Education

Postes supplémentaires dans les écoles : La Réunion en obtient 15

Mercredi 20 Juin 2012 - 14:53

Le ministère de l'Education nationale a publié la répartition des 1000 postes de professeurs des écoles supplémentaires à la rentrée scolaire 2012/2013. La Réunion obtient 15 postes.


Image d'archive.
Image d'archive.
Conformément à ce qui avait été annoncé à l'issue du conseil des ministres du 30 mai 2012, le ministère de l'Education nationale a réparti les 1000 postes de professeurs des écoles supplémentaires pour la rentrée 2012, entre les académies.

La Réunion obtient 15 postes sur un total de 1000 postes. 10 postes sont réservés à Mayotte. C'est l'académie de Versailles qui en obtient le plus, soit 100 postes (voir le tableau ci-dessous).

Cette répartition a été réalisée selon plusieurs critères :
- Le niveau d’encadrement de chaque académie et la variation attendue des effectifs d’élèves.
- La difficulté sociale et scolaire, de façon à renforcer les académies qui y sont le plus confrontées.
- La ruralité, de façon à aider les académies dont les territoires ruraux ont été mis en difficulté par la fermeture de classes.

Selon le document rendu public ce matin, "ces mêmes critères seront utilisés aux niveaux académique et départemental pour répartir cette ressource supplémentaire. Conformément à la règlementation, les mesures qui en découlent seront présentées dans les différents comités techniques académiques et départementaux".

La création de ces 1000 postes supplémentaires de professeurs des écoles, dans le secteur public, correspond à l’une des mesures du "plan d’urgence" décidé par le premier gouvernement Ayrault.

Postes supplémentaires dans les écoles : La Réunion en obtient 15
.
Lu 2430 fois



1.Posté par Stef le 20/06/2012 15:18

Waouhhhhhh, merci HOLLANDE....c'est sûr un sacré changement!!!!! Le foutage de gueule...c 'est maintenant !
Non mais vraiment....voilà , tout dans le symbolique ....un symbole par ci...un symbole par là....
Allez , les cocus du socialisme comptez vous....mdr

2.Posté par Malabarre le 20/06/2012 16:22

Mdr...........est ce qui'l faut encore rire ou garder son soufle pour plus tard . Vous avez vos chiffres Mme Dindar vous qui avez demander a Mme Bareigts sur le plateau de télé.

3.Posté par Caton2 le 20/06/2012 16:33

15 postes! C’est sûr, ça va tout changer! Alors, on est content-content les syndicalistes de l’EN?

4.Posté par noe1er le 20/06/2012 16:35

Qu'on me donne 2 postes pour cette rentrée ...mes enfants seront mieux encadrés et mieux suivis ...même des stagiaires ...!

5.Posté par Gratelle le 20/06/2012 16:40

Ca commence bien ou plutot ça continue...
Les mensonges n'ont pas tardé à etre démasqués. L'Erika a fait campagne en faisant croire qu'elle allait se battre pour obtenir 1000 postes .
Résultat des courses/ 10 postes supplémentaires pour la Réunion !!!! On attend impatiemment les commentaires de la députée qui n'en a plus rien à foutre et se balade à Paris .
Le changement c'est maintenant, pour elle surement mais pour les Réunionnais nullement.
Le naufrage est annonçé: le bateau commence à prendre l'eau et les Réunionnais vont se retrouver en galère. Les baisés, comptez vous !!!

6.Posté par analphabète le 20/06/2012 17:47

Arrêtons le délire :1000 postes pour la Réunion! faut pas rêver et surtout il ne faut pas mentir ( comme l'a fait l'inénarrable Ah Kouet il y a quelques temps en attaquant Bello , nul doute qu'il va repartir à la charge)
Arrêtons aussi le nombrilisme , bordel.
Vous croyez donc que tout va bien en dehors de chez nous?
Allez donc voir l'état des écoles dans l'académie de Crétiel justement, vous savez, celle où atterrissent nos jeunes quand il n'y a pas de poste ici à la sortie de l'IUFM!
La galère c'est aussi pour les uatres en métropole.
Arrêtons un peu de pleurnicher comme toujours!
Et que nos politiciens montrent l'exemple , eux qui promettent tout et n'importe quoi et qui ensuit accusent l'état de ne rien faire!

7.Posté par ZAZA le 20/06/2012 17:57

Sachant qu'il a été constaté que le niveau général des élèves baisse d'année en année...
Sachant que le nombre d'élèves baissent (selon l'INSEE) depuis quelques années...
Sachant que le nombre de professeurs continue d'augmenter (mais moins vite qu'avant)...
Est-ce logique de dire qu'en rajoutant des profs supplémentaires, le niveau des élèves va augmenter ?

D'après l'INSEE, en moyenne une classe de primaire est constitué de 22-23 élèves en 2010-2011 et une classe maternelle de 25-26 élèves en 2010-2011. Il fut un temps (le mien) où on était à 30 élèves en moyenne.... Si le niveau a baissé depuis cette époque, et sachant qu'aujourd'hui il y a moins d'élèves par classe qu'avant, faudrait m'expliquer pourquoi il faut rajouter des profs !!!!

8.Posté par cp.. le 20/06/2012 18:27

c’est mieux que d'en perdre comme prévu initialement!

9.Posté par Caton2 le 20/06/2012 18:51

7. J’en conclus que moins il y a d’élèves par classe plus le niveau baisse! Refusons ces profs et virons en quelques autres, le niveau remontera!

10.Posté par jason bourne le 20/06/2012 19:06

attention il s'agit de création de postes , maintenant il faut recruter les personnels et il n'y a pas des masses de volontaires pour aller à Versailles ou à Roubaix .....la démagogie c'est maintenant

11.Posté par Tanbi le 20/06/2012 19:15

9. Oui faisons des classes de 50 élèves...ou bien non...allons jusqu'au bout du raisonnement...virons tous les profs !

Et là c'est sûr que l'on aura une nouvelle génération de génie.

MDR

12.Posté par kalamar974 le 20/06/2012 19:24

ben quoi.....moins de poste et 15 postes supplémentaire,enfin quoi ,ça ce commente mais c'est un bon début et surtout rapidement exécuté pas comme la ZFGA /ZFU qui une fois annoncé c'est évaporé dans la nature,COMME UN MIRAGE,pas ceux de kadafi bien sur.....

13.Posté par CGTR EDUC''ACTION le 20/06/2012 19:38

COMMUNIQUE CGTR EDUC' ACTION

PLUS QUE JAMAIS , LA LUTTE POUR UN PLAN D'URGENCE SPECIFIQUE EST D'ACTUALITE

L'annonce aujourd'hui de la restitution de seulement 15 emplois pour le seul premier degré ( postes de professeur des ecoles ) n'est absolument pas en phase avec les attentes et les besoins pressants de notre académie pour sortir notre système éducatif de la crise profonde qu'il traverse . Aucune restitution d'emploi dans l'enseignement professionnel saigné de 50 postes pour la rentrée! Aucune restitution d'emploi en général dans le secondaire . Aucune restitution d'emploi dans la filière administrative et ATSS ! Des miettes pour le 1er degré

Force est de constater que les retards pédagogiques importants que nous connaissons , le sous effectif particulier dont souffre notre académie n'ont pas été pris en compte par le ministère

Pour la CGTR EDUC'ACTION qui a appelé à un rassemblement ce jour devant le rectorat avec le SAIPER, la CFTC et Sud education , cela ne fait pas le compte , loin s'en faut....

Nous le répétons et le réaffirmons avec force: Le gouvernement doit tenir compte de la situation de crise et d'urgence sociale dans laquelle se trouve notre Ile , de nos besoins éducatifs

Aussi, Il faut restituer comme première mesure d'urgence les postes prévus d'etre supprimés pour cette rentrée 2012/2013 et puis ceux confisques ces 5 dernières années


Par ailleurs, la CGTR EDUC' ACTION regrette fortement que le ministère ait commis une premiere entorse au dialogue social en publiant sur son site web, la répartition des postes et ce avant meme que le comité technique ministériel ne se tienne dans l'après midi

La CGTR EDUC'ACTION prend acte des déclarations du Ministre qui s'est excusé de cet impair en expliquant aux syndicats réunis ce mercredi 20 juin 2012 dans l'après midi que cela ne se renouvellera plus

La CGTR EDUC'ACTION demande aux parlementaires de la Réunion de monter au créneau pour défendre avec force les interets des élèves reunionnais . Cela passe notamment par le mise en oeuvre d'un plan spécifique d'urgence adapté à nos réalités locales

La CGTR EDUC'ACTION , le SAIPER , LA CFTC, Sud Education se réuniront de nouveau en début de semaine prochaine pour discuter des suites à réserver à l'acte 1 de la mobilisation de ce jour organisée devant les grilles du rectorat . L'intersyndicale, nous la souhaitons bien sur la plus large possible et toutes les bonnes volontes sont les bienvenues


Nous exigeons :

- Aucune fermeture de classe et de postes
- Restitution des emplois supprimés dans toutes les filières ( enseignante 1er et second degré( dont enseignement professionnel) , vie scolaire , administratifs , ATSS ...) pour la rentrée 2012/2013 et sur les 5 dernières années

A st Denis, le mercredi 20 juin 2012

14.Posté par ZAZA le 20/06/2012 19:51

11.
Ca veut dire qu'il ne faut pas jouer sur le nombre de profs pour faire remonter le niveau mais sur autre chose : le programme, ou aussi les parents. Beaucoup de parents ont démissionné et considèrent que ce n'est pas à eux d'éduquer leurs enfants mais à l'école. Là est l'erreur.

En rajoutant des profs, alors qu'on en a pas besoin vu les chiffres (alors que pendant ce temps, sans d'autres administrations, le non remplacement d'un fonctionnaire sur 2 continue.... voir même 1 sur 3 bientôt), le gouvernement envoie un mauvais message aux parents : n'éduquer pas vos enfants, c'est l'école qui va le faire. Or, l'école n'est pas là pour éduquer (en partie) mais pour instruire.

Regarder les caniars, beaucoup ont lâché l'école. Et que font les parents ? D'ailleurs quel modèle ont eu ces enfants de leurs parents ? Combien d'entre eux ont des parents qui ne travaillent pas et qui profitent des aides de l'Etat (je vois là Tanbi monter sur ces grands chevaux). Combien d'entre-eux veulent faire une formation ? Tout est aussi une question de modèle ici. On refait toujours ce que nos parents ont fait (enfin souvent) alors quand un enfant voit chaque jour ses parents se lever pour aller travailler, son "modèle" est alors de travailler pour vivre.

Au lieu de rajouter profs sur profs, M. Peillon devrait éduquer certains parents. Ce serait sûrement mieux pour augmenter le niveau de certains marmailles.

15.Posté par Caton2 le 20/06/2012 20:29

13. Plus action que éduc si on en juge aux résultats scolaires!
Alors on fait une grosse colère parce qu’on a pas le jouet promis par papa Hollande? Vous n’avez pas fini d’être déçu.
Voici la situation de la fonction publique à Réunion, telle qu’elle est décrite dans le dernier rapport de l’IEDOM: 
« La tertiarisation de l’économie réunionnaise se poursuit et l’ensemble des services représente plus de 80 % de la valeur ajoutée (VA) de La Réunion en 2007(...) Ce secteur se distingue particulièrement par l’hypertrophie des services administrés (administration publique et éducation, santé et action sociale). Les services non marchands contribuent ainsi pour 35,2 % à la richesse de l’île, alors qu’en France métropolitaine ils ne représentent que 21,4 % du PIB pour cette même année. »

La Réunion bat des records dans les services administrés et la CGTR continue a réclamer toujours plus de fonctionnaires! Où va t-on papa!

16.Posté par Cocufié par son propre parti le 20/06/2012 20:56

Un vrai camouflet pour nous qui avons soutenu HOLLANDE pour un monde plus humain et une école plus soutenue. Après la douche antillaise voilà t'y pas la douche écolière. HOLLANDE et son HERAULT
nous ont ont fait cocu en moins de semaines.

Oui le changement c'est tout de suite. Il faut commencer tout suite à casser du fromage si on veut au moin gagner quelque chose. A trois les antillais se taille la part du lion. 5 dés pu tés socialistes et 15 postes obtenu c'est à dire 3 postes par dés pu tés. Nu fé pitié camarades. mi regrette mon vote, jamais mi noré cru être cocufié par mon propre parti.

Allez gars prépare zot ti sac vacoas lo changement nu va faire a lu en 2014.

17.Posté par kalamar974 le 20/06/2012 21:08

il faut ramener ce nombre de 15 aux besoins,car l'académie de la Réunion est une petite académie avec un seul département.

18.Posté par Sansblague le 20/06/2012 21:23

René-Paul VICTORIA, battu aux législatives et devenu donc dépité, mais qui n'a que 57 ans, réintégrera t-il l'éducation nationale?

19.Posté par ZAZA le 20/06/2012 21:46

@ GCTR : pourquoi vous criez pas et n'appelez pas à la manifestation quand Hollande dit qu'il va arrêter le non remplacement d'un fonctionnaire sur deux, mais dans les faits continue cette politique dans les autres administrations (et ce, parce que Hollande a décidé de "faire pour la jeunesse", donc il faut trouver des administrations où on continue à ne pas remplacer pour garder un effectif de fonctionnaires constant d'une année sur l'autre) ? Pourquoi vous appelez pas à la manifestation quand certains rapports préconisent de ne pas remplacer 1 fonctionnaire sur 3 dans ces mêmes administrations ? Qu'importe le parti de la présidence de la république, l'éducation nationale reste et restera un ministère "de gauche".

20.Posté par South le 20/06/2012 22:21

Et pour nous bientôt

GRANDE SOIRÉE ZOUK

Goûte a nou

21.Posté par Caton2 le 20/06/2012 22:31

19. 1 sur 3 c’est moins que 1 sur 2 (33% à la place de 50%)

22.Posté par Héros et vainqueur, ça change de fi....on le 20/06/2012 22:38

allongé sur le sable les pieds dans l'eau dit Patrick.
Ce chef aime les enseignants et tient ses promessses.
Il commence par leur refaire travailler 5 jours au lieu de 4 nos chers professeurs des écoles, puis il leur sort de dessous son chapeau magique une rallonge de 15000 postes pour la Réunion(Heu pardon vous n'avez pas compris 15 postes).
Puis il leur donne la retraite à 60 ans s'ils ont cotisé 41 années pleines, soit pour la Réunion avoir 60 ans et presque 60 annuités mais payables à 41. Avec Fillon c'était 41 annuités et l'age de 65 ans. Au final le changement c'est maintenant travailler plus et gagner moins.
Et voila en plus que Vincent nous invente qu'il faut s'amuser pour apprendre, façon de dire que nos enseignants sont trop sérieux alors qu'ils ont du mal à boucler les programmes et que leurs classes sont surchargées.
Comment y dit en créole : " Gout à nous , met enkor, la pas assez".
Ah si je pouvais arrêter de faire le mécano, je me ferais bien en saignant .

23.Posté par ZAZA le 20/06/2012 22:58

21.
Oui donc on recrute moins avec le non remplacement d'un fonctionnaire sur trois.

24.Posté par Prof le 21/06/2012 00:11 (depuis mobile)

Kelly tristesse de voir ke les réunionnais ont cru vraiment les belle paroles de hollande sachez que hollande va rien apporter de plus à la réunion accrocher vous au grève sa va péter dans pas longtemps croyez moi il y aura aucun changement pire

25.Posté par ZAZA le 21/06/2012 01:41

Oups en fait c'est moi qui bug, c'est bien 2 sur 3 et non 1 sur 3.

26.Posté par noe1er le 21/06/2012 05:37

Il ne faudra pas les titulariser trop vite car ils vont tout de suite profiter du système en prenant des congés de complaisance avec des médecins complaisants ...être payé pour aller se bronzer sur les plages ou farniente chez soi devant la télé ...

27.Posté par marmaille le 21/06/2012 07:05

le problème, ce n'est pas la quantité mais la qualité !

28.Posté par zaigrettes le 21/06/2012 07:50

combien de profs dits TZR (Titulaires de Zone de Remplacement) sont payés plein pôt pour rester chez eux à glander ou pour se planquer au CDI?
quelle honte! effectivement il y a peut-être trop de profs?
ce qui est certain, c'est que l'école publique ou privée ne peut pas remplacer l'éducation des parents qui est de plus en plus absente! on demande aux profs d'en faire toujours plus!!!! instruire OUI, éduquer à la politesse la plus élémentaire (dire bonjour, merci, ne pas couper la parole, etc...) NON

29.Posté par Caton2 le 21/06/2012 12:15

Les sociales vont être les plus grand cocus de France. Hollande est en train de prévoir un plan de réduction des effectifs de fonctionnaires que Sarkozy n’aurait jamais pu mettre en œuvre…
Les pauvres électeurs du Président normal vont peut-être enfin comprendre que lorsque les énarques sont au pouvoir (c’est le cas), la raison prend vite le pas sur l’idéologie. Et puis, c’est bien connu: la gauche finit par faire une politique de droite (cf Mitterrand) et la droite une politique de gauche (cf Chirac). Fallait élire Sarkozy!


30.Posté par Tanbi le 21/06/2012 19:09

29. Excusez du retard...petit problème d'ordi...Oui alors si les socialos vont cocufier tout le monde en étant les champions de la rigueur. Alors de quoi vous plaignez vous?

Concernant votre post 15 relatif au fameux rapport IEDOM qui ne fait pas référence, car c'est bien l'INSEE qui donne les chiffres. Comparer le secteur marchand de la France avec celui de la Réunion n'a aucun sens. Et donc évidemment le secteur de la fonction publique peut ainsi paraître relativement proéminent.

Sauf que dans la fonction publique d'Etat par exemple, il y a en moyenne bien plus de fonctionnaire au niveau national qu'à la Réunion. Elle est sous re-présenté dans toutes les administrations.

Moitié moins, aux douanes et au finances, beaucoup moins à la préfecture, ministère du travail de l'emploi, dans l'éduction etc...etc...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter