MENU ZINFOS
National

Pierrot Dupuy - Le gouvernement autorise l'embauche de personnels de santé hors UE aux Antilles... mais pas à Mayotte !


L'océan Indien est le parent pauvre de la politique gouvernementale. Alors que les élus antillais réussissent à se faire entendre du gouvernement, ceux de l'océan Indien, et a fortiori ceux de Mayotte, ont l'impression de parler dans le vide.
Dernier exemple en date avec un décret pris par le gouvernement pour autoriser l'embauche de personnels de santé hors UE, cubains en l'occurrence, aux Antilles, en refusant d'étendre cette possibilité à Mayotte qui en aurait pourtant tout autant besoin dans le cadre de la lutte contre le coronavirus.

Par - Publié le Vendredi 31 Juillet 2020 à 11:47 | Lu 2515 fois

Le 31 mars dernier, le gouvernement a pris un décret est pris afin de permettre à des professionnels de santé diplômés hors UE d’exercer temporairement sur les territoires ultramarins de l’Atlantique, à savoir en Guadeloupe, Guyane, Martinique, Saint-Barthélemy, Saint-Martin et Saint-Pierre-et-Miquelon.

L'objectif est là-bas, de permettre l'embauche de médecins cubains, comme le révèle un article d'Alternatives économiques.

Le droit commun prévoit qu’un professionnel de santé soit diplômé en France ou dans l’UE pour pouvoir exercer sur le territoire national. Mais l’article 8 du décret prévoit qu’à titre dérogatoire, le directeur de l’ARS du territoire concerné peut autoriser sur la seule présentation du diplôme, ces professionnels diplômés hors UE.
 
Le décret stipule que cette dérogation est accordée en raison de la crise Covid et de l’état de l’offre de soins de ces territoires.
 
Or Mayotte en est exclu alors même que la densité médicale notamment en chirurgien-dentiste, y est bien inférieure aux densités des territoires concernés. Et que les conséquences de l'épidémie de coronavirus y sont supérieures aux Antilles, mis à part la Guyane.
 
Comment expliquer que le premier ministre et le ministre de la santé aient oublié Mayotte ??? Mystère. Il serait intéressant que l'ARS de Mayotte apporte une réponse. Le blocage provient-il de l'ARS? Des professionnels de santé de l'ile?

La preuve que ce décret serait nécessaire : l’association Ounonodzinyo, créée en 2019 gère trois centres de soins avec 3 dentistes graâe auxquels elle effectue 35.000 actes par an, soit 65% de l’offre de soins et des actes de Mayotte. Il lui reste 3 places de disponible sur 6 fauteuils qu'elle met à disposition de dentistes sous contrats et elle éprouve les plus grandes difficultés à en recruter. Essentiellement en raison de la réputation de Mayotte, sans parler des dysfonctionnements de la Caisse de Sécurité sociale locale.

Certains élus locaux ont sollicité le gouvernement, sans réaction jusqu'à maintenant.

Peut-être que la visite de Sébastien Lecornu à La Réunion, à la mi-août, permettra de débloquer la situation.

À noter que le Parti communiste réunionnais a demandé via Témoignages l'extension de ce décret à La Réunion. Nous n'en voyons pas l'intérêt dans la mesure où la couverture médicale est satisfaisante dans l'ile.


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Benito adolfo le 31/07/2020 14:47

Un vrai scandale en effet quand on sait par exemple que la densité médicale des chirurgiens dentistes (nbre de dentistes pour 100 000 habitants) est de 64 en métropole, 54 et 53 pour Réunion et Antilles... Et 4 pour Mayotte... Si l'on voulait la preuve du mépris du gvt pour la population mahoraise, voilà l'exemple.

2.Posté par Dimitile le 31/07/2020 14:59

La demande du PCR est purement idéologique. Les derniers vergésiens frétillent déjà de plaisir de voir débarquer des médecins cubains à La Réunion.

3.Posté par Benito adolfo le 31/07/2020 15:00

https://www.mayotte.ars.sante.fr/statistiques-et-indicateurs-de-la-sante-et-du-social-statiss-mayotte-0?parent=13548

Page 25...4eme ligne.. 3 dernières colonnes.. Honte au gvt..!!

4.Posté par Jp POPAUL54 le 31/07/2020 16:28

Mr Dupuy, s'il voys plait, cessez d'aboyer... Cela nuit à votre crédibilité.
Comparer la population de chirurgiens-dentistes et celle des urgentistes, qui doivent faire face à la crise, est franchement irraisonnée.

J'espère me tromper en songeant qu'il semblerait que la seule intention cachée de vos lignes est de ne pas recevoir de malades mahorais de la Covid à la Réunion.

5.Posté par Benito adolfo le 31/07/2020 16:45

4.
Helas non Jean popaul.
Il s'agit de mettre en évidence le foutage de gueule dont la population mahoraise est victime au regard des densités médicales.

Tu sembles être béotien en la matière, donc un pater et deux Avé Maria et tu seras absoud pour ta bêtise.

6.Posté par question bête le 31/07/2020 17:40

2.
le PCR a manqué d'intelligence...Ce qui est depuis la mort de PV, une récurrence.

7.Posté par Arthur1 le 01/08/2020 02:00

Ounonodzinyo qui veut dire dents saines en deux mots en shimaoré et en swahili
Que le ciel vous entende M. Dupuy
Salutations

8.Posté par Benito adolfo le 01/08/2020 09:20

7.
Merci de l'avoir noté.

9.Posté par polo974 le 02/08/2020 11:25

Le même décret aurait inclus Mayotte et la Réunion, Pierrot aurait crié au scandale à la médecine low cost de seconde zone pour les dom/tom, etc...


10.Posté par parlamer le 02/08/2020 13:33

Les tarifs règlementés de l’électricité augmenteront de 1,54% TTC en moyenne le 1er août 2020, a annoncé vendredi le ministère de la Transition écologique dans un communiqué. C’est ce qu’indique une décision parue au Journal officiel le 31 juillet.

Cette hausse est conforme aux recommandations de la Commission de régulation de l’énergie (CRE), autorité administrative indépendante qui détermine ces tarifs en fonction notamment de l’évolution des coûts de transport et distribution.

Appliquée par EDF, cette hausse concerne environ 24 millions de foyers français. Elle se base sur une décision du ministère de la Transition écologique et solidaire et du ministère de l’Économie et des Finances publiée au Journal officiel du 31 juillet 2020.

Elle s’inscrit dans la continuité de l’augmentation de 2,4% des tarifs réglementés de l’électricité pour les particuliers au 1er février 2020.

Qu’est donc cette Commission de régulation de l’énergie française qui décide

Créée le 24 mars 2000, elle est officiellement “chargée de veiller au bon fonctionnement du marché de l’énergie et d’arbitrer les différends entre les utilisateurs et les divers exploitants“. Sa compétence de régulateur s’étend aux marchés du gaz et de l’électricité.

Elle est composée de cinq membres: un président et quatre commissaires, mais elle emploie aussi des nombreux ingénieurs, analystes et autres fonctionnaires rémunérés entre 43 000 et 80 000 euros par an.

Elle est présidée par Jean-François Carenco, ancien préfet de la région Île-de-France et de Paris de 2015 à 2017, par le passé conseiller spécial et directeur de cabinet de Jean-Louis Borloo. Il gagne à ce poste 198 263 euros par an, ce qui fait un salaire mensuel de 16 521 euros.

Source: Reuters

11.Posté par Pro no stick le 02/08/2020 14:06

9.
Absolument pas Polo..
Encore une fois tu ne maîtrises pas le sujet donc comment dire... Renseigne toi avant d'écrire des fadaises.
Va regarder le lien indiqué au post 3 par benito.

12.Posté par Arthur1 le 02/08/2020 18:06

Vous avez entièrement raison Polo, M Dupuy n'est pas sans arrière pensées politiques celà dit ce décrèt pourrait inclure Mayotte, celà ne coûte rien de le demander car l'ile en a besoin compte tenu de la situation sanitaire

13.Posté par Ma sonnerie le 02/08/2020 22:18

12.
aucune arrière pensée politique. le journaliste ne fait que son travail, à savoir pointer une incohérence MAJEURE dans la gestion de l'offre de soins dans les territoires où les densités médicales sont faibles par rapport au territoire mahorais qui détient la qualification de désert médicale à bien des égards.

Encore heureux que zinfos974 existe....

14.Posté par Hans976 le 03/08/2020 11:20

Oui.... incluons mayotte dans le décret..... et on fera venir des médecins des comores, ou de madagascar.... avec quelques caisses de COVID-ORGANICS, de tonton Rajoelina....

Quand à pleurer sur le désert médical mahorais, si cela est une réalité, il faut peut-être se poser les bonnes questions sur les raisons....
Une CSSM ( sécurité sociale) en dessous de tout malgré des effectifs en surnombre et des locaux flambants neufs qui ont coûté la peau du cul , à kaweni... des bureaux neufs qui n ont encore jamais vu leurs occupants, pourtant salariés et rémunérés par l institution.... un peu comme au conseil départemental d'ailleurs, ou, la aussi, i la culture de l emploi fictif a la dent dure....
La 2 eme raison est l insécurité.... pour les soignants comme pour leurs famille, insécurité, due en majeure partie l'immigration clandestine ingérable venue des comores(mais pas uniquement comorienne) depuis anjouan.
Clairement, pour de jeunes médecins, Mayotte ne fait pas rêver.... les seuls médecins généraliste installés sur Mamoudzou, sont proches de la fin de carriere( et je les connait pratiquement tous)... qd aux médecins du CHM, la plupart viennent sous contrats courts, 1 mois à 1 an en moyenne, et la plupart reparte avant la fin du contrat, lassé physiquement, et psychologiquement... j'en ai même connu un, arrivé un vendredi , agressé et dépouillé dans la nuit à domicile, enfuit de Mayotte le dimanche!!! Il n aura même pas eu le temps d exercer une journée.
Ce cas n est malheureusement pas isolé, et symptomatique de la situation de Mayotte.... et c'est aussi le cas de bcp d autres professions, paramédicaux, enseignants, qui refusent de vivre la peur au ventre pour eux, pour leurs familles, tant au boulot, qu' en dehors....
désolé de décevoir les rêveurs..... mais je viens d y passer 6 ans, je sais un peu de quoi je parle contrairement à d autres ici...

Mon propre fils scolarisé au lycée pro. de KAHANI, agressé 4 fois devant le lycée , et 2 fois sur la route entre KAHANI et Mamoudzou, et une fois dans le bus lorsque le bus fût stoppé par des racailles de tsararrano pour frapper les jeunes de Mamoudzou dont l un, de Passamainty fut poignardé à mort....le tout en 3 ans de scolarité...

qui souhaiterait cela pour sa progéniture ???
Personne de sensé, je suppose.....
Pas même les soignants...

15.Posté par Pro no stick le 03/08/2020 15:32

14.
Des professionnels de santé de mada sont prêts à travailler sur Mayotte..

Le racisme aux Antilles n'est pas non plus à oublier..

16.Posté par Arthur1 le 03/08/2020 23:43

C'est toujours pénible de devoir céder face au racisme, mais puisque qu'apparement vous êtes docteurs, n'oublier pas de l'écrire sur votre carte....pour nous permettre d'aller nous faire soigner ailleurs

17.Posté par Ma sonnerie le 04/08/2020 00:54

16.
tu n'as visiblement rien compris.
la Réunion est excédentaire en chirurgien dentiste.
Mayotte est à la traîne.

il est temps que le CDO ET le CNO des chirurgiens dentistes se bougent !
Pierrot ne fait que pointer ce qu'on lui a suggéré, avec force raison.

pour le reste, arthur, si tu es dentiste diplômé UE, on peut t'accueillir à Mayotte pour travailler.

18.Posté par polo974 le 05/08/2020 10:17

11.Posté par Pro no stick le 02/08/2020 14:06
"""
9.
Absolument pas Polo...
"""

Je ne parlais pas des besoins criants de Mayotte, mais du pierroman ...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes