MENU ZINFOS
Sport Réunion

Plongée sous-marine : Les règles à respecter


La direction régionale des affaires maritimes (DRAM) en association avec la direction de la jeunesse et des sports (DDJS) présentaient hier leur campagne de prévention des accidents de plongée subaquatique à la Réunion. Les principales règles à respecter pour éviter les dangers de ce loisir y ont été rappelées.

Par Johanne Chung To Sang - Publié le Vendredi 18 Décembre 2009 à 16:52

En cette période d'été austral et de début de vacances, les activités nautiques se multiplient. Parmi elles, la plongée sous-marine, qui se révèle être une activité accessible à tous, à condition de connaître les comportements à éviter. Car si cette activité comporte peu de lacunes au niveau de la sécurité, les accidents ne sont pas impossibles. Toutefois, le plus souvent, ils peuvent être évités par le respect de consignes simples.

La médiatisation de ces consignes est justement l'objectif de cette campagne de prévention, qui débutait hier. Titrées "Je plonge? oui... en toute sécurité", les affiches et les cartes distribuées portent toutes les quatre principes à respecter avant et après la plongée. Avant la plongée, "je dois être en forme" et "j'ai mangé et je n'ai pas pris d'alcool"; après la plongée, "je ne fais pas d'effort" et "je ne monte pas en altitude (plus de 300m)".

"La plongée sous-marine est une activité qui favorise la discipline et la réflexion personnelle", racontait Régis Bertogli, directeur de la DDJS. Encadrée par les professionnels et les amateurs, c'est "une activité protectrice de l'environnement, qui la met en valeur", poursuivait-il. Toutefois, il reste déconseillé de plonger seul.

454 accidents de plongée de 1982 à 2008

Enfin, la présentation de cette campagne était aussi l'occasion pour le Dr Jan-Dirk Harms d'exposer les résultats de ses recherches : il a en effet étudié sur une période de 26 ans, de 1982 à 2008, les accidents de plongée à la Réunion. En tout, ce sont 454 cas qui ont été recensés, de plusieurs types. Parmi eux, le plus fréquent, l'accident de décompression, parfois provoqué par une montée rapide et directe en altitude après une séance de plongée.

Le Dr Harms mettait en garde les plongeurs contre les facteurs favorisant ces accidents de décompression : la fatigue, la convalescence, l'alcoolisation, le manque de sommeil, les efforts pendant ou après la plongée, ou le stress.

Chaque mois, ce sont 100.000 plongées qui auraient lieu dans les eaux réunionnaises. Les professionnels de la plongée attiraient l'attention hier sur le fait que, proportionnellement au nombre de plongeurs, qui augmente chaque année, le nombre d'accidents de plongée est en nette diminution.

Enfin, à titre anecdotique, les accidentés de la plongée étaient 25% de femmes et 75% d'hommes. Sur ces 432 personnes, 161 étaient non-licenciées et 271 licenciées; sur 433 personnes, 310 pratiquaient en club, 116 hors-club, et 7 en tant que professionnels.




1.Posté par boyer le 18/12/2009 17:26

452 accidents de plongée contre 1 seul accident de volcan.
pas d'interdiction en plongée alors que le volcan est soumis a hystérie préfectorale

En plongée, les usagers ont le choix entre payer les services d'un club ou plonger hors club.
Au volcan, le parc veut imposer l'encadrement payant.

En plongée les professionels ont appris qu'il valait mieux eviter de rouler des mecaniques sur les mises a l'eau alors qu'au volcan les accompagnateurs de montagne n'ont pas encore appris l'humilité et jouent à la delation.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

3 rue Émile Hugo
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes