Pose de la 1ère pierre du complexe de production d’eau potable Leveneur


Ce mercredi 14 Août 2019, à Tampon, au chemin Leveneur, en présence du Président de la CASUD, André THIEN-AH-KOON du Conseiller régional, représentant du Conseil régional, Bachil VALY, du Directeur Général Adjoint de l’ARS, Etienne BILLOT et du Sous-préfet de Saint-Pierre, Lucien GIUDICELLI a eu lieu Pose de la 1ère pierre du complexe de production d’eau potable LEVENEUR, organisé par la CASUD.
 
Il y a 3 ans, les communes de la CASUD et notamment celle du Tampon connaissaient chaque année des coupures d'eau dues à une insuffisance en la ressource.
 
Avec notamment la livraison, en mars dernier, de la Source Edgard Avril, l’'accès à l'eau est maintenant garanti, toute l'année, pour la population.
 
Un pas supplémentaire est fait aujourd’hui avec la pose de la 1ère pierre du complexe de production d’eau potable LEVENEUR qui coûtera au total 27 millions 540 mille euros (financés par l’Europe pour 20 millions d’euros, et pour la CASUD 7 millions).
 
Cette pose de 1ère pierre est la traduction concrète de la signature le 3 juillet dernier du 1er  Contrat de Progrès de la Réunion entre la CASUD, l’État, les différentes collectivités et administrations compétentes (par exemple l’ARS) dans le domaine de l’eau et de l’assainissement.
 
Avec ce 1er contrat de progrès c’est plus de 130 millions € qui seront investis dans le service de l’eau et de l’assainissement, afin d’améliorer la qualité des services  rendue à la population.

Cette future unité de potabilisation de l’eau consiste à assurer le traitement de l'eau pour la rendre l’eau potable (notamment après les périodes de fortes pluies) pour toute la partie basse du Tampon (les habitations situées sous la ligne du 17ème km environ) et du Syndicat des Hirondelles (sur St-Pierre : Mont-Vert ; sur Petite Ile : Charrier ; sur St-Joseph : Bel Air).

Cette unité permettra de répondre aux attentes des usagers, à savoir de disposer d'un accès durable à une eau de qualité répondant aux normes sanitaires et environnementales.

Trois chantiers sont nécessaires pour la mise en service de ce complexe de production d’eau potable :

1. La construction de l'usine de traitement : dotée d'une capacité de traitement de 30 000 m3/j, soit 1500 m3/h, cette usine permettra de traiter la pollution de l'eau, notamment en cas de fortes pluies, sur les captages superficiels du Pont du diable, des Hirondelles, d'Edgar Avril, des puits du Bras de la Plaine, et du Bras de la Plaine (SAPHIR) et desservira une population d'environ 78 000 habitants soit 80 % de la population Tamponnaise.
Montant des travaux : 17 Millions d’euros. Durée : 3 ans.

2. La construction de deux réservoirs de 5 000 m3 sur le même site permettra d'assurer le lissage de la production d'eau potable par l'usine. Ce stockage supplémentaire viendra également renforcer les capacités de la CASUD à faire face aux coupures d'eau sur le territoire.
Montant des travaux : 6 Millions 500 mille euros. Durée : 18 mois.

3. La pose de 5km de canalisations de liaison  permettra d'acheminer l'eau brute et l'eau traitée entre la future usine et les réservoirs existants. 
Montant des travaux : 4 Millions d’euros. Durée : 12 mois.

Mercredi 14 Août 2019 - 15:06
Lu 984 fois
CASUD




1.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 15/08/2019 17:40

*OUF !!!


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 23 Août 2019 - 16:43 Le premier repas végétarien apprécié

Zinfos974 - CIVIS