MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Poulets grillés et parents irresponsables


- Publié le Vendredi 19 Août 2016 à 11:06

Poulets grillés et parents irresponsables
Il fallait s’y attendre. J’en aurais mis ma main à couper !

Trois pâles voyous, beurrés, vindicatifs, violents par nature, s’en prennent à un vendeur de poulets grillés au Port et le tabassent sévèrement. L’un d’eux est chopé par les gendarmes et passe cet après-midi (courrier du 18/08) en comparution immédiate.

C’était réglé comme du papier à musique : depuis ce matin, ses parents sont en train de pleurer sur Freedom : « Ca in bon marmaille, ça. Lé pas méchant, lu. Daoir c’est le vendeur d’poulets la insulte à lu èk son bande camarades ! »

C’est à se la prendre et se la mordre. Autrement dit, mieux vaut entendre ça que d’être sourd.

Alors, si ces abrutis de parents sont capables d’énoncer de telles énormes conneries à la radio, moi je leur dirai tout aussi publiquement :

Si votre fils est comme ça, c’est de VOTRE FAUTE ! C’est parce que vous avez toujours soutenu cet abominable crétin qu’il est ce qu’il est. C’est parce que vous êtes cons qu’il est violent. Vous auriez pu le corriger tant qu’il en était encore temps mais non, « touche pas mon zenfant, ça in bon marmaille, ça ! »

Vous avez semé ? Eh bien récoltez maintenant.

Jules Bénard




1.Posté par kld le 19/08/2016 17:12

et oui Jules, "mon zenfant c'est forcément un bon marmaille" .la faute c'est les otes .............. rien de nouveau depuis que le monde est monde .

2.Posté par Lufy le 20/08/2016 11:09 (depuis mobile)

Et oui sais toujours la même histoire de parents incompétent la dernier foi j'ai entendu sa c'est un jeune homme sui a tué sa copine les parents c'est un bon marmaille sa les parent devrait être condamné pour des propos comme sa

3.Posté par Pamphlétaire le 21/08/2016 03:42

Est-ce que trop de social tue le social et engendre des voyous? Telle est la question que l'on peut se poser.....
Et à 800 km d'ici,...je laisse la parole au Père Pédro :

.../ Beaucoup de visiteurs d’AKAMASOA, et même l’Etat, croient qu’une famille pauvre, en provenance de la rue, une fois arrivée dans nos maisons, change instamment. Cela est une fiction, ce n’est presque jamais arrivé, sauf par miracle – mais il n’y a de miracle qu’une fois par siècle. On ne doit jamais idéaliser le pauvre comme étant bon, reconnaissant, sincère, un homme qui tient parole. Dans les faits, un pauvre, à cause de ce qu’il a vécu de très dur, et pour survivre, a dû s’habituer à mentir, tromper, voler ; pour lui aussi, vivre dans la vérité est très difficile et il n’y arrivera ni seul ni immédiatement. C’est un long combat pour sortir des ornières d’une vie sans repère, sans objectif et sans morale.

Je parle ici des pauvres qui vivaient dans l’extrême pauvreté à Antananarivo, dans la rue et la décharge, là où survivre consistait à être plus violent que son voisin, et exigeait de dominer les autres avant qu’ils vous dominent. On peut résumer cette vie de la sorte : c’était la vie dans la jungle où régnait la loi du plus fort. Pour pouvoir vivre et dialoguer avec ce peuple de la rue, il faut d’abord s’imprégner de sa vie, de sa mentalité, de ses traditions, de ses habitudes et surtout parler sa langue. Il faut montrer aux pauvres qu’on n’est pas là pour se faire plaisir et récolter de la reconnaissance, ou bien pour donner des conseils de morale : on est là pour aider les parents à construire un futur meilleur pour leurs enfants, afin que ceux-ci aillent à l’école, s’instruisent, soient éduqués et mangent à leur faim, reçoivent des soins et vivent dans des logements plus dignes. /...

depuis ce matin, ses parents sont en train de pleurer sur Freedom : « Ca in bon marmaille, ça. Lé pas méchant, lu. Daoir c’est le vendeur d’poulets la insulte à lu èk son bande camarades ! » oui, je pense que trop de social tue le social et qu'engendrer des enfants pour avoir des allocations familiales ou de "l'argent braguette" est une solution dépassée et vétuste...Il faut trouver autre chose à mettre en place.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes