MENU ZINFOS
Faits-divers

[Pierrot Dupuy] Un directeur de SEM passe 24h en garde à vue après avoir violemment frappé sa compagne


Par - Publié le Lundi 4 Mai 2020 à 15:16 | Lu 29071 fois

Quatre jours après les faits, Isabelle* conserve un énorme bleu au bras droit et un autre, plus petit, au bras gauche. Ainsi qu'au genou
Quatre jours après les faits, Isabelle* conserve un énorme bleu au bras droit et un autre, plus petit, au bras gauche. Ainsi qu'au genou
Appelons les Olivier* et Isabelle*.

Isabelle* a 49 ans et partage la vie d'Olivier* depuis 6 ans. Si elle partage sa vie, elle ne vit cependant pas chez lui. Olivier* a une belle villa à Bellepierre et Isabelle* a préféré conserver son petit appartement en centre-ville de Saint-Denis qu'elle partage avec son fils. Mais, nous dit-elle, elle était tout le temps chez lui, à Bellepierre.

Tout se passait bien jusqu'ici. C'est tout juste si, avec pudeur, Isabelle* évoque des propos blessants, voire des humiliations régulières. Mais jamais de coups. Jusqu'à maintenant.

Toujours directeur d'une SEM malgré ses 70 ans révolus

Malgré ses 70 ans, il les a eus en février, Olivier* est toujours directeur général d'une SEM détenue à 40% par le Département, 40% par la Région, 10% par la Caisse des Dépôts et Consignations, le reste étant partagé entre plusieurs communes. A ce titre, il touche un salaire "supérieur à celui d'un ministre", nous dit sa compagne. Pourtant, son poste ne l'accable pas de travail, nous explique Isabelle*. Il s'agit d'une toute petite SEM à l'activité minimale et relativement simple à gérer.

Diners chez le préfet ou chez le général avec Isabelle

Olivier mène grand train, est de tous les cocktails, dine régulièrement chez le préfet ou le général en compagnie d'Isabelle*.

Il faut dire qu'en dehors de son poste de directeur de SEM, Olivier* est aussi administrateur du MEDEF, membre fondateur du Rotary Club Bourbon, commandant de la Réserve citoyenne, et très impliqué dans les activités des FAZSOI. Et il rêve d'obtenir la Légion d'honneur. Il paraît même que ça tourne à l'obsession.

Au titre de ses fonctions de directeur de SEM, Olivier* voyage souvent. En classe Business bien sûr. Et pour une dizaine de jours à chaque fois, dans les meilleurs hôtels, même si les réunions ne durent que deux jours. C'est ainsi qu'Olivier a effectué un séjour à Paris pas plus tard qu'au début du mois de mars dernier.

En quatorzaine au retour d'un séjour en métropole

A son retour, le 16 mars, Olivier* et Isabelle* décident d'un commun accord de ne pas se voir et de confiner séparément. Histoire de ne pas prendre le risque de propager le virus au cas où Olivier* l'aurait attrapé lors de son séjour en métropole.

Tout se passe bien durant la semaine. Ils échangent souvent par téléphone ou par SMS. Jusqu'au week-end où étrangement, Olivier* ne répond plus aux messages.

Inquiète, Isabelle monte jusqu'à la villa. Elle ne peut accéder à la cour, protégée par un portail, mais voit une voiture inconnue dans la cour.

Rassurée, elle rentre chez elle.

Durant la semaine qui suit, tout rentre dans l'ordre et les échanges reprennent.

Jusqu'au week-end suivant, où c'est à nouveau le silence.

A nouveau inquiète, Isabelle* reprend sa voiture, remonte à Bellepierre... et découvre la même voiture dans la cour.

Un diner pour faire le point

Lundi dernier, ne pouvant plus vivre plus longtemps avec cet affreux doute qui la ronge, elle appelle Olivier* et lui propose une rencontre pour "faire un point" sur leur relation. Ce qu'Olivier* accepte.

Rendez-vous est fixé au mercredi soir, à l'occasion d'un diner à la villa.

Le repas se passe parfaitement bien. Il est arrosé d'une bouteille de bon vin que les deux convives se partagent. Lors de la discussion, Olivier* confirme à Isabelle* les sentiments qu'il lui porte et lui réaffirme sa volonté de continuer sa vie avec elle.

Forte de ces paroles rassurantes, Isabelle* ose aborder le sujet de la présence de la fameuse voiture, les week-ends pendant lesquels, comme par hasard, il ne répondait pas à ses messages.

"Un plan cul"

Se sentant démasqué, Olivier* reconnait qu'il a fauté, que c'est juste "un plan cul" avec une vieille copine, histoire de "passer le temps" durant le confinement qu'il trouvait bien long.

Et il réaffirme à Isabelle* qu'elle est la femme avec laquelle il veut "construire" le reste de sa vie.

C'est alors qu'Isabelle cherche à le prendre au mot et lui dit que s'il en est ainsi, elle souhaite qu'ils passent ensemble le week-end prolongé du 1er mai.

Première grosse colère

Grosse colère d'Olivier* qui lui rétorque qu'il veut faire ce qu'il veut de ses week-ends et qu'il n'en est absolument pas question.

La pilule est dure à avaler pour Isabelle*. Difficile pour elle d'accepter d'être "l'officielle", celle avec qui on se montre dans les cocktails ou qu'on emmène diner chez le préfet, et qu'on cache le week-end pour aller s'amuser avec une autre.

Elle le traite de menteur, de manipulateur et commence à gravir les marches de l'escalier pour rejoindre les chambres à l'étage afin d'y passer la nuit. Pas question pour elle de reprendre le volant après avoir bu une demi-bouteille de vin.

"Je sais où il faut frapper pour pas que ça laisse de traces"

En la voyant commencer à monter l'escalier, Olivier* rentre dans une rage noire. Il attrape Isabelle* par derrière et veut l'obliger à descendre. Elle s'agrippe à la rambarde mais il lui hurle : "Pas la peine, tu n'y arriveras pas, je suis plus fort que toi".

Isabelle* chute en arrière et tombe au sol. Olivier* lui monte dessus à califourchon, histoire d'immobiliser ses jambes, et commence à lui donner des coups de poing dans le ventre. Et à chaque coup de poing, il hurle, en boucle : "Je sais où il faut frapper pour pas que ça laisse de traces, je sais où frapper pour que ça ne laisse pas de traces".

Les coups pleuvent.

Sous l'avalanche, Isabelle* finit par arrêter de résister et le laisse cogner.

Au bout d'une quinzaine de coups de poing, Olivier* finit par s'arrêter.

Isabelle* se relève, récupère son sac à main et lui demande d'ouvrir le portail pour qu'elle puisse partir.

Un uppercut à la machoire

Olivier* la rattrape sous la varangue et lui dit, plusieurs fois : "Tu te rends compte de ce que tu m'as fait faire?"

Isabelle n'en revient pas. Non content de l'avoir massacrée de coups, Olivier* essaie de se faire passer pour la victime ! Outrée, elle lui décoche un uppercut à la mâchoire... Plus par orgueil que pour le mettre ko. "J'ai sans doute eu plus mal que lui", avoue-t-elle.

Avant d'entrer dans sa voiture, elle lui lâche qu'elle va immédiatement aller déposer plainte à la police, ce qu'il lui demande de ne pas faire.

Une ITT de un jour seulement !

Arrivée vers 22h au commissariat de Malartic, le policier de permanence lui conseille d'aller voir un médecin pour y récupérer un certificat médical et de revenir le lendemain car "il n'y a personne ce soir pour prendre votre plainte".

Isabelle* se rend donc vers 23 heures chez SOS Médecins. Est-ce l'heure tardive? Est-ce que le médecin connait son compagnon? Toujours est-il que le praticien ne lui accorde qu'un seul jour d'ITT alors qu'elle présente d'énormes bleus aux bras et au genou, et qu'elle lui raconte avoir reçu une quinzaine de coups de poing dans le ventre !

Même le policier qui la reçoit le jeudi après-midi pour enregistrer sa plainte n'en revient pas et lui conseille d'aller consulter à l'Institut Médico-judiciaire du CHU. Elle y a eu rendez-vous cet après-midi et les médecins lui ont délivré un certificat avec 7 jours d'ITT. Ce qui semble beaucoup plus en rapport avec les stigmates que nous avons nous même pu constater.

Olivier* obligé de dormir au commissariat en garde à vue

Convoqué par la police le soir même, le chef d'entreprise se présente de son propre chef. Placé en garde à vue, il passera la nuit au commissariat.

Le lendemain, en fin d'après-midi, il est confronté à Isabelle* et reconnait les faits. Tout juste s'il affirmera ne plus se souvenir s'il l'a frappée avec la paume de la main ou le poing...

Et il tiendra à préciser que oui, il l'a frappée, "mais moins fort que si j'avais dû cogner un homme qui m'agressait"...

Quelques temps après la fin de la confrontation, Olivier* est relâché.

Un passionné d'armes à feu

Reste un détail qui inquiète fortement Isabelle*.

Olivier* est un passionné d'armes à feu.

Il possède une autorisation de détention d'armes, délivrée par la préfecture, pour un 357 Magnum, une des armes de poing les plus puissantes, et pour un Glock, une des plus efficaces qui possède la réputation d'être indétectable aux rayons X.

Il faut dire qu'Olivier* s'entraîne tous les samedis matins au stand de tir du Port. Mais, plus inquiétant, Olivier* possède également, sans en avoir l'autorisation, une carabine à laquelle il a ajouté une lunette de visée et un silencieux (voir la photo ci-dessous prise par Isabelle).

Et comme il ne peut l'emmener au stand de tir, c'est au siège de la SEM, au Port, qu'il s'entraîne.

Même si elle ne pense pas qu'Olivier* soit capable de lui tirer une balle entre les deux yeux, Isabelle* ne peut s'empêcher d'avoir peur. Depuis qu'elle a vu de quoi il était capable dans un accès de colère...

Une carabine avec lunette de visée et silencieux
Une carabine avec lunette de visée et silencieux
Aucun remords

Dernière chose qui blesse profondément Isabelle*, peut-être encore plus que les coups : A aucun moment, depuis mercredi soir, Olivier* n'a cherché à la contacter pour prendre de ses nouvelles. "A aucun moment il ne s'est excusé. Au contraire, il a essayé de se faire passer pour la victime, comme si c'était moi qui étais responsable de ce qui m'était arrivé".

* Prénom d'emprunt


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

81.Posté par gramoune attentif le 09/05/2020 13:19

A @80.Posté par Dignité le 08/05/2020 08:59

Bravo pour la pertinence de votre analyse !!!

Mais n'est-ce pas la raison même d'exister de Zinfos974 qui se targue de faire partie du top 100 des médias Français du Web ?

Et ce semble-t-il, à n'importe quel prix.

Souvenons-nous du temps " glorieux " de l'ex-Union Soviétique, la devise du Comité Central du Parti Communiste relayée par l'organe officiel qu'était La Pravda, envers leurs "partis camarades" pour conserver le pouvoir des pays qu'ils occupaient où tentaient de déstabiliser, n'était-elle pas:

" Plus les mensonges sont gros, mieux ça passe !!! Critiquez ,... critiquez,... il en restera toujours quelque chose ! "

80.Posté par Dignité le 08/05/2020 08:59

@ zinfos 974

Pourquoi publier ce genre d'information de nature dénonciatrice qui appelle les lecteurs à réagir si les réactions de ces derniers sont filtrées ou jetées à la poubelle?
En m'appuyant sur l'adage: "ne pose pas de question si tu connais la réponse" j'ai envie de vous dire : ne publiez pas des articles qui ne manqueront pas de susciter des réactions indignées.

79.Posté par Phil97410 le 07/05/2020 19:12

Plus de 70 ans, elle sait qu'il la trompe (ils ne vivent même pas ensemble), mais il a un salaire de ministre et lui permettait de mener la grande vie... Ah, c'est beau l'Amour!

78.Posté par Ti Tangue zilé zone le 07/05/2020 12:03

il touche un salaire "supérieur à celui d'un ministre" Comme la plus part des cadres du CG et grater ki par ailleurs qui aprés le Covid devrait baisser leur salaire de 1000 euros à reverser en faveur des premiers de cordée , caissières , infirmières , éboueurs etc

77.Posté par Carlota porsa le 06/05/2020 17:29

Un vrai journaliste aurait demandé à la personne mise en cause de nous fournir sa version des faits, article à classer au rayon déchets et ragots.

76.Posté par MICHOU le 06/05/2020 11:08

A 46 pourquoi tu perds ton temps à le commenter alors?

75.Posté par MICHOU le 06/05/2020 11:05

A 31 votre site est introuvable

74.Posté par MICHOU le 06/05/2020 11:02

C'est dommage qu'un fait aussi sordide et grave, de violence encore une fois soit noyé dans des digressions qui n'ont rien à y faire et qui font passer ce fait divers comme un roman.
Les coups parlent d'eux mêmes et la sanction aurait du être à la hauteur
En plus l'appeler Olivier!

73.Posté par C.J. le 05/05/2020 19:30

@67 lulu; oui, bon c'est moins poétique mais c'est plus cho!

72.Posté par électrice indignée le 05/05/2020 13:53

A LA LECTURE DE CET ARTICLE DE MONSIEUR PIERROT DUPUY,...

QU'ATTENDENT NOS ELUS KREOLS, DEPITEES ET SENATRICES EN TÊTE, POUR MONTER A L'ABORDAGE CONTRE CE TRISTE SIRE QU'ELLES CONNAISSENT PARFAITEMENT BIEN ???

71.Posté par Kaflabutte le 05/05/2020 13:26

Pierrot, nous espérons qu'i aura une suite au feuilleton, merci.
Messieurs les présidents des conseils départemental et régional qu'attendez vous pour virer ce malpropre. Nous attendons la suite que vous allez donner à cette scandaleuse affaire sur plusieurs points. Quand on pense au nombre de jeunes formés en recherche d'emploi et voire ce vieux macro faire le beau avec l'argent du contribuable.
MARRE DES PASSE DROITS SUR NOTRE PETIT CAILLOU.

70.Posté par HONTE le 05/05/2020 13:19

Immense HONTE pour le directeur de SEM !!! Bien mérité.
et bravo à Isabelle pour son courage

69.Posté par zarzuela le 05/05/2020 10:54

C un puzzle avec ts les renseignements on croit savoir qui c!!!google super invention je trouve par contre d'après les dires de la dame on dirait un pervers narcissique ceux qui culpabilisent les autres!!!pas mariée donc prenez vos jambes à votre cou avant d'avoir une balle ds le ventre car il est arme comme rambo le mec et pensez à votre enfant vs ne perdez rien!!!reconstruisez vs avec un homme qui ne dîne pas avec les préfets etc mais qui est bon!!bonne chance et faites vite sinon vs êtes maso !!!

68.Posté par Hoareau le 05/05/2020 12:36

Tout n’est pas bon à divulguer,il faut mieux confiner seul certes ,ce directeur à voulu confiner seul pour tromper sa femme , beaucoup d’homme ayant le pouvoir et l’argent se croit tout permis, certains se reconnaîtront à travers ce fait...

67.Posté par Lulu le 05/05/2020 12:08

à 67.Posté par Billy Barclay le 05/05/2020 09:05 oui et là c'était nous TROIS mais bon c'est moins poétique..... !

66.Posté par Billy Barclay le 05/05/2020 09:05

@lulu..je ne suis pas gêné par cet étalage..qui sème le vent récolte la tempête.." mesquin " certes mais quand on a encaissé des coups, hein...on va pas faire ds le sentiment..que dire de l' autre ?
C une page de vie qui apporte enseignement..pourquoi la retirer?
Autrement il y a des revues spécialisées pour ça, après drame.." Nous deux " " Intimité ".
Ça nous manque !

65.Posté par Domi le 05/05/2020 09:04

Post 47
Oh ! Pascale j’aime votre commentaire.
Sans ironie aucune. Là je vous adore. 🌺

64.Posté par Billy Barclay le 05/05/2020 08:58

@50..Quelle manie d' extrapoler un fait divers moderne, une situation de couple dépareillée, mais souvent d'actualité, avec le temps des colonies. . Vous injurez l' Histoire sans même vs rendre compte.
Êtes- vous sûr d' être plus affranchi que ces deux là ?

63.Posté par Dorian le 05/05/2020 08:47

Ouah! Y a de tout dans ces commentaires! Racisme, cynisme, et j'en passe.
La violence conjugale est sale, elle touche toutes les couches sociales. En parler un peu ce n'est pas une mauvaise chose.
Par contre je doute que ça se règle un jour à voir les commentaires...

62.Posté par eric le 05/05/2020 06:31

Merci à Zinfos de m’expliquer pourquoi 1 commentaire sur dix de ma part est diffusé ?

61.Posté par violette974 le 05/05/2020 08:11

Il y a certainement d'autres femmes qui ont subi les coups de cet individu .......
Peut-être que cet article les aidera à sortir du silence ,
Passer a tabac une femme NE DOIT PAS RESTER IMPUNI !!!
Plus JAMAIS !
Osez sortir du silence..
Il n'y a que comme cela que l'on mettra ce type d'individus hors d'état de nuire ..

60.Posté par zanatany le 05/05/2020 07:45

SEM Société Emplie de Machos ?

Président ou directeur de SEM...
Rotary…
Département ou ville…
MEDEF…
Probablement FM aussi…

Ah le pouvoir, le fric, le sexe et l'égo.

59.Posté par Domi le 05/05/2020 07:39

Isabelle laisse seul son fils pour retrouver ce vieillard de 70 ans !!!
On va me dire que c’est un adolescent sérieux, non addictif aux réseaux sociaux et aux jeux vidéo....(là c’est un père qui parle) on abandonne pas un fils en plein confinement pour retrouver un amant.
Personne ne s’en offusque ? Aucune femme ? aucune maman ? Un homme dont elle sait qu’il a les bras longs !!!!
Je ne voudrai pas, par mon propos cautionner une quelconque violence envers une femme.
On devient pas fou furieux à 70 ans ! C’est qu’on l’était déjà et ça elle le savait !!! Elle connaissait son homme.
On va exiger de monsieur Dupuy un article aussi précis pour toute violence faite aux autres femmes. Il y au ra de quoi remplir son torchon !

58.Posté par Zorro le 05/05/2020 07:20

Confinement oblige, Pierrot passe beaucoup de temps à regarder les télé novelas. Grosse influence sur sa pratique journalistique...

57.Posté par Briandoht le 05/05/2020 06:32

Si les faits sont avérés, rien ne justifie une telle violence, cette pauvre femme a été rouée de coup. Quinze coups de poings aux bons endroits qui ne laissent pas de traces sont loin d être anodins et ça doit faire horriblement mal . Les traces peuvent être visibles à l intérieur par diagnostic échographie , scanner...qui décelent le degré de gravité sur les organes atteintes avec des séquelles.

C est une violence envers une femme et on trouve encore des personnes qui se permettent de justifier cet acte condamnable en prenant la défense du septuagénaire . Certains parlent de statut social en minimisant les faits, c est hallucinant !
Dans quel monde sommes nous? Que justice soit faite !

56.Posté par CONTIBUABLE le 05/05/2020 06:04

QUE LES BAILLEURS DE FOND DE CES SEMS QUI SERVENT A PLACER DES COPAINS AVEC DES SALAIRES INDÉCENTS RENDENT DES COMPTES AU CONTRIBUABLE S EXPRIMENT SUR LEURS EFFICACITÉS ET EN TOUTE TRANSPARENCE QUE LA COUR DES COMPTES S EMPARE DES DOSSIERS DE TOUTES CES SEMS ET LES TRANSMETTENT A LA JUSTICE ET DEMANDE LA LIQUIDATION CAR LEURS EFFICACITÉS SONT INFONDÉS QUE CES SURSALAIRES SOIENT RENDUS AU CONTRIBUABLES AVC DES INTÉRÊTS LES PROFITEURS DE LA NATION QUE LES BAILLEURS DE FONDS DE CES SEMS S EXPLIQUENT CLAIREMENT FACE A LA NATION .

55.Posté par N empeche le 05/05/2020 04:12

N enpeche qu une garde à vue pour ce type d énergumène, avec leur sentiment de toute puissance de part leur connaissance, cela a le mérite de les remettre sur terre, de rabaisser l egot surdimensionné.

54.Posté par 70 ans et tjrs en poste le 05/05/2020 03:56

70 ans et tjrs en poste ... laissez la place à un réunionnais né à la reunion et ayant des attaches . Jusqu a quand il va sucer la sem ...pareil pour les elu(e)s des Spl qui sont des pdg ... ils elles font semblant de travailler et touchent 4-5000€ net et encore ...

53.Posté par association Injustice 974 le 05/05/2020 03:44

Mais comment peut on avoir une autorisation de port d armes d'un 357 magnum et d un Glock, ah oui c est vrai ce Mr dine régulièrement chez le Préfet et le Général, ceci explique cela .
On en a marre de tous ces copinages , ces passes droits , parce qu on connaît un tel.et .un tel..
Mme , bravo d'avoir dénoncée et portée plainte , surtout ne l'enlevez pas , il a comme vous avez dit des fréquentations très hauts placées et ils vont essayer de classer l'affaire .
Déjà il n est pas resté longtemps en garde à vue, normalement il aurait dû passer en comparution immédiate devant le Juge , pour les coups qu' il vous a asséné mais il a bénéficié d'un régime de faveur ...vu les amis qui sont dans la haute sphère..
Maintenant ces Messieurs ont l art et la manière de tout rejeter sur vous et de victime vous pouvez devenir coupable, nous souhaitons vivement qu' ils n"arriveront pas à cette extrémité mais avec des Francs Maçons ils s'entraîdent souvent il faut s attendre à tout, l' Association suivra cela de près, car c"est loin d'être terminé, bon courage Mme si besoin contactez nous
injustice974@hotmail.com
0692 34 08 36
facebook Injustice 974
stop-injustice974.fr

52.Posté par Marc le 05/05/2020 01:05

35. Ca dépend, pour moi il y a des éléments qui manquent sur le statut du domicile.

En tout état de cause, même s'il était légitime à demander son départ, si elle ne représentait pas un danger physique, 7 jours d'ITT c'est disproportionné. Il aurait plutôt dû appeler la police. Ce n'est pas un droit que je connais très bien mais sauf erreur, si elle ne représentait pas une menace immédiate, il peut bien être condamné pour coups et blessures puisqu'il ne pourra pas invoquer la légitime défense.

Vous avez donc tort, à mon avis, de le dédouaner si vite.

51.Posté par TICOQ le 04/05/2020 23:14

Moralité : y en a pas !

50.Posté par L ouzi le 04/05/2020 23:08

Apparement le permis gentillesse et le permis plomb dans la cervelle ..
ils ne lui ont pas délivré...
ésperont également
que ce genre de type un jour ou l autre ne péte un plomb
et ne fasse pas comme aux states des fussilades public.
Quand a la taille du calibre qu il trimballe parait que plus le calibre est gros
plus il y a un bessoin de compenser et de prouver des choses dans d autres
domaines plus intimes de la vie allez comprendre...

49.Posté par Rouloulou le 04/05/2020 22:27

Ça fait mal à la Réunion de savoir qu'on a encore les stigmates nauséabonds de la colonie. Comme dans un roman noir de Christophe Ruffin décrivant l'entre-soi de personnages dans une Afrique corrompue, de prétendues élites continuent de fonctionner dans leur univers parallèle, abusant jusqu'à un âge avancé d'avantages outranciers des temps bénis de la colonie.

48.Posté par En passant le 04/05/2020 22:25

Ce qui fait problème c' est naturellement zinfos et son directeur , merci aux vigilants commentateurs qui nous aident à bien prendre en toute information la vraie mesure des choses .
Et maintenant que je les ai bien lus je manquerais d' éducation si je ne faisais pas part à ce premier médecin qui a été importuné de mon soutien .
Être détourné de ses missions pour "ça" vraiment !

47.Posté par Jean luc ABELARD le 04/05/2020 22:15

il y aura un second épisode !!!!!! soyez patient cher lecteurs !!!!! moi c'est ok !!!!!!! mdr !!!

46.Posté par Pascale le 04/05/2020 22:12

Un roman digne d'un épisode des feux de l'amour! :)

45.Posté par Véritas le 04/05/2020 22:04

ALORS LA ON EN N A VRAIMENT RIEN A FOUTRE DE CES HISTOIRES DE C... ET DE JALOUSIE !!!!

Il y a vraiement d'autres sujets largement plus interessants. Ce qui arrive à ce directeur arrive à tout le monde aux gendarmes , aux fumeurs de zamal ,aux procureurs .........

44.Posté par Jambalac le 04/05/2020 21:49

Le but du Rotary

Le Rotary a pour objectif de cultiver l’idéal de servir auquel aspire toute profession honorable et, plus particulièrement, s’engage à :

PREMIÈREMENT : Mettre à profit les relations et les contacts pour servir l’intérêt général.
DEUXIÈMEMENT : Observer des règles de haute probité dans l’exercice de toute profession ; reconnaître la dignité de toute occupation utile ; considérer la profession de chaque Rotarien comme un vecteur d’action au service de la société.
TROISIÈMEMENT : Appliquer l’idéal de servir dans la vie privée, professionnelle et publique.
QUATRIÈMEMENT : Faire progresser l’entente entre les peuples, l’altruisme et le respect de la paix par le biais de relations amicales entre les membres des professions, unis par l’idéal de servir.

43.Posté par Jambalac le 04/05/2020 21:48

Ici c'est plutôt un directeur de SEM qui s'aime trop......

42.Posté par Jambalac le 04/05/2020 21:47

Un directeur de SEM
...........................

Un directeur de SEM qui s'aime pas ?

41.Posté par Jambalac le 04/05/2020 21:45


25.Posté par juriste N'en déplaise à cette pauvre dame, mais le domicile d'Olivier n'est pas le sien. Elle devait donc partir de chez lui sans lui opposer de résistance physique.
...............................

D'accord. Donc je suis chez moi, je tape ?


40.Posté par JOJO le 04/05/2020 21:36

C'est la Start-Up SEM-Nation voulue par notre Leader Suprême Jupiter I ! 😂

39.Posté par Bourbonnais le 04/05/2020 21:10

Se vaincre soi même voilà la plus grande vertu disait confucius. Visiblement la tempérance n'est pas la qualité première de ce triste personnage. Une femme est intouchable car c'est une femme qui a mis au monde ce suffisant. Et je doute que malgré le peu de respect qu'il leur porte qu'il ait été capable de frapper sa propre mère. Pierrot le rotary bourbon est un club prestigieux, composé de membres de très grande qualité. Si cet opportuniste y est resté si longtemps C'etait avant tout pour asseoir sa posture sociale et il a fini par en payer le prix car il y a commis la aussi quelques péchés d'orgueil inutiles. Cette précision était nécessaire car citer le bourbon qui est totalement étranger à cette pitoyable histoire est pas très judicieux. Autant citer la SEM, la (...).. vache à lait de cet homme de peu.

38.Posté par une réunionnaise 97410 le 04/05/2020 21:07

la situation de cette pauvre femme battue est difficile à comprendre, ce monsieur habite chez lui, elle chez elle, ils ne sont pas mariés, et il y a beaucoup d'expatriés qui vivent ainsi dans des pays étrangers, comme ces deux là.il est là, il n'est pas là.Manger à ce genre de pain, il faut aussi accepter les conséquences, surtout sur une ile, que tout le monde appelle l'ile de la désunion,et le confinement doit y etre pour quelque chose.surtout les hommes de 60/70/80ans çà a dù connaitre toutes les guerres sexuelles çà à ces ages là, tu te mets avec çà, tu apprécies pas, tu subit; a mon avis.
ce n'est pas comme une fille de 15ans qui a entretenue une relation sur son ile, avec un homme de 40ans, et 30 ans apres,cad 70 ans lui, le type lui court toujours aprés,la retrouve, elle çà fait longtemps elle est passée à autres choses.elle est dans la situation de lui faire cracher tout mariage, tout, tandis que cette pauvre femme battue, elle ne peut rien, c'est lui qui ne veut plus d'elle.
des fois nous les femmes ont se met dans des situations de souffrances, je précise je parle avec les hommes,
se faire battre ainsi et agir ainsi il n'avait pas le droit de la battre ainsi quand meme, elle a un enfant et tout....Dans tous les milieux cela existe sur notre ile, si Zinfos n'en avait pas parler personnes ne l'aurait su, et à dire que beaucoup reproche à Zinfos de l'avoir publier le temoignage de cette dame.zinfos a bien fait de publier ce témoignage.

37.Posté par Pomm le 04/05/2020 20:49

AMOUR GLOIRE ET BEAUTÉ OU LES FEUX DE L'AMOUR... UN VRAI ROMAN

36.Posté par Verblanc le 04/05/2020 20:36

Journaliste non, Lave linge sale, oui. Comme d'habitude on en dit beaucoup mais pas assez. Le policier est un ami de qui? De monsiur dupuy ou de la dame.. Brave type

35.Posté par le president de la cour d appel le 04/05/2020 20:21

Ragots.. On s'en fout.





ragot ? et le bleue monsieur je plaint votre femme ou homme

34.Posté par Domino le 04/05/2020 20:14

Si on pouvait mettre l'histoire de chaque femme battue dans la presse. Pas seulement le haut gratin. Tous égales dans la violence

33.Posté par 7AC le 04/05/2020 20:04

Avec ça, sa légion d'honneur, il peut se la carrer profondément !

32.Posté par Eddy le 04/05/2020 20:00

Et pourquoi on en parlerait pas ? il y a bien des faits de violence à la pelle dans les journaux lorsqu'il s'agit de personnes issues de milieux défavorisés, mais quand ça touche de milieux favorisés, ne surtout pas ébruiter, par peur du qu'en-dira-t-on. A croire que les violences sont réservées qu'à un seul milieu alors qu'elles touchent tous milieux sociaux.

1 2
Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes