MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

Pierrot Dupuy - Pourquoi les transporteurs bloquent la Région plutôt que la SBTPC et la GTOI ?


Les transporteurs bloquent depuis hier l'hôtel de Région et empêchent depuis ce matin les employés d'accéder à leurs bureaux.
Pourquoi la Région, avec laquelle ils n'ont aucun contrat, plutôt que la SBTPC et la GTOI, leurs donneurs d'ordres?
Et quelles solutions proposent-ils?
Nous essayons d'y voir plus clair.

Par - Publié le Mercredi 22 Juillet 2020 à 16:16 | Lu 17199 fois

Photo : Pierre Marchal / Anakaopress
Photo : Pierre Marchal / Anakaopress
Quand un dossier est compliqué, mieux vaut le reprendre depuis le début en expliquant chaque point calmement.

En 2014, la Région Réunion signe un marché de 298 millions d'euros avec un groupement constitué de la SBTPC et de la GTOI, deux filiales de multinationales, pour la réalisation d'un tronçon de 2,7 km sous forme de digue.

Pourquoi une digue plutôt que de tout faire sous forme de viaduc? Simplement pour donner du travail aux Réunionnais. La partie digue, qui coûtait 120 millions de plus, avait en outre l'inconvénient de réclamer une très haute technicité et d'employer moins de main d'oeuvre locale. C'est donc tout naturellement pour ne pas se voir accusé de ne pas faire travailler les Réunionnais que la solution digue a été choisie.

Le coût, on l'a dit, était de 298 millions.

Qui a fixé ce prix? Pas la Région mais les membres du Groupement. C'est le montant qu'ils ont avancé dans leur appel d'offres et qui leur a permis d'emporter le marché face à leurs concurrents.

Comme l'a expliqué hier Dominique Fournel, personne ne les a forcés à signer.

Que se passe-t-il aujourd'hui?

Les membres du même Groupement reviennent voir la Région en affirmant qu'ils ne peuvent effectuer les travaux à ce prix là, notamment à cause des difficultés d'approvisionnement en roches qui surenchérissent selon eux le montant du chantier. Du coup, ils demandent à la Région de payer entre 150 et 300 millions de plus, ce qui reviendrait à presque doubler cette partie du chantier.

A qui revient la responsabilité de l'approvisionnement en roches?

Au Groupement, selon les termes de leur offre.

Donc, pour résumer, les membres du Groupement s'étaient engagés en 2014 à trouver les roches pour réaliser le chantier pour 298 millions. Ils rencontrent des difficultés d'approvisionnement et demandent à la Région, donc aux contribuables, de passer à la caisse.

A ce stade de la discussion, la Région fait remarquer qu'elle est tenue par le code des Marchés publics et qu'elle ne peut donc légalement signer d'avenant au marché pour un montant qui excèderait 15% de sa valeur. C'est dans ce cadre qu'elle propose donc une rallonge d'environ 50 millions.

Autre solution : la nomination d'un médiateur qui ferait une proposition après avoir écouté les deux parties, cette proposition devant ensuite être validée par le tribunal administratif.

Le Groupement SBTPC/GTOI refuse ces deux propositions.

Et c'est dans ce contexte que les transporteurs débarquent devant la Région et décident de tout bloquer. De façon tout à fait illégale, notons le au passage.

Pourquoi venir bloquer la Région, avec laquelle ils n'ont aucune relation contractuelle?

Loin de nous l'idée de pousser les transporteurs à faire quelque chose d'illégal mais puisqu'ils ont choisi de se placer dans l'illégalité, pourquoi ne pas être allé bloquer plutôt les chantiers de la SBTPC et de la GTOI, qui sont leurs donneurs d'ordres et les seuls avec qui ils ont un contrat?

Mystère.

Faut-il y voir une manipulation politique? Ou du Groupement?

Bonnes questions...

Ils bloquent, soit. Mais que proposent-ils?

De céder aux demandes de la SBTPC et de la GTOI. C'est à dire de payer jusqu'à 200 millions d'euros de plus qu'initialement prévu.

Et quand on leur fait remarquer que c'est illégal et que ça reviendrait à faire payer par les Réunionnais la faute de deux filiales de multinationales qui ont fait l'erreur de signer un marché sans avoir pris soin de s'assurer de la possibilité de s'approvisionner en roches massives, ils répondent qu'ils n'en ont rien à faire.

Tout ce qu'ils veulent, c'est que leurs camions tournent et qu'ils puissent continuer à s'enrichir.

On n'est pas sorti de l'auberge avec des interlocuteurs pareils.

En attendant, ils empêchent les employés de la Région d'accéder à leurs bureaux et de travailler au service des Réunionnais, surtout en cette période de crise du coronavirus.

Tandis que les patrons de la SBTPC et de la GTOI vaquent tranquillement à leurs occupations...


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

17.Posté par Macatia le 22/07/2020 18:00

C'est parce que Didier Robert leur a menti et leur a fait de belles promesses sinon ils n'auront jamais investi dans des gros matériels.

16.Posté par Le Jacobin le 22/07/2020 17:56

LE PLAT CHAUT EST SERVIT PAR LE SERVITEUR Pierrot Dupuis.

Présenter de cette façon on pourrait s'asseoir à l'analyse de Pierrot Dupuis aveuglément, seulement il y a un HIC la couleuvre est trop grosse.

Il convient de souligner Monsieur Dupuis que le contrat signé par la SBTPC et GTOI était bien conforme à tout en Viaduc, seulement les élections Régionale était en ligne de mire Didier Robert était candidat à la Présidence de la Région, les transporteurs ont donc fait pression sur la Région pour obtenir leurs bout de gras en menaçant de bloquer les routes en période électorale.

C'est alors que Didier Robert propose une modification du schéma permettant ainsi au transporteurs de se faire du gras, eux aussi sur NRL.

Didier Robert a été élu Président de Région, si après signature avec SBTPC et GTOI il modifie le Schéma en promettant aux entreprises de trouver des Andins pour combler les caprices des transporteurs, par ricocher lui permette d'être élu président de Région, c'est bien Didier Robert de répondre aux besoins des transporteurs.

Avantage Thierry Robert qui a bloqué la carrière de bois blanc mettant ainsi Didier Robert devant ses promesses incongrues.

Je ne cautionne pas cette forme de prise d'otage surtout dans un monde civilisé ou la table de négociation est préférable au gros bras, mais je serai tenté de dire que les transporteurs répondent au vaniteux Didier Robert au regard de ses promesses.

Et voilà il avait oublie Monsieur OBJECTIF DÉPENSES LE CODE DES MARCHES PUBLIC, qui lui met le plafond de verre sur la tête c'est 50 Millions pas plus.

Pour finaliser les caprices de Didier Robert les entreprise demandent le surplus ce qui normale.

La région a déjà fait la tournée pour combler ses promesses aux transporteurs tout d'abord:
-Carrière de bois blanc recalé
-Roches de Madagascar recalé
-Roche de Saint André recalé
-Roche dans les champs des cultivateurs recalé

Pierrot.... pourquoi la Région se donne autant de mal à trouver des roches si il lui surfaisait de déposer plainte pour obtenir réparation ?

ZinfoPravda vous la parole.

15.Posté par klod le 22/07/2020 17:24

entre le pec pec et le Dupuy robert …………………. c'est pas gagné!


rappelons une chose : c'est bien le robert didier qui a dit oui aux chantages des transporteurs au lieu de choisir le tout viaduc ........................…. me trompais - je ?


je ne veux pas faire du anti robertisme primaire ( je me gausse!!!!) , mais la décision de ne pas faire le tout viaduc pour l'intérêt général des habitants de cette ile a bien était prise par robert didier sous la pression des transporteurs dit 974 : entre l'incompétence d'un "élu" et le corporatisme des transporteurs : POV REUNION !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


le tout viaduc , NON ?

14.Posté par 7AC le 22/07/2020 17:22

Pour ceux qui ne comprendraient pas :

Imaginez payer un constructeur pour la réalisation d'une villa.

La villa n'est pas terminée, parce que le couvreur n'est pas d'accord de poser la toiture pour la somme prévue au départ avec le constructeur.

Et voilà le couvreur, qui vient avec sa camionnette, bloquer la sortie de votre garage, exigeant de vous un supplément !

Alors, toujours solidaires avec ces transporteurs ?

ON MARCHE SUR LA TÊTE !

13.Posté par Sara le 22/07/2020 17:19

Leurs gros camions tournent c’est les mots
Pas grave créoles grèvent la faim
Du moment que caroup mong hoar vivent super bien

Bravo à la région

12.Posté par jf le 22/07/2020 17:14

Ces groupements de camionneurs. S'ils ont bien un contrat avec la SBTPC et la GTOI. Ils ont qu'à la respecté. Les Réunionnais ne sont pas là pour payer leurs erreurs...Si la Région cède, c'est la population qui sera perdante...

11.Posté par PEC-PEC le 22/07/2020 17:05

L'affaire est très claire le groupement n'est pas en mesure d’honorer son engagement. dont il est totalement responsable.C'est donc bien une affaire entre sous traitants (les transporteurs) et l'affectataire du marché (le groupement GTOI et SBTPC.
Bien entendu certains trouvent normal de s'en prendre au commanditaire du marché (la région et de préférence son président), mais ça, il fallait bien s'y attendre. Taper sur un politique c'est toujours du meilleur effet ! ! Surtout pour les pourfendeurs éternels qui ne savent que critiquer, suivez mon regard !
En voulant être bonne pour sa main d’œuvre locale la région et son personnel se trouvent à présent otages de transporteurs nantis bouche pleine qui violent la liberté individuelle, Bravo le civisme !

10.Posté par Veridik le 22/07/2020 17:04

Quand un dossier est compliqué, mieux vaut le reprendre depuis le début en expliquant chaque point calmement.

Surtout quand c'est son financeur en ligne de mire .
Si c'était le clan a Annette on aurait déjà eu un titre et une intro sarcastiques

9.Posté par Jaw le 22/07/2020 17:02

Pourquoi la region ne met pas pénalité retard sur le chantier nrl.

8.Posté par Joe le 22/07/2020 16:58

Bravo robert

7.Posté par 7AC le 22/07/2020 16:56

Bel éclairage de la situation, et ces transporteurs savent qu'en bloquant la SBTPC et la GTOI, ils se tirent une balle dans la patte, parce qu'ils pourront après, oublier toute relation avec ces deux Entreprises.

Non, eux ils préfèrent emmerder le peuple, et lui demander encore une fois de mettre la main au portefeuille, pour alimenter leur voracité.

La vie est dure pour tout le monde, et pour eux, le chantage est leur mode de fonctionnement.

Assez de ces profiteurs, envoyez la force publique verbaliser, et mettre ces camions en fourrière s'ils ne décampent pas.

Je préfère prendre le risque ramasser un galet sur la tête en passant sous les 2.7Km restant, que de satisfaire ces abuseurs.

STOP AUX CHANTAGES !

6.Posté par On sait pourquoi le 22/07/2020 16:47

Réponse à la question : parce qu’ils ne lisent pas le Blog de la Région dirigé par Pierrot Dupuy.

5.Posté par GIRONDIN le 22/07/2020 16:44

Et le voilà à la rescousse, 36 heures après le début du conflit et juste après le patron.
Les éléments de langage sont arrivés.

Il a pris le temps de la réflexion...... Lol..... Depuis 2015


..... l'approvisionnement en roches?
Au Groupement, selon les termes de leur offre......

Ah bon vous avez eu accès au contrat ? Si oui Alors pourquoi vous ne le publiez pas ?


Vivement 2025 pour une hypothétique fin de chantier sans roche

4.Posté par LAMPION le 22/07/2020 16:33

Monsieur DUPUIS
Interrogé donc MR VIRAPOULLE.; il vous dira que lors de l'appel d'offre du groupement , il était écrit que les roches proviendrait de MADA. Cela a été dit sur Reunion radio courant 2019.

3.Posté par FRED le 22/07/2020 16:33

Comme prévu un projet catastrophique pour la Réunion pour satisfaire les caprices politiques d'un incompétent président de Région qui coule l'une après l'autre tous les collectivités qu'il a géré.

2.Posté par Zigzag le 22/07/2020 16:33

Car la région ment !

1.Posté par jfh le 22/07/2020 16:24

Ils profitent d'un système ! point............ils CROIENT ETRE MAÎTRE § BRAVO ROBERT LÂCHE RIEN

1 2
Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes