Faits-divers

Policiers blessés sur le front de mer : Les trois agresseurs condamnés à de la prison ferme

Mardi 6 Novembre 2018 - 07:47

Policiers blessés sur le front de mer : Les trois agresseurs condamnés à de la prison ferme
Deux jeunes hommes et une jeune femme ont, hier, été condamnés pour violences et menaces envers des policiers, indique la presse écrite. Les faits se sont produits très tôt samedi matin en sortie de boite de nuit sur le front de mer de St-Pierre. 

Une bagarre éclate entre deux jeunes filles et attire une cinquantaine de curieux. Alertés, quatre policiers de la BAC arrivent sur les lieux. Du gaz lacrymogène est utilisé pour disperser la foule. Un des jeunes, âgé de 25 ans, se montre menaçant et veut en découdre avec les forces de l’ordre. Un autre de 27 ans assène un coup de pied à un policier et crache sur un autre tandis que sa petite amie lance un projectile alors qu’il se fait interpeller. Résultats: 7 jours d’ITT au total pour les policiers. 

Les trois prévenus au casier judiciaire vierge, jusqu’à présent, ont été condamnés à des peines de prison ferme allant de 6 à 8 mois aménageables. De peines insuffisantes pour les syndicats de police venus soutenir leurs collègues hier à l’audience.
N.P
Lu 3185 fois



1.Posté par cmoinaussi le 06/11/2018 08:34

prison ferme = peines aménageables ????? je comprend la colère des policiers c'est vraiment n'importe quoi cette justice trop de laxisme comment voulez vous que la police se fasse respecter ????

2.Posté par Laurent le 06/11/2018 10:31

à des peines fermes, vous parlez des condamnations à des peines aménageables et sans mandat de dépôt ? Bouh, très méchant ce juge ! Encore un franc maçon j'imagine ?

3.Posté par A ces jeunes voyous le 06/11/2018 13:03 (depuis mobile)

Prison.ferme : cela.vous laissera le.temps.de reflechir. .

Vous étes des épaves de.la.socitete ?

4.Posté par taz.opinion le 06/11/2018 23:25

Non mais la situation est ubuesque à y voir de près ! Pourquoi les gendarmes viennent-ils mettre fin à une petite bataille de tantines - Pour y avait)il quelques 50 bougs autour de la jolie baston ??? Les deux cafrines se sont certainement frippés le chignon et les bleus sont arrivés au monent où les soutifs et autres strings allaient justement jacter pour le plaisirs des spectateurs. Ce n'est pas humains de priver les mâles d'un si délicieux spectacles. Pas juste !!! Pas juste !!!

5.Posté par momo le 07/11/2018 20:54

TOUJOURS LE LAXISME DES JUGES COMPLICES

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >