L'Edito de Pierrot

[Pierrot Dupuy] Une réforme des retraites plus dangereuse qu’il n’y parait

Vendredi 12 Octobre 2018 - 09:28

[Pierrot Dupuy] Une réforme des retraites plus dangereuse qu’il n’y parait


Attention, danger ! Emmanuel Macron choisit le pire moment pour s’attaquer à la réforme sur les retraites, la plus dangereuse de son quinquennat.
 
Le pire moment parce qu’il l’aborde très affaibli : l’affaire Bennala, de nombreuses gaffes médiatiques qui ont plombé son image, les démissions de deux ministres d’Etat à quelques semaines d’intervalle, un remaniement qu’il a le plus grand mal à réaliser…
 
La plus dangereuse car elle touche l’ensemble des Français sur un sujet hyper sensible qui a déjà mis dans la rue plus d’un million de Français en 2003 et en 2010.
 
La plus dangereuse aussi car, pour la première fois, il n’est pas question de bricoler notre système de retraite en reculant l’âge du départ. Non, cette fois, c’est une vraie révolution qui nous est proposée avec un changement complet du mode de calcul.
 
Fini les annuités, on accumulera désormais des points.
 
Fini la disparité entre public et privé : une retraite très avantageuse calculée sur les 6 derniers mois pour les fonctionnaires, contre les 25 dernières années pour les salariés du public. Avec le nouveau système, on les accumulera tout au long de sa vie professionnelle.
 
Fini les 20 et quelques régimes différents, avec notamment tous ces fameux régimes spéciaux dont celui de la SNCF est sans doute le plus symbolique. Dorénavant, tout le monde sera logé à la même enseigne.
 
Fini la non-prise en compte des primes dans la retraite des fonctionnaires.
 
Des points supplémentaires, entraînant une hausse de la pension, seront accordés dès le premier enfant, ce qui constitue une nouveauté. Aujourd’hui, ce type d’avantage n’est prévu qu’à partir de la troisième naissance.
 
L’âge auquel les personnes pourront réclamer le versement de leur pension reste fixé à 62 ans, les pensions de réversion seront maintenues, tout comme le minimum de pension pour les bas salaires et les carrières hachées. Ainsi que les mesures de solidarité qui existent aujourd’hui pour « les interruptions d’activité », comme le chômage, l’invalidité, la maladie ou la maternité.
 
On le voit, Jean-Paul Delevoye, celui qui est en charge du dossier, n’a pas l’intention de passer en force comme Emmanuel Macron a pu le faire par le passé, dans d’autres dossiers.
 
Est-ce dû à son caractère, tout en rondeurs à l’image de son physique ? Est-ce dû au climat ambiant, qu’il sent hostile ? Pressent-il que les Français, qui ne sont pas descendus dans la rue pour les précédentes réformes, pourraient le faire, en masse cette fois-ci ? Nul ne le sait.
 
Quoi qu’il en soit, les syndicats demeurent dans l’expectative. Sans doute parce qu’ils ont compris que, si le projet tel qu’il est présenté aboutissait, il suffirait au gouvernement de modifier la valeur d’achat et de liquidation du point pour baisser leurs retraites.
 
Aujourd’hui, il faut une loi pour modifier le système, ce qui suppose un débat parlementaire qui dure des mois et qui laisse le temps à l’opposition de s’organiser, de mettre en place des manifestations. Demain ce sera beaucoup plus facile. Un jour, les Français se réveilleront et apprendront que le gouvernement a gelé la valeur du point de retraite dans la nuit. Voire même qu’il l’a diminué parce que le système est déficitaire. De la même manière qu’il l’a fait pour le salaire des fonctionnaires. Et là, il sera trop tard pour réagir…
Pierrot Dupuy
Lu 7843 fois



1.Posté par Efferalgan le 12/10/2018 10:42

De toute façon avec Macron, tout est dangereux. Ce gars est fou, comme notre cher préfet.
Nous vivons dans une société de fous et nous allons finir tous fous.
Préparons-nous !

2.Posté par Tout perdu le 12/10/2018 10:46 (depuis mobile)

On aura tout perdu avec Macron président des hyper riches.

3.Posté par kersauson de (p.) le 12/10/2018 09:08

si c est le Dupuy qui le dit...
enfin un président qui ose.
c'est nécessaire indispensable.
alors le "sentiment " de dupuy974 et de son dalon didix fricotin le fricoteur.. on s en cogne..

4.Posté par LORHEIN le 12/10/2018 11:14

La réaction se fera dans les urnes, et comme Philippe DEVILLIERS l'a dit, hier sur BFM, en réaction aux propos de Manu 1er :" Oui, je suis Populiste............. et j'ai la lèpre et s'il le faut, je sortirai dans la rue avec ma crécelle." Je viens de ressortir ma crécelle d'Enfant de Coeur du grenier, allons manifester avec nos crécelles et soyons nombreux. Ce mouvement pourrait s'appeler : "LA REVOLUTION DES CRECELLES".

5.Posté par GIRONDIN le 12/10/2018 11:26

...... laisse le temps à l’opposition de s'organiser...

Ah bon et laquelle opposition ? Les riches anciens ou les nouveaux ?

1 mandat de député donne 1500€ de retraite mensuel, 2 mandats 1500 x2
3 mandats 1500 x3

Un changement pour ces aristocrates ?

6.Posté par Modeste le 12/10/2018 11:46

si il y a de moins en moins de travailleurs pour payer les retraites ont fait comment??? ensuite tout niveler est je pense une bonne chose (privé/public) que chacun cotise pour avoir sa retraite normal! de toutes les façons c'est un sujet qui devait être débattu depuis des lustres, mais aucun président n'a eu le courage de le faire de peur de perdre leur popularité! disons qu'on a un de courageux pour s'attaquer à cette réforme de toutes les façons nécessaire !

7.Posté par Égalité différenciée le 12/10/2018 11:48 (depuis mobile)

Dire que la réforme des retraites concernera l''''ensemble des Francais c''''est faux. Les élus, présidents, députés sénateurs se sont bien protégés et ont assuré leurs vieux jours et ceux de leurs familles. Intouchables comme dab

8.Posté par Égalité différenciée le 12/10/2018 11:48 (depuis mobile)

Dire que la réforme des retraites concernera l''''ensemble des Francais c''''est faux. Les élus, présidents, députés sénateurs se sont bien protégés et ont assuré leurs vieux jours et ceux de leurs familles. Intouchables comme dab

9.Posté par Marc le 12/10/2018 12:22

4. C'est faux. Depuis une réforme de ce début de quinquennat, la retraite des députés après un mandat est de moins de 1000 euros.

Regardons ce que nous dit le site de l'Assemblée nationale: http://www2.assemblee-nationale.fr/static/CRD-janvier-2018.pdf

En gros, la valeur de l'annuité d'un député est égale à 2,0216% des indemnités soumises à la retenue, dans un maximum de 41,75 annuités. On part donc de l'indemnité parlementaire brute de 7209,74 euros, qu'on multiplie par un chiffre qui dépend de l'année où le député a obtenu 62 ans et qu'on multiplie encore par le nombre d'annuités. A l'élection de 2017, l'âge moyen des députés était de 48,5 ans environ. La valeur de l'annuité à retenir sera donc de 1,9743% pour un député actuel type, dans une limite de 42,75 annuités. Tout dépend évidemment de quand il partira à la retraite mais 7209,74*0.019743*5= 712 euros environ. En deux mandats, soit dix ans, ils atteignent effectivement les 1400 euros et des poussières soit la retraite moyenne en France. C'est très avantageux, certes, mais nettement moins que ce que vous décrivez.

10.Posté par Modeste le 12/10/2018 12:28

à égalité différenciée justement profitez du passage de notre président pour lui demander de réformer aussi à ce niveau par une diminution du nombre de députés et sénateurs, ministres et aussi de revoir à la baisse les avantages de ces personnes, et l'application de la CSG sur leurs indemnités ne serait que justice!

11.Posté par 1portois le 12/10/2018 12:38

Post 7 a raison. Les élus de toutes sortes et les membres du gouvernement ainsi que les anciens présidents devraient renoncer à leurs retraites de privilégiés et augmenter les petites retraites de vieux.Les grands PDG avec leurs parachutes dorés et leurs salaires indexés sur le nombre de plans sociaux qu'ils sont capables de mener à bien seraient aussi à la peine et dans la misère s'ils touché le dixième de ce qu'ils touchent et ce n'est pas être jaloux de leurs compétences et de leurs responsabilites que de le répéter. Ma Mère a 637€ de retraite, elle paie sa nourriture (un vieux çà mange aussi hélas pour Macron), elle paie son eau et son électricité ( les Grandes entreprises eau et energie augmentent aussi leurs tarifs et aussi les taxes de l'Etat se rajoutent: impots indirects) et pour Macron ma Mère a de la chance elle a bien profité comme ces parents et la famille de Brigitte sans doute.Les retraités sont des privilégiés qui se plaignent, qui ne sont pas capables de descendre dans la rue alors pressurisons davantage.

12.Posté par ti gousse le 12/10/2018 10:42

Vive celui qui la mis en place

13.Posté par gogote le 12/10/2018 12:43 (depuis mobile)

L''opposition lui dit merci de faire le sale boulot de réformé des systèmes devenue caduque et en déficit ... Sa m''étonnerait que le prochain Président face machine arrière... "Moi Président je remettrai la retraite a 60ans" disais un certain Monsieur

14.Posté par Mouais le 12/10/2018 12:44

"Est-ce dû à son caractère, tout en rondeurs à l’image de son physique ?"

Et ça se dit journaliste?

15.Posté par moi le 12/10/2018 12:47 (depuis mobile)

Si l''article pouvait aller plusloin notamment sur les points dont la valeur sera variable en fonction de l''espérance de vie,situation économique. Exemple il y a peu de chance quela situation éco évolu favorablement donc baisse généralisée des rtraite

16.Posté par RADIO BISTROT le 12/10/2018 12:48

Monsieur DUPUY, le système par point n'est pas une nouveauté en france !

17.Posté par Jc payet le 12/10/2018 13:48 (depuis mobile)

Pour le rsa n a point Bin té

18.Posté par Marc le 12/10/2018 14:42

9. Pardon, je me suis emmêlé les pinceaux dans mon post: 2.0216% c'est la valeur de l'annuité si le député a 62 ans aujourd'hui, tout comme 41,75 annuités est le nombre maximal si le député a 62 ans aujourd'hui. Il faut donc ignorer la première phrase de mon troisième paragraphe, j'aurais dû me relire.

19.Posté par A post 1 le 12/10/2018 14:43 (depuis mobile)

Je me suis posé la même question concernant Macron.

20.Posté par Marc le 12/10/2018 14:50

10. Les députés paient la CSG sur leurs indemnités. Ce sur quoi ils ne paient pas la CSG, c'est sur leurs frais de mandat. En gros, les députés avaient par le passé une indemnité pour payer leurs notes de frais, dite IRFM, qu'ils touchaient en plus de leurs salaires et dépensaient sans contrôle. Cette IRFM était assujettie à la CSG et à la CRDS. Pour instituer des contrôles, ils l'ont transformée en remboursement sur facture, ce qui en a changé la nature juridique et l'a rendue, comme tous les remboursements de ce type, exempte des contributions. Néanmoins, le remboursement sur facture a été diminué, par rapport à l'irfm, du montant de la CSG et de la CRDS autrefois payée, de sorte que rien n'a changé pour les députés eux-mêmes. Par ailleurs, le fait d'être remboursé sur facture plutôt que d'avoir une enveloppe donnée chaque mois aboutit à faire des économies à l'Etat (seule la consommation réelle est remboursée) et à éviter les abus (des députés utilisant cette enveloppe pour financer des dépenses personnelles), la situation matérielle des députés est donc dégradée par cette réforme mais est plus vertueuse.

Quant au nombre de parlementaires, il est fixé par la Constitution et le Gouvernement n'y peut rien, n'ayant pas les 3/5ièmes.

Vous protestez donc pour rien.

21.Posté par Petite erreur dans ton texte le 12/10/2018 15:06

Pierrot : petite erreur dans ton texte
le 6e paragraphe : une retraite très avantageuse calculée sur les 6 derniers mois pour les fonctionnaires contre les 25 dernières années pour les salariés du public.
"c'est plutôt : contre les salariés du PRIVE"

bien à toi

22.Posté par Fidol Castre le 12/10/2018 15:10

Nous avons
- un fort taux de chômage.
- une population vieillissante à cause d'un taux de fécondité très bas et de 220.000 avortements par an.
- une espérance de vie qui s'accroit d'année en année grâce aux progrès de la médecine
- un système par répartition où les actifs paient pour les retraités
- une robotisation croissante qui va entraîner de plus de plus de chômage. (exemple : une caissière s'occupe aujourd'hui de 4 à 6 caisses automatiques ; les véhicules autonomes tueront les taxis ; les camions autonomes mettront au chômage pas mal de chauffeurs...etc...)

Nous aurons donc de moins en moins d'actifs pour de plus en plus de retraités. Solutions :
- on baisse le montant des retraites
- on augmente les prélèvements jusqu'à l'asphyxie des travailleurs et des entreprises
- on augmente l'âge de la retraite
- on tue les vieux comme le demandent les "progressistes" (voir Attali qui fait partie du "camp du bien"" ; ça va faire plaisir aux avorteurs. La culture de mort les met toujours dans un état d'excitation extrême. Le crime les fait bander.
- on fait tout en même temps : c'est ce qui se passe. La retraite à 85 ans ? ça nous pend au nez

23.Posté par La gitane le 12/10/2018 16:00 (depuis mobile)

Aïe aïe aïe .... on s'en souviendra longtemps de ce Maqueron

24.Posté par GIRONDIN le 12/10/2018 16:32

9.Posté par Marc
bonjour, votre post était pour moi, j'imagine.
C'était une question, pas une affirmation.

Au plaisir de vous lire

25.Posté par cmoin le 12/10/2018 16:35

Quel est le problème?

26.Posté par Marc le 12/10/2018 16:59

24. Oui, de nouveaux messages se sont intercalés depuis, changeant le numéro du vôtre, c'est étrange.

Vous affirmiez qu'un mandat de député donne 1500 euros de retraite mensuelle. De là, vous posiez la question de si cela changerait. Mais votre affirmation de départ était fausse: un mandat de député n'apporte pas 1500 euros par mois de retraite mais moins de la moitié.

27.Posté par Réveillez vous le 12/10/2018 16:59

SI vous ne faite pas votre retraite par vos propre moyens....bon courage
On va privatiser aussi les cotisations tous comme les complémentaires santé....et tous ceux que vous avez payer...ne servirons a rien ....
Un grand bravo

le pire c est que les prochaines générations ne se rende pas compte de l'enjeux qui se joue ici ...

28.Posté par Bryandoht le 12/10/2018 17:29

Outre la réforme des retraites , toutes les conditions sont déjà réunies pour ne plus faire confiance à ce président capricieux aux allures de dictateur .

29.Posté par Jean-Paul Delevoye? le 12/10/2018 17:44

Jean paul Delevoye etait l'assistant de fillon dans le gouvernement ratfarrin en 2003 quand il s'est agit de demanteler la retraite des fonctionnaires après la reforme de 1993 qui a totoché les retraites du privés.

comme quoi, rien a changé on est dans la continuité du RPR et de medef

30.Posté par Macron à essuyé 5 refus le 12/10/2018 18:08 (depuis mobile)

Macron à essuyé 5 refus pour faire partie du gouvernement.

31.Posté par B 7 le 12/10/2018 18:11 (depuis mobile)

Macron ? Vraiment marre de celui qui est arrivé au pouvoir par defaut.

32.Posté par Ludovic Techer le 12/10/2018 20:34 (depuis mobile)

contre les 25 dernières années pour les salariés du public

Du privé...

33.Posté par les dindons de la farce le 12/10/2018 22:48

@ ti gousse, post 12 : le "il" qui a mis en place ce maqueron, se chiffre à plusieurs millions...
je crois qu'il y en a pas mal qui sont encore entrain de vomir...

34.Posté par Indigné le 13/10/2018 12:48

10.Posté par Modeste le 12/10/2018 12:28

Je ne peux qu' être d'accord avec vous.

35.Posté par tueur à gages le 13/10/2018 13:10

@ Fidol Castre (22)

L' IVG est salutaire. Elle permet d'éliminer les vieux avant la naissance.

36.Posté par jean-richard bennala le 13/10/2018 13:24

poste 6 la bonne cause travaillez plus et plus longtemps pour toucher moins en fin de carrière, le prétexte il ya moins d'actifs pour remplir les caisses pour moi c'est usant et décourageant à chaque fois l'état repousse l'âge 60 ans 62ans 63 ans et bientôt il faudra se ballader avec son cercueil attaché à la ceinture , quel patron est prêt à faire bosser un vieux croulant de 70 ans en manque de rapidité et que fait ont des jeunes hyper diplômés et des assistés à vie ? MACRON pour lui tout est facile chauffeur femme de chambre cuisinier il peut jouer au petit cador avec nos impôts le premier assisté c'est monsieur macron et sa bande

37.Posté par Modeste le 13/10/2018 15:51

0 jean-richard bennala, assisté certes mais comme tous les anciens présidents...que .vous oubliez au passage!

38.Posté par zorey le patron le 13/10/2018 16:32

Sincèrement, il faut arrêter avec cette idée de retraite. C 'est archaïque comme façon de penser.
Les gens sont en forme et ne plus travailler c est la mort.

Regardé nos chers politiques infatigables.

Maire de Marseille = Gaudin = 79 ans
Maire de Lyon =Collomb 71 ans.
Maire de Saint André = JPV = 74 ans.
Maire du Tampon = 78 ans.
etc etc.

Et cela roule parfaitement. Ils font le taf sans la moindre difficulté.

Franchement, je pense qu'il est grand temps d'en finir avec l'idée d'une retraite.
Et why pas faire revenir bosser un peu ceux qui se la coule douce et qui ont pris leur retraite super jeune...

Et pour la suppression immédiate de la pension de reversions dans le genre truc dégueulasse y a pas au dessus.

39.Posté par jeanrichardbennala le 13/10/2018 18:30

poste 38 je ne sais pas si c'est sérieux votre analyse travaillez plus longtemps et vous citer en exemple que des politiciens j'ai rarement rencontrer un vieux de 80 ans ou 85 ans en train de monter des maisons ou être devant un pétrin de boulanger un vieux est moins rapide qu'un jeune moins productif aussi , riches d'expériences je vous l'accorde. Moi je suis artisan dans le batiment je suis chauffeur maçon enduiseur je m'occupe le soir de mes factures j'ai 63 ans je commence à sentir les douleurs à 79 ans je voudrais continuer mais avec un chauffeur , secrétaire un chef de chantier mdr je rêve un politicien= chauffeur sécrétaire et des collaborateurs à ses côtés c'est facile .Un enseignant de 80 balais je lui souhaite bon courage dans un collège ou lycée avec cette jeunesse

40.Posté par Fidol Castre le 13/10/2018 18:54

35.Posté par tueur à gages le 13/10/2018 13:10

@ Fidol Castre (22)

L' IVG est salutaire. Elle permet d'éliminer les vieux avant la naissance.


Dommage que ta mère et sa mère avant elle n'y aient pas pensé...

41.Posté par youssef le 13/10/2018 19:43

c'est connu depuis la chute des communiste et le retrait des socialiste par de leur moral mis a bat ce n'est pas la droite qui a prie le flambeau mais bien des prédateurs qui visent tout. alors ils prennent des monceaux différent. ils créent un mannequin de DEGAULLE ou du Pape et se lancent dans la prédation comme les soldats asiatiques en argile..
il faut être vigilent et au combat et forcer le gouvernement a déposer les cotisations toutes les cotisations dans un lieu sure qui le trésor publique ou la recette fiscale. c'est le contrôleur fiscal lui qui garantie la retraite pour tout le monde.
reste celui qui a besoin d'une forte retraite une personne qui se sent encore jeune a l'age de 60 ans a l'amabition sure de durer en bonne activité jusqu'a 80 ans en faisant l'amour et avoir des enfants ça des cas qui existe mais reste rare..ces gens la ne se contente pas d'un salaire trop fort dans leur retraite , il pecheur il peut mener une vie de reve avec une petite retraite puisque la médecine c'est développé et le prix va sans cesse diminuer. avant pour faire une analyse du sang il faut attendre une semaine le résultat et ça coute trop chère, maintenant avec les robot le résultat est en une heures et le prix
compétitive
donc la recette assure une retraite pour tout le monde a condition de les payer non pas sous forme d'assurance mais d’impôts
celui qui voudra prendre une assurance supplémentairement selon ces besoins et en se basant sur ces capacité biologique libre a lui de le faire.

reste le problème de ceux qui ont cotisé par le passé ou est partis leurs argents??
le problème d'argent se pose surtout pour les habitants des ville sinon dans la compagne on vie très bien sans beaucoup d'argent et on fait beaucoup d'argent de coté

42.Posté par tueur à gages le 13/10/2018 21:02

@ Fidol Castre (40)

A l'époque :

- l'IVG n'existait pas, du moins pratiquée dans de bonnes conditions comme actuellement.

- la sécurité sociale, la surpopulation non plus. Le contexte était différent.

Ceci dit, qui vous a autorisé à me tutoyer. Vous vous croyez sorti de la cuisse de Jupiter ?

43.Posté par Fidol Castre le 13/10/2018 23:00

Ceci dit, qui vous a autorisé à me tutoyer. Vous vous croyez sorti de la cuisse de Jupiter ?


Le tutoiement est une marque de familiarité ou de mépris. Comme on n'a pas élevé les cochons ensemble, je te laisse deviner pourquoi le vouvoiement est exclus. Bonne soirée, gros.

44.Posté par Modeste le 14/10/2018 07:44

mais arrêtez de dire que le calcul des retraites du privé est calculé sur les 25 DERNIERES ANNEES, c'est les 25 MEILLEURES ANNEES....faut aussi penser qu'à l'heure actuelle beaucoup de travailleurs changent de "cremerie" et parfois les dernières années ne sont pas forcément les mieux rémunérées.....!

45.Posté par tueur à gages le 14/10/2018 11:48

@ Fidol Castre (post 43)

Compris, désormais nous pouvons nous tutoyer.

Je persiste à dire que l'IVG est salutaire au même titre d'ailleurs que la contraception et que la castration.

A ce sujet, je me permets de te dire que tu as oublié de mettre un accent aigu sur une des voyelles de ton pseudo. Je te laisse chercher car je suis persuadé que tu vas trouver.

Je ne voudrais pas que tu le prennes mal mais au moins toi on ne pourras pas te reprocher d' être responsable de la surpopulation !

Bon dimanche, eunuque.

46.Posté par Marc le 14/10/2018 12:52

44. Ca et le fait que les retraites des fonctionnaires soient calculées sur les six derniers mois ne change en réalité pas grand chose, les retraites des fonctionnaires sont, en moyenne, quasi identiques à celles des salariés du privé. Ca s'explique par le fait que leurs salaires sont en moyenne plus bas pour compenser la sécurité de l'emploi dont ils bénéficient.

47.Posté par Babar le nanti le 14/10/2018 14:04

@ Marc 46

Et aussi parce que leurs salaires de début de carrière sont bas d'où leur intérêt à rester dans la fonction publique pour gravir des échelons en vue d' avoir une retraite décente. Mais ça beaucoup ne le comprennent pas.

48.Posté par Fidol Castre le 14/10/2018 18:43

@45 Tu te trompes. L'avortement est un crime qui s'en prend aux plus fragiles d'entre nous. L'Histoire nous jugera.

49.Posté par Réveillez vous le 14/10/2018 18:47

tueur à gages

Excellent :-)
en tous cas ca fait passer un bon moment lol

Je rajouterais plutôt que "Vous vous croyez sorti de la cuisse de Jupiter ?"
par "vous vous croyez sorti de la cuisine a Jupiter" (comme dirait coluche )

50.Posté par tueur à gages le 14/10/2018 19:35

@ 48

Je sais, c'est gênant mais tu ne vas pas me dire que tu n'as pas trouvé où mettre l'accent aigu tout de même !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >