Société

Plan de lutte contre l'errance animale: 6 164 stérilisations effectuées

Vendredi 4 Mai 2018 - 11:24

Plan de lutte contre l'errance animale: 6 164 stérilisations effectuées
Lancé en février 2017 par le préfet de La Réunion, en collaboration avec les intercommunalités, le lycée agricole de Saint-Paul et les vétérinaires (GEVEC), le plan de lutte contre l'errance animale a, parmi ses objectifs, le renforcement du nombre de stérilisations des carnivores domestiques. 

La première année de ce plan triennal (2017), montre une augmentation des stérilisations de 37 %  faites annuellement par les inter-communalités, grâce aux crédits de l'État. Ainsi, 6164 stérilisations ont été effectuées dans le cadre du plan de lutte.

Outre les stérilisations, il a été effectué l'identification de 5751 animaux en 2017.

Ces deux actes de stérilisations et identifications, représentent un budget total de 651.030 € dont environ 1/3 a été financé par l'État et 2/3 par les intercommunalités et a bénéficié d'un concours financier des vétérinaires. 

La deuxième partie du plan de lutte, en cours de réalisation, a pour objectif d'étudier l'errance animale pour permettre d'évaluer la population de chiens errants mais aussi de collecter des données pour mieux comprendre ce phénomène et ainsi mieux ajuster les actions. Les résultats de celle-ci seront communiqués durant le second semestre 2018.

Enfin, une campagne d'information est lancée et sera étalée tout au long de l'année. Elle s'articule autour d'un message principal adressé aux usagers : agir en citoyen responsable.

Les acteurs de la lutte contre l'errance animale rappellent aux propriétaires l'importance de :
 
- identifier son animal. C'est une obligation légale.
 
- surveiller son animal. Un chien divagant peut provoquer des accidents, s'attaquer aux animaux de ferme ou encore se reproduire s'il n'est pas stérilisé.
 
- stériliser son animal pour éviter la surpopulation animale.

Plan de lutte contre l'errance animale: 6 164 stérilisations effectuées
Zinfos974
Lu 2113 fois



1.Posté par Jp POPAUL54 le 04/05/2018 11:41

Et l'errance animale du moustique !!!
Castration urgente.

2.Posté par margouillat le 04/05/2018 09:45

Y à t il encore besoin d’une étude pour voir le nombre astronomique de ces quadrupèdes à poils divaguer partout dans les villes et ailleurs? Mais de qui se moque t on?

3.Posté par Réveillez vous le 04/05/2018 12:08

La stérilisation SYSTEMATIQUE des chiens errants sur 2ans que ce soit nord, sud, est, ouest ....
coutera moins chére que toute les conséquences (entre les accidents de la route , les attaques, et la gestion global jusqu'a leur mort, incinération, ramassage .....)

Pour surveiller son animal il y a des systèmes qui marche très bien :
- cloture
- cloture avec une file qui délivre un faible courant électrique détecté par un boitier sur le collier du chient( si il approche un bip de plus en plus fort, puis vibration, si il insiste petite décharge électrique)
- piquer "wifi" qui s'installe n'importe ou, le chien a un collier, si il dépasse la zone défini en distance idem (bip, vibration, décharge électrique)

Pour mon chien qui se sauver tous le temps, le collier a permis qu il ne finisse pas sur la route écraser..
oui, ca un petit cout mais après on prend un animal, on assume...comme avec des enfants !

4.Posté par MARIE le 04/05/2018 13:04

Et tous ces chiens n appartenaient a personne???

Le tatouage et maintenant le pucage ne sont ils pas obligatoire

Pourquoi ne pas faire respecter la loi car au final cela revient tres cher au contribuables

5.Posté par Ti Tangue pressé le 04/05/2018 13:46 (depuis mobile)

Ouf merci mon Dié....VIENS VITE RAMASSE LES CHIENS QUI TRAÎNENT -SALES - HURLENT DANS
GRAND BRULE - BOIS BLANC - LE TREMBLET
Vrai boulet pour les touristes et motos

6.Posté par Anis le 04/05/2018 16:29

@ 3 Collier électrique à proscrire. Si la clôture est une murette faite en moellons à une certaine hauteur, ce qui serait le mieux, alors le chien restera dans le jardin. Il y a des chiens qui ont la peau brûlée au cou à cause de ça !!!

Quant à dire qu'il y a eu plus de 6100 stérilisations, je trouve que c'est peu, très peu...

7.Posté par Philippe le 04/05/2018 17:52 (depuis mobile)

Et c'est encore le contribuable qui va payer pour les trous du cul qui délaissent leurs chiens comme leurs propres gosses !!! Y en a marre bande de tarés !!!

8.Posté par Merlin le 04/05/2018 22:11

La stérilisation "gratuite" est donc payée en grande partie par les couillons qui se lèvent à 5 heures, ou plus tôt, tous les matins pour bosser.

9.Posté par Réveillez vous le 04/05/2018 22:11

@Anis

Vous confondez le collier electrique pour délimiter un terrain et le collier anti-aboiement ou certain on eu des soucis.
Le collier doit être de qualité et de marque connue...et le mode d'emploi respecter...c'est a dire :
- APPRENTISSAGE
- PUISSANCE ADAPTE A LA TAILLE DE L ANIMAL
- LE METTRE de temps en temps UNIQUEMENT et pas toute l'année comme certain abruti...

Eviter les colliers premiers prix qui ne sont même pas étanche !!

SI j'ai mis cela c'est parce que mes chiens sont capable de sauté une grande hauteur...et mordiller du grillage....quitte a refaire tous le tour du jardin chaque jour a trouvé la moindre faille pour batifoler sur la route....( je compte pas faire une prison d'un mur béton tout autour...)

Aprés 1 mois d'apprentissage, la grille peut rester ouverte...ils ne sortent plus ! il n'ont pourtant plus leurs collier...
(remis une fois par an environ quand il s'approche trop de la sortie).

comme dis plus haut, comme des enfants a éduquer / expliquer

10.Posté par Réveillez vous le 04/05/2018 22:15

JE précise quand je dis de temps en temps, c est bien qq heures par jours maximum ...et toujours en étant présent ...

11.Posté par l''''''''''''''''obsevateur le 04/05/2018 22:46

La Réunion Paradis des chiens errant

12.Posté par Pourquoi ? le 05/05/2018 00:20 (depuis mobile)

Ce problème pourrait être réglé beaucoup plus rapidement. C'est à n'y rien comprendre.

13.Posté par cerise le 05/05/2018 11:34

Y a le même système pour stériliser certains humains ?? Non parce qu'il y en a aussi qui divaguent et pullulent...

14.Posté par tigerwolf le 05/05/2018 11:50

L errance de nos politichiens !politiciens pardon.

15.Posté par myrtille le 05/05/2018 12:13

PROPRIÉTAIRES NON-IMPOSABLES, CAMPAGNE de STÉRILISATION CINOR, CAMPAGNE 2018
Le Dispensaire/Centre de stérilisation de la SPA Réunion est destiné aux personnes propriétaires non-imposables de l'île de la Réunion, de chats ou chiens.
De plus, dans le cadre du programme de stérilisation des chiennes et chattes (uniquement) initiée par la CINOR si vous êtes non-imposable et si vous habitez la commune de Saint Denis vous pouvez faire stériliser et identifier gratuitement par le Dispensaire de la SPA Réunion jusqu’à un animal et demi (Femelle) par année.
Vous devrez vous munir d’une photocopie de votre avis de NON-IMPOSITION de l’année précédente, d’une photocopie (recto/verso) de votre carte d’identité et d’une photocopie de justificatif de domicile (Eau, Électricité ou France Télécom)
Vous téléphonez au dispensaire pour prendre rendez-vous au 0692 67 02 37 ou au 0262 41 50 44 et vous demandez la secrétaire.
Le dispensaire de la SPA Réunion est situé au 26 chemin des Écoliers, Moufia, 97490 Sainte Clotilde
Pour les communes de Sainte Marie et Sainte Suzanne veuillez contacter le 0800 315 316.
Pour les autres communes de l'île veuillez contacter la mairie de votre domicile.

16.Posté par Observateur le 05/05/2018 15:13

Stériliser de façon massive signifie OBLIGATOIREMENT identification, ceux qui apportent cette solution seront d accord de mettre 300 000 chiens errants stérilisés sous son nom ??, prendre cette responsabilités ???, assumer que ses chiens retourne sur la voix publique, uné seul solution deja, les captures massives et euthanasie, ensuite obliger chaque proprietaire a identifier et stériliser leurs chiens. L euthanasie est uné solution aussi mais la sa dérange.

17.Posté par coliour le 06/05/2018 14:49

Ce qui me choque et m’indigne ce sont les milliers de chiens et chats qui sont euthanasiés, chaque année, dans les fourrières animales de l'île. Il faut savoir qu’avant l’euthanasie, l’animal ressent des émotions : angoisse, stress, l’odeur de la mort qui rode, etc.... Il y a un certain temps, j’ai eu connaissance d’une histoire incroyable qui m’a profondément bouleversé : dans une fourrière un pauvre chien a senti qu’il allait subir l’injection mortelle et au moment fatal, il s’est mis à verser des larmes, les larmes coulaient réellement de ses yeux et il était terrifié, à ce moment là l’employé de la fourrière et le vétérinaire (habitués aux séances d’euthanasies) sont restés sous le choc, tant ils étaient émus, cela a réveillé la conscience du vétérinaire qui a refusé de l’euthanasier. Au final, ce chien a eu la vie sauve et cette histoire a super bien fini car il a été adopté très rapidement par une grande amie des bêtes bouleversée par l’histoire de ce chien. C’est vraiment touchant et cela laisse à réfléchir, les chiens ne peuvent parler mais ils comprennent rapidement et souvent il ne leur manque que la parole. Pour en revenir à l’euthanasie animale pratiquée abusivement dans les fourrières, il faudrait revoir rapidement la loi pour que l’euthanasie ne soit pratiquée que d’une manière exceptionnelle (animal gravement malade incurable;.....

18.Posté par Réveillez vous le 06/05/2018 17:35

coliour
"l’euthanasie animale pratiquée abusivement dans les fourrières"


Mais que proposer vous ?
On a des fourrière plus que pleine avec un nombre de chien ou chat bien supérieur au maximal autoriser ...Chaque jours cela coute de l'argent....chaque animal multiplier par leur nombre de jour...
Les caisses sont vide ....
les société refus souvent d en prendre plus ....le personnel est DEPASSE par le nombre qui arrive chaque jour.....
y a pas 36 solutions malheureusement pour ceux qui ne trouve pas de famille ...aujourd'hui

Quel solution a part limiter leur prolifération avec une stérilisation systématique...qui éviterais plus tards des euthanasie...

19.Posté par franck le 07/05/2018 21:26

@poste17 posté par coliour. Je partage tout à fait votre point de vue. Mais comment ne pas penser à ces pauvres chiens et chats enfermés en fourrière (pas de weekd-en pour eux, pas de sortie, pas de fête de NOEL (ou plutôt le pire cadeau : la mort), délaissés par des humains inhumains) condamnés à la piqûre fatale qu’ils redoutent avec angoisse où leurs jours sont comptés, pauvres victimes innocentes qui n’ont probablement pas envie de passer entre les mains d’un véto euthanasieur dans l’horreur de ce qu’on appelle une “salle d’euthanasie”, je trouve cela honteux et immoral surtout lorsque l’euthanasie est pratiquée sur des animaux en bonne santé.

Le rôle d’un vétérinaire est de soigner un animal malade et non de donner la mort à un animal en bonne santé. je vois d’ici déjà les réponses , “si c’est pas un tel qui le fait ce sera un autre, etc, etc, mais quand même. Bien évidemment la loi le permet et cela permet de se donner bonne conscience. Résultat dramatique : des euthanasies à longueur d’année dans les fourrières et c’est lourd à porter sur notre conscience d’humain.

Certains vétérinaires refusent catégoriquement d’euthanasier des animaux en bonne santé et inoffensifs car c’est contraire à leurs principes alors que d’autres vétérinaires, sans état d’âme, acceptent pour le fric d’euthanasier en fourrière des animaux non malades, ou qu’on peut arriver à se rétablir, mais peuvent-ils se regarder dans une glace ?


20.Posté par lisbonne le 07/05/2018 21:37

Les euthanasies de masse sont immorales et inefficaces et font régresser la cause animale. je suis contre l'euthanasie de masse qui coûte cher en plus et ne mène à rien.
Quand les humains prendront-ils enfin conscience que les animaux sont des êtres vivants et qu'ils demandent de l'affection ou qu'on les laisse en paix ?

21.Posté par albert le 07/05/2018 21:54

le vrai danger ce ne sont pas les animaux mais les pédophiles, violeurs et assassins alors OUI pour eux les fourrières seraient une excellente punition

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >