MENU ZINFOS
Faits-divers

Placé à l'EPSMR, un détenu s'évade et reste dans la nature pendant 1 an


Par - Publié le Mardi 7 Mai 2019 à 17:41 | Lu 5929 fois

La semaine dernière, un détenu évadé de l’EPSMR (Établissement public de santé mentale) de Saint-Paul retournait en prison. Hospitalisé après avoir agressé un surveillant au centre pénitentiaire du Port, il avait réussi à s’enfuir, par le toit, et rentrer à son domicile où il est resté cinq jours.
 
Ce mardi, l’EPSMR était à nouveau concerné par l’évasion d’un détenu qui comparaissait devant le tribunal correctionnel de Saint-Denis.

Les faits datent du 10 septembre 2017. Incarcéré à la prison de Domenjod trois mois auparavant pour violences, L.A avait fait deux tentatives de suicide, ne "supportant pas l’incarcération". D’où son placement, le 9 août, en soins à l’hôpital psychiatrique. Il s’évade une première fois le 11 août mais est rattrapé le 13.

La deuxième évasion du 10 septembre 2017, par une porte qui fermait mal, est mieux réussie. Il restera plus d’un an en liberté, jusqu’à son interpellation le 9 novembre 2018.
 
L.A, qui devait sortir le 29 février 2020, a été condamné à un an supplémentaire.
 


Soe Hitchon
Journaliste La liberté et la justice pour tous, c'est une utopie en laquelle je crois. Chaque... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par MôveLang le 07/05/2019 18:30 (depuis mobile)

À la Réunion, il y a une prison dont les portes ferment mal, les sirlankais peuvent dormir sur leurs 3 oreilles, comme, ils n'ont rien à faire de la journée, il leur suffira de tourner les poignées les une après les autres pour être en liberté.

2.Posté par Pamphlétaire le 07/05/2019 18:48

Il y a un truc que je ne saisis pas. Un individu devient un délinquant pour commettre un méfait : c'est pour se faire remarquer, être en avant de la scène dans le cas où il se fait attraper, où il est confondu. Alors pourquoi ne pas écrire son identité en clair au lieu de la masquer totalement ou par des initiales dans les articles des media comme celui-ci?

De cette façon, il serait comme les victimes des méfaits. Inquiet de se faire avoir, le retour de bâtons, le revers de la médaille, la bonne vengeance humaine sans la justice perfide de nos cours et tribunaux.

méfait : nom masculin. Action mauvaise, nuisible à autrui.

J'avais les défauts de mon âge; j'étais babillard, gourmand, quelquefois menteur. J'aurais volé des fruits, des bonbons, de la mangeaille; mais jamais je n'ai pris plaisir à faire du mal, du dégât, à charger les autres, à tourmenter de pauvres animaux. Je me souviens pourtant d'avoir une fois pissé dans la marmite d'une de nos voisines (…) Voilà la courte et véridique histoire de tous mes méfaits enfantins.
Rousseau Jean-Jacques (1712-1778), les Confessions, I.

perfide : adjectif et nom. Dangereux, nuisible sans qu'il y paraisse.

On fabriquait secrètement une arme perfide et terrible, des fourches dont le dos était une scie.
Michelet Jules (1798-1874), Histoire de la Révolution française, III, VIII.

3.Posté par Pascale le 08/05/2019 02:02 (depuis mobile)

@Pamphlétaire: vous n''avez rien compris. Sur zinfos on met le nom/prenom parcours scolaire.. bref pleins de détails des soits disant coupables uniquement si la mafia locale le demande pour NUIR SALIR... la réputation de quelqu''un.

4.Posté par yabos le 08/05/2019 11:05

L' EPSMR est un hôpital et non pas une prison. On s'évade d'une prison, mais on quitte sans autorisation un établissement de Santé sans plus. Il ne s'agit aucunement d'une évasion .

5.Posté par Kiki le 08/05/2019 21:56 (depuis mobile)

A une époque, maintenant révolue, les évadés (esclaves marrons) ne se faisaient jamais prendre. ils restaient ds la nature et trouvaient de quoi se nourrir. Et pour cause ! Ils avaient atteint leur but !

6.Posté par Professeur Komunistov le 09/05/2019 15:18

4 non puisque les gardés à vue et les détenus sont logés dans une aile spéciale, avec des cellules et des barreaux....et sont gardés h 24 par les forces de l'ordre, ils restent sous régime privatif de liberté même s'ils sont malades

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes