Zot Zinfos

Possession : Miranville risque de faire gagner Roland Robert

Mercredi 19 Mars 2014 - 13:42

Possession : Miranville risque de faire gagner Roland Robert
On parle de Miranville comme étant l’adversaire principal de Roland Robert à la Possession. Cela dit tout le monde sait à la Possession que cette candidate joue uniquement sur son image médiatique et que la réalité du terrain est bien différente et son parcours le montre bien également. Malheureusement la presse ne fait pas état de ces faits. Démonstration ci-dessous :

- Son score de 2011 est simplement du à l’absence d’autres candidats et a la volonté d’un tous sauf Robert. Elle a donc récolté les voix de droite, du PS, et du mouvement Energie Nouvelle et bénéficié de l’image de son ancien parti EELVR. Au lendemain de cette défaite et forte des 48% réalisé la demoiselle n’a pas réussi à mobiliser, fédérer les gens qui étaient autour d’elle. Aujourd’hui ces personnes sont parties vers d’autres partis.

- Son incapacité à fédérer les gens (certainement du à sa personnalité, son absence d’intelligence politique) fait qu’elle n’a pas réussit à avoir un groupe fort avec de nombreux adhérents et militants. D’ailleurs toutes les personnes qui étaient autour d’elle à la création de « son PES » ne sont plus là aujourd’hui. Les photos sur FB sont des preuves. Son ancien suppléant est avec le candidat de droite, d’autres sont retournées chez europe écologie les verts, d’autres sont au PLR et d’autres ont été dégoutées de la politique à cause de la demoiselle.

- En 2008 elle était avec le PS aux municipales sous la couleur d’EELV, en 2010 elle profite de sa position de porte parole des verts pour être médiatiser, en 2011 elle utilise l’image des verts et du groupe énergie nouvelle pour les cantonales. Une fois qu’elle a obtenu ce qu’elle voulait, c'est-à-dire une reconnaissance médiatique, elle a envoyé boulé tout le monde (les verts, énergie nouvelle, les militants de gauche) et clame haut et fort que c’est uniquement grâce à elle qu’elle est là aujourd’hui.

- Ce comportement égoïste se confirme aujourd’hui, car elle a refusé tout rassemblement dès le premier tour (même avec les verts) et serait même prête à aller seule au 2nd tour. Si cela se confirme elle fera gagner Roland Robert.

- En étant ni à droite, ni à gauche et en l’absence de ligne politique claire Vanessa Miranville va faire le jeu de Roland Robert. Elle n’est pas de droite, mais dans ses mettings elle vante le score de De la vergne en 2001. Elle n’est pas de gauche mais elle parle de son score avec les verts en 2011.
Elle qui se disait de gauche à l’époque des verts, a renié cette appartenance de gauche pour ne pas froisser son staff rapproché de droite qui est aussi sur sa liste.

- Elle a le même comportement que la présidente du conseil général , « je travaille avec tout le monde, droite et gauche ». Sauf que cela ne marchera pas et cela déjà été prouvé. Un groupe composé de personnes aux idées trop divergentes avec en plus un chef qui ne sait pas fédérer ne peut pas tenir dans le temps.

En conclusion, en refusant le rassemblement à droite ou à gauche, en n’étant ni de droite, ni de gauche, en étant souvent en contradiction dans ses propos (écologiste pour la nouvelle route du littoral, présente au mouvement anti-requin à st-paul contre ses anciens camarades des verts, dénonçant les contrats aidés qui sont attribués dans toutes les communes actuellement alors que des familles ont besoin de ces contrats même s’ils sont précaires, à la fois pour et contre la préférence régionale) voter Miranville ce n’est pas voter pour l’écologie et la solidarité, mais c'est voter pour quelqu’un qui par son absence d’intelligence politique et par son comportement hautain n'est pas crédible et fera gagner Roland Robert. Cela Roro l'a bien compris et il jubile d'avance.

Les autres candidats (autre que Roro) sont moins médiatisés (chose regrettable) mais ils ont le mérite de savoir d’où ils viennent et où ils vont. Alors je le redis, voter Miranville c’est faire gagner Roland Robert.
Mickael de la Possession
Lu 1205 fois




1.Posté par a mickael le 19/03/2014 14:05

Peut-être mais des zozos comme Souprayamestri ou Morel, on peut s'en passer, il faudrait mieux pour la Possession, alors il ne reste pas grand chose, Hubert, Rupert, Tréport, ouaih! pas pour moi tout ça, j'hésite entre roro et mimi, on verra dimanche.

2.Posté par COURTEAUD Eustache le 19/03/2014 14:14

Mon cher Mickaël, vous faites une très bonne analyse de la situation , Roland ROBERT sera de nouveau élu maire de la Possession.

3.Posté par a Mickael le 19/03/2014 14:55

Mikael est quelqu'un du PLR, cela se voit facilement.

C'est vrai que Miranville est têtue et sans intelligence politique mais c'est bien PLR avec Riviere et les autres qui vont faire gagner Roland Robert.


4.Posté par aie aie aie le 19/03/2014 15:10

Quand on voit que certains prennent le temps d'écrire de telles bêtises c'est que le score de La Miranville doit faire peur... Allé à dimanche!

5.Posté par 23 le 19/03/2014 15:12 (depuis mobile)

Alon Vanessa, premier tour zot nora in autre sujet pou écrit dessus!

6.Posté par badouin le 19/03/2014 15:29 (depuis mobile)

Celle là! Un peu trop arrogante et sait trop mieux faire.
Mais bon faut bien dire elle a prit la grosse tête en si peu de temps.
Vous ne faite pas politicienne. Retournez sur le banc de l''ecole.

7.Posté par FOIS Jean Paul le 19/03/2014 16:24

NE PERDEZ PAS DE VUE L'ESSENTIEL !

La Possession : Ce que M. Roland ROBERT vous a caché.

En préambule, nous tenons à rappeler que le code des collectivités territoriales oblige les maires à la plus grande transparence vis à vis de leur Conseil Municipal. (Art. L1524-3 - Art. L2541-24 - Art. L2541-25 et bien d’autres). Or, Monsieur Roland ROBERT, ne tient aucunement compte de ses obligations comme nous le verrons ci-après.
Quelques dossiers traités par l’ADIP

1. L’affaire « Souprayenmestry ».
Le maire ne l’a jamais présentée à son conseil municipal, encore moins à ses administrés, alors que le jugement au fond a été rendu le 30 décembre 2008 et que l’évaluation du préjudice a été rendue par jugement du 11 décembre 2013. Coût 12,6 millions d’euros. Le maire a fait appel de ce jugement avec le risque (comme nous le verrons après) d’alourdir la peine.

2. L’affaire « échange de terrains entre la commune de la Possession et les Cts Pongérard». Un échange de terrains a eu lieu en 1997 entre la commune de la Possession et les consorts Pongérard. Les Domaines estimaient à environ 436.000 euros les échanges respectifs. Par la suite, et à travers le concessionnaire de la commune, la SEDRE, le maire Roland Robert décida de reprendre par voie d’expropriation les terrains situés dans la ZAC Moulin Joli issus de l’échange initial. Après un long parcours judiciaire, les indemnités d'expropriation fixées par le juge en première instance à 3,5 millions d’euros ont grimpé en appel à plus 6,7 millions d’euros, (arrêt du 28 novembre 2011), auxquels il faut ajouter une autre condamnation de la SEDRE à verser 29 360 euros aux consorts Pongérard, pour voie de fait.
Dans cette affaire, le Conseil municipal a été totalement désinformé. Ainsi, depuis 2011, aucun CRAC de la ZAC Moulin Joli n’a été présenté au Conseil municipal.

3. L’affaire « SAMOURGOMPOULE».
Il s’agit d’un promoteur qui avait obtenu un permis de construire pour réaliser l’opération « Grand Bleu » à ravine à Malheur. Ce permis était assorti d’un certain nombre de prescriptions comme le renforcement du réseau d’eau potable. En fait, ce promoteur n'a jamais réalisé les travaux et c’est la commune qui les a financés en 2011. Coût pour la collectivité 681 180 euros.

4. L’affaire « régularisation des empiètements sur le terrain communal à partir du lotissement Entre Ciel et Terre». En 2006, la SIOI de Monsieur Charles André PANECHOU a délibérément annexé 2500 m2 de terrains communaux pour agrandir 7 de ses lots du lotissement « Entre Ciel et Terre ». Suite à la dénonciation de l’ADIP, le maire fit voter au conseil municipal du 30 juin 2007 la régularisation des empiètements sur le domaine communal. Le prix de vente fixé fut de 50 euros le m2, ce qui correspondait à une recette potentielle totale de 125 000 euros. A ce jour, soit 7 ans après le conseil municipal du 30 juin 2007, aucune vente n’a été actée.


Ces seules affaires dépassent déjà à elles seules les 20 millions d’euros. Et il y en a bien d’autres…

Pour l’ADIP : Jean Paul FOIS

8.Posté par Raphaël le 19/03/2014 18:28

En même temps ça montre bien qu'elle fait confiance à l'intelligence des possessionnais, à défaut d'intelligence des politiques :D.

* Quitter EELV parce qu'elle refuse le positionnement carrieriste de certains (quelqu'un qui quitte EELV pour aller essayer de gagner une place à la Réunion chez Vergès, et qui revient comme si de rien n'était quand Vergès perd...)

* Son score aux cantonales est ce qu'il est, les absents ont toujours tort. Tout sauf Roro? Ben c'est déjà ça: elle est tout, sauf Roro.

* Les personnes qui ont quitté son équipe pour aller voir ailleurs si l'herbe est plus verte pourraient aussi l'avoir fait pour d'autres raisons que sa capacité à fédérer (avoir une place sur la liste électorale, même si pas compétent?)

* Elle refuse tout rassemblement, parce que les autres ne partagent pas ses valeurs (c'est-à-dire l'honnêteté?). Pourquoi aller vendre son âme quand on peut défendre ses valeurs par ses propres moyens?

* Donc pour faire de la politique faut être à droite, ou à gauche...ça mérite même pas un commentaire. C'est un argument trop ridicule.

En conclusion, si elle passe au second tour, on verra comment les autres candidats "tout-sauf-Roro" se positionneront, et s'ils auront le courage d'assumer ce tout sauf Roro.

9.Posté par marcopolo le 19/03/2014 20:36 (depuis mobile)

Autant miranville que plr ont intérêt à faire partir robert..robert et mortel non pa de réservoir de voi o second tour tandis ke électorat du plr et de miranville va fusionner

10.Posté par Philippe Lew le 20/03/2014 09:53

A quelques jours du premier tour des municipales, certains sortent l’artillerie lourde (du moins le pensent-ils) contre Vanessa Miranville. Les critiques pleuvent : son incapacité à fédérer les gens, son absence d’intelligence politique, comportement égoiste, comportement hautain et d’autres qualificatifs du même acabit!

Vanessa Miranville n’est pas Huguette Bello ; elle n’a pas encore vécu toutes les subtilités de la politique, elle n’a pas encore l’expérience de ses aînés. A-t-elle commis des erreurs ? Oui très certainement. Et alors ?

On revient souvent sur sa performance aux cantonales de mars 2011 et on lui rappelle, avec quelque raison d’ailleurs, que les 48% récoltés ne sont pas de son seul fait. J’ajouterais, quant à moi, que ce score aurait certainement dépassé les 50% si tous les prétendants chefs de file de l’opposition avaient réellement et sincèrement voulu la défaite de Roland Robert.

Mais la défaite de ce dernier et par ricochet la victoire de Vanessa Miranville les auraient conduit à leur mort politique certaine et les auraient précipité dans la poubelle de l’histoire possessionnaise! Imaginez, qu’après 40 ans de pouvoir sans partage, le doyen est battu par une novice de 27 ans ! Quelle honte pour tous ces élus de l’opposition croupion, ces chouchous de Roland Robert, les opposants comme il les aime! D’ailleurs, la « vraie » opposition au conseil municipal ne s’est manifestée qu’après la répudiation de Jean Claude Tréport et celle de Sylviane Rivière. Cela veut tout dire…..

Le fait que cette jeune femme soit la seule, oui je dis bien la seule, à avoir réussi à obliger Roland Robert à un second tour (et s’il vous plaît, épargnez nous de vos savants calculs) n’a pas été du goût de certains prétendants prétentieux qui ressentent encore cette arête à travers leur gorge !

Alors Roland Robert peut-il encore rempiler pour six nouvelles années ? Ce risque existe, mais ce n’est certainement Vanessa Miranville qui risque de le faire gagner, certainement pas. Regardez plutôt du côté de celui qui s’est autoproclamé « capitaine des jeunes », avant de devenir le chef de file de la droite inique investi par Didier Robert devenu entretemps le grand pote de Roland Robert.

Ainsi pour éviter ce cataclysme, tournons cette page du passé et faisons confiance à des gens qui représentent le vrai changement, en premier lieu Vanessa Miranville.

11.Posté par Marie le 20/03/2014 19:29 (depuis mobile)

Regarde Vanessa comme tu les fais trembler! Alon Vanessa! Enfin une jeune politicienne honnête et compétente! Continuez vos ragots imbéciles, les possessionnais i coné zot!

12.Posté par Laly JEANNE le 22/03/2014 10:34

Au fait j'oubliais mr Hubert ON NE VEUT PAS DE HUGUETTE COMME MAIRE A LA POSSESSION!!!!!

13.Posté par Jeannine JEAN le 22/03/2014 14:21

post 11 rassurez moi le "jeune politicienne honnête et compétente" était bien ironique??? parce que pour le "jeune" je veux bien et encore...
pour le honnéte, sachez que Mme Miranville ne cesse de mentir à tout ces meetings en lancant des accusations infondées!!! et pour le compétente il serait vraiment nécessaire pour Mme Miranville de s'intéresser sérieusement aux droits, obligations et compétences des collectivités locales!!!! parce que des trottoires sur une route départemental ca ne peut pas être fait pas une commune!!! et je ne parle que de ca!!! alors si elle commencait déjà par la bse les débats serait un peu plus élevés!! parce que aujoudr'hui à la Possession on a vraiment l'impression de se retrouver chez les "raze moquettes"!!!!!

14.Posté par aline le 24/03/2014 13:16

Y vaut mieux perdre les élections que perdre son âme, vive Vanessa, c'est pour ça que li lé pas comme zot!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >