde mettra donc les moyens pour qu'il y ait le maximum de monde demain, sur le Barachois, autour du représentant auto-désigné des Indignés à la Réunion.

La Droite va mobiliser en masse. On peut la comprendre. Pas vraiment pour Samuel Mouen, mais pour lancer la bataille des municipales et cristalliser l'exaspération des Réunionnais contre la politique du gouvernement. Les textos d'appel à la mobilisation crépitent, les bus sont prêts au départ, les sandwichs  préparés et les boissons mis au frais. Tout est prêt pour la grande démonstration de force.

Le PCR et les partis de Gauche, autre que le PS et le Progrès, vont également mobiliser, histoire de ne pas laisser le champ libre à la Droite.

Et si Gilbert Annette était machiavélique, et tout le monde sait qu'il ne l'est pas, lui aussi enverrait ses militants demain matin grossir les rangs de la manifestation. Les tentes dressées sur le Barachois sont comme une verrue plantée sur son visage et le symbole de la lutte des Réunionnais contre la politique du gouvernement socialiste. Plus vite elles disparaitront, plus vite les choses reprendront leur cours normal....

Quant au Préfet, s'il le pouvait, il demanderait à son personnel d'aller manifester en masse demain, histoire d'être débarrassé de cette problématique du RSTA. Ce ne sont pas les dossiers délicats qui lui manquent et voir disparaitre celui là lui permettrait à n'en pas douter de pousser un "ouf" de soulagement...

Car, et c'est bien là tout le paraoxe de la manifestation de demain : Elle est vécue par tout le monde comme une façon d'enterrer définitivement le dossier du RSTA, et non pas comme un moyen de dynamiser les énergies pour engager une nouvelle étape dans le bras de fer avec le gouvernement en vue de son maintien.

Tout le monde a acté le fait que le gouvernement ne reviendra pas sur sa décision de mettre fin au dispositif, à part le naïf de Samuel Mouen qui est le seul à y croire encore.

Le RSTA est mort. Vive le RSTA...


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Caton2 le 27/07/2013 18:08

Nou lé pas plus nou lé pas Mouen!

2.Posté par bourbon pointu le 27/07/2013 20:29

Complètement d'accord !
A chacun son objectif : Merci Samuel Mouen.

3.Posté par R I P O S T E le 27/07/2013 21:03

" le naïf de Samuel Mouen qui est le seul à y croire encore. " C''est aller un peu vite en une conclusion hâtive d'enterrer définitivement le dossier du RSTA qu' on aime ou n'aime pas Samuel Mouen , on parle de lui dans les chaumières depuis 14 jours et tout le monde trouve un intérêt à commenter en cette période d'hiver austral à commencer par tous les médias où la pub aidant par une recette dans les caisses , faut pas oublier la crise lé la et tous les moyens lé bons .

4.Posté par Au nom de la Rose le 27/07/2013 22:42

La jauge baisse 3  à 4000 alors qu’il y a deux jours on était à 5 − 10.000.
Samuel en a ras la casquette.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes