MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

Pierrot Dupuy - Qu'est-ce qu'on attend pour commencer à vacciner à La Réunion ?


En métropole, une vague de protestation monte parmi les membres de la communauté médicale et de la classe politique qui réclament une campagne de vaccination plus rapide. Seulement 332 personnes ont reçu pour le moment la première injection du vaccin de Pfizer-bioNTech.
Même l'Académie nationale de médecine a regretté le démarrage "très lent" de la campagne de vaccination, jugeant les précautions prises "excessives". "Il n'est plus temps d'attendre", a-t-elle estimé.
Que dirait-elle si elle devait s'exprimer sur la situation à La Réunion ? Bien que la commission européenne ait pris l'engagement que les premiers vaccins soient administrés partout dans l'Union européenne au même moment, il n'y a encore eu ici aucune vaccination !
Et face à cette situation, aucune réaction de la part de nos élus et de nos médecins. C'est profil bas. A croire que la peur du Préfet est plus forte que tout. A moins qu'ils ne soient pas encore sortis des vapeurs du champagne du réveillon !

Par - Publié le Samedi 2 Janvier 2021 à 12:03

En Europe, c'est la Grande Bretagne (qui est sortie de l'UE au 1er janvier) qui remporte la palme du nombre de vaccinations avec 945.000 personnes vaccinées au 31 décembre, devant l'Allemagne (131.000), soit presque 1.000 fois plus qu'en France...

Au niveau mondial, c'est la Chine qui vire très largement en tête avec 4,5 millions de personnes vaccinées, devant les Etats-Unis (2,79 millions), la Grande Bretagne et Israël (794.000).

En France, il n'y en avait que 332 au soir du 31 décembre. Au rythme actuel, le dernier Français sera vacciné en mars 4233...

A La Réunion, quitte à nous répéter, c'est zéro, alors même que deux super-congélateurs destinés à stocker les vaccins à très basses températures sont arrivés depuis lundi dans l'ile... Allez comprendre quelque chose.

Les sondages montrent qu'environ la moitié des Français ne souhaite pas se faire vacciner dans l'immédiat. Ce qui laisse quand même une moitié qui le souhaite. Faudrait ne pas les oublier...



Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

53.Posté par Tc le 02/01/2021 19:29

D ailleurs on attend toujours la réponse à la question de Doupi. Toutes les théories du complot depuis la nuit des temps sont elles fausses ?
Tu as carrément détourné sa question....

52.Posté par Tc le 02/01/2021 19:25

Massicot ne devait pas revenir avant lundi mais c'est plus fort que lui, il faut qu il assure son rôle de caïd

51.Posté par Jean-Luc le 02/01/2021 18:45

Oui c'est vrai, à ta place je serai inquiet ... Obésité, diabète, racisme... Et aussi journaliste amateur proche de la faillite

50.Posté par ben quoi! le 02/01/2021 18:44

M. DUPUY
extrait:

Face à cette aggravation de la situation et aux critiques qui viennent de toute part, le gouvernement a décidé de serrer la vis et d’adopter une approche plus contraignante.

Si le port du masque n’est toujours pas obligatoire, le premier ministre Stefan Lofven a récemment ordonné la fermeture des universités et lycées, l’interdiction des rassemblements de plus de huit personnes et un couvre-feu pour les bars et restaurants à partir de 22h30

. Le Parlement examine par ailleurs une loi qui donnera le pouvoir au gouvernement de prendre des mesures plus restrictives, comme la fermeture des commerces ou la limitation de la liberté de circulation.

Mais cette loi n’entrerait en vigueur qu’en mars 2021.

info du 18/12/2020
https://www.jim.fr/e-docs/en_suede_le_debat_sans_fin_sur_le_confinement_185724/document_actu_pro.phtml

sinon une expérience vécu par un français en SUEDE le 10/12 / 2020
https://youtu.be/4VIp1_keBgw

49.Posté par Thierrymassicot le 02/01/2021 18:38

@32 Ben quoi

(Merci de cet avertissement à la fin d'un commentaire dangereux sanitairement parlant..Mais ça va être compliqué de personnaliser à chaque fois...Un petit avertissement, une petite mise en garde générique serait salvatrice afin de séparer le bon grain de l'ivraie concernant tous ces commentaires souvent à caractère mensonger parfois séditieux)

(Réponse de Pierrot Dupuy : Il existait un pays, la Suède, où le gouvernement professait un peu les mêmes idées. Résultat : il a été obligé de confiner en urgence la semaine dernière et les mêmes dirigeants sont venus à la télé reconnaitre qu'ils s'étaient trompés et demander pardon. Ils avaient sans doute été conseillés par le même type de "scientifiques")

48.Posté par Anticon974 le 02/01/2021 18:11

Post 6... monté machin....

Et toi monsieur je sais tout.... qu'as tu donc d autre à proposer, à part enrichir fabricants de cercueils, croque-morts, et pompe-funèbres ?
Tu es, omme beaucoup d'autres blaireaux contestataires réfractaires à tout, le premier à critiquer les autorités si rien n etait tenté..... mais comme le ridicule ne tue pas, tu es aussi le 1er à critiquer également tout ce qui peux être tenter pour améliorer la situation.....
plein le c.... de ces français pleurnichards, trouillards
Antitout.... et très c....n...

47.Posté par Carol MARTIN le 02/01/2021 17:59

les vaccins ! peut etre NON ? les congelateurs sont arrivés !

46.Posté par Thierrymassicot le 02/01/2021 17:56

@32 Ben quoi ??

Et bien toujours la même liste de rassuristes Tubiana, Perrone, Toussaint, désavoués par leur pairs, le Conseil de l'ordre !! Mon pauvre ami, tout ce ramdam que tu nous sers, 350 trublions sur près de 230 000 médecins en France... Ce qui nous donne à quelque chose près 0,0015% des professionnels de santé qui ont signé ce torchon.. Whaouu !! Alors tenons en bien compte. MDR.. Tu sais combien de cinglés au États-Unis Unis pensent que la Terre est plate ?!! Et bien des dizaines de fois plus que ta cohorte de 350 débiles. Est-elle plate pour autant ??

45.Posté par pandore le 02/01/2021 17:55

on est pret ban couyon bouz zot boyo

44.Posté par Veridik le 02/01/2021 17:41

Massicot comment tu sais que j'ai posté un commentaire qui n'a pas été publié ?
Tu es modérateur sur zinfos ?
Je comprend mieux tes airs de grand conn..... et les posts censurés

43.Posté par Thierrymassicot le 02/01/2021 17:20

@30JORILE974

Tu veux passer ton tour, c'est ton choix.. Ceci dit, est-ce que tu pourrais développer un peu, qu'est ce qui fait que tu as plus peur d'un vaccin accepté par le Monde entier, validé par les comités sanitaires des USA, d, Europe.. Un vaccin qui a déjà été administré à des millions de personnes, sans de gros effets secondaires, sans causer aucun décès serait plus dangereux que l'ennemi le SARS-COV-2 qui lui a envoyé de vie à trépas pas loin de 2 millions d'hommes, des séquelles irréversibles pour certains du à l'épreuve terrifiante de 3 semaines de réanimation.. S'il te plaît, prend le temps de m'expliquer cette terreur vaccinale qui fait que tu préfères attraper la Covid que subir 2 injections.

42.Posté par Ab le 02/01/2021 17:13

C'est dommage pour dupuy de faire dans l'imitation d'une radio locale bien connue et mauvaise. C'est une polémique inutile, racoleuse, et d'une certaine mauvaise foi pour des journalistes experts médicaux

41.Posté par JORI le 02/01/2021 17:05

29.Posté par petite reflexion le 02/01/2021 15:20
Hormis le fait que votre Kennedy soit un antivac, quelle compétence médicale a t il ? 😂 😂

40.Posté par Blablabla !!!!! le 02/01/2021 16:54

Et Massicot tu te calmes !!! Tu fais parti d'un troupeau de mouton qui n'écoute que les conneries sur BFM. PAUVRE DE TOI VA !!!

(Précision de Zinfos : Le vaccin a été testé sur des dizaines de milliers de personnes avant de subir les tests des différents organismes de validation de différents pays, dont les Etats-Unis, la Grande Bretagne, l'Union européenne, etc...) qui l'ont reconnu sans dangers. Il a aujourd'hui été administré à des millions d'individus à travers le monde sans aucun effet indésirable grave apparent, sans plus en tous cas que ceux des autres vaccins connus)

39.Posté par 1+1=1 le 02/01/2021 16:45

Les corrompus , les escrocs et les pourris d'abord ... Bon débarras :-)

38.Posté par JORILE974 le 02/01/2021 16:43

marc je vous donne ma dose et sur tout ne crevez pas sous nos yeux bouffez vos racines de pissenlits nous sommes pas jaloux, faîtes votre vie moi j'attendrais à chacun sa route sa vision et sa dose . que les chercheurs arrêtent de se tirer dans les pattes et que les véreux arrêtent aussi de se faire acheter par pharmagouille.

(Précision de Zinfos : Le vaccin a été testé sur des dizaines de milliers de personnes avant de subir les tests des différents organismes de validation de différents pays, dont les Etats-Unis, la Grande Bretagne, l'Union européenne, etc...) qui l'ont reconnu sans dangers. Il a aujourd'hui été administré à des millions d'individus à travers le monde sans aucun effet indésirable grave apparent, sans plus en tous cas que ceux des autres vaccins connus)

37.Posté par Thierrymassicot le 02/01/2021 16:30

Veridik, modère tes propos, attaque moi de façon moins abrupte, et tu seras publié.. Sinon, aux oubliettes, caprice ?

36.Posté par Thierrymassicot le 02/01/2021 16:25

@27 et @28

Ben voyons, quel con !! Comme la Trumpette, une parole qui se voudrait performative !!! Mais où sont tes putains de preuves ?? Si tu en possède, porte plainte au Tribunal administratif, saisis la CEDH, et puis surtout, va te plaindre sur Radio Freedom !!! Colporter enfin essayer de les colporter, ces ragots, tu te sent puissant ? Viril ?? Dans l'affirmative, fais moi confiance, c'est ni l'un ni l'autre.. Juste un plus bête que la moyenne😂😂😂

35.Posté par ben quoi! le 02/01/2021 16:22

Dans cette tribune, près de 350 scientifiques, universitaires et professionnels de santé critiquent la dérive de la politique sanitaire du gouvernement français. Ils estiment qu'elle conduit à des interprétations erronées des données statistiques et à des mesures disproportionnées. Et demandent que l'on évalue nos connaissances réelles pour définir démocratiquement une stratégie sanitaire.
....
On ne compte plus les mêmes choses

Nous voyons enfin que, pour des raisons difficiles à cerner (panique, pression politique ou médiatique… ?), les autorités sanitaires françaises ne parviennent pas à stabiliser une communication honnête sur les chiffres de l'épidémie. Elles ont surtout abandonné l'indicateur fondamental, la mortalité, pour ne retenir que celui de la positivité de tests pourtant incapables de distinguer les sujets malades des personnes guéries. Cette politique du chiffre appliquée aux tests conduit à une nouvelle aberration consistant à s'étonner du fait qu'on trouve davantage aujourd'hui ce qu'on ne cherchait pas hier. Elle conduit par ailleurs à des classements des départements ou des régions en zones plus ou moins « dangereuses » à qui l’on donne de jolies couleurs qui cachent la fragilité et l’arbitraire du comptage : untel se retrouvera en « zone rouge » alors qu’il y a moins de dix patients en réanimation, un autre verra tous ses restaurants fermés sans que l’on ait la preuve que ce sont des lieux de contamination majeurs. Tout cela n’est guère cohérent

Avis au lecteur : cette tribune devait initialement paraître dans le Journal du Dimanche (JDD) ce 27 septembre 2020. Acceptée le samedi matin par le journaliste en charge de la rubrique "Tribune/Opinions", elle devait paraître intégralement sur le site Internet du journal et faire l'objet d'un article dans la version papier du lendemain. Le journaliste nous disait s'en féliciter car cela allait permettre un débat contradictoire avec d'autres opinions très alarmistes exprimées ce jour dans ce journal. A 16h, ce journaliste nous a pourtant prévenu que sa rédaction en chef interdisait la publication. Certitude de détenir soi-même la vérité ? Couardise ? Volonté de ne pas déplaire au gouvernement ? Nous ignorons les raisons de cette censure que personne n'a jugé utile (ou tout simplement courtois) de nous expliquer.



Tandis que le gouvernement prépare une nouvelle loi (la quatrième en 6 mois !) prolongeant le « régime d’exception » qui a remplacé « l’état d’urgence » sanitaire, le ministère de la Santé a encore annoncé mercredi 23 septembre des mesures restrictives des libertés individuelles et collectives qu'il prétend fondées scientifiquement sur l'analyse de l'épidémie de coronavirus. Cette prétention est contestable. Nous pensons au contraire que la peur et l’aveuglement gouvernent la réflexion, qu'ils conduisent à des interprétations erronées des données statistiques et à des décisions administratives disproportionnées, souvent inutiles voire contre-productives.

Que savons-nous de cette épidémie et de son évolution ?

Le SARS-CoV-2 menace essentiellement les personnes dont le système immunitaire est fragilisé par le grand âge, la sédentarité, l'obésité, des comorbidités cardio-respiratoires et des maladies sous-jacentes de ces systèmes. Il en découle que la priorité sanitaire est de protéger ces personnes fragiles : le respect des gestes barrières et le lavage des mains en sont deux des clés.

Le SARS-CoV-2 circule dans le monde depuis environ un an. Il continuera à circuler, comme l'ensemble des autres virus qui vivent en nous et autour de nous, et auxquels nos organismes se sont progressivement adaptés. L'espoir de faire disparaître ce virus en réduisant à néant la vie sociale est une illusion. D’autres pays, en Asie comme en Europe, n’ont pas eu recours à ces pratiques médiévales et ne s’en sortent pas plus mal que nous.

Quant à l’évolution, l’idée d’une « deuxième vague » reproduisant le pic de mars-avril 2020 n’est pas un constat empirique. C’est une théorie catastrophiste issue de modélisations fondées sur des hypothèses non vérifiées, annoncée dès le mois de mars et ressortie des cartons à chaque étape de l’épidémie : en avril lors du soi-disant « relâchement » des Français, en mai avant le déconfinement, en juin pour la Fête de la musique, en été pour les « clusters » de Mayenne ou les matchs de foot, et à nouveau cet automne face à une augmentation des cas certes significative, mais lente et grevée d’incertitudes diagnostiques. Au final, cette prétendue « deuxième vague » est une aberration épidémiologique et l’on ne voit rien venir qui puisse être sérieusement comparé à ce que nous avons vécu au printemps dernier.

On ne compte plus les mêmes choses

Nous voyons enfin que, pour des raisons difficiles à cerner (panique, pression politique ou médiatique… ?), les autorités sanitaires françaises ne parviennent pas à stabiliser une communication honnête sur les chiffres de l'épidémie. Elles ont surtout abandonné l'indicateur fondamental, la mortalité, pour ne retenir que celui de la positivité de tests pourtant incapables de distinguer les sujets malades des personnes guéries. Cette politique du chiffre appliquée aux tests conduit à une nouvelle aberration consistant à s'étonner du fait qu'on trouve davantage aujourd'hui ce qu'on ne cherchait pas hier. Elle conduit par ailleurs à des classements des départements ou des régions en zones plus ou moins « dangereuses » à qui l’on donne de jolies couleurs qui cachent la fragilité et l’arbitraire du comptage : untel se retrouvera en « zone rouge » alors qu’il y a moins de dix patients en réanimation, un autre verra tous ses restaurants fermés sans que l’on ait la preuve que ce sont des lieux de contamination majeurs. Tout cela n’est guère cohérent.

Les autorités sanitaires ne s'interrogent pas non plus sur la surmortalité à venir des autres grandes causes de décès (cancers, maladies cardio-vasculaires) dont la prise en charge est délaissée, ni sur le fait qu'une partie des sujets classifiés parmi les personnes « décédées de la Covid » sont en réalité mortes en raison d’une autre pathologie mais classifiées Covid parce qu’elles étaient également porteuses du virus. Or des études récentes montrent que ce groupe pourrait constituer jusqu’à 30% des décès au Royaume Uni ces dernières semaines. Cette façon de compter de plus en plus comme « morts du Covid » des personnes en réalité atteintes avant tout d’autres maladies est probablement l’explication principale du fait que, comme cela est écrit en toutes lettres sur le site de l'INSEE : « depuis le 1ᵉʳ mai, on ne constate plus en France d’excédent de mortalité par rapport à 2019 ».

Il découle de tout ceci qu'il n'y a pas de sens à paralyser tout ou partie de la vie de la société en suivant des raisonnements qui sont parfois erronés dans leurs prémisses mêmes. Il est urgent d'arrêter l’escalade, d'accepter de remettre à plat nos connaissances scientifiques et médicales, pour redéfinir démocratiquement une stratégie sanitaire actuellement en pleine dérive autoritariste.



Les signataires

Laurent Toubiana, chercheur épidémiologiste à l’INSERM, directeur de l’IRSAN

Jean-François Toussaint, professeur de physiologie à l’Université de Paris, ancien président des Etats Généraux de la Prévention

Laurent Mucchielli, sociologue, directeur de recherche au CNRS

Jean Roudier, professeur de médecine, rhumatologue, directeur de l’unité INSERM UMRs 1097

Louis Fouché, médecin, anesthésiste réanimateur à l’Hôpital de la Conception

Olivier Lhoest, médecin anesthésiste réanimateur

Olivier de Soyres, médecin, réanimateur à la clinique des Cèdres

Elise Carpentier, professeur de droit public à l'Université d'Aix-Marseille

André Comte-Sponville, philosophe

Marc Rozenblat, président du Syndicat National des Médecins du Sport-Santé

Anne Atlan, directrice de recherche au CNRS, généticienne des populations et sociologue

Alain Wurtz, professeur émérite de chirurgie thoracique à l’Université de Lille

Bernard Swynghedauw, biologiste, directeur de recherche émérite à l’INSERM

Catherine Gire, chef de service de réanimation, soins intensifs et néonatologie à l’Hôpital Nord de Marseille

Christian Perronne, chef du service d’infectiologie à l’hôpital de Garches, professeur à l’Université de Versailles Saint Quentin-Paris Saclay

Bernard Dugué, docteur en pharmacologie, docteur en philosophie

Jean-Louis Rouvillain, médecin, orthopédie traumatologie, CHU La Meynard (Fort-de-France)

Jean Bulard, médecin généraliste (Polynésie française)

Marta Barreda González, médecin généraliste, spécialiste en Santé Publique

Laurent Durinck, médecin, anesthésiste

Lisbeth Girard-Claudon, médecin généraliste

Tamara Baron, psychologue à la Maison Centrale de Saint-Martin-de-Ré

Charles Menard, médecin, psychiatre

Françoise Robinson, docteur en médecine (Bron)

Richard Rodriguez, médecin généraliste

Elisabeth Pouffier, médecin généraliste

Emmanuelle Lemonnier, médecin généraliste

Lionel Ferrier, médecin généraliste

Sabine dé Monvallier, médecin généraliste

Didier Montet, docteur en sciences et technologie alimentaire, HDR en biochimie



Bernard Marsigny, médecin anesthésiste réanimateur

Amandine Thomasset, psychiatre, praticien hospitalier en Loire Atlantique

Romain Torrents, médecin hospitalier, pharmacologie clinique, Centre Antipoison et de Toxicovigilance

Laure Farnault, médecin, praticien hospitalier en Hématologie (Marseille)

Thierry Medynski, médecin généraliste

Martine Wonner, médecin psychiatre et députée du Bas-Rhin

Christophe Leroy, biologiste, docteur en Biologie moléculaire et cellulaire

Béatrice Segurens, chercheuse en génétique et métagénomique au CEA

etc......etc...

(Réponse de Pierrot Dupuy : Il existait un pays, la Suède, où le gouvernement professait un peu les mêmes idées. Résultat : il a été obligé de confiner en urgence la semaine dernière et les mêmes dirigeants sont venus à la télé reconnaitre qu'ils s'étaient trompés et demander pardon. Ils avaient sans doute été conseillés par le même type de "scientifiques")

34.Posté par Marcus Fredrich le 02/01/2021 16:19

Nous avons ici, tout un concentré d'antivax, de complotistes,d'experts en tout formés à l'université des réseaux sociaux, qui n'ont jamais lu un seul bouquin de médecine mais qui sont capables de juger de la validité d'un vaccin ou non...Ceux là même qui crient au complot pout tout, à l'espionite aigüe de l'état, mais qui dans le même temps de manière totalement abrutie mettent toutes sortes d'informations personnelles sur ces mêmes réseaux sociaux, allez marssé band de crédules du n'importe quoi, qui pensez être au courant des plus grands complots d'état. Mais sans doute si vous et votre famille n'aviez pas été vacciné contre telle ou telle maladie, vous ne seriez pas là pour vomir de telles inepties.
Dans les pays étrangers, là où ils ont compris qu'il fallait se faire vacciner, ils sont plus couillons que nous? Moi je sais qui est le plus stupide des deux...

33.Posté par JORILE974 le 02/01/2021 16:06

moi j'attends je passe mon tour il y a des supers virologues à la réunion moi je suis pour le grand chercheur de la science infuse l'homme qui sait tout , les cobayes peuvent se faire connaître au près de l'ARS une injection en position ramasse brède.

32.Posté par Daniel FAIVRE le 02/01/2021 16:02

Pierrot est tombé sur la tête ou il a pris un coup de chaud, pas possible, vous faite de la pub pour les laboratoires

Je refuse le Vaccins je soupçonne une escroquerie, ce vaccin ressemble a une euthanasie trop de mensonge amène le peuple a doutez, je refuse aussi le vaccin contre la grippe, le gouvernement nous ment, pourquoi autant de scientifique ,de professeur, de chercheur de médecin dénonce cette arnaque, deux ou 3 pourrait se tromper mais pas tous ces professeur

(Précision de Zinfos : Le vaccin a été testé sur des dizaines de milliers de personnes avant de subir les tests des différents organismes de validation de différents pays, dont les Etats-Unis, la Grande Bretagne, l'Union européenne, etc...) qui l'ont reconnu sans dangers. Il a aujourd'hui été administré à des millions d'individus à travers le monde sans aucun effet indésirable grave apparent, sans plus en tous cas que ceux des autres vaccins connus)

31.Posté par l'autre le 02/01/2021 15:54

Pour autant, il est évident que la santé des Français n’est qu’un moyen d’assurer la santé économique des chaines télés en continu en prolongeant à l’infini le confinement de l’intelligence et de l’esprit critique. Sur le Covid-19, il faudra un jour juger le rôle des médias dans notre soumission à l’épidémie et à ceux qui l’ont si mal gérée et en sont finalement si fiers.

Comment ne pas se rendre compte que les médias ont sélectionnés leurs spécialistes, toujours les mêmes qui se multiplient sur les plateaux plus vite que le virus mutant ? Comment ne pas s’étonner que l’on nous dise tous les jours ce que l’on doit faire ou ne pas faire et que ces leçons de civisme sanitaire soient rabâchées à longueurs de journées dans les mêmes termes par des donneurs de leçons avec carte de presse ? Comme ci la carte de presse garantissait l’omniscience et la crédibilité !


(Précision de Zinfos : Le vaccin a été testé sur des dizaines de milliers de personnes avant de subir les tests des différents organismes de validation de différents pays, dont les Etats-Unis, la Grande Bretagne, l'Union européenne, etc...) qui l'ont reconnu sans dangers. Il a aujourd'hui été administré à des millions d'individus à travers le monde sans aucun effet indésirable grave apparent, sans plus en tous cas que ceux des autres vaccins connus)

30.Posté par bon sens le 02/01/2021 15:43

Sur le vaccin: nous demandons clarification soit par voie amiable, soit par référé en Conseil d’Etat

afin de préciser les responsabilités en état d’urgence

des recommandations vaccinales (L3131-3)

qui dédouanerait les fabricants, le gouvernement et les autorités sanitaires


(Précision de Zinfos : Le vaccin a été testé sur des dizaines de milliers de personnes avant de subir les tests des différents organismes de validation de différents pays, dont les Etats-Unis, la Grande Bretagne, l'Union européenne, etc...) qui l'ont reconnu sans dangers. Il a aujourd'hui été administré à des millions d'individus à travers le monde sans aucun effet indésirable grave apparent, sans plus en tous cas que ceux des autres vaccins connus)

29.Posté par petite reflexion le 02/01/2021 15:20



Ceci est un message urgent de Robert F. Kennedy Jr, fils de Robert F. Kennedy et neveu de l’ancien président John F. Kennedy, à tous les peuples du monde.

En résumé : le vaccin Covid doit être évité à tout prix. Découvrez pourquoi ci-dessous !

« Je voudrais attirer d’urgence votre attention sur des questions importantes liées à la prochaine vaccination contre le Covid-19. »

« Pour la première fois dans l’histoire de la vaccination, les vaccins dits à ARNm de la dernière génération interviennent directement dans le matériel génétique du patient et modifient donc son propre matériel génétique, ce qui équivaut à une manipulation génétique, déjà interdite et considérée jusqu’à présent comme criminelle. »

« Cette intervention peut être comparée aux aliments génétiquement modifiés, qui sont également très controversés. »

« Bien que les médias et les hommes politiques banalisent actuellement le problème et réclament même déraisonnablement un nouveau type de vaccin pour un retour à la vie normale, cette vaccination reste problématique en termes de santé, de morale et d’éthique, mais aussi en termes de dommages génétiques qui, contrairement aux dommages causés par les vaccins précédents, seront irréversibles et irréparables. »

« Chers patients, après un vaccin à ARNm sans précédent, vous ne serez plus en mesure de traiter les symptômes du vaccin de manière complémentaire. »

« Vous devrez vivre avec les conséquences car vous ne pourrez plus être soignés simplement en éliminant les toxines du corps humain — tout comme une personne avec une anomalie génétique comme le syndrome de Down, le syndrome de Klinefelter, le syndrome de Turner ; pas plus que d’être guéri des maladies cardiaques génétiques, de l’hémophilie, la mucoviscidose, le syndrome de Rett, etc. — parce que le dommage génétique est irréversible ! »

« Cela signifie clairement que si un symptôme vaccinal se développe après une vaccination à l’ARNm, ni moi ni aucun autre thérapeute ne pourrons vous aider, car les dommages causés par cette vaccination seront génétiquement irréversibles. »

28.Posté par benvoyons le 02/01/2021 15:09

Pour finir sur ce point, rappelons que les preuves s’accumulent que les chiffres COVID sont gonflés de toutes sortes de décès relevant d’autres causes, dont tous ceux de la grippe qui ont statistiquement disparu cette année. Ce qui signifie que tous les chiffres que vous venez de voir sont officiels, mais à l’évidence bidonnés.



La seconde arme de la peur sur laquelle s’articule la dictature sanitaire est le test de dépistage PCR.

Là, ça ira vite. Pour faire court, selon un grand nombre de professionnels de la santé à travers le monde et selon son inventeur lui-même, qui n’ont pas de conflits d’intérêts contrairement à ceux qui hantent quotidiennement les plateaux TV, ce test n’a aucune validité. Et la question se pose du pourquoi avoir choisi ce test et pas un autre ?

27.Posté par benvoyons le 02/01/2021 15:06

on attends que Pierrot signe le papier qui déclare que son vaccin est sans danger,

sans effets secondaires pour les 10 prochaines années

et qu'il reconnait etre responsables au pénal des consèquences de cet acte médical

26.Posté par enfummeurs le 02/01/2021 14:58

Des études empiriques et des modélisations trop précoces basées sur des données incertaines ou dans des milieux particuliers ont suggéré que les individus auraient pu être contagieux pendant la phase pré symptomatique, caractéristique pourtant très inhabituelle pour une infection respiratoire.

Mais les progrès dans la connaissance de la maladie ont peu à peu montré que ce n’était pas le cas amenant Maria Van Kerkhove, responsable technique de la cellule chargée de la gestion de la pandémie à l’Organisation mondiale de la santé (OMS) à déclarer dès le 8 juin : « il semble rare qu’une personne asymptomatique transmette la maladie », lors d’une conférence de presse virtuelle de l’OMS. Cette déclaration avait soulevé des concerts d’indignation dans les médias covidomilitants, sans qu’ils n’apportent aucun élément scientifique confortant leur position.

25.Posté par Thierrymassicot le 02/01/2021 14:53

@10.Posté par jolacaille le 02/01/2021 12:45

Tu as tout à fait, complètement, parfaitement raison.. Les jeunes hommes et femmes des établissements pour personnes âgées dépendantes de l'occident sont des cobayes: Jeunes et en bonne santé..... Putain, Twitter, Facebook accompagnent d'un message d'avertissement toutes les désinformations que des malintentionnés tentent de distiller.. Toutes les paroles ne se valent pas, les escrocs scientifiques des blogs n'ont aucune sorte de valeur, les vaccins à ARNm ne sont aucunement ni des OGM, ni des thérapies géniques, il est aussi probable qu'ils modifient l'ADN que ne le fait l'ingestion de deux cuillères de yaourt à la framboise.. Ces putains de vaccins sont sûrs, efficaces.. Et pour les merdeux qui disent que cette merde de Covid ne tuent que 0,5% de la population touchée, il faudrait opposer à ces merdeux complotistes que 15% des personnes malades de 75 ans en meurent et qu'à partir de 80, c'est une personne sur 5..20% donc.. Et ce sont ces mêmes dégénèrés qui essaient de faire croire que le Gouvernement a essayer de les tuer, les vieux avec du Rivotril dans les Ehpads... Franchement, donner la libre parole aux complotistes, à qui ça peut rendre service ??!Aux annonceurs ?? Pas longtemps, si condamnations pour mise en péril de la santé d'autrui, appel à la désobéissance etc.. etc par négligence de modération des propos, les annonceurs publicitaires seront les premiers à quitter le navire Zinfos974... Un petit msg d'avertissement qui accompagnerai chaque publication des complotistes avérés qui sévissent ici serait bienvenu et ne serait pas du luxe..

24.Posté par Choupette le 02/01/2021 14:47

Moi, je fais don de mon tour à la moitié qui rêve de se faire vacciner ... .

23.Posté par oté la Réunion le 02/01/2021 14:37

M. Dupuy, vous serez le premier à vous faire vacciner? Ils cherchent des cobayes pour expérimenter leur poison à titre expérimental! Ici, c'est comme en Afrique, pas beaucoup de contamination : la chaleur, la distanciation, le métissage?
1er: le Président et sa femme
2d: ministres, sénateurs, députés
3ème: maire, département et région
4ème: le peuple...

22.Posté par titi974 le 02/01/2021 14:34

Peut-être que l’on attend que les vaccins arrivent sur l’ ile pour débuter la campagne....

21.Posté par Thierrymassicot le 02/01/2021 14:25

"Qu'est ce qu'on attend pour commencer la vaccination à la Réunion ? " Monsieur Dupuy, vous le savez pertinemment.. Les 865 000 réunionnais et réunionnaises, L'ARS attendent que le triumvirat Very Dick, Pascal, Spartacus974, nos brillants virologues, épidémiologues et tout ce qui se termine par" logue" locaux terminent d'étudier tout ce qui existent sur les réseaux asociaux, seules sources avérées d'informations de qualité afin de donner de façon officielle leur accor... Houpps leur désaccord à une vaccination qui vient déjà de tuer plusieurs millions d'américains, de britanniques... Mouais, c'est sur, "Ah les cons !!! “. 🥂🥂🥂🎉

20.Posté par Marc le 02/01/2021 14:17

Quand je vois tous ces commentaires d’antivax qui refusent d’être vaccinés, faut vraiment être cons... Quand on pense qu’au marché noir la dose se négocie de 600 à 1500 euros pour pouvoir « passer devant ». Mais allez crever dans vos coins, ca permettra aux autres d’être vaccinés plus vite.

19.Posté par Zozo sur le net le 02/01/2021 14:08

Un Pierrot tellement décevant......... Vous avez la responsabilité d'informer et non pas propagander. Et avant d'informer, de vous informer.

18.Posté par dimity le 02/01/2021 13:45

sans moi merci

17.Posté par Le Jacobin le 02/01/2021 13:13

"A croire que la peur du Préfet est plus forte que tout. A moins qu'ils ne soient pas encore sortis des vapeurs du champagne du réveillon ! "

Il n'y a pas si longtemps Pierrot aurait blacklisté le poste qui aurait écrit cela.

Tout fout le camp, même le respect des autorités.

16.Posté par MirAU le 02/01/2021 13:03

77 ans, je cède volontiers à qui veut mon tour de vaccination anti Covid-19, (pour autant que j'ai un tour "prioritaire"). Je verrai bien qu'en mon lieu et place , nos politiques: députés, maires, conseillers généraux, départementaux, communaux, présidents de région et de département, et toute la smala des autres privilégiés se dévouent pour donner l'exemple au bon peuple. Je doute fort que des volontaires de ces instances se manifestent dans ce sens. .... enfin, verra bien qui vivra ! ....

15.Posté par que dire le 02/01/2021 13:03

le docteur Chieze est parti l'ars n'a plus de pilote !!

14.Posté par Veridik le 02/01/2021 12:55

Au rythme des "contaminations" actuelles à la Reunion sur 850000 habitants et une moyenne de 25 cas par jour (je suis gentil)

Il faudrait 93ans pour que tout le monde soit contaminé
Ca ne prend pas en compte les décès pour cause naturelle et les naissances

13.Posté par THOR le 02/01/2021 12:54

Ben Pierrot tu le sais bien l'outre mer intéresse la Métropole que lors des élections Présidentielles.....bonne année Pierrot à toi et à ton équipe santé, santé, santé le reste après.

12.Posté par bouboul974 le 02/01/2021 12:53

Qu'on commence par le Préfet, Président de Région ,Président du Département et Tous les Maires

11.Posté par Zen le 02/01/2021 12:45

Mr Dupuis ..... on attend tout simplement des volontaires!!!!! Y a pas de secret!!! Zot y devrait mette dodo dan le congélo..... !!!! Parce que le vaccin va périmer dedans on dirait!!!!

10.Posté par jolacaille le 02/01/2021 12:45

Ha bon parce que vous êtes persuadé qu'il faut se faire vacciner? un vaccin élaboré à la hâte qui s'. apparente plus à de la thérapie génique. Vous avez envie de voir votre ADN se modifier? trop tôt encore pour connaître les effets secondaires. Il a été testé oui, sur des jeunes hommes en parfaite santé.
vous croyez que la solution à tous vos maux réside absolument dans un vaccin. Il faudrait alors essayer de trouver celui contre la connerie. Plus le risque de se trouver dans la même situation qu'avec celui contre la grippe, c'est à dire à renouveler constamment et peu efficace, car de nouvelles variantes apparaissent et c'est normal les virus évoluent constamment. Le renforcement de la défense immunitaire vous y pensez, et le développement des traitements dont certains ont fait leur preuve.
Enfin, vous devriez savoir que si le gouvernement avance au ralenti c'est qu'il existe en France une forte réticence à se faire vacciner notamment dans le milieu médical.

9.Posté par Penny le 02/01/2021 12:43

Et le vaccin sera aussi utile que celui contre la grippe qui une fois sur deux est inopérant? 40 ans de SIDA, vaccin jamais trouvé et ne sera jamais trouvé de toute façon et là le big pharma en 6 mois nous sort le cadeau de noël?
Grippe espagnole, grippe de Hong-Kong, grippe asiatique, grippe aviaire, SRAS et cie toujours résolus et là c'est panique à bord avec pour seule réponse des masques made in China?
Voilà des questions auxquelles un vrai journaliste devrait répondre plutôt que de faire la pub des labos.

8.Posté par Jp POPAUL54 le 02/01/2021 12:42

C'est sans doute parce que personne n'a prévu les prises pour les super-congelateurs !!!
A moins que les élus attendaient un article de super-Dupuy pour emmerger des réveillons !!!

7.Posté par HULK le 02/01/2021 12:40

Mais quand reconnaîtra-t-on enfin que ce gouvernement est composé de technocrates incompétents qui nous prennent pour des imbéciles depuis le début de la pandémie? Où est le 2ème congélateur qui devait être livré à LA RÉUNION? Logistique nulle, comme pour les masques... Et le reste. Discours du président creux et plein de fausse empathie. Aucune autocritique, comme d'habitude. Si çà ne marche pas, c'est parce que c'est voulu. Circulez,il n'y a rien à voir.

6.Posté par MT CRISTO le 02/01/2021 12:40

Pour inoculer ce poison ! Tout cela pour enrichir Labos et certains du corps médical.

5.Posté par LAMPION le 02/01/2021 12:36

Houais ! Comme il est prévue de renouveler le vaccin 6 mois après, on est pas sortie d'affaire.
Mon pays bato fou oussa bardna y ral a nou.

4.Posté par Noah le 02/01/2021 12:34

Si les choses continuent au rythme actuel, un quart de la population française sera peut-être vacciné contre la covid-19 le 9 mai 3855, si les calculs sont bons. Enfin, c’est sans compter les jour fériés, les dimanches, les vacances, les RTT, les jours de récupération, les grèves, les jours à attendre que les vaccins arrivent, les heures de réunion, les journées pour enfant malade, les réunions syndicales, les séminaires d’entreprise et les pauses café. Et seulement s’il n’y a pas de rupture dans la chaîne d’approvisionnement.
C'est la bureaucratie française avec ses fonctionnaires tj somnolents ...

1 2 3
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes