MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Pour une Continuité territoriale juste, réelle et constante


Par Fabrice LEBON - Publié le Jeudi 16 Octobre 2014 à 09:23 | Lu 501 fois

C'est en ma qualité de jeune élu “libre”, mais surtout en tant que jeune n'ayant jamais eu l'opportunité de me rendre en métropole, que je tenais, par ce courrier, à apporter mon soutien pour le maintien du dispositif d'aide à la continuité territoriale.

La Réunion est un territoire français dont les spécificités liées à l'éloignement et à l'insularité ont été reconnues, d'où l'existence de cette aide à la mobilité ! Cette reconnaissance ne peut être remise en cause car elle permet à une partie des réunionnais (en fonction de leur moyen) de rendre visite à leurs enfants, à leurs familles, à leur amis en métropole. Elle permet à nos malades et leurs proches d'aller prendre soin d'eux quand cela n'est plus possible dans l'ile. Puis elle permet à nos étudiants, à nos sportifs d'aller plus loin pour leur réussite.

Nous devons nous mobiliser pour le maintien de la continuité territoriale au-delà de tous les clivages politiques.

Néanmoins, je constate et regrette que mes confrères élus, qui appellent la population réunionnaise à se mobiliser pour demander le maintien de la participation de l'Etat à un même niveau dans le dispositif de continuité territoriale, ne revendiquent pas dans le même temps la baisse des prix des billets d'avion... ce qui, à mon sens, est l'autre condition indispensable pour que notre continuité territoriale devienne juste, réelle et constante.

- Juste: car cette baisse du prix du billet d'avion serait profitable à tous ! Aux réunionnais voyageant dans un sens ou dans l’autre, mais également aux touristes ! et cela sans aucune condition de revenus.

- Réelle: car cette baisse du billet d'avion ne permettrai plus aux compagnies aériennes de réajuster leurs tarifs à la hausse du fait de l'existence de la continuité territoriale. Pour faire simple : j'augmente mes tarifs de quelques euros car mes passagers bénéficient de l'aide à la continuité territoriale !!! Stop !

- Constante: car cette baisse du billet d'avion s'appliquerait toute l'année sans distinction (pendant ou hors période de vacances).

Ainsi pour que la continuité territoriale devienne juste, réelle et constante, il faut un engagement politique fort concernant le maintien de la participation de l’état et la baisse des prix des billets.

Les Députés et le Sénateurs , qui justement appellent à la mobilisation, doivent également prendre toutes leurs responsabilités pour que les tarifs pratiqués par les compagnies aériennes ne soient plus un frein à la mobilité des réunionnais. Nos spécificités liées à l'éloignement ne doivent pas seulement être reconnues au travers d'une aide publique réservée à une catégorie de la population mais doit être également reconnus par les compagnies aériennes.
Ainsi j'invite ceux qui votent les lois à devenir force de proposition de lois en la matière au sein de leurs assemblées respectives et défendre les intérêts des réunionnais à travers une reconnaissance légale de nos spécificités.

Nos dirigeants doivent également utiliser le levier de la concurrence en se servant de notre compagnie régionale et imposer par son biais des offres tarifaires justes, pour forcer un alignement à la baisse du prix des billets d'avion des autres compagnies. L'ouverture de notre ciel aux compagnies internationales et low-cost en favorisant leur implantation dans notre ile est également une solution pour permettre la baisse des tarifs aériens pour les Réunionnais et ceux qui nous visitent.

L’engagement de l’état dans le dispositif de continuité territoriale et la régulation à la baisse du prix du billet sont les seules conditions qui nous permettront de poser les bases d'une véritable mobilité ouverte au plus grand nombre.

Revendiquons : Nou lé pas plus, nou lé pas moin ! mai accept not spécificité !

Fabrice LEBON
Conseiller municipal de Petite-Ile
Conseiller communautaire de la CIVIS




1.Posté par comme un avion sans ailes le 16/10/2014 10:39

Pour votre gouverne :
Dans les années 80, une seule compagnie Air France.
A l'époque, pour avoir une chance d'avoir un billet pour les vacances scolaires en VPT ( voyage pour tous , avec en 82 un sac avec sandwich et coca pour tout repas - 14 heures de vol avec obligatoirement une escale technique à Djeddah, ou Tana ou Nairobi ou Djiboutiavec impossibilité de descendre de l'avion!) il fallait réserver 6 mois à l'avance et payer immédiatement sous la pression très "aimable" de l'agence AF de St Denis qui sous entendait que sinon, le billet risquait de sauter. Et ce billet coutait 8500 F .

Aujourd'hui, en s'y prenant 2 ou 3 mois à l'avance et avec le choix des compagnies d'aujourd'hui , j'ai toujours pu voyager même en période de vacances scolaires pour environ 90 à 950€ donc nettement moins. Seule restriction, je ne voulais pas partir le jour même des vacances et je ne rentrais pas le dernier jour , en gros , j'accepte de "perdre" 2 ou 3 jours
Le prix du billet a donc baissé.
D'autre part , il ne faut pas oublier que quasiment la moitié du prix du billet est composé de taxes qui reviennent , non pas à la compagnie mais à l'aéroport , la CCIR et autre Région...

2.Posté par la crise le 16/10/2014 10:43

A première vue, vous semblez avoir raison.
Il faut faire baisser le prix du billet pour tout le monde. Mais qui va financer cette baisse?
Le manque à gagner sera beaucoup plus important, rien à voir avec ce que l'Etat met dans la continuité ou plutôt ne veut plus mettre.
Si on analyse le prix d'un billet, un gros pourcentage passe dans les taxes. Baisser les taxes?
Cela profitera à tout le monde. Mais pareil ! qui finance le manque à gagner pour l'aéroport?
Quelqu'un de compétent pourrait-il nous expliquer comment cela se passe pour la Corse?

3.Posté par KLD le 16/10/2014 20:56

Au fait la petite ile "songe " toujours à quitter l'amdr ou ils ont fini de rever , Ah il reste me souffle t'on ! D'ailleurs je ne sais plus si c'était la petile ile ou d'autres maires courageux ? c'est confus tous sa !!!!! vive l'amdr !

4.Posté par Mwa la pa di le 17/10/2014 08:43

Ce que vous demandez c'est une aide de l'Etat plus une baisse du billet d'avion... Qui paye les deux ? Ce ne sera pas les compagnies qui ont besoin de trésorerie, et pas l'Etat car cela voudrait dire la double peine pour les citoyens imposables. Or peut on envisager une diminution des taxes aéroportuaires ? Patel vous démontrera que non... Alors la seule solution en période de crise ( je vous rappelle que nous sommes un peu dans la M...) est une meilleures organisation des aides actuelles avec aussi une révision sur les plafonds de ressources.
A une époque les fonctionnaires "zoreil" avait droit à un billet AR une fois tous les deux ans, voire une fois tous les trois ans. Alors ? Il convient d'apprendre à partager dans la solidarité et non dans la division pour ne pas accroitre la fracture sociale. Etre solidaire c'est aussi admettre que chacun contribue à la sortie de crise.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes