MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Planète 50-50 d'ici 2030: Franchissons le pas pour l'égalité des sexes


- Publié le Mercredi 9 Mars 2016 à 05:26 | Lu 495 fois

Planète 50-50 d'ici 2030: Franchissons le pas pour l'égalité des sexes
"Journée de la Femme" ou "Journée Internationale des Femmes" ? Je pencherai vers la deuxième appellation, car au début du XXème siècle des femmes de tous pays s’unissent pour défendre leur droit.  

L’origine de cette journée du 08 mars remonterait à une manifestation d’ouvrières américaines du textile le 08 mars 1857 et 08 mars 1909, mais il se trouve qu’elle s’ancre surtout dans les luttes ouvrières et les nombreuses manifestations de femmes ayant réclamées le droit de vote, de meilleures conditions de travail et l’égalité entre les hommes et les femmes, qui agitèrent l’Europe, au début du XXe siècle.

En août 1910, lors de la deuxième conférence internationale des femmes socialistes à Copenhague, la journaliste allemande Clara Zetkin,  évoque et propose pour la première fois avec la russe Alexandra KollontaÏ, la création d’une journée internationale des femmes. La première d'entre elle, à laquelle participe Clara Zetkin, est fixée le 19 mars 1911. Ce n’est qu’à partir de 1917, avec la grève des ouvrières de Saint Pétersbourg, que la tradition du 8 mars se met en place, 4 ans plus tard soit le 08 mars 1921 Lénine décrète le 08 mars Journée des Femmes.  

En 1914 et en 1915, les allemandes et les anglaises reprennent cette date afin de réclamer leur droit de vote.

En France, le 21 avril 1944 le droit de vote aux femmes est accordé aux femmes, elles useront de ce droit et le 29 avril 1945, voilà bientôt 71 ans, elles se rendent aux urnes pour la première fois. Après 1945, la Journée internationale des femmes devient une tradition dans le monde entier, jusqu’à nos jours...

Avec le regain féministe des années 70, la date du 08 mars est réinvestie et la Journée Internationale des Femmes est reconnue officiellement par les Nations Unies en décembre 1977, puis en France en 1982.
Que cette Journée Internationale des Femmes nous permette de jeter un regard en arrière et de voir qu’il s’agit là d’une tradition qui depuis 1857 représente 159 ans de lutte pour l’égalité, la justice, la paix et le développement.  Les femmes sont motrices dans notre société et il est également important de leur rappeler l’évolution de leurs droits et de leur importance depuis ces dernières années.

Qu’elle soit le point de ralliement des efforts coordonnés, déployés, pour exiger la réalisation des droits des femmes et de leur participation au processus politique et économique.

Qu’elle continuera à être le moment idéal pour réfléchir sur les progrès réalisés, demander des changements et célébrer les actes de courage et de détermination des femmes. Des femmes qui ont joué et qui joueront encore, espérons-le, un rôle extraordinaire dans l’histoire des droits des femmes.

Cette Journée Internationale c’est aussi et surtout, l’histoire de ces femmes ordinaires qui puisent leurs racines dans la lutte menée depuis des siècles pour participer à la société sur un pied d’égalité avec les hommes.

Elle reste encore aujourd’hui d’une brûlante actualité car tant que cette égalité hommes-femmes ne sera pas atteinte, la célébrer sera primordiale.

Disons non à la persécution, à la discrimination et la violence à l’égard des femmes et des filles.

Sophia FERRERE - Association « Les Iris »
Membre du CEVIF.
 




1.Posté par Tonton le 09/03/2016 15:17

Pouquoi 50:50 ??

Les transgender ne compte pas pour vous, Sophie ? C'est plutot discriminatoire.

2.Posté par Zozossi le 09/03/2016 23:20

Les femmes seraient "motrices dans notre société"?
On se demande bien en vertu de quelle loi discriminatoire!
Nous voilà en pleine ineptie "rectificatrice", comme les tenants de la "discrimination positive" raciale qui ont semé conflits et régression en voulant bouleverser les rapports sociaux entre groupes humains.

Pas la peine de se monter le bourrichon: il n'existe pas plus d'égalité des sexes que d'égalité des hommes entre eux ni des femmes entre elles!

Qui observe le monde tel qu'il est voit bien que les êtres humains, les sexes, les ethnies ne réalisent pas les mêmes performances.
Une femme gendarme n'inspirera jamais respect ni confiance, que cela plaise ou non aux amateurs de monde virtuel.
La revendication d'"égalité" est une chimère entretenue par des marchands d'illusions pour détourner l'humanité des réalités.
Chacun -homme ou femme- doit avoir conscience de ses capacités de personne et de groupe humain, largement déterminées par ses conditions naturelles, et s'attacher à s'accomplir dans leurs limites au lieu de poursuivre une chimérique "égalité" qui n'existe nulle part ailleurs que dans l'imagination tordue de démagogues.

Cette notion absurde d'"égalité" apparaît en France avec la révolution de 1789 qui se sert de cette lubie pour tromper le peuple et instaurer le triomphe politique et économique de la bourgeoisie.

Après quoi le communisme prendra le relais en prônant l'"égalité des sexes" puis l'"égalité des races", ce qui ne veut rien dire mais lui permet de diviser pour régner par la tyrannie.

Aujourd'hui, la caste mondialiste occidentale a repris à son compte cette pratique communiste et développé à l'infini cette revendication idiote d'"égalité": entre nationaux et étrangers, entre homos et hétéros, et bi, et tri, etc.
Cela n'aura jamais de fin car il faut inventer sans cesse de nouveaux "combats pour l'égalité" pour maintenir et étendre la tyrannie des maîtres du monde aggripés aux commandes.

La France aura fait un sacré progrès quand elle s'honorera d'abolir cette stupidité appelée "journée de la femme", laquelle n'est rien de plus ni rien de moins que l'homme.
Elle est différente, et cela depuis que le monde est monde.
Et il n'y a pas de quoi en faire un plat.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes