MENU ZINFOS
Zot Zinfos

Pour la 25ème commune


Pour plus de démocratie et dans le cadre de la refonte des institutions, plus de communes à LA REUNION

Par souton.th@wanadoo.fr - Publié le Dimanche 25 Octobre 2009 à 10:29 | Lu 1456 fois

La-riviere-saint-louis-25eme-commune.ile-de-la-reunion.fr/

Pour la 25ème commune
Le projet de la 25eme commune vous concerne. Participez à l'élaboration du projet en donnant vos idées. Nous avons notre propre identité, des racines (même si l'on constate un brassage utile et une migration positive) qui font que notre future commune une ville à part entière.

Un développement se met en place avec l'apparition de commerces et la constitution d'un centre ville.

Beaucoup de choses sont encore à faire mais nous voulons cette 25éme commune afin d'assurer ensemble notre avenir, avec le respect des autres et l'intercommunalité.

Faites la promotion de LA RIVIERE autour de vous et formons ensemble un groupe politique fort au delà des clivages politiques

Sur le site : http://la-riviere-saint-louis-25eme-commune.ile-de-la-reunion.fr, votez pour 2012 voir 2014, incrivez- vous à la newsletter ou devenez acteur de notre avenir commun

Amitiés,

Thierry SOUTON




1.Posté par LOUIS le 25/10/2009 12:50

Comment va se repartir le déficit de 25 millions d’euros entre les deux communes si cella ce fait ?

2.Posté par assez roule créole st louis le 25/10/2009 13:06

Il n’y a aucune infra structure sur la rivière pour que ce projet sois réalisable, et encore moins avec le trou de 22.7 millions que cloclo nous à laissé.
Les routes sont inadapté, et vue le trou béant de la commune plus aucuns travaux ne pourront être réalisé avant de le comblé (nous contribuables) de droite et de gauche.
Souton ne met pas la charrue avant les bœufs tu ne seras jamais maire de la rivière, n’y d’aucune commune.

3.Posté par Under Ground le 25/10/2009 13:50

Cher Thierry Souton,
(Très cher… Dans un certain sens…)

Vous avez quand même un certain culot de venir ces temps-ci vous afficher comme le héros de la cause rivièroise alors que pendant des années (vos 7 ans passés aux côtés de Cyrille Hamilcaro et le reste de son Conseil Municipal), alors que vous étiez aux affaires, vous avez laissé passer – si vous n’étiez pas vous-même à l’origine – des décisions aujourd’hui dommageables pour l’ensemble des rivièrois, notamment en ce qui concerne l’aménagement urbain de la Rivière Centre.
Le seul parking qui pouvait recevoir les centaines de supporters de la Rivière Sport (qu’on félicite au passage pour sa performance en D1) a cédé la place à un ensemble d’immeubles d’habitation… Un peu plus haut, là où se dressaient majestueusement des Letchis et autres flamboyants quasi-centenaires, là où des générations de jeunes collégiens et de nombreux habitants pouvaient venir se reposer, là où on aurait pu, avec un peu de volonté, avoir un véritable parc pour toute le population, se trouvent maintenant des masses de béton (immeubles d’habitation et bureaux) défigurant l’environnement immédiat de tout un voisinage vivant jusqu’ici paisiblement…
L’ancien bazar (transformé un temps en gymnase) à lui aussi laissé place à du béton (alors qu’il était prévu d’y construire une des ailes du Musée des arts décoratifs de l’océan indien – projet que Cyrille Hamilcaro a remis à la Région dès son arrivée, privant ainsi les rivièrois de ce qui aurait pu être un ballon d’oxygène en matière de fréquentation touristique) …

Je ne mets pas en doute votre sincérité dans cette entreprise de découpage communal, mais j’aimerais que Thierry Souton ne contredise pas Souton Thierry en ne revenant pas sur les erreurs du passé…

Si vous pensez avoir une carte à jouer dans un proche avenir, il vous faudra certainement envisager de vous débarrasser des scories non concassées qui jonchent votre chemin…

4.Posté par en voici en voilà le 25/10/2009 20:29

et mec c'est quoi ton kif???

5.Posté par Marie le 26/10/2009 11:51

oté Thierry, vi répond pas aux posts surtout à Under Ground qui n'a pas tout à fait tort dans ses propos ! mi aimerait bien lire tes commentaires !

6.Posté par norbert le 29/10/2009 19:11

Souton T, assume tes postes et répond stp ce serais un manque de respect, si tu sais ce que cella veut dire.

7.Posté par Veilleur la coque le 29/10/2009 19:24

Souton est vraiment un "veilleur la coque". Il ne travaille pas et vient mettre les pieds sous la table. On appelle ça aussi un "espere cuit" un ouvrier de la 25 ème heure.

M. Souton vous avez vraiment du culot, rien que pour ça on devait vous sanctionner. C'est déjà fait Hamilcaro l'a déjà fait.


8.Posté par RIVIEROISE le 30/10/2009 14:24

post 7: apparemment vous êtes mal renseigner sur mr souton. Il travaille - il est professeur - dans son cas on appellerait ça plutôt "avoir les yeux plus gros que le ventre"! - mais bon - tout ce qu'il dit en haut est peut-être vrai - la Rivière a bien évolué ces dernières années - mais vu les finances de l'Etat et que tout ça a un coût - je ne pense pas que le gouvernement soit favorable à ce découpage - ils débattent en ce moment pour qu'il y ait une seule institutionà la Réunion c-à-d regrouper le conseil général et le conseil régional pour qu'un seul budget soit gérer - autre exemple st paul est la plus grande commune de France - y a t-il eu découpage? - en Métropole plusieurs communes sont entrain de se regrouper dans le but de faire faire des économies à l'Etat - alors nous les riviérois ne revons pas trop! ..... et mr souton qui court derrière le découpage de cette commune! en espérant qu'il ne court pas derrière des chimères!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes