MENU ZINFOS
Actu Ile de La Réunion

Pierrot Dupuy - Pourquoi Bareigts ne peut pas mettre la pression sur les bailleurs sociaux


Le drame survenu il y a une quinzaine de jours à La Marina à Montgaillard a braqué les projecteurs sur le rôle des bailleurs sociaux à La Réunion.
Tous les jours parviennent des témoignages sur leur incompétence : logements insalubres, travaux non réalisés, etc...
Pendant ce temps, certains élus essaient de redorer leur blason et cherchent à rejeter toute la responsabilité sur le dos de ces fameux bailleurs.
Un peu facile...

Par - Publié le Lundi 27 Décembre 2021 à 18:14

Les résultats de l'enquête sur le récent incendie de La Marina à Montgaillard ne sont pas encore connus. Un élément semble au moins indiscutable et a d'ailleurs été avancé par un pompier dans la presse le lendemain du drame : le feu a entre autres raisons pu se propager aussi rapidement parce que les coursives, en bois, étaient encombrées d'ustensiles les plus divers qui ont servi de combustible aux flammes. Or il appartenait à qui de faire respecter le règlement intérieur interdisant de telles pratiques ? Au bailleur social, c'est-à-dire à la SIDR.

Zoreille cochon dan' marmite pois

Les bailleurs sociaux ont mauvaise presse en ce moment. Il ne se passe pas de semaine sans que les journaux, papier ou en ligne, ne se fassent l'écho de locataires se plaignant du mauvais état de leurs logements. Avec photos à l'appui : infiltrations d'eau, moisissures qui rendent malades les enfants asthmatiques, fuites diverses, parkings servant de garages clandestins et encombrés d'épaves, au point que les locataires préfèrent les fuir et se garer à l'extérieur, au risque d'encombrer les accès pompiers, comme ce fut le cas à Montgaillard.

En face, du côté des bailleurs, pas de réponses. Quand enfin ils tiennent une conférence de presse, ils ne daignent même pas répondre aux questions embarrassantes qu'on leur pose. Ils ne sont là que pour encaisser les loyers.

Comme dit Créole : zoreille cochon dan' marmite pois...

Nos bailleurs sociaux ont à leur tête une bande de technocrates parisiens totalement déconnectés des réalités locales et qui ne sont là que pour une seule chose : faire rentrer l'argent.

Il n'y a pas de petites économies

A l'époque, chaque immeuble disposait de son propre gardien qui résidait sur place dans un appartement de fonction. Il vidait les poubelles, assurait le petit entretien et jouait au médiateur. Tout le monde le connaissait, il avait vu grandir les gamins et pouvait les raisonner quand, ayant grandi, ils commençaient à déraper. Pour des raisons d'économies, ils ont été supprimés. Ça a fait aux bailleurs un salaire en moins et un loyer en plus à encaisser... Il n'y a pas de petites économies, même quand on est une filiale de la Caisse des Dépôts et Consignations, autrement dit la banque de l'Etat...

La situation est connue mais est revenue sous les feux des projecteurs avec le drame de Montgaillard. Et le JIR d'aujourd'hui lui consacre une double page avec à nouveau des témoignages de locataires se plaignant de leur bailleur social : "Les bailleurs ne viennent jamais pour réparer, ça empire de jour en jour", témoigne par exemple cette mère de famille.

Erick Fontaine, un élu à la double casquette

Le JIR publie également le point de vue d'Erick Fontaine, le très médiatique représentant des locataires, par ailleurs administrateur de la Commission nationale du Logement (CNL), en omettant cependant de préciser que ce monsieur est également conseiller municipal de Saint-Denis, en charge justement des "relations avec les bailleurs sociaux"...

"Même lorsqu'un nouveau bâtiment est livré, il y a des problèmes dès les premières semaines", affirme-t-il. "Les locataires viennent à peine de rentrer que certains logements sont déjà indécents", ajoute-t-il. Nous ne le contredirons pas sur le constat, nous en avons nous même témoigné à de nombreuses reprises, mais pourquoi Erick Fontaine ne profite pas de sa casquette d'élu chargé "des relations avec les bailleurs sociaux" pour taper du poing sur la table ? Nous n'aurons malheureusement pas la réponse.

On ne se fâche pas avec son banquier

Le JIR continue avec une autre interview, celle de la maire de Saint-Denis, Ericka Bareigts, cette fois. "Je veux que l'on construise des logements sociaux dignes. Que les bailleurs arrêtent de considérer les familles comme du chiffre d'affaires".

C'est beau, comment ne pas souscrire à un tel cri du coeur ? Sauf que ce coup de gueule n'est que pour épater la galerie. La maire de Saint-Denis sait très bien qu'elle ne peut pas crier trop fort contre la Caisse des Dépôts et Consignations et ses filiales qui ont racheté la quasi-totalité des bailleurs sociaux de l'ile. La CDC Habitat a récupéré la SEMADER, la SIDR, Apavou, la SODIAC tandis qu’Action Logement est propriétaire de la SHLMR et des logements intermédiaire de CBO Territoria.

En tant que maire d'une très grosse ville, elle ne peut pas se fâcher avec celui qui lui prête de l'argent. Il suffirait qu'il serre un peu la vis des crédits pour que tous vos beaux projets finiraient à la poubelle... Ou alors, il se vengerait en vous faisant payer un taux d'intérêt plus élevé...

La preuve que tout cela n'est pas sérieux ? La maire de Saint-Denis dispose d'un énorme moyen de pression sur les bailleurs puisque c'est la commune qui se porte caution des emprunts qu'ils font pour construire sur son territoire. Il suffirait qu'elle menace de refuser de donner sa garantie, histoire de les faire plier et d'obtenir ce qu'elle veut. Mais impossible. Je vous l'ai dit : on ne se fâche pas avec son banquier. Car on assiste aujourd'hui à cette situation incongrue : la Caisse des Dépôts exige de la mairie qu'elle garantisse les emprunts faits par la SIDR, sa filiale, chose que la mairie fait grâce aux emprunts que lui fait la Caisse des Dépôts... Autrement dit, je te donne d'une main ce que je reprends de l'autre...

Un sacré culot et un manque de pudeur

La maire de Saint-Denis fait par ailleurs preuve d'un sacré culot et d'un manque singulier de pudeur !

La ville de Saint-Denis, sous l'impulsion de Gilbert Annette, s'était doté dès 1990 de son propre bailleur social, la SODIAC, financé par l'argent des Dionysiens au travers de leurs impôts locaux et des loyers payés par ses locataires.

Mais l'incompétence de son président Philippe Naillet a creusé un trou de plusieurs dizaines de millions d'euros, ce qui avait contraint la mairie de Saint-Denis à vendre ses parts en 2019 à CDC Habitat, la filiale de la Caisse des Dépôts et Consignation. Laquelle avait apporté les millions nécessaires pour boucher le gouffre financier laissé par Philippe Naillet.

Vous comprenez mieux maintenant pourquoi Ericka Bareigts ne peut pas crier trop fort ? Les placards de la SODIAC regorgent encore de cadavres qu'il ne serait pas bon de voir déballés sur la place publique, surtout à la veille d'une élection législative où Philippe Naillet est justement candidat.

On est donc dans un jeu de dupes : Je fais semblant de pousser un coup de gueule, mais je sais jusqu'où ne pas aller trop loin, de peur de fâcher ceux qui sont à la fois mes banquiers et ceux qui détiennent des dossiers sur la mairie que je dirige.

Au passage, permettez moi de m'étonner. Dans quelle drôle de démocratie vivons-nous où, pour récompenser quelqu'un de son incompétence et du gaspillage de l'argent des Dionysiens, on le récompense en lui offrant sur un plateau en argent un siège de député. Poste où il a brillé par son inconsistance pendant plusieurs années. Résultat : on le re-désigne comme candidat aux élections de l'année prochaine...

Pauvre de nous...


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Politicon le 27/12/2021 22:36

Depuis des lustres cest comme ça ! Jamais cru en ces politiques, bientôt n'aura plus de créoles qui dirigeront la réunion, et ce sera bien mieux qu'aujourd'hui, et ce sera tanpis pour zot quand zot va voir que ça marchera car trop pris créole pour des imbéciles. Nos élus ici pensent qu'à zot poche et famille, bouche les yeux créoles avec un petit coup de gueule par ci et par la, fait semblant dans l'hémicycle pour rode l'argent pour construire téléphérique, poudre de perlimpinpin comme dit zot dalon la france. 😜

2.Posté par Dignité le 27/12/2021 22:47

Il suffit de ne pas voter pour lui.
Qu'a t-il fait pour le bien être des dyonisiens ? Rien ! alors il aura du mal à obtenir les voix de ces derniers.
A moins que la droite locale désigne une brèle comme candidat pour venir lui disputer le poste convoité.
Les incompétents, les corrompus, les repris de justice etc... ne peuvent solliciter les suffrages des citoyens pour aller les représenter au temple de la démocratie.
Ceux et celles qui votent pour eux sont complices des dégâts qu'ils causent à la morale publique.

3.Posté par A mon avis le 27/12/2021 22:49

"
Pierrot Dupuy - Pourquoi Bareigts ne peut pas mettre la pression
"

La politesse n'est plus ce qu’elle était !

4.Posté par A mon avis le 27/12/2021 22:51

" on le récompense en lui offrant sur un plateau en argent un siège de député. Poste où il a brillé par son inconsistance pendant plusieurs années. Résultat : on le re-désigne comme candidat aux élections de l'année prochaine... "

A vous lire, on pourrait croire que les élections n'existent plus !

5.Posté par Karl le 27/12/2021 23:15

Philippe Naillet a laissé un trou de 10 millions à la SODiAC et son action en tant que député relève du vide intersidéral. D'ailleurs, on notera qu'on ne l'a pas entendu une seule fois concernant l'incendie de Montgaillard. On pourrait dire qu'il s'est fait tout petit mais vu que c'est une habitude chez cette élue d'être transparent ça ne serait pas utile.

6.Posté par La majorité silencieuse le 27/12/2021 23:26

Nous partageons ton point de vue.
La gestion des sinistrés de Montgaillard a été chaotique tant elle est devenue l’affaire politique de Mme la Maire, et de sa protégée Mme l’élue de Montgaillard, sans oublier M. le VP du ccas le bras armé en matière de manne financière, et les agents militants politiques de la mairie.
Utiliser la pauvreté pour remplir les caisses de la mairie , du ccas ; et être des imposteurs sociaux acheter des voix des électeurs fragiles , influençables.
Le parti socialiste a tout compris, elle n’a pas grand chose à apprendre du système mafieux.

7.Posté par danton.. le 28/12/2021 04:04

hélas Pierrot.. tu decris un fait simple.. trop de réunionnais participent à l'incompétence locales.

et puis est mort celui qui n'a pas essayé..

déjà à l'époque de la sempro, il y avait des cadavres.. et toujours des histoires de terrain de plus values et d'argent facile pour les gros blancs de ste marie et opérateurs comme Apavou.

et rappelons que la mauvaise qualité de construction n'est pas le fait de la Cdc..mais des anciens actionnaires..

8.Posté par A.Nivet le 28/12/2021 12:16

En l’occurrence , post 4, le député Naillet a succédé par deux fois à la
députée élue Bareigts quand elle a due quitter cette fonction pour devenir ministre puis maire du chef-lieu. Alors certes, il a été élu comme suppléant, mais oui, on peut croire que les élections n’existent plus , pour vous paraphraser.
Au delà, Naillet est un bon député et Pierrot s’acharne sur lui car il est dans l’opposition, ne s’étant pas rendu compte que depuis le lâche départ de Didier Robert, il n’y a plus d’opposition à Saint-Denis.

9.Posté par Élisez post6 ! le 28/12/2021 13:59

Relisez pardon ;)
Il a tout compris!

10.Posté par Jean le 28/12/2021 14:00

Post 8. Monsieur. Moi je regarde le conseil municipal en direct à chaque séance. Il me semble que vous oubliez de mentionner pourquoi l'opposition devient de plus en plus inaudible. Madame le Maire coupe le micro de l'opposition dès qu'elle le peut! Cela est inadmissibles en démocratie et d'autant plus venant d'un parti de gauche! L'opposition avait d'ailleurs quitté une séance pour ce motif. Voilà ce qu'il en est du débat démocratique à Saint-Denis.

11.Posté par karam le 28/12/2021 15:27

L'auteur de cet artcle qui fait partie de l'etablishment ,de la doxa rcréole ne veur pas tirer les conséquences de sa dialectique ,il a toujours été pour le statut actuel de la Réunioni,viscéralement favorable à l'amendement Virapoullé.alors qu'il faut aujourtdh'ui sortir du système colonial auquel nous sommes logotés .nous dépendons des lobbies de la finance si bien que nous sommes incapables de proclamer et d'exercer nos libertés d'entreprendre,de dénoncer ceux là même qui nous imosent leur diktat.Dès lors nos élus locaux ne peuvent jouer que le rôle de pantin et de fantoche

12.Posté par Mwin la pa di le 30/12/2021 17:01

Tout est dit bravo Pierrot !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes