Société

Plan Étudiants : David Lorion souhaite que les "failles" de ce dispositif "nécessaire" soient comblées

Mardi 12 Décembre 2017 - 14:04

Une réforme "nécessaire" mais qui comporte "de nombreux points faibles". C'est en substance ce que pense le député de la 4e circonscription, David Lorion, du projet de loi relatif à l'orientation et à la réussite des étudiants, dont l'examen débute ce soir à l'Assemblée nationale. Ce projet constitue le volet législatif du Plan Étudiants. Le parlementaire sudiste déplore que l'orientation ne soit "pas mieux prise en compte"

Ce projet de loi, officialisé le 30 octobre dernier, s'inscrit dans une inquiétude générale du niveau des universités en France, du fort taux d'échec en première année (46% en France métropolitaine et près de 80% à La Réunion) et de la désertion de celle-ci par les étudiants (1980 : 67,2% ; 2016 : 56,5%) au profit des autres parcours comme les BTS, les IUT, les classes préparatoires ou encore les grandes écoles.

Face à cela, la réforme proposée par le gouvernement est "complètement nécessaire" estime David Lorion qui recense malgré "quelques failles". "On ne prend pas en compte l'orientation, qui est dans le Plan Étudiant mais pas dans le volet législatif de la loi. Elle est reportée pour plus tard alors qu'il faut s'en occuper depuis la seconde jusqu'à la terminale. J'espère qu'il y aura l'année prochaine un volet législatif sur l'orientation qui doit être prise en charge. Autre point faible, c'est le manque de financements car tout ça est bien exposé mais on sent bien que derrière il n'y a pas les moyens de mettre en place une remise à niveau, une meilleure orientation et une meilleure concertation. Je souhaiterais que ce volet financier soit plus détaillé avec une cible beaucoup plus précise", déclare l'universitaire.

SI
Lu 1730 fois



1.Posté par zorey le patron. le 12/12/2017 18:30

Pour une sélection drastique à l'entrée des universitaires évitant la gabegie que représentent ses diplômes de piètres niveau.

Ras le bol de payer des impôts pour que des milliers d étudiants en France face des études de droit, de lettre moderne, de biologie, de psychologie, d histoire géographie etc et autre filière qui ne même qu'au chômage ou à. des emplois de cassier pour la grande majorité de ses diplômés.

L'université française sert uniquement a baisser le taux de chômage dans ce pays et est en plus l'une des plus mauvaises au monde.

Pour la fin de cette gabegie qui coute une fortune aux contribuables.

2.Posté par Andre le 12/12/2017 21:26 (depuis mobile)

Alors lui il est devenu invisible, comment on peut être député et travailler a la Reunion? Depute c’est une fonction honorable qui doit etre fait a plein temps non...?

3.Posté par Grangaga le 13/12/2017 22:08

Oté !!!!!!!!!!!! Nana in ....n'Amérikin dan la vil' !!!!!!!!!!!!!
Es'ké li la mètt' son........." patt' d'èff' " ossi.........

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter