MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

Pierrot Dupuy - Quand le directeur de la SIDR refuse de répondre aux questions embarrassantes...


La SIDR tenait ce matin une conférence de presse. Un réunion pour rien serions-nous tentés de dire, tant le directeur Thierry Ouillon a passé son temps à esquiver les questions embarrassantes.

Par - Publié le Mardi 21 Décembre 2021 à 11:53

Pierrot Dupuy - Quand le directeur de la SIDR refuse de répondre aux questions embarrassantes...
Si Thierry Ouillon, le directeur de la SIDR, et Philippe Pourcel, le directeur général adjoint de CDC Habitat, la filiale de la Caisse des Dépôts et Consignations qui a racheté la SIDR, pensaient passer une conférence de presse tranquille ce matin, ils avaient tout faux.

D'entrée, Thierry Ouillon a annoncé la couleur : son intervention se décortiquerait en trois parties : une relative à l'enquête, une liée au relogement des familles sinistrées suite à l'incendie de l'immeuble de La Marina à Montgaillard le 13 décembre dernier, et une dernière à la suite des événements.

Au bout du compte, on se demande sincèrement pourquoi il a fait se déplacer l'ensemble de la presse réunionnaise. L'enquête ? A l'écouter, il est trop tôt pour en parler. Un moyen habile pour éviter de répondre à toutes les questions qui fâchent.

Ce qui va arriver après ? Trop tôt également.

Ne restait donc que la problématique du relogement. Sauf que ce point avait déjà été abondamment développé dans un long communiqué parvenu aux rédactions samedi et que nous n'avons presque rien appris de nouveau ce matin.

La SIDR très généreuse

Je précise bien presque car nous avons appris quelque chose de très important ce matin : la SIDR a gracieusement offert un mois de loyer aux victimes de l'incendie qui avaient été relogées. Si ce n'est pas de la générosité ça !!!

Heureusement qu'on va fêter Noël dans quelques jours sinon je me demande ce qu'on leur aurait offert ? 15 jours de gratuité ? Une semaine ?

Une résidence à problèmes

Si nous n'avons pas obtenu de réponses, ça n'a pourtant pas été faute de poser une multitude de questions à Thierry Ouillon.

Première question : est-il vrai que les locataires avaient déposé à l'agence de la SIDR un grand nombre de plaintes concernant des incivilités dans cet immeuble de La Marina ? Réponse de Thierry Ouillon : "Oui c'est vrai qu'on nous a fait remonter des problèmes mais il n'y en avait pas plus là qu'ailleurs".

Ah bon ??? C'est pour ça que tous les voisins que nous avons rencontrés nous ont fait état d'un climat détestable dans l'immeuble, avec une multitude de dégradations à la clé ?

D'où notre question: qu'a fait le bailleur social, en l'occurrence la SIDR, pour résoudre les problèmes signalés ? Réponse plus qu'évasive, en se retranchant derrière l'enquête en cours. Elle a bon dos l'enquête en cours.

Les coursives en bois ? Circulez, y a rien à voir

Autre question : les coursives qui desservaient les appartements étaient en bois et une fois brûlées, les locataires se sont retrouvés prisonniers de leurs logements, sans aucune issue de secours. Il a fallu que les pompiers les évacuent par les fenêtres.

Suite à cet incendie, allez-vous abandonner la solution des coursives en bois et qu'allez-vous faire pour les immeubles existants où il y en a déjà ? Réponse de Thierry Ouillon : "C'est vrai que les coursives étaient en bois, c'est vrai que de nombreux immeubles à La Réunion et en métropole utilisent cette solution, mais il est trop tôt pour tirer des conclusions. Attendons la fin de l'enquête".

Un peu plus tard, il nous avouera que ces enquêtes pourront prendre plusieurs années, nous citant des cas où ça a pris entre 5 et 10 ans. On fait quoi en attendant ? Rien !

Continuez à dormir tranquilles dans des immeubles avec des coursives en bois, il ne faut surtout pas affoler les populations...

Des coursives encombrés d'objets inflammables ? Circulez...

Autre question : les témoins de l'incendie et des pompiers interrogés juste après nous ont expliqué que l'incendie s'était propagé très rapidement parce qu'il s'était nourri d'un fatras d'objets qui encombraient les coursives. Est-ce que la responsabilité du bailleur peut être engagée pour n'avoir pas fait respecter les règlements intérieurs interdisant la présence d'objets à ces endroits ?

Réponse de Thierry Ouillon : attendons la fin de l'enquête. Autrement dit, attendons 5 ou 10 ans, pendant ce temps-là, cabris i mange salade...

Pas assez de places de parking

Nous n'en avions pas fini avec lui. Le règlement de la CINOR prévoit une place de parking par appartement dans les logements sociaux, contre 1,5 à 2 dans les immeubles privés. Or, c'est cette absence de places de parking qui pousse les locataires à se garer sur les trottoirs de la rue de la Vierge ou dans la ruelle très étroite qui donne accès à l'immeuble. Ce qui a entrainé l'impossibilité pour les pompiers d'accéder à l'incendie pendant de très longues minutes. D'où notre question : en tant que bailleur social, ne pensez-vous pas qu'il faudrait revenir sur cette règlementation et attribuer plus de places de parking aux locataires des logements sociaux ?

Réponse du directeur de la SIDR : On sort du cadre de cette conférence de presse. On verra ça plus tard.

Bin voyons !

Les mêmes causes produiront les mêmes effets

Dernière question. Nous lui avons fait remarquer que dès le lendemain de l'incendie, des locataires ont recommencé à se garer dans la ruelle, ce qui risque de poser à nouveau problème en cas de nouvel incendie.

Réponse de Thierry Ouillon : "C'est vrai. Je l'ai moi-même constaté".

Et c'est tout ? Que compte-t-il faire en tant que propriétaire des lieux ? On ne le saura sans doute jamais...

Un directeur de la SIDR colérique

L'histoire aurait pu s'achever là mais un ultime incident est venu clore cette conférence de presse. Il est de tradition qu'à la fin, les radios, télévisions et sites internet réalisent une interview vidéo résumant ce qui a été dit. A une question d'une journaliste qui insistait pour savoir ce que la SIDR avait fait pour répondre aux nombreuses plaintes des locataires concernant les dégradations dans cet immeuble et dans les autres où de tels faits sont rapportés, Thierry Ouillon s'est emporté. A l'écouter, ce n'était pas le débat et il a mis fin à l'interview.

Il va falloir que le tout nouveau directeur de la SIDR s'habitue aux questions embarrassantes de la presse réunionnaise. Il n'y est peut-être pas habitué. C'est vrai qu'en métropole, les journalistes posent très peu de questions et se contentent de resservir la soupe qu'on leur sert. A La Réunion, c'est heureusement différent. Nous avons heureusement une presse qui joue son rôle d'aiguillon, qui n'hésite pas à bousculer certains directeurs ou élus. Si c'est pour nous servir de la soupe tiède, autant nous envoyer un communiqué et nous éviter de nous déplacer.

Ce qui ne nous empêchera pas de poser des questions quand même au travers de nos articles.


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Tatave le 21/12/2021 14:50

Et l'encaissement de la part versée par la CAF en lieu et place des locataires tout en leur faisant payer le loyer complet ?

2.Posté par La scie DR le 21/12/2021 15:21

En même temps s'il a vu c'était quoi le journalisme à la Réunion :
https://www.zinfos974.com/L-invite-de-Zinfos-Nathalie-Bassire-Je-serai-candidate-aux-municipales-au-Tampon_a126746.html

3.Posté par valeo le 21/12/2021 15:33

Thierry Ouillon : "Oui c'est vrai qu'on nous a fait remonter des problèmes mais il n'y en avait pas plus là qu'ailleurs".
Ca fait peur si ce n'est pas mieux ailleurs...

4.Posté par Damnatio memoriae le 21/12/2021 15:36

"A La Réunion, c'est heureusement différent. Nous avons heureusement une presse qui joue son rôle d'aiguillon, qui n'hésite pas à bousculer certains directeurs ou élus."
Il ne faut pas trop exagérer non plus Pierrot, tout dépend qui vous interrogez.
Et la plainte contre l'élection de I.Patel puisque elle est illégale pour vous et Mme Boullay, c'est pour quand. Le Préfet vous aurait-il dit "don't act".

5.Posté par menfin le 21/12/2021 15:42

Que les locataires ne paient plus le loyer à la SIDR, ils faut le consigner chez un notaire jsuqu'a ce qu ils bougent

6.Posté par Incredule le 21/12/2021 15:44

Proprement scandaleux.
Fuir ses responsabilités incroyable !!!
Met in direkter kreol don...

7.Posté par Anne le 21/12/2021 16:02

La sidr fou rien . Donner rien argent ou ne deux jours retard courrier fini arrive ds bte o lettre. Fe réclamation i envoi aou chier. Kel honte pour un bailleur sociale.

8.Posté par MR LOGIQUE le 21/12/2021 16:25

c comme lautre EX super Dirigeant de la SODIAC etses casseroles et qui Député !

9.Posté par Fred le 21/12/2021 16:39

La SIDR est devenue un gros business
Machine à faire du fric et à perdue son âme sociale.
Chaques logement social (ticaz à terre) lors du décès des locataires revendus les enfants aucuns droits en continuité location.
Plan d'accession à la propriété inaccessible vu le prix demander par la, SIDR,en face de chez moi 183000€ euros demander à un couple âgé de 80 ans qui ont 40 ans d'ancienneté en location sur la maison.
Les réunionnais qui ont accédé à la propriété depuis le rachat de la SIDR 'ZERO'

10.Posté par Mascarade le 21/12/2021 16:42

Et que dire de BELLOI qui dès son déplacement sur place a tout suite volé au secours de la SIDR...c'est purement scandaleux. Ce type n'est pas à sa place.

En Gouadeloupe où à la Martinique il aurait été prié de déposer sa démission...ici il est tout sourire puisque soutenu vaille que vaille par les zélus.

11.Posté par mac974 le 21/12/2021 14:47

Tragique cet incendie c'est vrai. Seulement on cherche deja des coupables qu'au niveau de la sidr.

Tout acte a des conséquences, les responsabilités sont a partager.

Qui peut me dire en quoi la sidr est responsable des encombrants que laisse les locataires dans les coursives, les déchetteries sont ouvertes a tous. Prennez vos canapés, machines a laver, cartons et autres usagés et portés les vous même a la décharge.

Les parking sont dégradés, les locataires se garent a l'extérieur. Quand les locataires voient les squatters, les pseudo mécaniciens démonter, remonter des épaves dans les sous sol, les 100 locataires n'ont qua faire cesser cette pratique eux mêmes, ils connaissent tres bien les fautifs.


Les carcasses de voiture dans le parking, pourquoi l'ancien propriétaire ne paie pas le remorquage pour la case ,. Il attend plusieurs mois ou années que la mairie ou le bailleur s'en occupe a sa place.


Je suis désolé, moi qui travaille dans les résidences sociales de plusieurs bailleurs, demander a l'agent d'entretien qui degrade réellement les locaux....il vous dira Les locataires.

Menez une petite enquête la dessus monsieur le journaliste, avant de montrer que le bailleur du doigt.




12.Posté par Jean le 21/12/2021 18:31

@Post11 Vous avez en partie raison. Une minorité de locataires dégradent et créent toutes sortes de nuisances. Une majorité de locataires subie car ni la police et encore moins le bailleur ne prend des décisions pour que cela cesse. Là où vous avez tort donc, c'est que ce n'est pas aux locataires devenus victimes des incivilités d'inadaptés sociaux,qui doit faire la loi et prendre des risques physiques pour que la loi et le cadre de vie soit respecté. Ils paient des charges et des impôts multiples pour cela.

13.Posté par Toto le 21/12/2021 18:33

Si les bailleurs sociaux prenaient de vraies décisions en ce qui concernent les fauteurs de troubles et les kaniars qui nuisent aux résidences, il y aurait moins de problèmes et plus de respect. EXPULSION pour ceux qui ne savent pas vivre en collectivité et de manière civilisée. C'est tout et rien d'autres. Nous sommes désormais trop nombreux pour se permettre de ne plus faire appliquer les règles et les lois.

14.Posté par stat is tick le 21/12/2021 18:51

s'il manque un air au préfet pour ztre brillant, il ne manque pas un C au sieur Ouillon pour prendre les journalistes pour ce qu'ils ne sont pas..

15.Posté par stat is tick le 21/12/2021 18:54

il se fait dégager quand ce ouillon ?

16.Posté par Perplexe le 21/12/2021 19:48

La borne automatique qui protège la voie pompier a été dégradée afin que les voitures puissent s’y garer parce que les locataires ne veulent pas se garer au sous sol. Le nombre de places prévu est largement suffisant : dans beaucoup d’immeuble sociaux les parkings souterrains sont quasi vides. Les responsabilités sont multiples mais on gagnerait à faire des états généraux de la construction sociale à la reunion afin de proposer un habitat adapté aux profils et au parcours de vie des gens et plus sécurisé.

17.Posté par Gros blanc le 21/12/2021 20:30

Qui sont les admistrateurs de la sidr ? Trop facile de tirer à boulet rouge sur ce pauvre gaulois qui est la juste pour la renumeration !
Une certain komik de la place qui fait la pluie et le beau temps sur les entreprises et la banque locale en pense quoi lui ?

18.Posté par Responsabilités le 21/12/2021 20:39

Bravo pour cet article, c'est vraiment ce que l'on attend de la presse. Pas de complaisance une vrai recherche de la vérité. Merci. Après à mon sens, c'est sans doute vrai qu'il y a d'autres niveaux responsalilité à creuser..

19.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 21/12/2021 21:09

*Qui, QUI ?

*A accordé le permis de construire

*De cet immeuble à la mairie de St Denis ?

*QUI !!!

20.Posté par 666 le 22/12/2021 00:58

Je trouve à l'"article" un ton de procureur assez déplacé.

21.Posté par Le créole le 22/12/2021 06:38

Une recherche en responsabilité lors d un sinistre de la sorte est plus que normal surtout qu'une famille a été détruite mais la SIDR est elle responsable de tout et doit elle tout assumer : "pas sur du tout" car les locataires doivent avoir leur assurance personnelle, ne pas stocker des détritus dans les coursives d escalier et ailleurs, s occuper de leur enfant etc.. etc...

Condoléances aux familles endeuillées

22.Posté par karam le 22/12/2021 11:13

La SIDR est certainement le bailleur social le plus mauvais de l'île .IL suffit de voir le nombre de contentieux qu'elle a au Tribunal préférant engraisser les avaocats plutôt que de répondre aux griefs de ses locataires,Stratégie consistant à gagner du temps pour décourager les auteurs des réclamations et escomptant aussi sur la bienveillance des tribunaux,incapables d'évaluer à leur juste mesure les préjudices et le trouble de joussance de ces derniers.Le bailleur social,leurs dirigeants grassement payés qui doivent être au service de l'intérêt collectif n'ont hélas que mépris vis à vis des locataires .

23.Posté par Saucratès le 23/12/2021 13:49

Merci Pierrot. C'est un bon article, témoignant d'une presse non inféodée aux intérêts des puissants de notre île. Evidemment, quand tu généralises ton analyse à l'ensemble de la presse réunionnaise, je commence à me bidonner. La presse télévisée réunionnaise est selon moi particulièrement mauvaise, servile, incapable de resituer les multiples changements de casquette de nombre d'élus réunionnais. La presse télévisée est totalement aux ordres des puissants, le doigt sur la couture du pantalon (ou de la jupe). Mais il est peut-être vrai que nous avons malgré tout quelques bons directeurs de presse écrite, ou de médias sociaux.

Après, un média comme ZINFOS dépend avant tout des personnes qui lui transmettent de l'information. Et tu peux alors parfois être manipulé en fonction des intérêts de certaines de tes sources ou de certaines communautés (l'affaire du directeur du Cnfpt par exemple). Toujours entre parenthèses, la nouvelle directrice de l'antenne réunionnaise du Cnfpt, désignation pour laquelle tu n'as pas fait d'article à charge, semble apporter un air frais dans la délégation, et un peu de bientraitance. Cela les change ! Aura-t-on un article de toi sur cette affaire, un mea culpa pour la méthode utilisée et sur la façon dont tu as été manipulé ?

Pour en revenir à la SIDR, l'absence de réponses de la direction de la SIDR et de CDC Habitat est en effet particulièrement terrible. Une bonne partie des incivilités que tu relèves ne dépendent cependant pas véritablement de la SIDR, même s'il est normal de demander à ses dirigeants des comptes et d'estimer que ces personnes largement rémunérées, indemnisées, chouchoutées, se doivent de payer le prix de leur incapacité à gérer cette boite ou ses filiales. Ces gens sont trop bien payés pour ne pas être jugés responsables lorsqu'il y a des morts. On les enverra gérer une autre filiale évidemment ; on sait bien que ces gens-là se protègent entre eux.

Concernant les incivilités, il est terrible que la mairie de Saint-Denis soit obligée de planter des poteaux en fer sur tous les trottoirs de la Montagne (et de St Denis) pour empêcher les automobilistes de se garer n'importe où n'importe comment. Il y a un véritable problème d'incivilité urbaine et routière à La Réunion, que l'on retrouve aussi bien dans les manières de se garer n'importe comment, ou dans la conduite incivile des motards et leur absence de respect des autres usagers, ou dans l'absence de respect des règles et des piétons.

Il est aussi terrible que l'habitat social doive composer avec des locataires incivils qui polluent tant de lieux de vie. Terrible que les logeurs sociaux soient obligés de loger les familles de locataires indélicats, malgré l'existence de plaintes pour incivilités, agressions. Ces familles doivent bien être logées. On observe le même problème dans les banques, qui peuvent fermer les comptes bancaires ou postaux de clients à la suite d'agressions ou d'incivilités, mais comme il existe un droit d'accès au compte, ces mêmes usagers incivils sont transférés à une autre banque, ou à la même, et les agressions ou les incivilités recommenceront. Les réponses pénales sont notoirement insuffisantes et incohérentes. Cela crée des pans de la population réunionnaise persuadée de n'avoir que des droits, et aucun devoir ! Saucratès

24.Posté par Ruffine le 07/01/2022 12:16

Un peu plus tard, il nous avouera que ces enquêtes pourront prendre plusieurs années, nous citant des cas où ça a pris entre 5 et 10 ans. On fait quoi en attendant ? Rien !
Et oui Mr Dupuis https://youtu.be/Y_HOxq8HgF8 heureusement qu'il y a des gens qui sont encore capables de ne pas baisser les bras après plus de 10 ans de lutte, de coup bas, et ce malgré que personne ne les écoutes, n'est ce pas? Je dis ça je dis rien.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes