Politique

Policiers visés avec un liquide toxique : Les syndicats réclament des peines exemplaires

Lundi 9 Avril 2018 - 09:19

Photo d'archives (© Pierre Marchal / Anakaopress)
Photo d'archives (© Pierre Marchal / Anakaopress)
Les syndicats de police réclament des "peines exemplaires" pour les auteurs des violences commises hier sur des policiers dans le quartier du Chaudron. Quatre policiers, venus porter assistance aux pompiers, à proximité de la poste du Chaudron ont été blessés après avoir été visés par un liquide toxique. Une escalade de la violence dénoncée par les syndicats, qui montre bien les difficultés récurrentes rencontrées par les gardiens de la paix sur le terrain.
 
UNSA Police : " A ceux qui pensent que " la police y bouge pas "

Ce dimanche 08/04/2018 des policiers en intervention sur le secteur du Chaudron en fin d'après midi, ont été pris une nouvelle fois pour cible, victimes de jets de galets et aspergés par un liquide manifestement toxique.

Quatre policiers ont été blessés et orientés vers les urgences, l'un d'eux présentant des brûlures.

Ces évènements viennent rappeler si besoin était la dangerosité du métier et les difficultés récurrentes que rencontrent nos collègues.

Chaque intervention même dans le cadre de missions classiques peut dégénérer à tout moment, preuve en est.

L'UNSA Police dénonce fermement les violences commises à l'encontre des policiers.   

Tolérance zéro et peines exemplaires pour ceux qui commettent des violences envers les forces de l'ordre.

L'UNSA Police demande des réponses politiques claires, ainsi qu'un arsenal de mesures sécuritaires et judiciaires pour permettre à la police et à la justice de prévenir plus efficacement les inéluctables passages à l'acte.

L'UNSA Police apporte son soutien aux collègues blessés.
 
Alliance Police Nationale : "Ils sont où les médiateurs ?"

Suite à un accident à proximité d'un bar où plus d'une cinquantaine de jeunes étaient rassemblés, la police a subit des jets de projectiles.En attendant les pompiers et d'être en nombre suffisant , des jeunes ont balancé une bouteille sur le véhicule de la police.

Quatre policiers se trouvant à proximité ont reçu des éclats de verre et des projections de liquide aux visages. Pour ALLIANCE POLICE NATIONALE, il s'agit d'actes gratuits portants atteintes aux policiers.

Pour rappel la police est là pour faire respecter la loi et pour assurer la sécurité des biens et des personnes. Nous ne sommes pas là pour servir de défouloir à des jeunes en manque de repères. Ils sont où les médiateurs ? Ce n'est pas leur rôle d'anticiper ce genre de problème ? A moins qu'ils ne travaillent pas le week-end !!!

Il faut trouver des solutions pour que le Chaudron ne devienne pas une zone de non droit. Ce n'est pas normal que policiers et pompiers ne puissent faire leur travail sans être la cible de violences.

ALLIANCE POLICE NATIONALE dénonce les violences envers les policiers.
ALLIANCE apporte son soutien à tous les collègues blessés
ALLIANCE réclame des peines exemplaires pour les agresseurs de policiers.
 
SGP Police FO : "Des peines exemplaires contre les auteurs de ces agressions"

Ce jour à 18h00, nos collègues de la police secours de Saint Denis sont appelés pour porter assistance aux pompiers pour un accident à proximité de la poste du Chaudron.

A peine sur place, nos collègues sont caillassés et reçoivent également des "projectiles liquides toxiques".
QUATRE Policiers sont blessés. Certains ont été touchés à la tête et ont des brulures au niveau du visage.

UNITE SGP POLICE FO dénonce l’escalade des violences à l’encontre des Policiers.
UNITE SGP POLICE FO condamne fermement ces actes et EXIGE des peines exemplaires contre les auteurs de ces agressions.
UNITE SGP POLICE FO apporte son soutien à nos collègues blessés et à leurs familles.
NP
Lu 845 fois



1.Posté par advenger le 09/04/2018 10:58

Ce n est pas que la police ne bouge pas,c est qelle à peur!

2.Posté par Elle le 09/04/2018 11:31

Je compatis. Bon rétablissement à vos collègues.
Mais, comment en est on arrivé là ?
Où sont passés tous ces escadrons de flics qui jouaient la carte de la dissuasion ? Et la répression si besoin ?
Vous est-il expressément demandé de laisser pourrir la situation ?
Comment peut-on laisser une poignée de kanyards em...der tout un quartier ?
Vous avez de nombreux dispositifs réglementaires à votre portée ? Comment se fait il que vous ne puissiez les actionner ?
Que fait votre hiérarchie ?
Heureusement que le taux de délinquance a diminué ! Quoique, aucun communiqué ne nous dit de combien il était !

3.Posté par Tony le 09/04/2018 13:13 (depuis mobile)

Plus facile d'arreter les conducteurs de voiture sur les routes de l'île que de faire régner l'ordre au chaudron...

4.Posté par Hugues Neau le 09/04/2018 14:54

Mais que fait la Police?...rien ...elle ne peut et ne pourra rien faire!

Les kaniar ont gagné car plus nombreux, écervelés et n'ont rien à perdre (surtout les mineurs)!


5.Posté par noe le 09/04/2018 15:43

On se calme !
Le monde est cruel en ce moment ...
Qu'on cesse les critiques débiles à l'encontre de nos Forces de l'Ordre ! La Police manque cruellement d'effectif et puis nos policiers ne sont pas des justiciers qui tirent sur des gens pour les calmer ... c'est pas le Far-West ici mais un pays de droit ! Il est bien vrai que certains s'énervent vite ou font les "zene zeng karnèrs" ... en regardant trop les films d'action !
Aujourd'hui , on aime accuser tout le monde : policiers , gendarmes , profs , et même des élus ... et les grandes surfaces ou les banques !!!!
« Si ce sont les plumes qui font le plumage, ce n’est pas la colle qui fait le collage. » (M. ERNST)

6.Posté par Marre des chauffards le 09/04/2018 19:37

Plus facile de chasser le contrevenant docile, que les vrais verrues de notre société. Ne vous étonnez pas d'être pointés du doigt par la partie saine de la population

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter