Blog de Pierrot

(Pierrot Dupuy) Pourquoi Annick Girardin ne réforme-t-elle pas aussi les aides aux entreprises à St-Pierre-et-Miquelon?

Dimanche 28 Octobre 2018 - 17:02

La réforme d'Annick Girardin remet en cause les aides aux entreprises de la LODEOM (loi de développement économique pour l'Outre-mer) au travers des baisses de cotisations sociales dans les zones franches et les remplace par un nouveau système dont elle prétend qu'il est nettement meilleur.

A voir. Mais dans ce cas, pourquoi n'a-t-elle pas fait pareil à Saint-Pierre-et-Miquelon, territoire dont elle était l'élue?

Alors certes, à Saint-Pierre-et-Miquelon, ce n'est pas la LODEOM qui s'applique mais la LOOM (loi d'orientation pour l'Outre-mer) et il se trouve, comme par hasard, que la LOOM n'est pas concernée par sa réforme.

La LOOM est certes moins généreuse que la LODEOM (elle se concentre plus sur les bas salaires) mais elle concerne bien plus de secteurs d'activités.

Donc, si l'objectif était bien de faire prendre une approche stratégique aux outremer en concentrant les aides sur certains secteurs et que le calcul était si bénéficiaire, Saint-Pierre-et-Miquelon aurait dû être parmi les premiers concernés.

En plus, la réforme de la LODEOM va permettre de financer des outils dont Saint-Pierre-et-Miquelon va bénéficier, alors que les habitants de ce territoire ne vont pas participer à son financement en réformant leur propre système.

Pourquoi ça ne m'étonne pas ?
Pierrot Dupuy
Lu 2044 fois



1.Posté par Dagober le 28/10/2018 17:24 (depuis mobile)

Jamais vu un telle gouvernement qui apauvris les outre-mer de la sorte, vivement les prochaines présidentielles

2.Posté par kersauson de (p.) le 28/10/2018 15:33

Il est couyon le dupuy974..
tout simplement parce que un une ministre ne décide pas Sans l'aval du PM et du Président. Et que le gvt n'est pas aux ordres de dupuy974 ni de son dalon didix fricotin le fricoteur.

3.Posté par Plus rien ne nous étonne le 28/10/2018 18:15 (depuis mobile)

Avec ce gouvernement et ce président, plus rien ne nous étonne effectivement.

4.Posté par Gratos le 28/10/2018 19:20

Les Outres-Mers à force de demander de toujours réclamer à tort et à travers
il vous pend au nez gros comme une maison de gagner l'indépendance
Attention, ça vous guette à vouloir toujours plus il va vous arriver des grosses
surprises.
Vous critiquez l'Etat qui certes n'est pas parfait, il fait ce qu'il peut et vous n'êtes pas
les seuls ne l'oubliez pas. Soyez déjà contents de ce que vous avez.

5.Posté par biloute le 28/10/2018 19:23

Annick Gérard de loin ! MDR.

6.Posté par cmoin le 28/10/2018 19:46

AH parce que la réunion finance quelque chose?

7.Posté par Marc le 28/10/2018 19:52

3. C'est n'importe quoi votre commentaire...

1°) les Outre-Mer ne demandent pas à tort et à travers. L'Etat n'a pas fait son travail en Outre-Mer pendant des décennies. Il s'était un peu rattrapé ces dernières années mais il se retire à nouveau depuis l'élection de Macron. Il y a plusieurs exemples pour le montrer: les problèmes de l'eau aux Antilles c'est largement dû au fait que les agences de l'eau sont arrivées aux Antilles 30 ans après l'hexagone (après, il y a aussi eu l'incurie des élus locaux qui ont repris le dossier après l'Etat). En Guyane, des villes entières qui ne sont pas raccordées à l'électricité parce que l'Etat n'a appliqué le fond d'aide aux collectivité pour l'électrification rurale, qui a permis à toutes les campagnes hexagonales d'être raccordées au réseau EDF, qu'avec 30 ans de retard et au moment où ses financements ont, étrangement, commencé à être diminué. Et on peut dérouler ça ad vitam : la santé, les réseaux de transport, l'éducation... L'Etat fait le taf en hexagone, y compris pour des territoires aussi dépendants que les outremer aux aides publiques, comme les territoires hyper-ruraux, puis étend son dispositif aux outremer mais en commençant à réduire les fonds, tant et si bien que non seulement on part avec 30 ans de retard mais en plus on fait les choses moins rapidement.

2°) il est rigoureusement impossible de "donner" leur indépendance aux Outre-Mer. Notre Constitution est très claire là-dessus, tout comme les traités internationaux que la France a signés: pour donner l'indépendance à une partie du territoire français, il faudrait un référendum local où les populations acceptent cette indépendance. Bon courage.

3°) Les Outre-Mer ne coûtent en réalité pas si cher au budget de l'Etat, par rapport à bien d'autres territoires hexagonaux. Les dépenses de l'Etat y sont en réalité assez basses, même si c'est difficile à mesurer. Ce qui est élevé en Outre-Mer ce sont les dépenses fiscales, c'est à dire le fait que l'Etat renonce à y percevoir des impôts. Mais dans le grand ordre des choses du déficit public on est sur des niveaux extrêmement marginaux

8.Posté par Idi amin dada dernier roi des coses. le 28/10/2018 20:13 (depuis mobile)

New va fait l''indepandans et mette toute kaf en l''air . Nou sa fait un zaffer
.
Pote pote pou fait kouri bande bourzeois

9.Posté par Jp POPAUL54 le 29/10/2018 07:58

Mr Dupuy et ses penchants à la pleurnicherie.
Restez sur vos articles locaux...Ceux là, au moins, ont la richesse de nous faire rigoler.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter