Société

Pour le CRAPA, le plan de lutte contre l'errance animale du préfet est "insuffisant"

Samedi 11 Février 2017 - 14:29

Alors que la préfecture a annoncé un plan de lutte contre l'errance animale,le CRAPA (Collectif Réunionnais d’Assistance et de Protection des Animaux) a tenu à réagir. Voici son communiqué :


"Comme ONE VOICE, nous déplorons que ce plan ait été élaboré sans la collaboration des associations de protection animale de l’île !

Les sommes annoncées du plan de lutte : Total : 700 000€ Stérilisations (sur 3 ans) : 600 000€ Etude/Campagne de sensibilisation : 100 000€ (70 000€/30 000€)

Tout d'abord nous tenons à saluer la décision de l’État de s'attaquer au problème de l'errance animale qui est un vrai fléau à la Réunion et source de nuisances pour les habitants, de danger pour les automobilistes, la faune sauvage et les animaux d'élevage et met un frein au tourisme. Nous n’oublions pas bien entendu la souffrance animale.

Le versement de 200 000 euros par an pendant 3 ans permettra de porter le nombre de stérilisations de 4 000 à 6 000 chaque année ; cela nous paraît très insuffisant au regard des besoins. Mais cela a le mérite de mettre fin à des décennies d'inaction et nous remercions Monsieur le Préfet pour son engagement. Nous faisons le vœu que cet effort soit poursuivi et élargi car l’errance animale coûte 5 millions d'euros par an aux contribuables réunionnais et nous sommes certains que toute mesure permettant de réduire les naissances se traduira par une diminution de l'errance.

En ce qui concerne l’étude qualitative et quantitative de l'errance, nous espérons qu’une fois achevée, elle fournira toutes les informations nécessaires pour que les  intercommunalités prennent la mesure de ce fléau. Nous nous interrogeons sur la campagne d’information annoncée (flyers, spot web, radio, TV). Aucune précision n’est donnée à ce sujet alors que nous pensons que c’est un axe primordial. Quel va être le budget réel alloué ? Si le montant de 30 000€ est confirmé, nous pensons qu’il sera très nettement insuffisant. Quand va-t-elle être mise en œuvre et quelle sera sa durée ?

Nous regrettons également qu’aucune action ne soit prise pour lutter contre les élevages « marrons » et les ventes illégales d’animaux qui participent aussi grandement à l’errance animale. Les services de la DAAF disent ne pas avoir les moyens humains et matériels pour agir. L’Etat pourrait-il, à titre dérogatoire, interdire aux éleveurs et aux animaleries de vendre des animaux non stérilisés/castrés ? Cela diminuerait sûrement le nombre des amateurs d’animaux de race, si la possibilité de les faire se reproduire n’existait plus…

Une autre mesure pourrait être prise : interdire l’entrée à La Réunion de chiens et de chats non stérilisés/castrés, hormis pour les professionnels. Pour les cas de maltraitance, nous déplorons tout autant que les services de la DAAF n’aient pas les moyens humains pour agir pas plus que les moyens matériels pour mettre à l’abri les animaux retirés à leurs tortionnaires. Nous regrettons là aussi un manque d’implication des pouvoirs publics. CRAPA (Collectif Réunionnais d’Assistance et de Protection des Animaux)
Lu 866 fois



1.Posté par ça suffit le 11/02/2017 15:59

Quand les gens rentrent en Métropole, ils doivent ramener leurs chiens avec eux. Et non faire comme mon voision qui l'a laissé mourir de soif attaché à la niche...

2.Posté par clementine le 11/02/2017 20:59

Bien d'accord avec le CRAPA. Je partage tout à fait ses points de vue.

3.Posté par Vache à Lait le 12/02/2017 13:13

Et pour l'errance de "nos" jeunes ( voui les miens n'en font pas parti)? Les proprios laissant leur enfants trainés n'aurait ils pas aussi des chiens?

4.Posté par loyada le 12/02/2017 17:06

1.Posté par ça suffit***en lieu et place de dénoncer une chose non avérée et qui prouve votre manque totale de civisme car, ayant connaissance de ces faits , vous n avez rien fait !!!! ou alors développez et annoncez nous les mesures et eventuellement plainte que vous avez déposée, et la suite donnée , mais si c est pour ne rien dire et faire le voisin "malodorant" taisez vous !!!!!!!!!!!!!

5.Posté par loyada le 12/02/2017 17:10

dans votre article je cite "l errance animale met un frein au tourisme." ne serait il pas plus osé et courageux que ce frein au tourisme vient plus de la "merde" que l on rencontre a quelqu' endroit de l ile ou l on se promene , et cela avec ses odeurs , car jusqu a ce jour les chiens errant ont plus peur des touristes que les touristes des chiens !!!!!! quand à la faune sauvage !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! à part les tangues !!!!!!!!!!!!!!!!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter