MENU ZINFOS
Faits-divers

Policier municipal harcelé : La mairie de St-Denis sera-t-elle poursuivie ?


Mis au placard après avoir verbalisé une élue en 2008, Jean-Bernard Hoarau, policier municipal à Saint-Denis, se bat pour faire reconnaître le harcèlement moral dont il se dit victime. Ce mardi matin, la chambre de l'instruction se penchait sur la possibilité d'engager des poursuites à l'encontre de la mairie et de l'édile de l'époque, Gilbert Annette. La décision sera rendue le 29 juin.

Par Isabelle Serre - Publié le Mardi 25 Mai 2021 à 11:56

13 ans après les faits, le dénouement d'une histoire à rebondissements est proche.

Ce mardi matin, les magistrats de la chambre de l'instruction ont examiné l'affaire qui concerne le policier municipal Jean-Bernard Hoarau, qui se dit victime de harcèlement moral de la part de la mairie de Saint-Denis depuis qu'en 2008, il a verbalisé une élue qui avait commis une infraction au Code de la route sous ses yeux.
 



Pour cet "excès de zèle", Jean-Bernard Hoarau explique qu'il a été sermonné par son chef de l'époque avant d'être mis au placard. Après deux ans d'arrêt de travail, la mairie avait refusé de reconnaître que l'état dépressif du policier était en rapport avec les faits.

En 2013, Jean-Bernard Hoarau avait obtenu un première victoire devant le tribunal administratif, qui avait ordonné à la mairie de payer les salaires non perçus et les frais médicaux déboursés. L'agent aurait également dû retrouver son poste.

L'affaire avait ensuite pris une tournure pénale. Mais le juge d'instruction en charge du dossier avait conclu à un non lieu. Celui-ci avait été contesté devant les magistrats de la chambre de l'instruction qui ont estimé, en novembre 2019, qu'il fallait reprendre les investigations et auditionner Gilbert Annette, Nalini Véloupoulé-Merlo, adjointe déléguée à la sécurité de la ville (la contrevenante), ainsi que le DGS, le DGA et le chef de la police municipale de l'époque.

Ce mardi matin, le parquet général a demandé un non-lieu dans la mesure où l'audition du maire de Saint-Denis n'a rien apporté de nouveau à l'affaire. La chambre de l'instruction pourrait prononcer une mise en examen, l'ouverture d'une information judiciaire ou choisir de renvoyer les mis en cause devant le tribunal correctionnel.

La décision sera connue le 29 juin prochain.




1.Posté par Une Belle personne cette dame le 25/05/2021 12:15

Zinfos974
Municipales 2020
Nalini Véloupoulé-Merlo, la 4ème adjointe de Gilbert Annette, soutient Didier Robert

La campagne des municipales ne cesse de réserver des surprises. Ce jeudi soir, Nalini Véloupoulé-Merlo annonce soutenir la liste de Didier Robert après avoir figuré sur celle d'Alain Armand au premier tour. Nalini Véloupoulé-Merlo a surtout été adjointe lors des deux dernières mandatures de Gilbert Annette.

2.Posté par Dans Les Tranchées le 25/05/2021 12:40

Aïe aïe aïe, trapé, percé, mète sec. ☀️ Lol

3.Posté par Jag le 25/05/2021 13:05

Ces personnes ont pris la grosse tête et se prenaient pour des chefs!!!
C’était la dictature !!!!
Véloupoulé i faisait l’intéressante !!!!

4.Posté par zean le 25/05/2021 13:26

excés de zéle ?
si ce n'était pas une zélue est ce que cela aurait été aussi comme un excés de zéie ???????

5.Posté par Bleu outre mer le 25/05/2021 15:11

J'attend demain une histoire sur la maire SinDni, vu que c'est la cible. Merci d'avoir fait disparaitre les affaires Robert cela faisait mauvais genre. Cela devait géner un peu, et puis la claque que sieur Robertix s'est pris sur SinDni , certains l'ont mauvaise. Ne surtout pas demander a la droite ce qu'ils en pensent. Ça aussi ferait mauvais genre. Je suis pas sur que cela va aider le Sieur Robertix. Perso les deux serait au deuxième tour je serais resté à la Kaz, mais la vous stimulez le fait d'aller voter......
Les périodes électorales nous révèlent les odeurs nauséabondes de la sphère politicienne.
Après certains sont étonné que le RN récupère des voix merci qui ? Pourtant il font pareil, mais pas d'infos sur ce sujet et c'est pourtant avec l'argent des contribuables. C'est surement pour cela que cela les dédouanent.....

6.Posté par Zorro le 25/05/2021 16:29

Cet agent communal, policier municipal, a le gros avantage de savoir pourquoi il a été placardisé.
Et les autres, tous ces nombreux autres qui se sont retrouvés du jour au lendemain en disgrâce sans savoir pourquoi?
Car c'est une marque de fabrique de la maison Annette et consorts, briser la carrière et la vie des meilleurs employés sans autre obscur motif que leur bon plaisir.
Epouvantable, détestable management...
Comme disait Coluche "A quoi servirait le pouvoir, si ça n'était pas pour en abuser?"

7.Posté par Vaccin Astrazérika le 25/05/2021 17:12

https://www.lemonde.fr/archives/article/1996/12/12/le-depute-reunionnais-gilbert-annette-condamne-a-18-mois-de-prison-ferme_3740303_1819218.html

Et vous voulez que son héritière Ericka fasse pareil sur toute La Réunion? Soyons sérieux, le moment est trop grave. Il faut dégager cette famille de troubles

8.Posté par Mamy le 25/05/2021 17:31

Ben non qu' elle question 🤮

9.Posté par Ste suzanne le 25/05/2021 17:43

Ils sont pas les seul il y a d autre qui se sont poussé les ailes en croyant avoir le bras long mais quand on leur donne une leçon il se font tout petit

10.Posté par Damnatio memoriae le 25/05/2021 18:46

Quand un policier fait son travail et qu'un "élu" est verbalisé, c'est un excès de zèle.
Quand cela concerne le citoyen que nous sommes, ce n'est pas vu pareil.
Tous ces élus sont abjects et répugnants.

11.Posté par jef le 26/05/2021 01:21

L'agent a fait son travail surtout que cette élue etait déléguée à la sécurité et ancienne compagne d'un policier national haut placé, les sanctions pour cet agent etaient disproportionnées et son affaire en administratif truffée d'erreurs, quant au pénal les magouilles politiciennes vont bon train visiblement ...

12.Posté par alex le 26/05/2021 09:28

Bravo a ce policier, qui a tenu et a pu défendre ces droits, faces a cette machine qui pense faire la pluie et le beau temps en brisant la carrière et les vie de familles.
J' étais dans la même situation de harcèlement et de licenciement abusif de la part de cette même collectivité et je défendrai mes droits avec la même ardeur que ce messieurs.

13.Posté par Dégouté le 26/05/2021 18:40

Bravo à ce policier, qui a été courageux de dénoncer ces injustice et que tous ceux qui ont subit le même sort osent raconter leurs histoires. La mairie de saint denis doit être poursuivi en justice. Harcèlement doit être puni par la loi. A partir de là, on verra de quel côté est la justice

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes