MENU ZINFOS
National

Pour Xavier Bertrand, nous sommes "dans un système de ras-le-bol fiscal"


Par SI - Publié le Lundi 3 Novembre 2014 à 09:03 | Lu 577 fois

©BFMTV
©BFMTV
L'ancien ministre du Travail, Xavier Bertrand, n'a pas été tendre envers la gauche ni la droite concernant la question fiscale.

Selon lui, "depuis 30 ans", rien n'a été fait pour "faire baisser les dépenses". Résultat, la France "est dans un système de ras-le-bol fiscal", martèle le député de l'Aisne dans BFM Politique (BFMTV-RMC-Le Point). Il ajoute : "les impôts, c'est comme un verre d'eau, plein, et chaque goutte supplémentaire fait déborder".

Contrairement à Laurent Wauquiez, qui a critiqué le gouvernement dans sa gestion des manifestations liées au barrage de Sivens, Xavier Bertrand soutient "la fermeté du gouvernement". "Manifester, c'est un droit, un droit reconnu par la Constitution, mais seulement on ne vient pas manifester avec l'intention de casser, on ne vient pas manifester avec le visage camouflé, cagoulé", a-t-il affirmé.

L'ancien ministre a également abordé la thématique de l'immigration. Il a préconisé un "blocus" au large de la Libye pour endiguer l'immigration clandestine en provenance d'Afrique. Il déplore également qu'"il n'y a pas aujourd'hui de système de garde-côtes européen".

 




1.Posté par mais le 03/11/2014 09:19

mais il a fait quoi lui quand il était au pouvoir , il n'y a pas si longtemps

2.Posté par mon avis a moi le 03/11/2014 09:53

il est super intelligent ce monsieur !!! Ou alors je suis plus intellectuelle que je ne le pensais et je pourrai; moi aussi, devenir ministre !! Sans dec... il croit qu il nous apprends quelque chose ?? Bien sur qu'on en a ras le bol de payer !

3.Posté par jean-jacques le 03/11/2014 10:53

On ne doit pas dire un "système" Xavounet , on doit parler d'une SITUATION de RLB fiscal.

4.Posté par La vox populi.com le 03/11/2014 11:15

Il a préconisé un "blocus" au large de la Libye pour endiguer l'immigration clandestine en provenance d'Afrique.
....................
Merci qui? Sarkozy.......

5.Posté par A mon avis le 03/11/2014 14:20

Ras le bol fiscal : le leitmotiv de la droite ! Rien d'autre de concret à dire !
Ils sont en train de s'entre-déchirer et n'ont aucun programme à proposer !

6.Posté par Tanbi le 03/11/2014 19:07

C'est triste à pleurer. Rien, aucune proposition de la droite. Aucun projet d'avenir pour la France, aucune hauteur de vue mis à part ces éternelles éructations poujadistes. Pauvre France !

7.Posté par KLD le 03/11/2014 22:28

oui mais ..........les impots ont effectivement jamais autant augmenté : François , François , qu'a tu fait ??? Jaures ou Mendes , ou Mytheerrrant ......., réveillez vous i !

8.Posté par JD974 le 04/11/2014 08:35

COMMENT LEVER LA PARALYSIE DE L'ECONOMIE ? PAR UNE RÉVOLUTION FISCALE ?

On nous dit, ici X. BERTRAND, que l’on ne peut baisser les impôts qu’en abaissant les dépenses de l'Etat. C’est un raisonnement exact oui mais sur le long terme. En combien de temps pourrions-nous y parvenir alors que la situation est urgente : en jours ? Pas même en 7 ans, mais une génération !

Tandis que reconstruire toute la fiscalité, c’est bien plus rapide. Notre dette s'accroît de jour en jour. La collecte fiscale se réduit du fait de la contraction de l’économie. Cela s'est vu en 1789 et en 1871.

Le seul moyen d'en finir avec la panne économique actuelle sans perdre trop d’emplois dans les services publics qui font partie de l’économie, c’est une réforme fiscale révolutionnaire. Laquelle ?

Ce ne peut être que celle qui distingue l’activité qui est la source de la croissance d’une part et d’autre part la propriété. Cette dernière est la véritable mesure des richesses posées au sol définitivement acquises. Taxer l’activité c’est au contraire axer l’enrichissement par le revenu, par le travail (IRPP).

L’idéal serait un impôt unique sur le capital fixe (entre 3 et 5 % de la valeur cadastrale). En échange plus aucun autre impôt sur le capital circulant (aux alentours de 50 %). Comment ? Par la suppression de tous les impôts sur la consommation, la production, sur la circulation.

Pourquoi ? Le capital fixe est une propriété personnelle qui dort sans profiter au bien commun. Son propriétaire bénéficie, de façon égoïste, de la protection de l’ETAT REGALIEN, alors même qu’il n’a pas toujours bonifié la valeur de sa propriété par un travail personnel ou si peu bien souvent !

Souvent même une plus-value de son bien est apparue du fait des décisions des collectivités concernant les dessertes autour de sa propriété, sans qu’il y participe de façon majoritaire.

Le capital circulant au contraire est la remise à l’économie d’un capital jusque-là fixé au sol mais ici rendu disponible au service de tous. Si on pouvait adopter cette réforme, la France devient d'un seul coup un paradis fiscal au lieu d’être un enfer pour les montants des impôts et pour leur complexité.

9.Posté par Dignité le 04/11/2014 08:55

Les impôts en France ne datent pas de François HOLLANDE.
Quand Sarkozy était au pouvoir, lui... il baissait les impôts des riches avec le bouclier fiscal.
Et comme les dépenses publiques ne baissaient pas pour autant parce qu'il lui fallait faire des cadeaux à ses amis (400 millions d'euros pour Tapie) et se faire fabriquer un "gros avion" pour ses déplacements tous conforts (robinetterie en or, chambre à coucher volante, salle à manger pour 24 couverts etc... ) il devait financer ces dépenses en taxant les pauvres.
Comme les pauvres ne pouvaient pas donner à l'Etat plus qu'ils n'avaient , le Sarkozy est allé prendre l'argent sur les marchés financiers et a ainsi endetté la France plus que de raison. En effet, à son départ du pouvoir les français ont découvert que leur pays , la France, était endettée jusqu'au cou: 1800 milliards d'euros, rien que ça!

10.Posté par JD974 le 04/11/2014 09:38

Oublions un peu les personnes qui se sont succédées au pouvoir pour entrevoir l'avenir de MLP.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes