MENU ZINFOS
Faits-divers

Plus de 6000 personnes alcoolisées prennent le volant tous les jours


La conduite sous l’empire d'un état alcoolique est l’une des premières causes de la mortalité routière sur l'île de la Réunion. Afin de sensibiliser les conducteurs aux risques liés à la consommation d’alcool dans la conduite, Véronique Beuve, sous-préfète de Saint-Benoît et cheffe de projet sécurité routière et Eric Tuffery, procureur de la République près le tribunal judiciaire de Saint-Denis, ont participé à une présentation du module de sensibilisation "alcool, conduite et loi" animée par les intervenants départementaux de sécurité routière (IDSR).

Par - Publié le Lundi 9 Mars 2020 à 12:01 | Lu 3289 fois

Le module de sensibilisation "alcool" au tribunal judiciaire, est né d'un partenariat entre le parquet de Saint-Denis (procureur de la République) et la préfecture en 1999. Devant le constat du nombre important d’accidents liés à l’alcool, une démarche innovante a été mise en place avec une vocation pédagogique. En 2019, 38 séances ont été dispensées alors que le premier trimestre 2020 a déjà 23 séances programmées. En moyenne, 30 personnes sont présentes lors de ces séances de sensibilisation. À noter qu'elles sont destinées aux primodélinquants routiers. 

Une séance de sensibilisation dure en moyenne une heure au cours de laquelle sont effectuées plusieurs présentations : 

- Accidentologie nationale et régionale et part de l'alcool dans ces accidents.
- Principes généraux de la conduite et effets de l'alcool sur celle-ci. 
- Absorption, progression et élimination de l'alcool dans le corps humain.
- Diffusion de films sur la sécurité routière.
- Questions 

L'objectif principal est avant tout d'informer les justiciables sur les raisons pour lesquelles ils ont été arrêtés, les risques qu'ils ont pris et qu'ils ont fait prendre aux autres. À la Réunion, ce sont en moyenne 3% des automobilistes qui circulent en ayant absorbé de l'alcool. Ce pourcentage représente environ 6000 à 7000 personnes.

"Le but est de valoriser les IDSR  qui travaillent régulièrement sur la pédagogie et la prévention routière. Ils sont au -nombre de 58, nommés par le préfet par arrêté préfectoral qui sont tous volontaires. Ils dispensent aujourd'hui un module de sécurité routière sur le thème de "rappel à la loi" pour tous les justiciables qui ont été pris en délit lors de leur conduite. 

Les délits sont en constante augmentation. On observe en ce moment plus de 30% d'augmentation sur les accidents même si les accidents mortels sont en baisses. Aujourd'hui nous constatons que 3% des personnes qui circulent tous les jours sous l'emprise de l'alcool ce qui représente entre 6000 et 7000 personnes qui sont potentiellement générateurs d'accidents et d'accidents mortels. Il est donc important que nous soyons tous acteurs contre cette insécurité routière, contre cette délinquance routière", 
explique Véronique Beuve, sous-préfète de Saint-Benoît et cheffe de projet sécurité routière.

"Ce module est diffusé tous les lundis matin aux personnes qui ont été convoquées pour se faire notifier une ordonnance pénale délictuelle. Ce sont des gens qui ont commis des délits routiers tels que conduite après avoir bu de l'alcool ou consommé des stupéfiants. Il y a environ 40 personnes qui sont convoquées. 

Le but est que les gens quittent le tribunal non pas uniquement avec leur décision, mais également avec des éléments qui leur permettent de réfléchir. On évoque notamment des événements familiaux ou amicaux, où l'on sait qu'énormément d'alcool est consommé. Beaucoup de gens consomment des stupéfiants à la Réunion et rappelons que c'est le même délit que l'alcool. Si vous avez consommé du cannabis il y a deux jours, on pourra en retrouver la trace, et je rappelle que c'est un délit",
indique Eric Tuffery, procureur de la République près le tribunal judiciaire de Saint-Denis. 


Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par laplim le 09/03/2020 12:20

nena un 2 contrôleurs aussi lé pas propre!!!!!!
et encore un deux,nena plus k cA.....

2.Posté par José Paldir le 09/03/2020 12:57

Pédagogie et sensibilisation purée mais fermez ces bars à débit de boissons alcoolisées pour commencer et et interdire la consommation d'alcool sur la voie publique. point barre.

3.Posté par Momo le 09/03/2020 13:24

6000 ? ça fait un peu trop … Comment peut-on donner ce chiffre ? Sur quels critères ? Pas possible … on gonfle trop la dose …

4.Posté par pipo le 09/03/2020 16:26

Et alors il est ou le problème si tu as moins de 0,5 g/l de sang?

5.Posté par que dire le 09/03/2020 17:31

j'ai du mal à comprendre comment une page comme radar 974 qui signale les contrôles de police existe encore et comment ses administrateurs peuvent se regarder dans un miroir

6.Posté par Ti Tangue zilé zone le 09/03/2020 19:00 (depuis mobile)

@ 2. José Paldir le 09/03/2020 Fermer les bars ..hi hi hi ...!!!! Les gratels achètent dans les hypermarchés et se gavent sur les parkings des discothèques avant d’entrée ...la maréchaussée devrait avoir l’œil sur les sorties d’alcool là-bas

7.Posté par Joseph le 09/03/2020 20:21

Si vous savez qu'il y a 6000 personnes bourrées tous les jours au volant, eh bien, multipliez les contrôles, soyez plus sévères, et ça devrait s'améliorer sans tarder !

8.Posté par Sanpié le 10/03/2020 07:42

Comme d'habitude du PIPO TECHNOCRATE ! Des gens jamais au fait du terrain ! Ils cherchent des solutions en aval sans jamais traiter l'amont ! la pauvreté, la dé-socialisation, l'attrait des jeunes pour le "sex, drogue et alcool", etc.... Il faut dans un premier temps combattre les débits de boisson, fini la sensibilisation auprès d'eux. C'est eux les premiers responsables et là dessus la Préfecture jouie d'une irresponsabilité incommensurable ..... Toutes ses petites boutiques, ses petits bars, les débits de boisson avec la licence petite restauration qui servent de la bière en pagaille sans repas, aucune législation n'est respectée sur l'île et la préfecture est complice mais également le parquet car souvent ses infractions sont classées sans suite ou font l"objet d'un rappel à la loi ! Tout le laisser aller de l'Etat, idem pour les tapages etc .... La Réunion devient invivable à cause de ces technocrates bon à rien. Mette pansement mais soigne pas !!!!

9.Posté par Menfin le 10/03/2020 07:59

Déjà que sans alcool, un paquet sont à l ouest au volant et ne savent pas conduire..

10.Posté par riverstar974 le 10/03/2020 08:12

il y avait hier un radar sur la RL à la grande chaloupe le matin pour controler les véhicules pour une vitesse limitée à 70kmh...là c'est sûr la police et la gendramerie sont très fortes pour verbaliser mais les contrôles d'alcoolémie c'est plus difficile hein...pfff

11.Posté par Yoyo le 10/03/2020 09:57 (depuis mobile)

6000, c'est pas beaucoup ! A chaque BEUVErie, il y a déjà la moitie de ce chiffre

12.Posté par paulux le 10/03/2020 10:35

Vielle recette: il faut dramatiser et inquiéter. D'abord le chiffre est purement statistique, c'est de la manipulation de données enseignée par l’inénarrable barbe . Ensuite c'est par référence a une norme administrative et non par rapport a un "état physiologique". Le taux d’alcoolémie au volant autorisé est de 0, 5 g d’alcool par litre de sang soit 0,25 mg d’alcool par litre d’air expiré. Il suffira de modifier la norme pour faire bondir le nombre d'infractions relevées.

13.Posté par christian GARREAU DE LOUBRESSE le 10/03/2020 11:36

coluche avait raison 20% des accidents par des alcoolique et 80%PAR DES GENS SOBRE
santé

14.Posté par nono 3 le 10/03/2020 11:52

Y a ka retirer les volants,et puis c'est tout !

15.Posté par vince le 10/03/2020 12:11

comment ont les as recenser c 6000 personnes ?????? chiffre inventé pour nous faire passer la pilule????

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes