Société

Piratage en ligne: Attention aux liens "S3 amazonaws" qui circulent sur Facebook

Jeudi 20 Décembre 2018 - 20:56

Piratage en ligne: Attention aux liens "S3 amazonaws" qui circulent sur Facebook

"A quoi ressemble la vie avant et après vos 30 ans", "A quoi ressemble la vie avant et après le mariage", "Pourquoi les hommes et les femmes sont vraiment différents"... Voilà le type d'articles que vous avez certainement vu passer sur votre fil d'actualités Facebook. Mais attention, si le contenu paraît humoristique, derrière le lien se cache une fraude. 

Juste après avoir cliqué, le site vous adresse une mise en garde, vous demandant de cliquer "oui "si vous avez plus de 16 ans. En cliquant "oui", vous autorisez en réalité l’application cachée derrière la page web à accéder à vos données Facebook, et même à publier en votre nom, prévient le journal Sud Ouest, mettant en garde : "il s'agit d'un hameçonnage,technique de fraude qui vise à obtenir des informations confidentielles (...) afin d'usurper votre identité, de pirater votre compte ou de vous extorquer de l’argent. Car hébergé sur "S3.amazonaws.com", un service de stockage de pages web d’Amazon, le service est très prisé des cybercriminels.

Vous êtes tombés dans le piège ? Le journal vous conseille de sécuriser votre compte /Rendez-vous sur l’icône "Aide" en haut à droite de votre écran, dans "sécurité du compte", puis "obtenir plus d’aide sur la sécurité du compte". Une fois sur l’onglet "confidentialité et sécurité", cliquez sur "comptes piratés et faux comptes", puis sur "Je pense que mon compte a été piraté ou qu’une personne est en train de l’utiliser sans ma permission." Suivez les instructions de Facebook. (La procédure est détaillée sur l'article du Sud Ouest).

Il faut ensuite vérifier qu’aucun programme malveillant n’a été installé sur votre ordinateur ou votre téléphone.

Si vous avez cliqué depuis un ordinateur, il vous est vivement conseillé de vérifier la liste d’extensions de votre navigateur afin de supprimez celles qui paraissent suspectes. Si vous avez cliqué depuis un smartphone, le risque d’avoir installé un programme malveillant est moindre, mais il est tout de même recommandé de vérifier dans les paramètres qu’aucune nouvelle application n’a été installée.

En cas de doute, vous pouvez également désinstaller vos applications les plus sensibles (navigateur, application bancaire) et les réinstaller, conseille encore le média. Pour plus de sécurité à l'avenir, pensez également à vous rendre dans les paramètres de sécurité de votre mobile, puis dans la gestion de l’appareil pour vérifier que l'interrupteur "autoriser l’installation d’applications issues de sources autres que le Play Store" est bien désactivé.

N.P
Lu 18645 fois



1.Posté par La gitane le 20/12/2018 21:17 (depuis mobile)

On vit très bien sans fesse de bouc !

2.Posté par Môvélang le 20/12/2018 22:19

je me demande bien à quoi çà sert la mise en garde , des dizaines ou même centaines de couillons vont se faire avoir, on va écouter leurs témoignages sur freedom , bye !

3.Posté par Joseph le 21/12/2018 06:53

Je n'ai jamais voulu aller ni avoir un compte sur tous ces réseaux sociaux, et je ne m'en porte pas plus mal. C'est un refuge où sont concentrés tous les refoulés, les escrocs, les voyeurs, et les frustrés !

4.Posté par Isis le 21/12/2018 07:22

Ah ? Bah, Zuckerberg lui même utilise nos données personnelles pour les transmettre aux services à la botte du roitelet usurpateur. Et si, ces cybercriminels utilisent Amazon, il n'y a jamais de hasard dans la vie. Voyez, vous voulez donner une bonne information engendrant la prudence, mails il faudrait d'abord remonter à la vraie source pour enrayer cela. Mais cela ne se fera jamais. Trop d'enjeux en circulation. Pour preuve, Zuckerberg a rencontré Macron, et José Bové à dénoncé fcbk car ce réseau social a envoyé aux députés européens une mallette avec le mode d'emploi pour faire de la propagande électorale... Donc, ces cybercriminels (appelés comme ça par vous et ceux qui vous ont faussement prévenus), sont probablement là pour contrer cette propagande... Nous ne somme plus libres. Tous les services secrets de tous les états savent tout sur nous.

5.Posté par probleme de concentration le 21/12/2018 14:26

4 commentaires - 4 hors sujet
Chapeau les gens

6.Posté par Hummingbird le 22/12/2018 03:33 (depuis mobile)

Il me semble assez étrange qu’un simple clic tel que décrit dans l’article puisse fournir des données personnelles en provenance d’un compte Facebook. A moins d’une très grosse faille seul un accord explicite est sensé permettre cela.

7.Posté par Joseph le 23/12/2018 11:37

A post 5, c'est votre commentaire le moins en rapport avec le sujet, on parle bien de fesse de bouc, non ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie