Faits-divers

Plateau Caillou: Frappé devant son lycée, il est conduit à l'hôpital

Lundi 20 Février 2017 - 17:08

Plateau Caillou: Frappé devant son lycée, il est conduit à l'hôpital
Grosse frayeur pour une maman ce lundi matin. "Je reçois à 7h39 un appel de la CPE du lycée hôtelier de Plateau Caillou qui m'annonce que mon fils est hospitalisé", raconte Audrey (prénom d'emprunt).

Son enfant, un lycéen de 15 ans, sortait du bus pour se rendre dans son établissement scolaire quand il a été pris à partie par un inconnu. Celui-ci commence alors à le bousculer avant de le frapper à la mâchoire. S’en suit une bagarre et l’agresseur s’enfuit. L’adolescent, lui, s’évanouit et est transporté à l’hôpital Gabriel Martin de Saint-Paul.

Dans la matinée, le lycéen se réveille mais fort heureusement, ne souffre "pas de traumatisme", selon sa mère, mais a quand même une dent déplacée. C’est un soulagement pour sa mère mais c’est aussi la goutte d’eau qui fait déborder le vase pour les parents d'élèves, confrontés à une série d'agressions autour du lycée.

Audrey veut dénoncer "l’insécurité quotidienne" aux abords de l'établissement et rappelle qu’il y a 8 jours, un autre adolescent de 17 ans a été agressé au couteau. Cette maman évoque une "crainte de tous les jours", "on rencontre déjà d’autres difficultés que la scolarité, si en plus il faut faire face à l’insécurité…", ajoute-t-elle, inquiète.

Comme la jeune femme, d’autres parents montrent leur mécontentement face à cette situation. Une pétition a été créée le 11 février, pour la "Sécurité de nos enfants aux abords du lycée Hôtelier La Renaissance",  elle compte à ce jour 215 signatures. L’auteur de cette pétition, François Le Toullec, représentant du collectif de parents d'élèves du lycée Hôtelier, évoque "6 agressions avec vol ou tentative de vol" , "rien qu’entre le jeudi 2 février 2017 au soir et le vendredi 3 février 2017 après-midi".

Pour la maman dont l'enfant a été frappé ce lundi matin, des patrouilles devraient être organisées aux heures d’ouverture et de fermeture aux abords du lycée. 

Mercredi 15 février : Insécurité aux abords du lycée Renaissance: Des agents de médiation pour sécuriser les lieux
Léa Fleuricourt
Lu 28401 fois



1.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 20/02/2017 17:20

*On vit pourtant si bien "ensemble" ICI; la preuve !

2.Posté par Dijoux le 20/02/2017 17:53 (depuis mobile)

Trop personnes de la zone viennent bénéficier des aides de l'état.
La délinquance souvent provient de ces personnes ainsi que de nombreuses dégradations des lieux publics.
La loi doit être plus sévère.

3.Posté par Pascal Maillot du RBM le 20/02/2017 19:19

Idem pour le collège de la Ravine des cabris..... On a demandé, nous assos : Frape et Fcpe la création d'un poste comme emploi de médiation, pour la sécurité aux abords du collège... on attend toujours, la mairie nous tourne en bourrique.... Les problèmes sont récurrents, on a de tout.... Cela commence à bien faire, les faits divers se généralisent.
Les collectivités doivent agir vite!

4.Posté par ali le khafir le 20/02/2017 19:23

@ post 1 rien t'empeche de partir pour d'autres cieux plus cléments
juste une question y a t'il quelque chose de bien a la réunion pour toi??

5.Posté par Bello le 20/02/2017 19:27 (depuis mobile)

Que LesGendarm fassent des rondes à pied dans les escaliers de plateau caillou reliant ce lieu aux abords du lycée hôtelier ! Ils y trouveront toutes sortes de deals et surtout casser la chaîne de ces caniards prepubien collegiens qui montent!

6.Posté par Nanana le 21/02/2017 00:26 (depuis mobile)

Juliette du com 1 si c pour déverser votre fiel hors de propos c pas la peine ça n''''aide aucun des enfants et je peux comprendre qu''''il y en ait qui ne veuillent pas de vous. Si c''''est mieux ailleurs on saura tous comment se passer de vous.

7.Posté par .... le 21/02/2017 07:07 (depuis mobile)

Sa ne date pas d'aujourd'hui tout sa
Le parking de bus est le lieu des petits racaille de plateaux

8.Posté par Crikotte le 21/02/2017 07:25

@ ali le khafir votre commentaire du style si vous êtes pas content partez, commencez vous déjà par le faire....ras le bol de ces propos dit par certains qui se croient ici plus que les autres! n'oubliez pas que la Réunion est un département français donc n'importe quel français est ici CHEZ LUI!. ce n'est pas avec ce genre de discours qu'on avancera sur cette ile où la délinquance augmente de jour en jour où nous avons le Préfet qui demande de ne rien faire.....pour la paix sociale! vous comme moi on est pas à l'abri de ces énergumènes, caniards ou gratels si vous comprenez mieux ces termes ..... et on en a ras le bol et on le dit, ne vous en déplaise Monsieur!

9.Posté par babar run le 21/02/2017 07:26

post@4 kafir......bonne analyse.....

post@5......les gendarmes........faudrait déjà qu'ils bossent un peu pour pouvoir faire ca.......ils sont enfermés dans leurs casernes.........ils vont jamais au soleil......QUELQU'UN A DÉJÀ VU UN GENDARME BRONZÉ ?????

10.Posté par tizab le 21/02/2017 07:41 (depuis mobile)

Alors post 4 des U"on souleve un probleme on doit quitter le navire.il faut arreter que des qu"on est pas d'accord c'est dehors chacun a le droit d'exposer ses doleances...

11.Posté par Kozserié le 21/02/2017 07:49 (depuis mobile)

Un tacon Surveillants et CPE y veillent la kour mé rienk la kour. Bana y d''or au lycée mé zot travay y permet pa zot alé ziska somin !!
M.Didier Robert donne à nou des travailleurs y gagne dépasse la kour pou assuré la sécurité nout band zenfan ôté

12.Posté par claude le 21/02/2017 10:39

c'est toujours les petites racailles meme pas majeurs qui foutent la merde sur les parking du lycée hôtelier...dont le petit frere de (...) lui meme ayant deja 27 condamantions...les gendarmes sont bien presents mais ils jouent au chat et a la souris avec ces cagnards ...il faut couper la caf à ces familles et faire nettoyer les ravines à ces gratte la fesse...c'est une honte ils ne sont qu'une petites dizaines qui terorisent près de 2000 jeunes qui passent par cette gare routiere

_ Modéré.

13.Posté par XAVIER le 21/02/2017 11:20

Un moment il va falloir vraiment pointer du doigt les choses! Qui sont ses agresseurs? Il va falloir arrêter de tourner autour du pot. On veut mettre en exergue une typologie de population? Allons jusqu'au bout. Si toutefois il ne s'agirait pas de celle qui semble être stigmatisée, il va falloir aussi s'en occuper. Sa déborde de partout et se sont ceux nos jeunes qui sont en plein cursus scolaire qui trinquent. Faut il encore attendre? Milice il va falloir pointer ton museau? la police , la pauvre trop de loi tue la loi. Elle est interdite de beaucoup de chose si ce n'est le fait d'une marre de sang!!

14.Posté par Jean le 22/02/2017 21:46 (depuis mobile)

Que fait monsieur le Recteur
Ce réunionnais est il a la hauteur?
On entend beaucoup problèmes en ce moment dans les établissements du second degrés

15.Posté par Coco le 24/02/2017 11:28 (depuis mobile)

Finalement il faut des vigils partout à la poste, la CAF,l'hôpital, dans les ecoles etc...
Stop aux alloc et aux parasites que ça engendrent

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 17 Décembre 2017 - 07:11 Le permis à peine obtenu, on le lui retire