MENU ZINFOS
Société

Pourquoi le Piton des Neiges n'est pas un volcan éteint et peut entrer en éruption ?


Afin de bien comprendre la complexité de ce phénomène, faisons ensemble un retour dans le passé, à l’origine même de la naissance de La Réunion.

Par Circé - Publié le Vendredi 17 Septembre 2021 à 09:33

Pourquoi le Piton des Neiges n'est pas un volcan éteint et peut entrer en éruption ?
Comme vous le savez, notre île trouve sa genèse dans la fusion partielle du manteau sous-marin. L’éruption se manifeste, de manière plus ou moins combinée, par des émissions de laves, par des émanations ou des explosions de gaz, par des phénomènes hydro magmatiques etc… Les laves refroidies constituent des roches éruptives qui peuvent atteindre des milliers de mètres d’épaisseur.

Ainsi, il y a environ 3 millions d’années un massif se forme au-dessus du niveau de la mer, c’est la naissance du Piton des Neiges. Dans un premier temps, ce volcan, à tendance effusive, édifie une coupole de basalte à olivine (les mêmes basaltes que ceux de la grande coulée de la Fournaise en 2007 le long du rempart du Tremblet). Après une période de calme, il se manifeste de nouveau avec une série de laves indifférenciées qui forment la deuxième coupole : le volcan de la Fournaise. Ce processus géologique a été étudié par Pierre Nativel dans sa thèse de géologie, soutenue en 1978 à Paris.

Ce que nous pouvons aujourd’hui démontrer est que le magma profond continue toujours sa remontée en direction du Piton des Neiges, mais avant d’y arriver il se subdivise en deux flux distincts : le plus important alimente le volcan de la Fournaise, l’autre nourrit les réservoirs souterrains… du Piton des Neiges.

Si le Piton des Neiges entrait en éruption, on sait que ce volcan ferait disparaître toute vie sur la surface du cirque et ses alentours pour laisser place à une énorme cavité, comme ce fut le cas jadis pour l’ennoyage complet du cirque des Marsouins. C’est pourquoi l’Observatoire Volcanologique de la Plaine-des-Cafres surveille en permanence l’activité de nos deux volcans.

Par ailleurs, ce volcan pourrait être du type effusif (ex : les laves du Piton de la Fournaise) ou pire, de type explosif avec des projections dans l’atmosphère qui pourraient retomber ici ou là, au gré des vents. Ce dernier modèle s’est déjà produit par le passé et les exemples ne manquent pas, comme les dépôts de cendres visibles grâce aux tranchées de la route en amont du Théâtre de Saint-Gilles.

Malgré les progrès considérables accomplis par les recherches scientifiques volcanologique et géographique, nul ne sait aujourd’hui quand et où cette menace va avoir lieu, ce ne sont pas là des pratiques empiriques et divinatoires.

Aussi poursuivre constamment les études, et de manière éclairée par des situations similaires dans le monde, pour mieux connaître et prévoir est une démarche obligée. Ceci n’est non seulement affaire de scientifiques et d’observateurs avertis mais également de nos décideurs par la mise en œuvre d’une politique responsable et assumée de prévention et de précaution.

Il est donc important de se souvenir qu’un paysage n’est jamais figé dans le temps, il évolue, il vit chaque instant… Prenez le temps de l’admirer et de le respecter.

Je me permettrai, pour conclure, de reprendre les mots de Jean-Luc Haurie : "Les risques dits naturels ne sont pas une fatalité mais il convient de s’en prémunir par prévention systématique des mouvements de terrain et par une meilleure gestion de développement durable de notre île".
 

L’île est un grand livre ouvert,

Parée de gris ou parée de verts,

Une invite à la joie de la lire

Et au petit bonheur de la dire !

Car le paysage est connivence

Et la nature offre la jouvence

A tous ceux qui, volontaires,

Cherchent l’accueil de la Terre.






1.Posté par A mon avis le 17/09/2021 11:32

Compte tenu de la dérive des continents, et de la nature de point chaud du volcanisme de La Réunion, la probabilité d'un déplacement des cheminées de lave est plus grande vers le sud que vers le nord.
C'est le même point chaud qui a formé l'ïle Maurice avant et plus largement Les Mascareignes.
(le "point chaud" est fixe et c'est la plaque indo-océanique qui se déplace vers le nord)

2.Posté par Hugo le 17/09/2021 12:16

En voilà un article qu il est bien!

3.Posté par Abel le 17/09/2021 12:29

La dérive des continents est un concept abandonné depuis une centaine d’années…

4.Posté par polo974 le 17/09/2021 12:47

""" nul ne sait aujourd’hui quand et où cette menace va avoir lieu """

Surtout, nul ne sait SI...

Très improbable, vu que l'île fout le camp au nord...

5.Posté par Buenos 974 le 17/09/2021 14:13

Wikipedia: " la dérive des continents est devenue une réalité attestée par des observations directes et indirectes, et que l'on comprend dans le cadre plus général de la théorie de la tectonique des plaques".

6.Posté par Leo le 17/09/2021 15:03

Il est plus probable qu'une faille eruptive s'ouvre à la plaine des Cafres que d'avoir un réveil explosif du Piton des neiges.
Il ne faut pas oublier que le PDN a eu des phases effusives et pas seulement explosives. Pour ce qui est du futur lointain la future îles des Mascareigne est déjà en train de se former par quelques milliers de mètres de fond au sud de La Réunion

7.Posté par ARS le 17/09/2021 15:15

Parait que Bellatrix et la Région néna une solution de secours!

8.Posté par A mon avis le 17/09/2021 15:47

@ 3.Posté par Abel : vous avez raison.
Plutôt que de parler de "dérive des continents",( théorie de Wegener élaborée au début du XXè siècle) il et plus juste de parler de tectonique des plaques.

9.Posté par Thierry Massicot le 17/09/2021 19:14

Pour tout savoir(où presque) et apporter bon nombres de précisions sur cet article, visiter " la Maison du volcan" Il y a une salle avec un plan en relief où la genèse de l'île, assez complexe avec 3 volcans, celui des Alizés s'étant effondré ayant permis au Piton des neige d'émerger sur la bête (enfin un truc comme ça) est très bien expliqué.. Salle de cinoche, enfin petit film et effet spécial garanti.. Super pour les grands et les petits.

10.Posté par Zarin le 17/09/2021 19:44

" la dérive des continents" ?
Pas celle de l'humanité ???

11.Posté par Titi984 le 17/09/2021 20:12

Et un des signes précurseurs sera un cône volcanique hors enclos (style piton hyacinthe, piton monvert…) et ce phénomène se reproduit aux alentours des 10 000 ans et nous sommes dans cette période à l’ère géologique pas humaine.)

12.Posté par dudule974 le 17/09/2021 22:31

la tendance la plus générale est un déplacement des cavites volcaniques, des cheminées vers le Sud Esr
Donc une éruption du Piton des neiges est très peu probable.

13.Posté par Lulu le 18/09/2021 07:03

billet très intéressant, merci à l'auteur, un passage à la maison du volcan me serait aussi utile tiens!

14.Posté par Briandoht le 18/09/2021 10:23

Le Piton des neiges  peut se réveiller à tout moment comme l’éruption du volcan Eyjafjoll qui est entré en activité  après 190 ans de sommeil . D’après les spécialistes, une nouvelle éruption mettrait 1 an à atteindre la surface ! On aurait donc le temps de prendre les mesures nécessaires.
Impossible de prévoir si l'éruption du Piton des Neiges arrivera dans 100 ou 10 000 ans .
Les surveillances par les volcanologues se font aussi au delà de la zone d activité de la Fournaise. 

15.Posté par Briandoht le 18/09/2021 10:27

Dans le passé moins lointain( environ 4700 ans) de la dernière éruption du Piton des Neiges, le flanc du Piton de la Fournaise s est effondré dans la mer provoquant un méga tsunami.
Selon des spécialistes , il existe un risque d effondrement de toute la zone du volcan qui serait précédé de gros séisme.
La Réunion était bien plus actif il y a des millions d'années et son point chaud située au dessous de l île aurait contribué à l'extinction des espèces du globe !
 La Réunion constitue l’un des plus beaux laboratoires naturels dans le monde pour étudier le volcanisme.

16.Posté par A mon avis le 18/09/2021 19:20

@ 15.Posté par Briandoht
En effet, un nouvel effondrement du massif de la Fournaise est tout à fait envisageable, étant donné l’existence de vastes failles listriques sous le massif. C'est la rupture de ces failles qui a déjà provoqué l'effondrement et la formation de trois caldéra dont la plus récente est visible au pas de Bellecombe qui donne une idée de la hauteur de l'effondrement.

Mais les temps de l'échelle géologique ne sont pas ceux de l'échelle humaine !

17.Posté par A mon avis le 18/09/2021 19:32

@ 15.Posté par Briandoht vous écrivez :
"La Réunion était bien plus actif il y a des millions d'années et son point chaud située au dessous de l île aurait contribué à l'extinction des espèces du globe !"

Quelques précisions :

Il y a 65 millions d'années la Réunion n'existait pas, et c'est l'Inde qui se trouvait à sa place au dessus de ce "point chaud". Point chaud beaucoup plus actif en effet et qui a déversé des quantités gigantesques de laves (Trappes du Dekkan) et libéré des grandes quantités de gaz volcaniques peut-être à l'origine de la disparition des dinosaures (selon une hypothèse) au "même moment" (on parle en millions d'années) où une météorite percutait la Terre au large du Mexique actuel. (autre hypothèse de la cause de disparition des dinosaures)

18.Posté par Briandoht le 19/09/2021 08:27

@16 A mon avis
.........Mais les temps de l'échelle géologique ne sont pas ceux de l'échelle humaine !............

Vous avez raison , mais 4700 ans à l'échelle géologique ce n'est rien .
La Réunion est un des plus hauts massifs volcaniques de la planète,
les risques majeurs qui correspondent au processus d'évolution géologique existent et ne doivent pas être pris à la légère, même à l échelle géologique.

Un 2ème effondrement d envergure au P de la Fournaise pourrait se produire à n'importe quel moment.
Ces scénarios de l'extrême émanent de hauts scientifiques du monde entier lors des séminaires sur les risques naturels dans l océan indien.

19.Posté par Briandoht le 19/09/2021 08:44

@17 A mon avis

Selon une théorie récente, ce serait la combinaison de ces 2 grandes catastrophes (astéroïde et liberation des gaz iridium de deccan) qui serait responsable des extinctions massives de la crise Crétacé-Tertiaire .

20.Posté par Minerve le 19/09/2021 08:56

Un effondrement de l’enclos comme dans le passé va crée un autre enclos mais la Reunion ne va pas trop subir des gros dégâts, par contre l’effondrement va créer un énorme tsunami qui va se diriger droit sur l’île Maurice première île atteint, par son relief le tsunami fera des gros dégâts. Les volcanologues savent déjà ce scénario catastrophique est peut-être éminent vu qu’un premier effondrement a déjà eu lieu il n’y a pas longtemps et avec tous ces éruptions les chambres magmatique sont vides.

21.Posté par Thierry Massicot le 19/09/2021 12:22

19.Posté par Briandoht le 19/09/2021 08:44
En fait, l'iridium on le trouve dans la mince couche, la limite KT, qui sépare le crétacé du tertiaire.. N'existant pas sur Terre, il n'a pu qu'être apporté par la météorite.. Donc à priori, n'est pas en rapport avec le super volcanisme qui effectivement a participé à l'extinction des 🦕.

22.Posté par Briandoht le 19/09/2021 14:00

@20.Posté par Minerve
Une telle catastrophe serait précédée de signes précurseurs sous la forme de gros séismes.
Dans le scénario le plus catastrophique où il a été considéré l’effondrement de toute la zone du Piton de la Fournaise comprise dans l’enclos soit 90 km3 de roches. Des vagues pluridécamétriques toucheraient Saint-Denis (40m),St-Pierre(60m) onze minutes après l’initiation de l’effondrement. L’eau pourrait entrer jusqu’à 5 km à l’intérieur des terres touchant des villes comme Saint-André. Des vagues encore plus importantes de l’ordre de 100 m de haut pourraient toucher Maurice située dans l’axe de l’effondrement.

23.Posté par A mon avis le 19/09/2021 17:02

@ Minerve
Quand vous parlez de scénario catastrophique "imminent" il faut relativiser le "imminent" à l'échelle géologique.
Actuellement aucun signe d'un tel effondrement ne semble être mis en évidence.

@ Thierry Massicot et Briandoht : la combinaison des deux phénomènes est le scénario le plus logique. D'autant que l'extinction de la biodiversité s'est déroulée sur une période relativement longue et plus ou moins progressive selon les espèces.
Les théories évoluent et se précisent en fonction des nouvelles découvertes et de l'évolution des techniques de recherche. Ainsi va la science.

Comme le dit l'auteur du billet :

L’île est un grand livre ouvert,
Parée de gris ou parée de verts,
Une invite à la joie de la lire
Et au petit bonheur de la dire !


Il suffit d'avoir les bonnes méthodes de lecture !

24.Posté par Briandoht le 19/09/2021 17:52

@21.Posté par Thierry Massicot

Tous les échantillons ont donnés des teneurs en iridium inférieures au seuil de détection, sauf ceux du Piton de la Fournaise où les concentrations en iridium atteignent plusieurs mg/tonne. Ces résultats viennent confirmer ceux des Américains obtenus pour le Kilauea à Hawaï et montrent qu'un certain type de volcanisme dit de "point chaud" est générateur d'iridium à la surface de la Terre.

Par ailleurs, ces résultats s'intègrent parfaitement dans le scénario volcanique de la crise Crétacé-Tertiaire puisque le Piton de la Fournaise est situé dans la zone d'activité du point chaud qui aurait engendré les laves du Deccan, il y a 65 millions d'années.

Aujourd'hui, I'iridium n'est donc plus considéré comme le marqueur exclusif de la matière extra-terrestre.

25.Posté par A mon avis le 19/09/2021 23:03

@24
intéressant !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes