MENU ZINFOS
Social

Plan de licenciement et négociations houleuses au Quotidien


Ce lundi après-midi, les journalistes du Quotidien ont organisé un débrayage et une réunion avec la direction concernant un plan de licenciement. Si la rencontre s’est avérée infructueuse, les négociations sont loin d’être terminées.

Par - Publié le Lundi 26 Octobre 2020 à 17:14 | Lu 4257 fois

C’est malheureusement le symbole de la crise de la presse qui se joue dans les locaux du Quotidien de La Réunion. Cet après-midi, 35 journalistes ont organisé un débrayage en réaction à l’annonce de suppressions de postes décidées jeudi dernier. 

Une réunion entre la direction et les représentants syndicaux a eu lieu, mais l’échange a rapidement tourné court. Le plan de licenciement de la direction prévoit dans un premier temps la suppression de 30 postes, avant d’en recréer 8 (5 de journalistes et 3 dans le service commercial), amenant à la destruction nette de 21 postes de journalistes et un au service commercial. Des postes recréés qui ne seraient plus exactement les mêmes.

Les représentants syndicaux (SNJ et Solidaires) veulent une baisse du nombre de destructions d’emplois, mais également une modification des modalités de départ, notamment basé sur le volontariat.

Les conditions de travail de ceux qui resteront sont également un enjeu majeur. "Nous sommes en colère contre le volume et les conditions envisagées pour la suite", indique Édouard Marchal, délégué syndical du SNJ, avant d’ajouter qu’ils "comptent utiliser le droit pour inverser la tendance".

Le projet prévoit également la suppression des agences de Saint-Paul et Saint-André. "Les modalités sont floues. C’est la couverture médiatique qui est en jeu. Il faut garder le lien de proximité et un maillage territorial", maintiennent les représentants syndicaux du journal. Ceux-ci ont reçu le soutien des syndicats Solidaires et de la section Est de la CGTR.

Malgré tout, les représentants syndicaux assurent que la porte n’est pas fermée avec la direction et que les négociations vont se poursuivre dans les semaines à venir.

Rappelons que depuis juillet dernier, Le Quotidien a été placé en redressement judiciaire en raison de sa situation économique, durement écornée cette année par la crise Covid et une condamnation prud’homale.


Gaëtan Dumuids
« Dans la vie, les choses sont simples, ce sont les esprits qui les compliquent ». Cette citation... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Mister Magoo le 26/10/2020 17:37

La presse papier va disparaître. Tôt ou tard. Internet va la remplacer totalement.

2.Posté par GIRONDIN le 26/10/2020 18:57

Je n'achète plus le JIR depuis '' je ne dirai jamais de mal '' de qui vous savez.

Je n'achète plus le QUOTIDIEN depuis les censures sur qui vous savez.

Pour la propagande, zinfo c'est largement suffisant, et son pendant papier magmachin.

3.Posté par ANIN le 26/10/2020 19:19

Le quotidien de La Réunion n'a plus rien à voir avec le journal pour lequel on s'est battu pour son existence dans les années 70....aujourd'hui sa disparition même si c'est regrettable est inéluctable...on ne le lit que par habitude il n'y a rien de transcendant dans ce journal aujourd'hui ...et quand on voit la composition de son personnel journalistique ...que des gens venus de l'extérieur...aucun regret il peut disparaître....

4.Posté par Ma sonnerie le 26/10/2020 19:25

Zinfos serait bien avisé de protocoliser avec le quotidien pour faire du 2 en 1..

5.Posté par Non non non le 26/10/2020 19:34

Pourquoi zot té critique le Jir ... au secours didier Robert

6.Posté par DIDIER NAZE le 26/10/2020 20:02

.....J attends voir si FREEDOM en parlera dans ces informations demain matin....😕😨😲...et sinon....lo freedo miyon nora touzour ?? 😕😊😨.....

7.Posté par Ma sonnerie le 26/10/2020 20:06

La presse n'étant qu'une chambre d'écho aux messages politiques des collectivités ou de l'état.. Point d'avenir pour elle ici.. Sauf si xavier niel....

8.Posté par PEC-PEC le 26/10/2020 20:08

Les derniers survivants commencent a compter les jours. La PQR est hélas condamnée à plus ou moins longue échéance, c'est ainsi internet en a signé la mort, autres temps.....Une pensée émue pour le Quotidien ayant été d'une certaine façon de l'aventure de 1976 au cotés de CKC....

9.Posté par Dj974 le 26/10/2020 21:14

Si vous racontiez la vérité, on vous aurez défendu. Trop tard.

10.Posté par "z endette" le 26/10/2020 21:39

Quelqu'un pourrais me renseigner sur l'actionnariat du QUOTIDIEN ?

Il ya la famille CHAN-KI CHUNE et après .....

Merci

11.Posté par normal le 27/10/2020 05:46

A post 3 " il n'y a que des gens venus de l'extérieur" : a bon, pourtant les aides financières viennent de l'extérieur aussi.

12.Posté par Furious le 27/10/2020 05:01

Faut passer à la caisse tôt ou tard!!!
Je dis ça je dis rien!!!

13.Posté par RIPOSTE974 le 27/10/2020 07:28

Le journal Le Quotidien , d'un autre temps .

Les bons journalistes ont été remerciés avec perte et fracas , idem pour les bons employé.e.s

Aucune reconnaissance de la direction , pas étonnant d'en arriver à là !

14.Posté par Le Jacobin le 27/10/2020 08:16

Un jour on finira par reconnaître que Pierrot Dupuis était un visionnaire avec Zinfos 974 à la Réunion,
le tout est savoir a quel moment la Région Réunion lui remettra la médaille de la reconnaissance.

Je ne suis pas d'accord avec ceux qui prétendent que c'est du Free-dom à l'écrit, je constate que sur Free-dom il n'y a pas de censure.

15.Posté par Alain RIBAUT le 27/10/2020 09:04

la subvention de La Region est passée ou ?

16.Posté par klod le 27/10/2020 18:13

TOTAL soutien au Quotidien , si il n'y avait que le JIR , que ce serait triste …………………..

17.Posté par Furious le 27/10/2020 16:33

Entièrement d'accord RIPOSTE974.
Aucun respect et reconnaissance envers le personnel, même anciens qui ont trimé pour cette boîte.
Je dis ça je dis rien !!!

18.Posté par " VIEUX CREOLE " le 02/11/2020 14:55

JE Soutiendrai " LE QUOTIDIEN" S'IL LE FALLAIT ! La presse a besoin de la pub à condition qu'elle sache garder son indépendance ! !
"JACOBIN" '( post 14 ) n'a peut-être pas tout à fait tort ! ! !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes