Courrier des lecteurs

Pourquoi le vote populiste ?

Mercredi 31 Octobre 2018 - 09:43

Mettre en exergue le terme populiste est déjà un choix. Celui de préférer l’euphémisme au terme plus cru de dictature. Il est vrai que c’est un vote, donc une représentation de la démocratie. C’est inexact. Montesquieu, dans « L’Esprit des Lois », arguait que l’élection était affaire d’aristocratie, tandis que la vraie démocratie se nourrissait du tirage au sort. Tocqueville se moquait du suffrage universel en disant qu’il saurait très bien dire au peuple comment voter. Nous y voilà donc. Le peuple brésilien, à l’instar des Italiens, Polonais, Hongrois, Philippins, et même Etasuniens, a préféré voter pour l’outrance verbale, pour l’intolérance sectaire envers les femmes, les homosexuels, et que sais-je encore ? 

Il est des explications conjoncturelles, et je prie pour que cela soit les seules : on dit qu’il s’agit d’un vote social ; très certainement. Les classes moyennes inférieures souffrent terriblement d’un ordre économique mondial, peut-être d’un Nouvel Ordre Mondial (NOM), dominé par les théories économiques ultra-libérales, l’austérité imposée, les tarifs régentés par l’OMC, les traités commerciaux favorisant le capitalisme débridé, assurément pas la protection du climat ou de la pauvreté sur cette Terre.

Une autre explication est encore plus locale : la récession de 2015-2016 au Brésil, et les violences qui s’en sont suivi dans une société gangrenée de corruption et de criminalité.

Toutefois on peut observer d’un peu plus haut ces nationalo-populismes qui prennent le pouvoir, ou qui ont failli le prendre ; même en France, nous ne sommes pas à l’abri. Marine Le Pen a montré ses piètres talents de débatteuse face au représentant du NOM, qui a précipité sa défaite en 2017. Les problématiques internationales sont communes : sécurité, immigration, paupérisation des classes moyennes, peur de la mondialisation et du déracinement. Les réponses apportées par le NOM n’étant pas satisfaisantes, on comprend le désarroi des électeurs. Car enfin les réponses sont ailleurs : les réfugiés ne sont-ils pas avant tout d’origine climatique, devant la misère dans laquelle ils s’enlisent avec le changement climatique, l’appauvrissement des sols jusqu’alors garants de leur nourriture, les sévices dictatoriaux dont ils font l’objet, les guerres tribales ou ethno-religieuses ? Tant que les seules réponses qu’apporte le NOM seront d’ordre néo-libéral, je crains une expansion virale des démocratures vers les dictatures. Et qui pourrait préfigurer ce que l’Homme a déjà connu avant le deuxième conflit mondial. Qui, je le rappelle, a fait plus de 60 millions de morts. Qu’en serait-il d’un troisième ?
Bruno Bourgeon
Lu 401 fois



1.Posté par miro le 31/10/2018 11:59

n'importe quoi ! .... M le P était malade et sous influence de thérapeutiques non appropriées. Quand je vous disais que ces charlatans de thérapeutes ne connaissent rien de leur sujet préféré : le traitement de leur malades ! .....

2.Posté par Grangaga le 31/10/2018 12:12

Tocqueville se moquait du suffrage universel en disant qu’il saurait très bien dire au peuple comment voter. Nous y voilà donc. Le peuple brésilien, à l’instar des Italiens, Polonais, Hongrois, Philippins, et même Etasuniens, a préféré voter pour l’outrance verbale......

Et si lo z'is'twarr' la komanss' an Franss' mèm' èk' ....Macron, ou lo pèpp' la rozètt' toutt' lé parti politik'....
Marine....in fy " de ", y passera zamé..........
Mé domin in ....Houellebecq ou in Zémour y prézantt' a zot'..........
N'ora pi bézwin domann' ....deu fwa.......

3.Posté par JORI le 31/10/2018 12:16

Et quel serait selon vous le parti qui apporterait des solutions aux français car hormis les partis extrémistes, les autres ont tous gouverné sans apporter de solution?.

4.Posté par Bertel de Vacoa le 31/10/2018 15:34

Si on commençait par régenter le commerce d'armes, il est presque sûr qu'il y aurait moins d'effets "boomerang" ... Ces effets ne touchent que les citoyens des pays vendeurs d'armes en leur pourrissant la vie.... jamais celle de leurs dirigeants !

5.Posté par klod le 31/10/2018 19:59

de l'humanisme ....................... de l'arrivée au pouvoir d'Hitler par "un vote démocratique" à aujourd'hui ;

la démocratie est ce que l'on a inventé de mieux ............... certes restons vigilants! lord mercy .

6.Posté par klod le 01/11/2018 15:15

le populisme fait appel au bas instincts humains : je me protège , je protège ma famille , je protège ma "nation" .............. le reste , qu'ils crèvent ............................


triste , loin des idéaux républicains : italie, hongrie , brésil , pour ne parler que de la sphère "occidentale" ...............................

après nous avons les "dictatures" ou "pseudo-démocratie" turque, russe , chinoise , cubaine , moyen orientale à la wahabisme, syrienne , africaine , comores, .................

le populisme , késaco ? ousanousava ? ziskakan ?

de l'humanisme et du respect de chacun ................... non , c'est pas gagné .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 12 Novembre 2018 - 11:44 Collusion ARS, departement et ... SANOFI