Communiqué

Plus de service public avec moins de moyens : Les Maires ne sont pas des magiciens !

Mercredi 11 Septembre 2019 - 15:51

Plus de service public avec moins de moyens : Les Maires ne sont pas des magiciens !
Nous venons d’apprendre fortuitement le gel des contrats aidés par la Préfecture pour le dernier trimestre 2019 pour cause de « surconsommation ». Ce dont nous n’avions, à vrai dire, aucune connaissance puisque nous ne sommes pas informés du nombre de contrats exacts qui ont été actés.

La conséquence directe, pour nous au Port, c’est une diminution, sans sommation, de 30% de nos besoins en recrutement pour l’année 2019.

Ces contrats PEC nous permettent de procéder à l’accompagnement de nos enfants à l’école sur les questions d’hygiène et de sécurité par des agents polyvalents. L’École est notre priorité et nous n’accepterons pas la mise en péril de notre ambition faute de dialogue et d’anticipation de la part de l’État.

Ce gel concerne également, au Port, les agents qui participent à l’embellissement de la ville, la préservation de l’environnement et qui remplissent une mission sanitaire, en luttant contre l’épidémie de dengue. Or nous constatons ces derniers mois, une coïncidence entre les 25 000 cas de dengue recensé à La Réunion cette année et la suppression de plus de 15 000 contrats aidés depuis 2016.

Bien évidemment, ces contrats sont avant tout une chance de rebondir pour bon nombres de nos concitoyens qui sont souvent très éloignés de l’emploi. Il ne s’agit pas de continuer à encourager la précarité de ces contrats que personne ne conteste. Pour autant, ce que je veux ici souligner, c’est que nous n’avons pas à subir le défaut d’anticipation de l’État alors que nous aurions pu de façon progressive créer des emplois pérennes au profit d’une meilleure qualité de service public. Le motif budgétaire ne peut systématiquement être invoqué au détriment de la justice sociale et de l’intérêt général.

C’est un numéro d’équilibriste que l’État nous demande de réaliser, et il nous oblige à le faire avec les yeux bandés !

S’agissant des contrats aidés comme sur la question du logement, nous n’avons aucune visibilité. On navigue à vue. Suppression de l’APL accession sans concertation, puis l’État fait machine arrière sans autres explications. Les dossiers restent en attente, en suspend, tout le monde se regarde en chiens de faïence et ce sont les familles qui en pâtissent dans leur vie quotidienne. Le Gouvernement tâtonne alors qu’il serait plus judicieux de consulter les élus locaux pour adopter une stratégie claire et concertée en faveur des Réunionnais que nous rencontrons tous les jours.

Nous sommes tous, collègues Maires et Présidents de collectivités, à subir cette situation injuste. J’appelle donc à ce que nous agissions ensemble et vite ! Il est indispensable que l’État abandonne le gel des demandes en cours pour que nos services d’accompagnement de l’École, d’environnement, d’animations sportives et culturelles soient assurés dans les meilleures conditions. Il en va de la qualité du service public que nous devons à nos concitoyens.
Olivier Hoarau Maire du Port
Lu 673 fois



1.Posté par JORI le 11/09/2019 20:39

Je ne comprends pas bien. S'agit ils d'emplois aidés nouveaux ou est ce un roulement suite à des fins de contrats. Dans le 1er cas, cela voudrait dire que des besoins nouveaux ou plus nombreux sont apparus, auquel cas quels sont ces nouveaux besoins (ne perdons pas de vue que nous entrons dans une campagne électorale). Dans le second cas, cela signifie que les postes à pourvoir par ces contrats aidés nécessitant constamment une personne sont pérennes, alors plutôt de conserver des emplois précaires pourquoi de pas faire de réelles embauches??.

2.Posté par GIRONDIN le 12/09/2019 11:52


1.Posté par JORI
Effectivement, vous les posez les bonnes questions.
Et puis au port on va être à ZÉRO CHÔMEUR..... 🤔 donc qu'est-ce qu'il raconte.....

3.Posté par Briandoht le 13/09/2019 07:22

Il faudrait commencer par changer de langage pendant la campagne électorale si vous voulez que les administrés ne vous considèrent plus comme un magicien.Il faut faire une campagne pédagogique axée sur le rôle du maire et de ses compétences et non donner l'impression de pouvoir tout faire en faisant des fausses promesses.

4.Posté par patapouf le 13/09/2019 19:28

ah oui, si l'épidémie de dengue reprend et c est bien parti pour! ce sera la faute des moustiques et du manque de PEC!! surtout zélections y arrive … inquiète pas le gouvernement va redonne a zot ti contrat pour être réélus!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie