Port de Sainte-Marie: La Cinor rencontre les commerçants avant leur délocalisation sur le Sentier littoral

Une réunion d'information pour répondre aux interrogations et apaiser les craintes. Tels étaient les objectifs de la réunion organisée par la Cinor le 29 mars en direction des commerçants du Port de Sainte-Marie et dédiée à la présentation de modules provisoires qu'ils occuperont à compter de mai prochain dans le cadre de leur délocalisation vers le sentier littoral pour cause des premiers travaux terrestres conduits par le groupement GTOI.


Une réunion constructive avec l'ensemble des acteurs au cours de laquelle tous les sujets ont été abordés et qui a visiblement rassuré les commerçants
Une réunion constructive avec l'ensemble des acteurs au cours de laquelle tous les sujets ont été abordés et qui a visiblement rassuré les commerçants
"Il était important que les commerçants puissent poursuivre leurs activités sur le site portuaire durant les seize à dix huit mois mois que vont durer les travaux du nouveau port. Aussi, nous avons opté pour une déloca­lisation près du sentier littoral", explique Yves Ferrières, Président du Conseil Portuaire, vice-président délégué de la Cinor à l'Aménagement.
 
Les commerçants bénéficieront d'équipements provisoires de 60 m2, de type modulaires, avec 30 m2 de cuisine équipée et 30 autres de terrasse, répondant à toutes les normes de sécurité, et pourvus d'une arrivée d'eau, d'électricité, ainsi que d'une évacuation d'assainissement. Des équipements qui sont actuellement mis en place sur le site provisoire et qui sont positionnés en amont du port, à proximité du rond-point de la Mare, sur l'ancienne route départementale, actuel tracé du sentier littoral, non loin de la statue de Gandhi.

Les commerçants en prendront possession dans le courant du mois de mai, en préambule du démarrage des travaux.
Des aménagements qui sont intégralement financés par la Cinor.
 
Lors de la réunion du 29 mars 2019, organisée à l'initiative de la Cinor, sur le site d'implantation en présence des acteurs aménageurs, les commerçants ont pu prendre connaissance des emplacements d'accueil prévu pour pour cha­cun d’eux, et prendre rendez-vous avec l'entreprise mandatée pour régler l'ensemble des questionnements liés aux futures installations.

"Notre démarche est de poursuivre le maximum d'échanges avec les commerçants afin de faire en sorte que tout se passe bien et que le site portuaire actuel ne soit pas entravés par des obstacles lors du démarrage des travaux. Nous restons à l'écoute de nos interlocuteurs afin de les accompagner dans toutes leurs dé­marches techniques et administratives et la mise en oeuvre des divers dispositifs de déménagements", précise Yves Ferrières.

Car si les travaux, tels les autres aménagements intérieurs et extérieurs des modules et demandes de pose de compteurs, relèvent de la responsabilité des commerçants, la Cinor confirme la prise en charge des frais de déménagements des équipements et matériels divers de ces derniers.
 

La Cinor répond aux interrogations des commerçants

Cette réunion a offert l'occasion à Yves Ferrières, Président du Conseil portuaire de Sainte-Marie, s'adressant aux commerçants, de lever une série d'interrogations sur bien des sujets:

Au sujet des modules temporaires: “Vous disposerez d'équipements sécurisés dédiés à la cuisine de 30 m2 ainsi que d'une terrasse aménagée de 30 autres m2 et vous aurez le loisir d'agrandir votre site d'accueil au delà de ces 60 m2”
 
Concernant le loyer: “ il ne sera pas de 1000 € par mois, mais d'environ 360 €, avec suspension du paiement de vos loyers lors des premiers mois qui vont suivre votre déménagement”
 
Au sujet du déménagement et de la démolition des anciennes structures: “ces opérations sont placée sous votre responsabilité, et seront intégralement aux frais de la Cinor. Il n'y a pas d'inquiétude à avoir. La Cinor vous accompagnera jusqu'au bout comme on l'a toujours dit et écrit. D'ailleurs, le compte rendu de cette réunion vous sera transmis afin qu'il n'y ait qu'une seule version de nos décisions.”
 
Concernant l'espace d'information et de concertation: “Dès la fin du mois courant, la Cinor sera installée sur le Port au sein de la Maison du Port, avec une équipe de permanence vous permettant de disposer d'informations en direct.
Cette maison permettra à tous les Sainte-Mariens de découvrir le projet, de se l'approprier, de nous faire part de leurs avis dans le cadre des aménagements attendus, mais aussi de leurs suggestions dans la prévision de ce que sera la vie du port en matière d'animations et de vie artisanale et culturelle», conclut le Président du Conseil Portuaire.
 
Au sujet de l'animation du site: “La Cinor fera le maximum pour que l’année et demi que vous allez vivre au sein des modules temporaires soit la moins éprouvante possible. Bien au contraire, nous entendons concrétiser beaucoup de projets en termes d'animations du site, de comportements citoyens de respect environnemental et d'entente conviviale entre tous. Ce sera du reste un bon test avant le nouveau déménagement prévu au sein des futurs restaurants ...”


Le planning

 
  • Déroulement de l'enquête publique : 29 mars/30 avril 2019
  • Livraison des rondavelles aux commerçants du port : avril/mai 2019
  • Obtention Arrêté Préfectoral d’Autorisation Environnementale : mai 2018
  • Etudes d’exécution et travaux du front bâti (commerces) et des ouvrages portuaires) : Mai 2018
Dimanche 31 Mars 2019 - 13:13
CINOR

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 19 Avril 2019 - 16:35 L’entrée de la Saline inaugurée