MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Pour qui sonne relance publique?


Par YEE CHONG TCHI KAN - Publié le Mercredi 10 Juin 2020 à 10:05 | Lu 251 fois

Le Préfet a arrêté un plan de relance de la commande publique qui m’oblige à rappeler que le virus n’est pas le principal responsable de l’effondrement économique.

En effet, nous vivons depuis longtemps une crise structurelle néo-coloniale qui nécessite une refonte complète de la gouvernance réunionnaise. L’Insee en 2013 parle d’un « département, socialement hors norme », signifiant une mise à plat pour une nouvelle cohérence de la société réunionnaise. Les manifestations des Gilets Jaunes ont exprimé à leur manière cette urgence. La crise sanitaire n’est qu’un élément aggravant.

Le 30 janvier 2020, l’Organisation Mondiale de la Santé décrète « l’urgence sanitaire internationale » après l’annonce de 170 morts en une journée à Wu Han. La France pointait un 6e cas de contamination. La Réunion vit un autre événement.

Ce même jour, le Président du Conseil Régional fait voter un budget 2020 diminué de 248 000 000 euros par rapport à l’année d’avant. C’est un budget d’austérité sévère de (23%). Cette décision ne s’est accompagnée ni d’une étude d’impact des secteurs victimes, ni d’un calendrier de recettes nouvelles, ni d’un plan de relance.

Or, le 14 décembre 2018, l’élu écrit au Président de la Chambre Régionale des Comptes : «depuis trois ans le budget de la Collectivité régionale dépasse le milliard d’euros. Un niveau jamais atteint précédemment. » Apres l’extase, la chute est brutale : 0,8 milliard !
De plus, le montant consacré à l’investissement est équivalent à celui de 2009. Sauf qu’en juin 2009, la Région livrait la Route des Tamarins. En juin 2020, la NRL est à moitié du chemin. Le budget ne suit pas.

Dans 4 mois, fin octobre, les élus régionaux vont discuter des orientations budgétaires pour 2021. Sûre que la Collectivité ne retrouvera pas le niveau du milliard d’euros des années précédentes. Le Président de la CRC appréciera la plaisanterie.

Quand aux milliers d’entrepreneurs et commerçants qui souffrent, ils devront s’en prendre à leurs 2 présidents de Chambres consulaires qui ont voté la régression budgétaire. L’intérêt personnel a supplanté l’élu professionnel, en abandonnant leurs pairs.

Pour les élus régionaux impliqués dans les Municipales, la relance sonne faux. Au final, les 130 millions de commande publique annoncés par le Préfet sont louables. Mais, ce montant doit être comparé avec la baisse de 248 millions de dépenses publiques intervenues avant le Covid-19.



Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes