MENU ZINFOS
International

Pilules de 3e et 4e générations : L'Agence européenne du médicament enquête


Par S.I - Publié le Mardi 29 Janvier 2013 à 10:05 | Lu 907 fois

Pilules de 3e et 4e générations : L'Agence européenne du médicament enquête
A la demande de la France, l'Agence européenne du médicament (EMA) va réexaminer les pilules contraceptives de 3e et 4e générations.

Ce réexamen doit "permettre de déterminer s'il est nécessaire de restreindre l'usage de ces médicaments aux femmes qui ne peuvent pas prendre d'autres contraceptifs oraux combinés (pilules œstroprogestatives)".

Prises par plus de 2,5 millions de femmes en France, ces pilules sont actuellement sous le feu des projecteurs, car mises en cause pour le risque accrû qu'elles présentent par rapport aux pilules de générations précédentes.

Pour rappel, le débat a été relancé en France par le dépôt à la mi-décembre de la première plainte d'une jeune femme victime d'un accident vasculaire cérébral (AVC) qu'elle impute à la prise d'une pilule de 3e génération. Depuis, une quinzaine de plaintes ont été déposées

C'est "la première fois" qu'un Etat membre saisit l'agence européenne pour lui demander d'émettre des recommandations à l'échelle européenne sur ce type de médicaments, a remarqué l'EMA.



Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes