MENU ZINFOS
International

Pour la première fois, des scientifiques observent les premiers instants du Big Bang


Par S.I - Publié le Mardi 18 Mars 2014 à 10:00 | Lu 1312 fois

Pour la première fois, des scientifiques observent les premiers instants du Big Bang
C'est une découverte scientifique historique qui a été annoncée hier au Harvard Smithonian Center for Astrophysics à Cambridge, dans le Massachussets. Pour la première fois, des physiciens américains ont détecté directement des ondes gravitationnelles primordiales, autrement dit les vestiges des toutes premières secousses du Big Bang, qui a marqué la naissance de l'Univers il y a 14 milliards d'années.

Pour rappel, le Big Bang est la théorie selon laquelle l’Univers serait passé d’une taille minuscule à une taille gigantesque en une poussière de micro-seconde (appelé aussi inflation cosmique), il y a environ 13,8 milliards d'années.

La découverte de ces ondes gravitationnelles, qui ont été émises à 10-38 secondes après le Big Bang, au cours de cette phase d’inflation où le volume de l’espace a été multiplié par 1026, est une énorme percée en cosmologie. Elle résulte d'observations réalisées avec le télescope BICEP2 situé dans l'Antarctique.

Télescope BICEP2, à droite (© Harvard Center for Astrophysics)
Télescope BICEP2, à droite (© Harvard Center for Astrophysics)

Ce télescope a mesuré la polarisation du fond diffus cosmologique (une sorte de "lumière fossile"). Les scientifiques sont parvenus à étudier de minuscules fluctuations dans ce rayonnement, comme autant d'indices sur la petite enfance de l'Univers.

Le responsable de l'équipe de recherche qui a fait cette découverte, John Kovac, a indiqué que "la détection de ce signal est l'un des objectifs les plus importants en cosmologie".

En effet, ces nouvelles données, extrêmement importantes, confirment tout d'abord la relativité générale d’Einstein. Cette dernière a prédit l’existence d’ondes gravitationnelles, comme un frisson de l’espace-temps qui se propage, à chaque fois que survient un déplacement important de masse.

Autre théorie définitivement validée, celle de l'inflation. Cette dernière était souvent remise en cause, et était un point faible dans le modèle du Big Bang.

Schéma-type de l'évolution de l'Univers (© NASA/WMAP)
Schéma-type de l'évolution de l'Univers (© NASA/WMAP)
Pour le physicien théoricien Avi Loeb, de l'université Harvard, cette avancée "apporte un nouvel éclairage sur certaines des questions les plus fondamentales. À savoir : pourquoi nous existons et comment a commencé l'Univers. Non seulement ces résultats sont la preuve irréfutable de l'inflation cosmique mais ils nous informent aussi du moment de cette expansion rapide de l'Univers et de la puissance de ce phénomène".




1.Posté par david Vincent le 18/03/2014 11:23

C'est quoi cette Couillonnade de Big Bang ? Et dire qu'il y a des mecs qui sont payés pour sortir des bobards pareils et que certains abrutis y croient ... Le Big Bang ne saurait-ce pas le pet de Noé !

2.Posté par Zotlapahonte? le 18/03/2014 13:23

David Vincent : Ta réaction et ton raisonnement sont trop nuls. Au lieu de trainer dans les rues ou d'écouter free dom, il y a mieux à faire : aller se plonger dans une encyclopédie. Tu sauras de quoi on parle ici.

3.Posté par noe le 18/03/2014 15:25

Au début de la création du Monde de l'Univers ...le jour 1 ...Où étions-nous ?
-simple flash ?
-un grand Bang (explosion) mais de quoi ?
-Où se trouvait Dieu , le Créateur ?

C'est un exploit de nos savants qui ont pu capter le début de l'explosion ....il y a de cela plus de 14 milliards d'années !!!!!

4.Posté par véridik le 18/03/2014 19:03

expansion de l'univers , d'accord ... mais le noir autour ça correspond à quoi? l'univers s'est répandu dans quoi ...? mystère !

5.Posté par Bertrand le 18/03/2014 20:03

Que la lumière soit et la lumière fût

6.Posté par Mwinmidike le 19/03/2014 11:22

Post 4, même remarque.
"...Pour rappel, le Big Bang est la théorie selon laquelle l’Univers serait passé d’une taille minuscule à une taille gigantesque..." Où se trouvait ce minuscule univers ? Au fond d'une chaussette ? L'être humain, cet être intelligent, au point de vouloir résoudre l'irrésoluble... Allez ! cherche encore...

7.Posté par End Of Times le 19/03/2014 11:40

Donc plus on se rapproche de "l'épicentre du big bang" plus on a d'étoiles et de planètes en densité ? C'est une piste intéressante à la quête d'autres planètes habitables.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes