MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

[Pierrot Dupuy] Le scandale dans le scandale : La préfecture empêche l'importation de masques


Par - Publié le Samedi 21 Mars 2020 à 12:02

[Pierrot Dupuy] Le scandale dans le scandale : La préfecture empêche l'importation de masques
Pascal* est un grossiste ayant l'habitude d'importer des marchandises de Chine.

Il a récemment été contacté par deux pharmacies qui lui demandent s'il peut faire venir des masques pour elles de Chine.

Il prend contact avec un de ses fournisseurs chinois qui lui affirme qu'il peut sans problème lui en livrer autant qu'il en veut.

Pascal s'apprête à passer commande de plusieurs dizaines de milliers de masques.

Il en parle autour de lui et un de ses amis, un gros commerçant de la place, lui demande d'en faire venir aussi pour qu'il en offre à son personnel. Et sensibilisé au sort des personnels soignants qui se plaignent de ne pas disposer de masques pour se protéger, il souhaite faire don de plusieurs milliers de masques au CHU et à SOS Médecins.

Au moment de passer commande, Pascal se souvient d'un reportage vu à la télé montrant la police en train de saisir un stock de masques dans une pharmacie, en métropole.

Saisi par le doute, il se rapproche de la préfecture pour se faire confirmer qu'il n'y a aucun problème et qu'il ne risque pas, lui aussi, de se faire saisir sa marchandise à son arrivée au Port.

Et là, surprise ! Un fonctionnaire lui annonce qu'en vertu d'un décret du 21 mars dernier, ses masques seraient réquisitionnés dès leur arrivée à La Réunion.

Ce décret stipule :
I. - Eu égard à la nature de la situation sanitaire et afin d'en assurer la disponibilité ainsi qu'un accès prioritaire aux professionnels de santé et aux patients dans le cadre de la lutte contre le virus covid-19, sont réquisitionnés, jusqu'au 31 mai 2020 :
1° Les stocks de masques de protection respiratoire de types FFP2, FFP3, N95, N99, N100, P95, P99, P100, R95, R99, R100 détenus par toute personne morale de droit public ou de droit privé ;
2° Les stocks de masques anti-projections détenus par les entreprises qui en assurent la fabrication ou la distribution.
II. - Les masques de protection respiratoire de types FFP2, FFP3, N95, N99, N100, P95, P99, P100, R95, R99, R100 et les masques anti-projections produits entre la publication du présent décret et le 31 mai 2020 sont réquisitionnés, aux mêmes fins, jusqu'à cette date.

Soit répond Pascal. "Mais moi, je suis une entreprise et ces masques je les ai payés. Quand est-ce que je serai remboursé ?" Réponse du fonctionnaire, en résumé : "Quand on le pourra"...

Pendant que j'écrivais cet article, j'ai reçu un appel d'un autre ami, lui aussi importateur. Même scénario. Sauf que lui, c'est à l'ARS qu'il a proposé ses masques. Réponse d'un des fonctionnaires de Mme Ladoucette : "Impossible, nous n'avons pas d'argent" !

On comprend dès lors mieux la stratégie de l'Etat. Nous n'avons pas l'argent pour faire venir des masques. Faites en venir. Nous les saisirons à leur arrivée et vous serez payés à la Saint-Glinglin...

En attendant, ce sont les Réunionnais qui risquent d'être contaminés à la suite de l'incompétence de l'ARS. Ou de son incapacité à convaincre nos dirigeants nationaux de débloquer des fonds pour importer des masques.

Au final, le résultat est le même

*Prénom d'emprunt


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

101.Posté par PIFPAF le 22/03/2020 12:49

Depuis le temps que je lisais chaque samedi les articles de Tillier dans le JIR, j'avais l'impression qu'il était parfois injustement à charge contre l'ARS.

Maintenant avec le recul nécessaire et devant autant d'incapacité de notre ARS je suis convaincu que Tillier avait raison de dénoncer cette officine étatique qui ici mis à part nous coûter un paquet de pognon, ne nous sert à rien strictement à rien.

A la fin de cette pandémie il faudra sérieusement se pencher sur l'incapacité des gens à la tête de l'ARS à gérer la santé sur notre île et les remplacer par des gens capables.

102.Posté par Marie le 22/03/2020 13:10

Virer ces incapables, ces incompétents qui nous représentent.... au moins cette crise sanitaire conforte les propos de certains sur Mme Ladoucette.

103.Posté par ti coq le 22/03/2020 13:55 (depuis mobile)

Cela fait longtemps que L ARS fait des économies sur le dos des réunionnais.
Regardez la crise de la dengue, ils ne font rien. Ils mettent la pression sir les collectivités locales.

Et la vous croyez qu'' ils vont trouver des solutions pour le Cov

104.Posté par Je dis le 22/03/2020 18:23

Dehors la Directrice de l’ARS et le Préfet, c’est votre faute tout cela. Fermez les aéroports, donnez des masques et du gel aux Réunionnais. Depuis le départ vous n’avez pas pris vos responsabilités. Votre faute chers décideurs et uniquement votre faute.

105.Posté par Jean Luc le 24/03/2020 10:27 (depuis mobile)

Malheureusement on n''a pas de chance au moment où on traverse une période difficile , on n''a pas les hommes à la hauteur de la situation que ce soit politique où la santé pour nous diriger , je pense même qu''ils sont dépassés .

106.Posté par Galmar le 24/03/2020 11:13

Jean Luc,
Vous dites que nos politiques et nos personnels de santé ne sont pas à la hauteur, en tous cas nos voisins sont dans des situations bien pires que la nôtre.
Tous nos acteurs font de leur mieux et je trouve qu’ils ne réussissent pas trop mal vu l’ampleur de la tâche. Alors, cessons ces critiques stériles !

1 2 3
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes