Faits-divers

Plaque d'immatriculation erronée : Un motard se fait interpeller après 33 infractions à la vitesse

Jeudi 15 Février 2018 - 15:23

Photo : EDSR
Photo : EDSR
Le 1er février 2018, les militaires de la BMO de Saint-Benoît ont mis fin à toute une série d’excès de vitesse commis au cours des huit derniers mois par un Dionysien de 49 ans, au guidon de sa moto BMW HP 4, indique l'Escadron départemental de sécurité routière dans un communiqué. La moto a été saisie.

Le motocycliste n'avais jusqu'à présent pas été inquiété car il circulait avec une plaque d'immatriculation erronée. Il n'avait donc jamais reçu les avis de contraventions relatifs aux excès de vitesse commis. À l’origine de la saisine des forces de l’ordre, une plainte de l’automobiliste titulaire de l’immatriculation relevée par les radars au passage de la moto. La victime de cette "doublette" n’a eu aucun mal à se justifier, son véhicule étant bien un véhicule léger. 

Une plainte déposée pour usurpation de plaque à l'origine de l'enquête

L'automobiliste titulaire de l'immatriculation photographiée à nombre de reprises, collectionnait les avis du CNT de Rennes. Il a déposé plainte à l'automne 2017 pour usurpation de plaque. C'est sa plainte qui a initié l'enquête conjointe du CACIR et de la BMO de Saint-Benoît. 

Les policiers et gendarmes du CACIR (Centre automatisé de traitement des infractions) ont alors regroupé les infractions non prescrites (datant de moins d’un an) imputables à cette moto et ont effectué des recherches en recoupant les immatriculations approchantes dans le fichier des cartes grises.

L’EDSR de la Réunion a été saisi du dossier. Une moto correspondant aux photos enregistrées était immatriculée à Saint-Denis. Cette interpellation met donc fin à plusieurs mois d’enquête conjointe des forces de l’ordre du Centre automatisé de traitement des infractions de Rennes  et de l’EDSR de La Réunion. 

Le véritable auteur des infractions a été interpellé lors d’un contrôle routier, le 1er février dernier. Son audition n’a été réalisée que le 10 février, après réception du dossier complet transmis par le CACIR.

Les 33 avis de contraventions cumulés depuis avril 2017 ont été présentés un à un à l’intéressé. Il cumule : 3 excès de vitesse de plus de 50 km/h - le plus élevé étant de 161 pour 152 retenu sur une portion limitée à 70 Km/h - , 6 excès compris entre 40 et 50 km/h, 9 entre 30 et 40 km/h, 6 entre 20 et 30 km/h et 9 de moins de 20 km/h de dépassement. 31 de ces infractions ont été constatées par les radars du chef-lieu et deux des plus grands excès ont été enregistrés à Saint-Leu et Saint-Pierre. 

Convocation devant le tribunal de police et moto saisie

Le pilote a expliqué les excès de vitesses répétitifs en évoquant la forte réactivité à l’accélération de son engin. Selon le compte-rendu de l'EDSR, "le propriétaire de la moto a reconnu être l’auteur de chacune des infractions et explique qu’il ignorait l’erreur sur sa plaque, celle-ci ayant été posée à l’achat du véhicule par le concessionnaire". Des explications appuyées par un courrier dans lequel le professionnel motociste déclare être à l’origine de l’erreur commise lors de l’impression de la plaque d’immatriculation. 

Il devra répondre des 33 infractions relevées par les radars automatiques le 15 juin prochain devant le tribunal de police de Saint-Denis. "Il encourt une suspension, voire l’annulation de son permis de conduire, et n’aura la possibilité de récupérer l’usage de son véhicule qu’après jugement, sa moto faisant l’objet d’une saisie judiciaire", termine l'EDSR.
A.D
Lu 5729 fois



1.Posté par Jean-Claude le 15/02/2018 12:34

La maréchaussée lui a sûrement sauvé la vie en l’arrêtant.... et peut sauver la vie d’ autre également.

2.Posté par ben voyons! le 15/02/2018 15:44

C'est quoi une plaque erronée ?
Juste une fausse plaque en fait , non?

3.Posté par kersauson de (p.) le 15/02/2018 15:55

ouaff ouaff
le freuluquet l a bien dans le ...

ca se croit au dessus des lois ces rigolos
"pas de controles, pas de limitations de vitesse , fausses plaques , coups de pieds ds les portieres , doigts de deshonneur
etc etc ""
meme les gendarmes zorey affectés ici s" AMUSENT" pdt leurs we et pauses ..

4.Posté par Jacques Turpin le 15/02/2018 16:33

Moto repérée lors de l'opération escargot de samedi dernier. Regardez le reportage photo paru sur Zinfos ! Comme quoi le naturel reprend toujours le dessus !

5.Posté par Pamphlétaire le 15/02/2018 16:54

Les contraventions s'ajoutent mais j'ai comme la nette impression qu'elles vont faire l'objet d'un "forfait" au contrevenant...

6.Posté par A JANCLODE le 15/02/2018 16:57

Surement jean claude, a mon avis tu n'es jamais monter sur une bécane de t'a vie... Reste bien au chaud sur ton canapé si tu pense que ça peut te sauver la vie et surtout ne sort pas de chez toi et ne prend aucun risque....
Un motard certainement très expérimenté vu son age,et pour infos passer le radars de Saint leu ou celui de Saint Pierre a 150km/h uu 200km/h en bécane quand la route et calme.Tu ne risque absolument rien (2*2 voies avec terre pleins centrale,aucune intersections,pas de stop,pas de rond point)mis a part un chien errant ou une baleine échoué mais ça , même a 100km/h c'est la même...Enfin bref...

7.Posté par loyada le 15/02/2018 18:21

c est qui les vainqueurs ? à jouer avec le feu on se brule parfois la..............queue !!!!!!!!!!!!!!!!!! score 33 à 0

8.Posté par loyada le 15/02/2018 18:23

5.Posté par Pamphlétaire **** et non malheureusement ! pour lui une infraction est une infraction et donc ds le cas présent 33 infractions différentes

9.Posté par GIRONDIN le 15/02/2018 18:24

...... le professionnel motociste déclare être à l’origine de l’erreur commise lors de l’impression de la plaque d’immatriculation. ....

Donc il devra juste payer les amendes ?
Si il a perdu 1 point à chaque PV, il est à -33 sur son permis ?

10.Posté par loyada le 15/02/2018 18:25

6.Posté par A JANCLODE **si l appelation motard expérimenté est ton avis tu fais partie de la meme catégorie que ce branque !

11.Posté par TICOQ le 15/02/2018 18:35

Ce motard vient ternir un peu plus l'image bien écornée d'une catégorie d'usagers qui se croient au-dessus des règles.

12.Posté par Jp POPAUL54 le 15/02/2018 18:36

Ce n'est pas parce que l'on a la cinquantaine que l'on est forcément un motard émérite !!!
33 infractions depuis avril 2017... qu'il mette sa vie dans un coffre en sapin c'est son problème mais
lorsque l'on allume à + de 150 km/h sur un tronçon limité à 70 ....
on met la vie d'autrui en danger.

13.Posté par La vérité si je mens ! le 15/02/2018 18:37

La maréchaussée doit jouir à présent de la prise ...
Par contre dans les quartiers sensibles O ki bourrique !!!

14.Posté par TICOQ le 15/02/2018 18:44

@ 6.Posté par A JANCLODE le 15/02/2018 16:57
Parce que le fait d'être conducteur d'une motocyclette (le terme pilote est réservé aux gens responsables) vous dispense de respecter les règles du code de la route ? Autant mettre un auto-collant "je suis un danger public" sur votre casque pour prévenir tout le monde !

15.Posté par Tortueivoitpassonqueue le 15/02/2018 20:30 (depuis mobile)

Non mais agarde le bann charognards!!! À croire ke zot vie i doit être bien vide po occupe de moune koma... Et ds le tas moin lé sur ke tte lé droite!!!!

16.Posté par FUKCJ 738 le 15/02/2018 20:36

fukcj738
Cette opération a pu être menée à bien parce que nous sommes sur une ile. Je voudrais savoir si les autorités mettent autant de zèle à faire des recherches, monter un dossier, et essayer de prendre en flag l'automobiliste ou motard ? Je doute fortement.

17.Posté par JORI le 15/02/2018 21:01 (depuis mobile)

On ne parle là que des 33 infractions constatées mais combien d'autres où ce pilote n'a jamais été pris?.

18.Posté par Ti Tangue stressé le 15/02/2018 21:07 (depuis mobile)

Hi hi hi ....!!!! Ça doit être un des gratels qui viennent troubler le silence des bourgs de SAINT PHILIPPE ah ah ah ....messieurs les gendarmes vient à Saint Philippe les dimanches souplé le maire y dort y fé pas rien pou nous

19.Posté par Bob le 15/02/2018 21:11 (depuis mobile)

@ Girondin
Ce boug se verra peut-être reprocher de n''avoir pas fait corriger l''erreur. Belle aubaine quand même, pour se croire à l''abri du "prunier"...
Soyez indulgent, s''il avait 12 pts : 12-33=-21. Somme toute, ici, ses 33 PV coûtent 90 pts.

20.Posté par simbad le 15/02/2018 18:25

in motar en kolèr ki demand ka èt respecté sa!

21.Posté par Bob le 15/02/2018 21:48 (depuis mobile)

@ 6
"Motard expérimenté vu son âge" Mouais, 49 ans, mais combien sur sa moto ? Un bon pilote est un vieux pilote.
"200 sur route calme, tu ne risques absolument rien". L''illusion de la maîtrise de soi et des autres... même à 161 au lieu de 70 ?

22.Posté par Caution le 15/02/2018 22:26 (depuis mobile)

Motard expérimenté??? Plutot un chauffard expérimenté.... L''expérience ne justifie en rien l''inconscience....

A croire que certains se prennent pour des pilotes.... la ou il n''y a pas lieu d''être! PATHETIQUE!!!

23.Posté par Beber974 le 16/02/2018 06:43 (depuis mobile)

Plus de permis, plus de moto....Il était temps qu'' il se fasse interpeller cet Abruti. Encore heureux qu'' il n aie pas renversé ou tué quelqu''un. La justice est là pour le rappeller. Chapeau aux gendarmes!

24.Posté par Veridik le 16/02/2018 07:39 (depuis mobile)

Et le gars est même pas convoque en correctionnel

25.Posté par dh le 16/02/2018 09:57

l'automobiliste, obligé de se déplacer pour leur dire que la plaque correspond à une voiture, non une moto. C'est grave quand même, puisqu'ils on la photo d'une moto sous les yeux, leur base informatique précise à coup sur qu'il s'agit d'une plaque de voiture, et à aucun moment ils se dises qu'il y un problème ! Ils envois quand même les PV à l'automobiliste...

26.Posté par TICOQ le 16/02/2018 12:21

@ 25.Posté par dh le 16/02/2018 09:57
Exact, la gestion est automatisée, pas la constatation de l'infraction, réalisée par un officier de police judiciaire, qui a la photo sous les yeux. A lui de voir si le n° de plaque et le type de véhicule correspondent.

27.Posté par GIRONDIN le 16/02/2018 12:26

25.Posté par dh
👍
Et toute cette communication est du même tonneau !

28.Posté par loyada le 16/02/2018 14:31

24.Posté par Veridik****infractions au code de la route ds ce cas tribunal de police , officier du ministere public , commissaire de police et president de cette juridiction !

29.Posté par loyada le 16/02/2018 14:33

13.Posté par La vérité si je mens**** toi tu ne jouis pas mais ta matiere cérévrale doit bouillir pour sortir une telle reflexion !!!!!!!!!

30.Posté par La vérité si je mens ! le 16/02/2018 15:38

@ loyada le 16/02/2018 14:33

Tais toi sur tes commentaires stupides ...
Va jouer au K ' net

31.Posté par Veridik le 16/02/2018 18:49 (depuis mobile)

@28
L'usurpation de plaques d'immatriculation (appelée également doublette) est un délit consistant à utiliser de fausses plaques minéralogiques sur un véhicule ressemblant au vôtre

A moins que je me trompe ? Délit = correctionnelle

32.Posté par Zavate le 18/02/2018 07:18

Bah 33 infractions à la vitesse, ursurpation de plaque et voir une possible mis en danger de la vie d'autrui par la réitération volontaire si le procureur fait son taff, il va avoir 400€ d'amende et 6 mois de sursis avec les juges qu'on a ici ! Autant tous faire comme lui ! car payer 33 infractions reviendrais bien plus chère !!!!!!! A suivre, la ZISTISSE Bananière va trancher !!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 18 Février 2018 - 10:28 St-Denis: L'accès à la route du Brûlé barré