Social

Plus de la moitié des Réunionnais vivent dans des quartiers précaires

Mardi 2 Octobre 2018 - 12:28

L'INSEE publie sa cartographie de la pauvreté par quartier à La Réunion. 40 % de la population vit sous le seuil de pauvreté contre 14% en Métropole. La précarité monétaire est donc beaucoup plus importante dans notre département qu'en Hexagone. 

Selon les quartiers, les fragilités sociales sont d’un niveau différent, note l'INSEE qui distingue 5 grands types de quartiers à La Réunion.

13 quartiers urbains cumulent les difficultés socio-économiques

Le 1er groupe, intègre des quartiers principalement situés au Port, à Saint-Louis, à Saint- André et à Saint-Benoît. 13 quartiers urbains "concentrent les difficultés les plus aiguës". "Ils cumulent manque d’emplois, présence de nombreux logements sociaux et proportion élevée d’habitants dont les revenus dépendent fortement des prestations sociales. En 2014, 52 % des habitants de ces quartiers vivent sous le seuil de pauvreté", indique l'INSEE.

Le 2 groupe englobe 27 autres quartiers. Il se caractérise également par une pauvreté très élevée (47 %). Ces quartiers se situent dans des communes rurales (Cilaos, Salazie, Sainte-Rose, Saint-Joseph et Saint-Philippe) ou dans des zones périphériques de villes étendues (Le Tampon, Saint-Paul). Les habitants de ces quartiers sont davantage propriétaires de leur logement et perçoivent moins de prestations sociales.

Un 3e groupe de 19 quartiers se caractérise par un niveau de vie médian proche de celui de la région. Néanmoins, le taux de pauvreté et la dépendance aux prestations sociales varient fortement d’un quartier à un autre. Ces quartiers sont proches des centres-villes (Le Port Centre ; ZAC Saint-Laurent à La Possession ; La Cressonnière à Saint-André etc.).

19 quartiers plus aisés, mais une pauvreté plus forte qu’en métropole

Un 4e groupe de quartiers apparaît moins pauvre que la moyenne (37 % de ménages pauvres). Leurs habitants sont majoritairement propriétaires de leur logement et dépendent moins des prestations sociales que dans les trois groupes de quartiers les moins favorisés. Ces quartiers sont très dispersés (sur 17 communes) et sont relativement éloignés des centres-villes.

Un 5e groupe de quartiers, les plus aisés, sont essentiellement situés à Saint-Denis, Sainte-Marie, La Possession et Saint-Paul. Si le taux de pauvreté de 24 % est nettement inférieur à la moyenne réunionnaise, il est cependant près de deux fois supérieur au taux de pauvreté métropolitain.
A.D
Lu 4458 fois



1.Posté par max le 02/10/2018 12:39

se pose la question de nos choix stratégiques sur les besoins de la réunion: grands chantiers ou développement humain, et notre gouvernement qui nous fait comprendre que l'Etat providence c'est terminé, et le retour à la solidarité de voisinage comme avant doit être de mise.

2.Posté par Ma sonnerie le 02/10/2018 13:08 (depuis mobile)

Et que compte faire l'Etat? Maintenir une fiscalité du travail inadaptee au territoire??

Ils se bougent le.fion quand Amaury et Didier??

3.Posté par ddchat974 le 02/10/2018 11:12

La Rhi si chère à nos élus quand ça les arrange!!!!!!où sont les millions destinés à cet effet? Détournés dans la poche d’un tiers, je n’ose y croire mais cela ne m’étonnerait pas!!!!!!!l’argent public sert à quoi ?à se remplir les poches par exemple sur le dos du contribuable qui n’arrête pas de voir sa feuille d’impôt grimper chaque année !!!!!!!je ne vise personne en particulier mais il y a un moment où on se pose des questions......tant d’argent qui arrive ici et encore des taudis au 21 eme siècle? C’est scandaleux de voir cela!!!!!!!!

4.Posté par THOR le 02/10/2018 13:51

Bon Didier et tous tes "copains" vous qui avez le pouvoir......vous attendez quoi pour faire quelque chose ? bon il vaut mieux donner de l'argent par ci par là à des institutions qui servent à rien, à subventionner le carnaval des Seychelles à faire plaisir à un ami millionnaire. Et les pauvres......en tout cas vous êtes forts vous ne faites rien pour eux et ils arrivent quand même à voter pour vous ! bravo les artistes.......

5.Posté par une réunionnaise 97410 le 02/10/2018 14:03

Que ces enfants qui vivent dans ces conditions ne perdent pas espoir surtout.Ils ne pourront pas tous « réussir », mais beaucoup sortiront du lot, comme dans les générations avant qui ont maintenant la quarantaine , la cinquantaine, et la soixantaine.

6.Posté par Vache à Lait le 02/10/2018 14:03

Et?

7.Posté par Dodo la saumure le 02/10/2018 14:20 (depuis mobile)

Des pauvres à la Réunion ? ou de faux riches ?

8.Posté par GIRONDIN le 02/10/2018 14:51

Heureusement qu'il y a 175 000 000 € pour aller batkaré, i permet d'oublier son quotidien !


9.Posté par cmoin le 02/10/2018 15:03

Mais oui c'est ca,c'est pour ca qu'on voit dans ces même quartiers des voitures toute neuves avec des plaques A parfois,les jeunes avec les derniers smartphone,vêtements lacoste,etc...

10.Posté par Ouep le 02/10/2018 15:49 (depuis mobile)

Ouep plus que Maurice meme sauf ue y à la métropole derrière imagine sans le bidon ville

11.Posté par JANAC le 02/10/2018 16:28

Il faut arrêter de juger les gens et de la manière qu'ils dépensent leur argent. C'est sur qu'il faut regarder les priorités dans la vie, mais après tout le monde a envie de vivre un peu mieux et pouvoir profiter un peu de la vie artificielle qu'offre le monde de l'homme. Mais qui peut les blâmer ? Personne et c'est bien cela le soucis, les pauvres ont marre de manger tout le temps des produits de bas de gamme et avoir aussi des choses bas de gamme aussi, c'est sur que ce n'est pas dans leur intérêt de dépenser dans n'importe quoi, mais parfois il est bon de profiter aussi de bonnes choses, du moins de temps en temps. Mais qui cause la précarité ? Surement pas la population, mais bien l'industrie de publicité, la télévision et la politique. Si on arrêtait le bourrage de crane ? Et que l'on s'occupe vraiment du problème à la source ! Ben, non, on rend les gens dépendants d'un système, après on les juge, c'est quoi ce monde de dingue ?

12.Posté par LéonardeVincui le 02/10/2018 16:51

Ah voilà un bon scoop,désolé dans les 14% de pauvres de la Métropole j'y suis dans le lot sous la responsabilité du L.R / Centriste et les sales GOCHOS socialos/communistes les voleurs de projets créations/innovations dans mon sommeil et magie noir.Roller en ligne/Space montain(Disney)kit cuisine extérieur anti-feu/Haie artificielle/rouleau de peinture a air comprimé.Ma dernière trouvaille pot de plante xxl extérieur équipé de panneaux solaires avec réserve d'eau ventilée hermétiquement fermé avec arrosage automatique de nuit muni d'un régulateur minuteur,pompe etc etc etc
en réparant la voiture de mon fils je me suis aperçu qu'on pouvait installer un galet de tension de courroie sur rail avec réglage automatique et c pas fini mes boyaux de la tête n'en fini pas de bosser même la nuit je prend des notes quant un projet me prend le tête.Yo créole,faite attention aux parasites politiques ,ils peuvent vous travailler a la voyance seulement avec votre date de naissance,photo et autre,in yab des Yvelines

13.Posté par Villa 130 000 euros le 02/10/2018 17:12 (depuis mobile)

Les pauvres ne peuvent pas s acheter une villa à plus de 700 000 euros pour un prix défiant toute concurrence pour 130 000 euros.

PNF : au secours.

14.Posté par Manu le 02/10/2018 18:41 (depuis mobile)

Quel différence entre un pauvre et un riche ?! Un pauvre en survêtement de marque avec un smartphone la toute sa fortune et devant vous rien dans les poche !! Sa fierté et la !! Un riche il se cache fait pitié crie s allonge sur la route gazole trop

15.Posté par Le Malgacho comoko malbar sinois breton mongole. le 02/10/2018 20:28 (depuis mobile)

Ile maurice 1,8 % ici les pauvres ultra riche 40 % madagascar 88 %. Si tu manges le matin midi et soir et tu vas mariage familliale à 10 000 euros avec ton coStume zarab à 100 euros ek un ti chaussures 40 euros te sens tu pauvres. Mon pauvre riche

16.Posté par Dagober le 02/10/2018 20:54 (depuis mobile)

Sa sert a rien d'en parler, personne fait rien pour changer sa. Après si c'est pour les metrent dans les cage lapin !

17.Posté par Dagober le 02/10/2018 20:54 (depuis mobile)

Sa sert a rien d''en parler, personne fait rien pour changer sa. Après si c''est pour les metrent dans les cage lapin !

18.Posté par Lora le 03/10/2018 07:39

Pourquoi tant de quartiers sont sortis de la politique de la ville pcq "trop" riches ?

19.Posté par MICHOU le 03/10/2018 14:21 (depuis mobile)

Est ce étonnant de un pays où on ne veut embaucher et louer ou prêter qu'aux expats.la mémoire collective continue à faire des dégâts et à croire que l'honnêteté,le savoir,le pouvoir n'ont qu'une couleur: tjs la mm où qu'on soit ici ou ailleurs

20.Posté par jean-richard bennala le 04/10/2018 16:19

c'est la politique du vent brassage d'air c'est comme la journée sans tabac sans alcool , que de la dentelle pour l'insee représenté la cartographie de la pauvreté à l'île de la réunion mensonge hypocrisie de l'état, avec un taux de chômage, des gens vivants des aides la misère sera toujours pénible au soleil, pour sortir de cette crise c'est le travail et un bon salaire avec 1180 euros net par mois la misère elle danse et elle sera toujours reine à l'île bourbon

21.Posté par Patou le 19/10/2018 20:17

I préfére fait hotels 4/5 étoiles pou touristes, le peuple réunionnais en sorte à li. Tout l'argent met dan touristes, le pauvre i interresse pas l'état.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter