MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Pourquoi les écolos quittent le navire


Parce que la soupe du gouvernement ne serait plus assez bonne ? Parce que, tout compte fait, nous, les maroquins, bof ? Parce qu’ils seraient définitivement allergiques à Valls qui leur donnerait des boutons ?

Par André Pouchet - Publié le Mercredi 2 Avril 2014 à 12:14 | Lu 255 fois

Pourquoi les écolos quittent le navire
Mon œil ! Laissez-moi rire… Les écolos se sont toujours bien accommodés de Valls, lequel en réalité leur a été fort utile puisqu’il leur permettait à peu de frais, en faisant mine de le combattre férocement et en le brocardant toutes les fois qu’ils le pouvaient, de se mettre en valeur à l’intérieur du gouvernement Ayrault. Quant aux maroquins ministériels, loin d’en être blasés, ils en sont extrêmement friands, puisque à chaque négociation avec le Parti Socialiste, ils en réclament toujours plus. Les écolos ne sont en effet jamais les derniers quand il s’agit d’aller à la soupe : on l'a bien vu en mai 2012 où ils ont demandé et obtenu deux portefeuilles malgré le score ridicule de leur candidat au 1er tour des présidentielles (Eva Joly : 2, 31 %).
 
Alors ? Pourquoi ? Mais parce que les élections européennes sont dans deux mois ! Pour eux, en effet, il ne s’agit nullement d’une rupture stratégique fondamentale, d’un divorce définitif avec leurs protecteurs socialistes, mais seulement d’un retrait tactique momentané. Ils voudraient faire en sorte que les électeurs, au moment de mettre un bulletin dans l’urne pour les élections européennes veuillent bien ne plus se souvenir (l’opinion étant, on le sait, facilement oublieuse) que depuis mai 2012 ils ont été intégralement partie prenante de la gestion calamiteuse du gouvernement Hollande/Ayrault et qu’ils portent donc eux aussi l’entière responsabilité de tous ses échecs. Ils voudraient tenter de se refaire une virginité à bon compte et se présenter devant les électeurs comme d’innocents et candides candidats à qui rien de négatif ne pourrait décemment être imputé. Ils espèrent ainsi pouvoir faire facilement un carton, rafler la mise et même humilier ces protecteurs socialistes qu’habituellement ils sont réduits à parasiter humblement. 
 
L’électorat écolo, on le sait, recoupe largement celui du PS et de Mélenchon. Pour une large part, il est constitué de fonctionnaires (des profs en particulier) et de bobos urbains, lesquels, en fonction des circonstances et du temps qu’il fait, vont se porter tantôt sur les uns, tantôt sur les autres, afin de manifester leur bonne ou mauvaise humeur du moment. On peut donc s’attendre à ce qu’aux prochaines européennes les Verts, aussi bien que Mélenchon d’ailleurs, fassent un excellent score, en récupérant beaucoup de voix issues de cet électorat capricieux qui auront cette fois-ci répugné à aller vers la liste socialiste, décidément peu appétissante pour le moment.
 
Renforcés par le score triomphal qu’ils peuvent raisonnablement escompter (il n’est pas exclu que cette fois-ci ils parviennent à dépasser le score socialiste : en juin 2009 déjà, avec 16,28 %, ils avaient quasiment rattrapé celui-ci qui n’était que de 16,48 %), ils seront alors à même de réclamer à ce pauvre Hollande, plongé dans une déconfiture toujours plus grande, encore plus de portefeuilles et des portefeuilles encore plus importants qu’aujourd’hui… Le tour, croient-ils, sera alors joué ! 
 
Si la manœuvre est habile, certes, nos braves écolos oublient cependant quelque chose d’important. Y aura-t-il en face d’eux à cette date une présidence Hollande viable, qui tienne encore à flot ? Les sondages donnent pour le moment l’UMP et le FN largement en tête avec l’un et l’autre entre 22 et 24 %. Et cela peut encore s’aggraver (je veux dire s’améliorer !) considérablement. Le FN peut, comme Marine Le Pen en a proclamé l’objectif, arriver en tête du scrutin. Alors, à force de descendre vers des abîmes d’impopularité toujours plus profonds, le capitaine de pédalo prenant enfin acte de son impuissance et du rejet massif des Français à son égard, ne se résignera-t-il pas à dissoudre la chambre ou carrément à démissionner ? 
 
André Pouchet, le 2 avril 2014



Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes