MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

Pierrot Dupuy - Université : Affaibli, Frédéric Miranville aborde demain une élection cruciale


Demain a lieu une élection cruciale à l’université de La Réunion. Celle au sein du collège A qui concerne les personnels enseignants.

Par - Publié le Dimanche 29 Novembre 2020 à 22:45 | Lu 3858 fois

Cette élection avait déjà eu lieu le 25 septembre dernier, en même temps que celle du collège B (les autres enseignants chercheurs non professeurs des universités), des usagers et des syndicats. Mais des tripatouillages du président sortant, Frédéric Miranville, avaient contraint la commission de contrôle des opérations électorales (CCOE) à casser les élections et à ordonner un nouveau vote. D’où le scrutin de demain.

Cette élection dans le collège A est particulièrement importante car l’opposante à Frédéric Miranville, Brigitte Grondin-Perez, est arrivée en tête dans tous les autres collèges. Et elle n’avait perdu que le A, sur un très faible écart.

Bien que n’ayant gagné que de deux petites voix (61 contre 59), la liste de Frédéric Miranville avait donc raflé deux sièges de plus au conseil d'administration, ce qui lui avait permis de compenser celles qu’il avait perdues dans les autres collèges.

D’après les décomptes des observateurs, repris par la presse, les listes Miranville et Grondin-Perez étaient à égalité au soir du 25 septembre. 14 voix contre 14, si l'on additionne leurs scores respectifs dans l'ensemble des collèges. D’où l’importance de l’élection de demain car si le président remporte ces élections, il sera de nouveau à égalité avec sa concurrente Brigitte Grondin-Perez. Mais s’il perd, il sera en retard d’au moins 4 sièges. Ses chances de s’approprier le poste de président seraient alors très minces.

Un président sortant affaibli

Frédéric Miranville se sait affaibli et par certains côtés, il ressemble beaucoup au président Trump qui continue contre vents et marées à affirmer qu'il a gagné les élections présidentielles américaines.

Durant la campagne électorale, il avait crié sur tous les toits qu’il allait l’emporter largement dès le 1er tour. Les résultats des 24 et 25 septembre sont venus doucher ses espoirs.

Puis, il a déclaré que la liste de Grondin-Perez ne ferait pas de recours. Elle en a fait un.

Puis, il a dit qu'elle n'avait aucune chance de faire annuler les élections dans le collège A. On connaît le résultat;

Ces échecs successifs ont eu pour conséquence d'ébranler les convictions de certains de ses supporters qui n’avaient voté pour lui que parce qu’ils étaient convaincus qu’il allait gagner. C’est connu, à l’université, il vaut mieux être bien avec le président pour obtenir des budgets. Depuis les résultats, nombreux sont ceux qui ont changé de cheval…

Il se sait aussi fragilisé car il ne peut plus compter sur le soutien inconditionnel de Didier Robert, contrairement au dernier scrutin de septembre 2016, ce qui lui avait permis d’être élu alors qu’il était ultra-minoritaire au sein du conseil d’administration.

Conscient que l’écart risque d’être très serré entre les deux candidats, le président de Région se garde bien de prendre position, attendant sagement de voir quel candidat l'emportera demain.

Ce qui n’empêche pas Frédéric Miranville de tout faire pour tenter de faire croire le contraire. Comme l’essentiel des budgets sont distribués par la Région, le soutien -ou pas- de la collectivité est important et peut influencer les votes de nombre d’enseignants-chercheurs. D’où les tentatives désespérées, et il faut bien l’avouer un peu pitoyables, de Frédéric Miranville de multiplier les occasions pour poser en photo aux côtés du président de Région. Histoire de faire croire que… Tout est bon : une conférence de presse pour la signature du Pacte numérique ? Il est à côté. L’inauguration d’un nouveau local pour l’ESIROI au Tampon ? Il est toujours là.

Pas sûr que ce soit suffisant pour inverser la dynamique de la défaite qui est perceptible du côté de la présidence sortante…


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par JUSTINE le 30/11/2020 11:37

ET que des emplois fictifs de son cabinet ????

2.Posté par Giotto le 30/11/2020 11:51

Les réformes des enseignements sont tellement scandaleuses et je pense notamment à la réforme de médecine que bon débarras à cette équipe démagogique !

3.Posté par Miro le 30/11/2020 14:01

vous avez dit "tripatouillages" ? eh bien, c'est la juste revanche du bien sur le mal. Je souhaite que le "tripatouilleur" soit évincé de ce poste, à vie et qu'on lui attribue un poste de balayeur (métier par ailleurs très honorable parce que cette corporation vous évite de marcher dans la m..de). A bon entendeur ! .....

4.Posté par Pascal DURET le 30/11/2020 14:34

Comment résumer un mandat présidentiel ? Finalement ce qu’il reste d’un Président c’est son image. Dans le cas présent, ce sera celle d’un champion du Bluff ; il l’a montré dès 2016 au moment de son élection avec seulement 2 sièges en poche sur 36, il l’a également montré durant toute sa mandature, il le montre toujours aujourd’hui quand il s’accorde les soutiens de ceux qui ne se ce sont pas encore prononcés qu’il s’agisse des étudiants (eux pourtant sont globalement contre la LPR) ou du Président de Région acquis (enfin selon le plan de communication de Monsieur Miranville), quoi qu’il arrive. Soutenir quelqu’un quoi qu’il fasse et de manière inconditionnelle, c’est de l’amour. Seul l’amour est inconditionnel -et encore pas toujours- ; l’amour pour Maradonna certes, l’amour pour Monsieur Miranville il est permis d’en douter...

5.Posté par Gilou le 30/11/2020 16:23

Voilà tout est dit et pourquoi je ne suis pas sur les listes de « CAP2024 » !

En un mot comme en cent...

*Les listes de Miranville : des obligés et forcés de suivre par les compromissions d’hier et les promesses ridicules pour demain, voilà pour « Cap2024 et (une partie) de ses soutiens » ... Sans moi !

*Le programme de Miranville : de la fantaisie encore, après le pamphlet « S’UNIR » de 2016. Il est toujours plus facile de défendre un projet de pharaon qu’un bilan de président d’université... Sans moi !

*La gouvernance de Miranville : de l’expérience et de la compétence dont il s’autoproclame fièrement 2016 avec tous ses déboires sans précédent à l’UR, mais avec toutes les conséquences qui seront pour lui et (une partie) de ses soutiens... Sans moi !

Tout le monde l’a compris, c’est la fin de la récré. Il fallait bien que je lui donne quelques gages, le temps de jouer la partie et désormais.... Avec moi !

A bon entendeur, salut !

PS : j’espère que ce message parviendra à temps à la future première dame Brigitte, elle me fait déjà friser la moustache et la barbichette pour mon talent et mes compétences sur lesquels elle pourra compter si elle le souhaite, dans un esprit d’apaisement et d’ouverture si cher à mon engagement sans concession pour cette belle communauté universitaire

6.Posté par Porte plume le 30/11/2020 16:38

..... D’où les tentatives désespérées, et il faut bien l’avouer un peu pitoyables, de Frédéric Miranville de multiplier les occasions pour poser en photo aux côtés du président de Région.......

On comprend mieux l'intérêt de ce soudain intérêt pour l'université.

7.Posté par Gramoune le 30/11/2020 18:49

Vu la grande NOTORIÉTÉ de M. Miranville, comme Professeur à l'Université, il ne serait pas
étonnant qu'il soit viré, face à des Professeurs ayant une compétence de recherche. C'est une
constante dans l'Éducation Nationale : les meilleurs professeurs ne seront presque jamais des
chefs d'établissement. Le titre ne les intéresse pas.

8.Posté par Bidule le 30/11/2020 18:58

Ne croire que les faits

Pendant que l'un désinforme, l'autre mène des projets concrets

https://www.facebook.com/1621949948084014/posts/2957976731147989/

9.Posté par jean claude le 30/11/2020 18:58

Vivement du changement dans cette université.... cela fera surement beaucoup de bien !!

10.Posté par Jojo le 30/11/2020 20:04

@ post 8 - comment lire une information objectivement ?

Un projet acté et financé par la Région avant l’ère de Miranville qui ne vient que couper le ruban, et les remerciements qu’il reçoit de DR pour ne pas avoir compromis le projet avec le feu que Miranville a mis à l’ESIROI pour tenter de l’enterrer. En aucune manière DR n’a exprimé un soutien au candidat sortant Miranville qui n’aurait pas manqué de le faire savoir publiquement pendant sa campagne à l’université comme en 2016.

11.Posté par Despote le 30/11/2020 20:47

Le despote Miranville prêt à tout.
Deor!

12.Posté par Allô quoi le 30/11/2020 21:27

Ma fille n'ira jamais dans cette université et pourtant ça nous ferait des économies. Mais on doit penser à son CV.

13.Posté par Meredith le 30/11/2020 23:37

Moi je dis...
"Réveillez moi quand tout ce petit monde sera moins con"...:)

14.Posté par Meredith le 30/11/2020 23:42

J'ai un gage... le premier qui réussit à gagner :
>>Faire bouger ses oreilles sans utilise ses mains. :)

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes