Alertes infos :

Plus de 350 personnes au rendez-vous à la déchèterie en fête sur Plateau Caillou ce samedi 5 mai !

C’était une journée d’animation hors du commun ce samedi 5 mai 2018 à Plateau Caillou : la « Déchèterie en fête » ! La deuxième du genre sur le territoire de la côte Ouest, après une première édition en octobre 2017 à Saint-Laurent (La Possession).


Joseph Sinimalé, Président du TCO et maire de Saint-Paul : « Les déchets sont des richesses pour La Réunion et surtout on a les moyens de traiter. Les gens jettent beaucoup ! Mais jusqu’à quand ? On a un grand projet sur le développement durable et on a des spécialistes au TCO, on a des gens qui sont capables de faire. Ce genre de manifestation est à renouveler ! »

Ludovic Marchand, directeur de Cycléa : « Ce genre de manifestation est important car cela montre qu’on peut faire autre chose des déchets …  Cela montre aussi que la déchèterie n’est pas seulement un lieu où on vient se séparer des choses. C’est un lieu de partage, de vie. Nos équipes ont travaillé dur sur cet espace jardin au naturel pendant plusieurs semaines pour le rendre accueillant… Un gros bravo aux équipes ! Tout a été fait à partir de matériaux de récupération. Le lien avec les associations est aussi pour nous très important. On doit avoir un ancrage local fort. Concernant les usagers, j’espère que ça leur fera changer l’image qu’ils ont des déchèteries… »


  De l’association Les Tamarins de l’Ouest…
Amélie Moutoussamy : « Montrer aux gens que tout est récupérable, qu’on peut faire de belles œuvres, des chapeaux, des paniers… à partir de ce qu’on ramasse dans la savane de Plateau Caillou. On récupère des « bouts de bois », certains appellent ça les « piquants » ou les « labourdonnais ». N’importe qui peut apprendre ce tressage… Tant qu’on a un petit peu de patience ça va ! »
Madeleine Moutoussamy : « Notre association existe depuis 2009… On fait tout à la main. Pour faire un chapeau par exemple, il faut bien 3 à 4 semaines, que ce soit pour adultes ou pour marmailles. Là, on a des petits chapeaux de décoration, des petits paniers… Ça intéresse toutes les générations. »

Cathy et Florence, visiteuses : « J’avais vu la publicité de cet événement « Déchèterie en fête » sur Facebook, et je me suis dit il faut que j’y aille ! Et j’avais déjà entendu parler du Trokali qui fait un succès à Saint-Paul ! Du coup, j’ai emmené ma copine Flo… Elle m’a accompagnée parce qu’elle avait des choses à échanger… La manifestation est bien organisée. On arrive et puis tout le monde nous explique comment ça se passe. On a fait tout le circuit, qui est très bien. C’est vraiment chouette ! Au début je me suis même dit comment négocier pour avoir les meubles en palette… (rires). Ça donne envie de s’y mettre et ça donne des idées qu’on n’aurait jamais eues pour faire des choses. J’admire les gens qui ont fait ça. Ce qu’on a retenu, c’est qu’on peut tout recycler ! »

Charlette de Saint-Gilles les Hauts, visiteuse : « Je suis venue voir les activités, comment ça se passe… Les stands étaient bien accueillants, on a eu de bons conseils. C’était super et c’est à refaire ! Ce qui a retenu mon attention, ce sont les chapiteaux en bois, les bambous avec la diffusion des plantes à senteur, … Ça donne envie de trier les déchets, de recycler, … Auparavant, je ne fréquentais pas la déchèterie même si je savais que ça existait… Et le Trokali, je trouve bien le concept… »

Patrick Palavasson, Transformations végétales : « Sur mon stand aujourd’hui, je propose le recyclage de cartons qu’on retrouve dans le bac jaune, en objets décoratifs. J’ai préparé des trucs simples à faire pour les enfants. J’ai quelques idées et je prends aussi celles des autres, même celles des enfants. On partage et j’aime ça ! Par exemple, comme c’est bientôt la Fête des mères, les petits cœurs ont beaucoup de succès. J’attache beaucoup d’importance à l’écologie, au recyclage, à la récup’, à redonner une nouvelle vie à la matière première. On peut faire plein de choses, des objets décoratifs. Mon message : essayez d’innover, de rénover ! Il ne faut pas jeter. On peut poncer, donner des coups de peinture pour redonner vie à votre meuble abîmé par exemple. »

Muriel de l’association Ou Gingn : « On propose de fabriquer des objets à partir de déchets que l’on valorise. Là, on fabrique des chapeaux avec des boîtes d’œufs, du carton, de la laine, de la colle. On propose également aux visiteurs de fabriquer des enceintes et des sapins de Noël avec des bouteilles en plastique… L’écocitoyenneté est une valeur qui nous tient à cœur. On est là pour sensibiliser la population et notamment les enfants pour les habituer à respecter l’environnement et la nature. Mon message : respectez l’environnement, ne jetez pas dans les ravines parce qu’après ça part dans la mer, triez… Si on fait tous un peu, ensemble on ira loin. Il faut sauvegarder la planète. »

Sandrine de l’association Ou Gingn : « On travaille en périscolaire sur l’école de Blanche Pierson et de Jean Monnet, 2 écoles de Plateau Caillou… On a fait quelques répétitions, on a fabriqué nous-mêmes les costumes… Les enfants sont très sensibilisés à tout ce qui est recyclage, tri des déchets donc ce n’est pas complètement nouveau pour eux. Ils ont très bien compris toute l’histoire du conte qu’on présente aujourd’hui. Les enfants sont les citoyens de demain donc dès qu’on peut on leur explique qu’il ne faut rien jeter, qu’on peut réutiliser les matières, qu’on peut fabriquer des choses au lieu de les acheter, … S’ils comprennent ça dès leur plus jeune âge, ce seront des adultes plus responsables. Ayez de l’imagination, amusez-vous, n’ayez pas peur de recycler au lieu de jeter. Rien ne se jette, tout peut se transformer ! »

 
Outre les différents stands d’animation, l’esprit de la « Déchèterie en fête », c’est aussi cela… Une visiteuse qui repart avec un sac original… Une illustration qui vaut bien des discours, ici avec les jeunes graffeurs de l’ASCRP, Irwin et Morgan… Corinne, usager de la déchèterie qui a tenu à contribuer au jardin en apportant un plant de papaye et un plant de piment… Une déco insolite avec des jeans… Le Réparali Kafé… Un public très attentif aux techniques de jardinage au naturel avec l’association An grèn koulèr et notre expert du compostage, Joseph.
Rendez-vous bientôt pour une nouvelle édition de la « Déchèterie en fête » dans une autre commune ! Restez connectés sur le site internet et la page Facebook  du TCO.
Vendredi 11 Mai 2018 - 12:11
TCO
Lu 278 fois