MENU ZINFOS
Politique

Polémique autour de la coupe de banians à Manapany : La mairie répond


Alors que la coupe de banians fait grincer des dents à Manapany, la mairie de Saint-Joseph assure qu'il s'agit d'un élagage nécessaire pour protéger les piétons, les véhicules et le restaurant.

Par Prisca Bigot - Publié le Mardi 17 Novembre 2020 à 17:56 | Lu 4102 fois

Polémique autour de la coupe de banians à Manapany : La mairie répond
Après l'interdiction d'accès au "Ti Coin Charmant", c'est l'élagage de banians qui fait polémique à Manapany, Saint-Joseph. Dimanche 8 novembre dernier, des citoyens ont accroché symboliquement des rubans rouges autour de ces "pié d'bwa" qui servent d'abris au gecko vert de Manapany, espèce endémique en danger critique d’extinction. Leur crainte : qu'ils soient coupés à cinq mètres de hauteur. 

"Cinq banians du parking vont être élagués", nous confirme la mairie, soulignant qu'il s'agit d'"un élagage réglementaire qui se fait tous les 3 ou 4 ans". "Il y a 6 ans, un banian avait été retrouvé dans le bassin après le passage d'un cyclone. Ce qui avait posé problème vu que la sève est urticante", rappelle Emeline K'bidi, adjointe à l'aménagement à la mairie de Saint-Joseph. 

"Il y a un équilibre à trouver"

"Depuis, un élagage régulier est réalisé par une entreprise spécialisée sous contrôle de nature Oi, dans le cadre d'un protocole élagage qui sera renouvelé lors du conseil municipal de décembre prochain", ajoute-t-elle.

Pour l'élue, la mairie réalise ainsi son devoir de police. "Si on ne le fait pas, on risque d'avoir des dégâts sur les véhicules, les piétons ou encore le restaurant", explique-t-elle. "Il faut savoir que le banian n'est pas une espèce endémique et n'est pas l'habitat naturel du gecko de Manapany. Il y a un équilibre à trouver entre la sécurité de l'habitat du gecko et la sécurité des personnes et des biens", ajoute celle qui reproche aux contestataires de faire circuler des "amalgames" et "de la désinformation "

Concernant l'avenir du jardin de Manapany, "cela va dépendre de l'avenir du festival", indique l'adjointe. "S'il n'y a plus d'association, le site pourra être mis à disposition de plusieurs projets". Soulignant que "le jardin reste dans le domaine privé", elle précise que "le projet n'est pas arrêté. Pour le moment tout est gelé "




1.Posté par MARET Assumpta le 17/11/2020 19:00

"S'il n'y a plus d'association, le site pourra être mis à disposition de plusieurs projets".
L'association des 3 Peaks, organisatrice du Festival n'est pas morte. Elle veut un vrai dialogue avec la municipalité, mais pour dialoguer il faut être 2. Et actuellement les 3 Peaks se sentent seuls. Et quand l'association avait accès au local situé dans les jardins et mis à disposition par la mairie, il y a toujours eu des évènements organisés par d'autres. Il n'y a jamais eu de monopole des 3 Peaks sur ce lieu.

2.Posté par klod le 17/11/2020 19:17

ca un bon boug le maire de sin joseph papa bon dié……………. OU PAS .

ha ces socialos endémiques si "conciliant" ..............

c'est pas gagné , entre les droitistes assimiliationistes , les socialos conciliant jusqu'à la lie , en trahissant JAURES, et les autres ……………..


pov mon ti péi .


du devenir de la Réunion , ex colonie framçaises , péi créole multiculturel par excellence ( atchoum!!) et du devenir des ex quatre vieillles , dites déparetement d'outre la mer et puis ???????????????


en souvenir d'AIME Cesaire , de VARONDIN et d'autres ?……………….


de la dignité des ex colonies isloises framçaises , à paraitre en 2025 , date d'ouverture de la NRL sans TOUT VIADUC, symbole de la gabegie outre -mer .?

ou symbole de la démagogie à la petite semaine des "politiques outre-mer" ……………… les transporteurs dit 974 doivent etre bien content ……………….. ou ca y lé mon roche ?????????????????????????????????????


si bien kontan des subsides financiers européens pour la NRL , version robert la didier ………………….. gran merci l'europe


quand JE pense que si tout viaduc , tout aurait été fini ………………


de la politique démagogique en outre mer française où la mansuétude des systèmes de financement avec l'argent du contribuable européen pour les territoires dit "ultra-marin" de l'Europe , à paraitre , édition "no one is innocent, de la contribution des citoyens européens à la gabegie nationaliste mégalomaniaque endémique" : un exemple ; la NRL à,la Réunion ……………………

peu de contribution , thème trop complexe, je doute que certains puissent acheter via amazon ce genre de bouquin , pourtant , il existe ! lol de relol .

pov run , mon ti péi ? .

3.Posté par Babou le 17/11/2020 19:55

Pourquoi ne plante t on pas dès banians dans l’île ????

4.Posté par Le Lebon le 17/11/2020 21:23

Les déménageurs breton, après le betonneur breton, maintenant breton élagueur ?

5.Posté par Ma sonnerie le 17/11/2020 21:36

Papa trick, le maire des magots..

6.Posté par Zozo sur le net le 18/11/2020 05:56

Le béton Le béton Le béton président!! Patrick!!!

7.Posté par Devon le 18/11/2020 07:35

On a élagué les cocotiers qui bordent la route de la Ravine de l’Anse qui mène au rond point de Grand Anse. Je suis d’accord avec Isabelle Joly quand elle parle des Droits de l’Arbre. Ces cocotiers ne nous ont rien demandé, ils vivent leur vie naturelle. Ils veulent vivre en toute amitié avec les humains. Nous on les défigure. Ils souffrent de notre manque de considération. Tous ces insectes qui vivaient en bonne entente dans leurs feuilles ont perdu leurs maisons en ne savent plus quoi faire. Eux aussi ils ont des droits. Nous devons y penser.

8.Posté par Roberto le 18/11/2020 14:05

@4 sans oublier le breton bigot défenseur de "un papa une maman"...

9.Posté par IKKI le 18/11/2020 16:06

Qui parle ? Lebreton avec 53% de chômage depuis des millénaires... Et maintenant il veut parler écologie c'est bien ça ? Le spécialiste des spécialistes probablement...

Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes