Faits-divers

Piton Hyacinthe: Troisième attaque de chiens en une semaine chez les Damour

Jeudi 14 Décembre 2017 - 16:52

Le jeune éleveur, Frédéric Turpin, devait reprendre les moutons des Damour
Le jeune éleveur, Frédéric Turpin, devait reprendre les moutons des Damour
La colère monte sérieusement chez les éleveurs de la Plaine des Cafres. L'exploitation des Damour a été pour la troisième fois cette semaine le théâtre d'un carnage. Très tôt ce matin, des chiens ont attaqué ce qu'il restait des bêtes d'Yvano Damour. 7 moutons sont morts, trois grièvement blessés, indique Paul Payet de l'association "Protège nout troupeau". 

Yvano Damour, 75 ans, avait veillé pourtant jusqu'à 2H pour protéger ses moutons jusqu'à ce que la fatigue le gagne. 

Sur la vingtaine de moutons que possédaient Yvano Damour, il n'en reste plus que 4, tous blessés. "Puisque nous pouvons compter sur personne", lance Paul Payet, la solidarité s'est activitée entre les éleveurs du secteur. N'ayant pas les moyens de faire appel à un vétérinaire, ces derniers vont tenter de soigner les bêtes restantes. En signe de soutien, 10 éleveurs vont également faire don d'une bête aux époux Damour. 

C'est que n'ayant plus les moyens de s'occuper de leur exploitation ses derniers ont décidé de s'associer à Frédéric Turpin, jeune éleveur qui devait reprendre l'exploitation en location. 
PB
Lu 11572 fois



1.Posté par almuba le 14/12/2017 17:14

Il n'a plus qu'à attendre la quatrième les bras croisés.

2.Posté par Choupette le 14/12/2017 17:14

Pourriez-vous nous montrer des photos de l'enclos où les bêtes sont/étaient parquées ?

Parce que, quand même, trop c'est trop !

3.Posté par ald'eau le 14/12/2017 17:29

La Métropole connaît les même problèmes depuis plusieurs siècles, d'où la création de la Louveterie. Voyez ce document d'archive: http://www7.inra.fr/lecourrier/assets/C40Bobbe.pdf
Extrait: "Si les chiens marrons sont un réel danger pour le milieu pastoral, les chiens divagants peuvent se révéler tout aussi redoutables, même pour l'homme."

En fait, ils ne reviennent pas immédiatement sur l'élevage déjà repéré précédemment. Ils en recherchent d'autres au préalable, au cours de leur chasse, selon un circuit marqué au sol ou sur les bas branchages, puis y reviennent s'ils n'ont pas trouvé mieux. En l'absence de pluie et d'éclairage, ils peuvent être ponctuels à quelques dizaines de minutes près...

Il reviendront, tant qu'il y aura des proies à tuer...rentrez vos enfants...et les touristes...

4.Posté par lecteur consterné le 14/12/2017 17:39

Pourquoi monsieur le Préfet n'organise-t-il pas une battue avec l'aide de la Fédération des chasseurs pour éradiquer ce véritable fléau à cause d'irresponsables, représenté par les chiens errants à La Réunion ?

Doit-on attendre qu'ils s'en prennent aux êtres humains ou qu'un éleveur ruiné se suicide ???

5.Posté par ald'eau le 14/12/2017 17:43

J'oubliais: Ils peuvent passer aussi longtemps qu'on ne les prend pas sur le fait et qu'on ne les chasse pas vigoureusement comme il se doit. Si on les surprend, ils reviennent trois ou quatre jours plus tard.
Contrairement aux chiens errants qui sont relativement craintifs (sauf si leurs petits sont menacés), les chiens divagant n'ont pas peur de l'homme et ils n'hésitent pas à attaquer s'ils voient une faiblesse (peur, fuite, etc.): Tuer est un jeu pour eux...Animaux ou humains, tout ce qui se présentera y passera.

Je parie que ce sont toujours les mêmes qui se sont associés, dans ce secteur de La Plaine des Cafres et qu'ils ont bien des maîtres. Mais une fois la "bande" dissoute (disparition du leader ou du second), une nouvelle se reconstitue. Il sont très hiérarchiques et le plus fort se montre plus cruel que les autres, pour maintenir sa suprématie.

Bon courage aux éleveurs...

6.Posté par Prope au zition le 14/12/2017 18:07 (depuis mobile)

Ques les assoc'.de protection viennent mo ter la garde..,?

7.Posté par ald'eau le 14/12/2017 19:10

@ 6.Posté par Prope au zition le 14/12/2017 18:07 (depuis mobile) : "Ques les assoc'.de protection viennent mo ter la garde.."

Vous plaisantez ? A défaut de subventions et de contrat aidé pour le faire à leur place, ils ont besoin de dormir la nuit...pour rêver...

---

Sans même les avoir fréquentés, ces meutes reproduisent à l'identique le comportement des loups, que je connais bien (les loups).
Conseil aux éleveurs: Lorsque les chiens chargent (mode attaque), ne vous aventurez jamais à tenter de les chasser à mains nues. A ce moment, ces bêtes sont aveuglées par une folie meurtrière et même des coups de bâton ne les arrêtent pas...Et, croyez-moi, la morsure est très douloureuse. Protégez votre gorge, les mains et les hanches.

Si vous vous retrouvez seul face à une meute qui charge, frappez le sol autour de vous avec votre bâton (oui, le bâton de berger - pas le saucisson. Pourquoi les bergers d'Europe en ont un bien lourd, à votre avis ? ). Vous leur montrerez ainsi le périmètre à ne pas franchir. Tendez ensuite le bâton vers eux en criant.
L'alpha (le leader) sera celui qui foncera le premier sur vous pour vous arracher le bâton des mains. Le second le suivra juste après. Si vous parvenez à chasser ces deux-là, les suiveurs s'en iront aussitôt.
Si vous n'y parvenez pas, appelez immédiatement une assoc' ci-dessus évoquée et laissez un message sur le répondeur...

8.Posté par missBoudin le 14/12/2017 20:01

je suis de tout cœur avec eux... il faut que cela s'arrête... ces maudits chiens doivent tous être abattus!!!
sinon au passage quel beau beau mâle ce Frédéric Turpin!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! :)

9.Posté par Perplexe le 14/12/2017 20:08

De toute façon, ces pauvres bêtes allaient être sacrifiées à l'abattoir pour Noël, la fête du p'tit Jésus...

Les chiens sont juste passés avant, c'est Noël avant l'heure pour eux. Par contre pour les bûches, ils devront attendre encore un peu, il n'y en a pas encore chez les pâtissiers...

Une petite pétition pour la route ?

10.Posté par Pffu le 14/12/2017 20:36 (depuis mobile)

C est dingue le hasard. .... au moment même où TAC dit créer une louveterie, plein d attaque de moutons ou autre.. .. C est dingue ! A croire que les chiens votent pour TAC.

11.Posté par Doudou le 14/12/2017 21:37 (depuis mobile)

Quand va attaque un marmaille la bana va bouger, pour l instant les associations i saute en l air...
Moin ,si moi l avais pu 🐑 , cabri....
Mi n aurait mange autre chose....
Civet le chien,hot dog.... peut être lé bon!!😂

12.Posté par Marie le 14/12/2017 21:40

Faut arrêter j y crois pas a mon avis il y a beaucoup de mauvaise foi et le maire doit être derrière toute cette mascarade stop messieurs', vous jouez a un jeu dangereux vous allez monter les uns contre les autres attention aux dérives ! On va pas me faire croire que subitement sur cette îleles chiens attaques sans arrêt. Quand a ceux qui diffusent les infos avez vous vérifie avant.....stop

13.Posté par vero le 14/12/2017 21:54

Je suis triste pour ces moutons et cet éleveur mais que font les autorités pour sauver ces pauvres chiens? Pas de refuges, pas de stérilisation!! Mobilisez-vous sur le terrain, faites pression auprès du gouvernement et aidez les associations de protection animale qui se démènent avec leurs petits moyens. On ne se croirait pas en France! Quelle honte toute cette misère animale!

14.Posté par Ti-tangue le 14/12/2017 23:30

Une battue de jour serait inutile ; apparemment ces clébards ayant goûté au sang se regroupent de nuit , n'étant ni confinés dans la case ni attachés dans la cour . Une petite bande de deux ou trois "meurtriers" suffit : un qui lance la panique chez les bêtes , les autres qui les attrapent à la course ... même pas pour manger , seulement le plaisir de tuer
Ayant l'odorat très sensible , la présence de l'homme qui veille est détectée et l'attaque remise à un moment plus favorable . Seule façon de les coincer : des pièges à loup ou à renard .
Ce sont les propriétaires de ces chiens ( probablement ni vaccinés ni tatoués ) qui sont responsables ; les compassionnels qui chialent pour ne pas les éliminer devraient s'engager à indemniser intégralement tous les propriétaires lésés , sinon pas la peine qu'ils viennent larmoyer ici , les boulets ça suffit .

15.Posté par ald'eau le 15/12/2017 00:03

Quelle est la différence entre l'esprit critique et le négationnisme ?
Réponse: Lorsque les faits corroborent les dires, on les accepte...
Et si l'actualité récente est ainsi déniée, que penser des faits historiques plus anciens ? C'est grave !

Je ne doute pas, je suis certain que le maire du Tampon ne peut pas avoir provoqué ces attaques afin de bénéficier d'une louveterie:

- Vous vous souvenez, j'espère, des attaques sur plusieurs troupeaux à la Plaine des cafres et à La Rivière Saint Louis ?
- et cet homme, Pierrot P, attaqué durant son footing le 24/01/207 à la Cascade Niagara. Une meute lui est tombée dessus, il fut emmené aux urgences et à déposé plainte contre la Cinor ?
- et cet enfant tué par deux chiens chez lui en 10/2013, à Bois de nèfles Saint Denis ?
- et cet homme de 47 ans agressé par deux rottweillers échappés d'un entrepôt à Saint Pierre en 2007, un autre témoin a failli lui aussi être mordu ?
- et cette mère de famille accompagnée de ses deux enfants, attaqués par six chiens au Port, en août 2017 ?
- et ce chien qui a mordu une piétonne à Saint Denis en 06/2017 ?
- et cette femme qui a été attaquée par un pitbull au Moufia en 09/2017 ?
- et le chien qui a attaqué un enfant de 6 ans en 07/2017 à Saint Leu ?
- et ces deux jeunes filles de Saint André attaquées en 11/2017 ?
- et les 500 pintades d'Alexis tuées par des chiens, à Saint André en 2012 ?
- et les canards et les oies de Patrice tués par des chiens à Sainte Suzanne en 2012
- et ce gramoune de 73 ans tué par deux chiens en 07/2017 à Saint Gilles les hauts ?
- et cette femme de 55 ans attaquée par deux chiens à Saint Louis en 08/2014 ?
- et cette jeune fille de 15 ans attaquée par une meute de chiens à Saint André en 09/2013 ?
- et d'autres encore...

Selon une étude de l'Institut de veille sanitaire, 69% des chiens n'avaient jamais mordu auparavant.
Un risque aléatoire me direz-vous ? Une nécessaire responsabilisation de propriétaires au regard de la dangerosité probable ? Non! Juste des animaux capables d'infliger de graves blessures et qui le font quand ils le veulent...

A ce qu'il vous semble, le maire du Tampon vous paraît-il toujours être dans les coulisses ?
A moins qu'il ne s'agisse de la savante coordination d'une puissance extraterrestre ennemie ?

Oublier son passé c'est se condamner à le revivre (auteur incertain).

(je précise que je ne défends pas ce maire - je ne fais pas de politique - mais il faut cesser de réviser l'histoire...)

16.Posté par AA le 15/12/2017 00:04

@12.Posté par Marie le 14/12/2017 21:40
Tout à fait d'accord!! Il est temps d'arrêter !!
C'est devenu .... ya pas de mot!
Abomifreux peut-être !!

17.Posté par à ald''''eau le 15/12/2017 05:48

à l'inverse je peux aussi faire comme vous et énumérer les violences faites à ces animaux par certains Hommes et la liste serait aussi longue si ce n'est plus....ceci dit à la lecture de votre liste on voit bien qu vous mélangez tout, maintenant quand vous parlez de cet élu ....heu beaucoup on la mémoire courte.....! moi je suis presque que convaincue que derrière tout cela il y a quelqu'un qui tire les ficelles et le but à terme c'est de faire prendre en charge par l'Etat tous ce que nos élus ne veulent pas faire....que voulez vous ils ont besoin de sous pour leurs voyages.....! maintenant si sur cette ile on est arrivée au même stade que Mayotte...ben on est descendu bien bas.!

18.Posté par Marie le 15/12/2017 05:51

pffff quand à vous le ald'eau grand intellectuel du site..... !

19.Posté par A choupette le 15/12/2017 06:46

Votre commentaire Choupette me montre que vous êtes de mauvaise foi, cela fais plus de 5 mois que j invite ceux qui ont la critique facile à venir voir nos clotures, conforme je vous assure, prenez 20 minutes de votre temps et votre téléphone, apeler les services concerner, aujourdhui plus de 170 attaques pour l année 2017, les service d équarrissages comptabilise aussi uné net augmentation depuis 2ans, reconnaisser quand même qu on ne joue plus la, arrêter vos commentaires déplacer et venez sur le terrain avec nous eleveur. Payet Paul.

20.Posté par Mamoutchi le 15/12/2017 07:43

Arrêter de vous en prendre aux éleveurs qui essaient de gagner leur vie.
Nous sômmes en crise chiens en meute.
Il faut que le Préfet, la Casud et le Maire le comprennent enfin !!!

21.Posté par Ald'eau le 15/12/2017 11:20

@ 17.Posté par à ald''''eau le 15/12/2017 05:48 : "ceci dit à la lecture de votre liste on voit bien qu vous mélangez tout" / "moi je suis presque que convaincue que derrière tout cela il y a quelqu'un qui tire les ficelles et le but à terme c'est de faire prendre en charge par l'Etat tous ce que nos élus ne veulent pas faire....que voulez vous ils ont besoin de sous pour leurs voyages...." / "maintenant si sur cette ile on est arrivée au même stade que Mayotte...ben on est descendu bien bas."

Cher inconnu (e),

L'utilisation d'un pseudo permet de s'approprier les propos que nous écrivons, de les assumer.

Quel mélange ? N'ai-je pas écrit que nous élevons des animaux susceptibles de tuer ? Merci de me relire avant de commenter.

Concernant les ficelles ou plus exactement les ressorts de cette histoire, si les associations de protection animale avaient pu (je n'ai pas dit "su") faire procéder rapidement à leur adoption, elles auraient pu bénéficier des subventions réclamées, ce, même sur la base des éternels copié-collé de budgets prévisionnels... Je ne les incrimine nullement au sujet des adoptions, la demande ne correspondant pas à l'offre. Mais puisque vous évoquez la question budgétaire, il est certes flagrant que certaines communes ont manqué de se montrer exemplaires et responsables envers leurs contribuables. Le maire d'un commune a une obligation de lutte contre les nuisibles, notamment ces chiens errants ou divagants qui s'attaquent aux personnes, aux biens et à la faune. Mais la législation ne leur impose pas la tenue d'une fourrière, laquelle est souvent déléguée à une intercommunalité en raison de son coût de revient. L’État est obligé d'assumer la part que le secteur privé n'a pas pu gérer, alors que ce dernier en faisait sa doctrine...

Géographiquement, il me semble que nous sommes positionnés, sur le globe, plus bas que le département de Mayotte. Cette île pris une avance sur nous, celle de pouvoir gérer rapidement une situation susceptible de dégénérer.

Je ne suis pas ennemi des animaux, je les aime et je les respecte. Mais si la présence excessive de certains d'entre-eux représente un danger mortel, je m'assure, en bon gestionnaire, que cette population ne nuise plus à personne.

22.Posté par FREDO974 le 15/12/2017 11:28

Et une bonne fessée à ceux qui dénoncent les éleveurs ( et le fameux enclos ) et qui y voient une manoeuvre politique de TAK .

23.Posté par Ald'eau le 15/12/2017 11:32

@ 18.Posté par Marie le 15/12/2017 05:51 "quand à vous le ald'eau grand intellectuel du site..":

Venant de vous, je présume que ce n'est pas un compliment...Merci !

Je ne comprends pas cette propension à toujours être sur la défensive et, particulièrement lorsque je tente de mettre en valeur les nuances de nos expressions. Ce n'est pas la personne "Marie" que je visais, mais l'attitude consistant à systématiquement remettre en question pour ne pas faire. On appelle cela "procrastiner". Seuls ceux qui ont vu ou subi une attaque savent la pertinence d'agir vite.

Je laisse "l'intellectuel" de côté, exceptionnellement, en continuant à réfléchir (sic): Marie, il existe sur cette île, comme ailleurs, des maîtres qui dressent leurs chiens à attaquer et à tuer. Ce sont eux les véritables bourreaux mais il faut les choper ! En attendant on fait quoi ? On pleure le pauv' toutou qui risque de se faire buter alors que les éleveurs en face ont, pour certains, déjà mis la clé sous la porte ? Est-il normal de rester le derrière dans mon canapé à me lamenter sur ces pauvres êtres sans défense aux crocs acérés alors que des humains se font tuer ?
Vous aimeriez ménager la chèvre et le "loup", soit: faites des propositions ! En évitant le refrain habituel "fauquon" les capture, "fauquon" les adopte, "faupas" les tuer: Nous avions des décennies pour faire cela et voilà ou on en est...

24.Posté par FREDO974 le 15/12/2017 11:39

A MISS BOUDIN


Comme dab , à côté de la plaque
T'es en manque ou quoi ?

25.Posté par JORI le 15/12/2017 12:12 (depuis mobile)

Où sont ces associations qui défendent les animaux pour venir aider cet exploitant ?.

26.Posté par FREDO974 le 15/12/2017 13:14

Le déni des activistes :

Il n'y a pas de crise requin bouledogue mais un problème surfeur
Il n'y a pas de crise chien errant mais un problème éleveur ( enclos ) ou une manoeuvre politique de TAK

Eh hop , magique Eric !

27.Posté par roro 61 le 15/12/2017 16:08

Comme dit si bien JORI ou sont ces assos , ils ont du fric pour payer des billets d'avions pour les chiens , mais là ils pourraient aider ces éleveurs , j'aime les animaux , mais lorsqu'ils sont en meute ils se comportent comme des loups . et certains humains dans les manifestations qui se dégénèrent , il suffit d'un pour entrainer la meute et c'est pour ça que l'on met des forces de l'ordre .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 20 Novembre 2018 - 11:07 2 ans de prison pour un casseur du Promocash