MENU ZINFOS
Société

[Pierrot Dupuy] L'impossible rentrée du 18 mai...


Par - Publié le Lundi 27 Avril 2020 à 19:42

Casse-tête en vue pour un retour en classes en toute sécurité le 18 mai (Photo © Pierre Marchal - Anakaopress)
Casse-tête en vue pour un retour en classes en toute sécurité le 18 mai (Photo © Pierre Marchal - Anakaopress)
Le recteur Vêlayoudom Marimoutou l'a annoncé : la rentrée se déroulera le 18 mai à La Réunion. Soit dans trois semaines. Autant dire demain...

On devrait plutôt dire : devrait se dérouler. Car, à la date d'aujourd'hui, c'est le flou le plus total qui règne. Pour ne pas dire la plus profonde cacophonie : d'ailleurs les quelques mesures que le ministre a d'ores et déjà annoncées pourraient fort bien être amendées demain par le Premier ministre, lors de son allocution devant les députés.

Premier point : La rentrée, le jeudi 14 mai, ne concernera à La Réunion que les personnels éducatifs. Les élèves seront appelés à reprendre les cours uniquement à partir du lundi 18 mai.

Sous quelle forme? Lors de sa dernière conférence de presse, le recteur s'est contenté de dire qu'elle devrait se faire par groupes de 12 à 15 élèves par salle de classe. Et s'il arrivait que les conditions d’hygiène et de sécurité sanitaire n’étaient pas remplies, les écoles et établissements resteraient fermés et l’enseignement en distanciel serait alors poursuivi pour tous les élèves.

Quoi d'autre? Pas grand chose, si ce n'est que "l’organisation et le déroulement de la reprise arrêtés au niveau académique seront précisés pour chaque école et chaque établissement"...

Difficile de faire plus flou !

Les élus très inquiets

Pas de quoi rassurer les maires qui mettent à disposition les écoles, le président du Département les collèges et le président de Région les lycées.

D'ailleurs, Joseph Sinimalé a officiellement pris la parole le 24 avril dernier pour exprimer toute son inquiétude :
"Je suis quotidiennement interpellé par des parents inquiets pour la préservation de la santé de leurs enfants face à la menace du virus, par des enseignants et aussi nos agents municipaux affectés dans les écoles tout aussi anxieux. Je les comprends et j’ai ce matin même fait remonter ces inquiétudes au sous-préfet de Saint-Paul, aux représentants du rectorat lors d’une visioconférence.

Comment en effet garantir aux parents que les gestes barrières seront appliquées même si nous en mettons les moyens ? comment assurer la distanciation sociale entre des enfants qui se retrouvent et jouent entre petits camarades après deux mois de séparation ? Comment faire croire aux personnels pédagogiques qui seront en permanence avec les enfants, et vice versa, qu’ils seront tous à l’abri d’une transmission du virus ? Comment enfin rassurer les agents communaux dans de telles conditions de travail ?"
Et le maire de Saint-Paul laisse planer la menace de ne pas ouvrir les écoles de sa commune :
"Pour le moment, toutes ces interrogations restent sans réponses faute d’un véritable plan de retour à l’école que devra nous proposer le gouvernement. Comme l’ensemble des maires, je suis en attente d’un protocole d’accueil sanitaire et de voir toutes les conditions mises en place par l’État pour un accueil sécurisé des enfants mais également des enseignants, du personnel. On verra dès lors si nous sommes prêts pour un retour en classe de nos enfants".
Les parents inquiets

La rentrée a d'autant moins de chance de se faire le 18 mai comme le souhaiterait le rectorat que le ministre a bien précisé qu'elle s'effectuerait sur la base du volontariat.

Or, selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour Le Figaro et France Info, 64% des parents d'élèves, au niveau national, affirment ainsi qu'ils n'enverront pas au moins un enfant en classe à l'issue de la période de confinement. 

Un conseil scientifique qui pose ses conditions

Et ce n'est pas la publication, tard samedi, de deux avis du conseil scientifique sur les modalités de la réouverture des classes à partir du 11 mai, qui va rassurer les parents.

Dans le premier, on découvre que les experts penchaient, d’un point de vue strictement sanitaire, pour une rentrée reportée à septembre.

Dans le second, prenant acte du choix "politique" du gouvernement, le conseil scientifique dresse une liste de mesures drastiques pour que la rentrée ne s’accompagne pas d’une recrudescence incontrôlée de l’épidémie.

Parmi celles-ci, les parents devront prendre la température de l'enfant avant de partir à l'école, les personnels et les enfants devront être formés aux mesures barrière, aux règles de distanciation sociale et au port du masque et les masques seront obligatoires pour les personnels et pour les enfants à partir du collège. Les tables devront respecter une distance de 1m, les salles aérées et subir un bionettoyage plusieurs fois par jour, et les responsables d'établissements devront mettre en place une organisation pour que les élèves ne croisent pas ceux d'une autre classe. Avec des horaires échelonnés à l'arrivée et à la sortie afin d'éviter tout rassemblement...

Comme si ce n'était pas assez compliqué, il faudra en outre un aménagement du rythme des enfants (un jour sur deux, matin/après-midi) pour respecter la distanciation sociale.

Ajoutez à ça le fait qu'il n'y aura pas de cantine le midi et que donc les enfants devront manger sur place, mais toujours en respectant les règles de distanciation physique...

Et enfin, tout enfant présentant un symptôme pouvant laisser penser à une infection au Covid-19 devra être renvoyé chez lui.

Autant dire que c'est quasiment impossible.

C'est d'ailleurs ce que ne cessent de claironner l'ensemble des syndicats.

Le risque pour le ministre, le Premier ministre et le président de la République d'être désavoués

Le Premier ministre, demain, ne sera pas obligé de reprendre toutes ces préconisations du conseil scientifique.

Le président Macron d'ailleurs n'a pas hésité à passer outre l'avis du conseil lui recommandant de repousser la rentrée à septembre.

Mais maintenant que l'avis a été rendu public, Edouard Philippe se retrouve quelque peu coincé et on voit mal comment il pourrait cette fois passer outre.

D'autant que la sanction pourrait vite tomber : comme la rentrée s'effectuera sur la base du volontariat, il suffira que les parents n'envoient pas leurs enfants pour qu'il soit désavoué. Ou que les maires n'ouvrent pas leurs écoles, s'ils estiment que les conditions de sécurité ne sont pas réunies.

Comme on le voit, ce ne sont pas les obstacles qui manquent sur le chemin de la prochaine rentrée.


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

1.Posté par Fidol Castre le 27/04/2020 19:56

Sur 850.000 habitants, il n'y a qu'une seule personne qui est persuadée que la rentrée se fera normalement, sans heurts et sans problèmes le 18 mai.
Sur 850.000 habitants, même les macronistes doutent d'une rentrée normale le 18 mai.

Sauf un...

Qui s'appelle...

Simplet...

plus connu sous le pseudo de...???

Allez, on joue aux devinettes. J'attends vos propositions.

2.Posté par JORI le 27/04/2020 19:59

Vu les arguments avancés, j'ai du mal à croire que les conditions auront changé en septembre. Donc deux choses l'une ou on veut être cohérent et ce qui serait possible en septembre alors qu'aucun changement n'aura eu lieu, est possible en mai ou toujours en raison de cette même cohérence, la rentrée ne devrait pas non plus se faire en septembre, ni peut être les mois qui suivent. :)

3.Posté par Momo le 27/04/2020 20:14

L'école ? Il faut aller à l'école ! Il faut ouvrir les écoles ! Trop de vacances nuisent aux élèves … Cessons de tj trouver des excuses , "la peur" créée par quelques scientifiques d'un autre âge qui prônent de faire la rentrée qu'en septembre !!!! C'est irresponsable et criminel ! On va créer des "cocos vides" exploitables par des politiciens écervelés pour obtenir des voix achetables plus tard … Le prof responsable et humain fera et dira qu'il s’agit de chercher des vérités, puis de capter une vérité qui nous interpelle. Cette vérité nous pousse à chercher notre vérité, puis à chercher la vérité. Alors nous sommes au comble du bonheur avec l’élève. Au fur et à mesure que l’on recherche la vérité, notre travail de simplification platonique permet d’atteindre cette vérité joyeuse tant désirée. Alors nous sommes comblés par l’élève et nous l’élevons vers sa liberté de choisir !

4.Posté par Stéphane Veuve le 27/04/2020 20:29

Si on ouvre pas les écoles quand il y a qu'une vingtaine de cas par semaine, on ouvrira en 2023 ou 2024...

5.Posté par Bibi le 27/04/2020 20:40

Il faut faire la rentrée en septembre, tout préparer pour la rentrée de septembre, pour le 18 mai c'est trop juste. Je ne comprends pas notre gouvernement........

6.Posté par Matthieu le 27/04/2020 20:46

On effectue la rentrée en septembre lorsqu'on y verra plus clair sur le virus artificiel chinois sorti du laboratoire P4 de wuhan d'ailleurs fourni par la France, une enquête internationale semble se dessiner.

7.Posté par Miss T le 27/04/2020 20:57

A ile soeur ils sont dit pas rentre pour les Ecole et college le 4mai

8.Posté par Denis le 27/04/2020 21:23

Le petit prince veut que tout ce qu il dit soit du pain béni. Il ne prend pas en compte ce que dit le conseil scientifique. Ns sommes en pleine crise il pense déjà à un remaniement ministériel c est la preuve qu il n a rien à foutre de nous.

9.Posté par hardcore le 27/04/2020 21:32

Sur les réseaux sociaux certains jeunes ont déjà prévu de simuler une toux sèche pour dans leurs établissements... Comment distinguer le vrai du faux ?

10.Posté par JORI le 27/04/2020 21:38

Il y a une seule personne sur l'île qui n'est pas au courant que la Suède n'a pas fermé ses écoles, que le Danemark les a déjà rouvertes, que L'Autriche et l'Allemagne vont le faire avant nous et que la Norvège l'a fait aujourd'hui. Je vous laisse deviner qui est cette personne ! 😂 😂

11.Posté par blue green le 27/04/2020 21:40

"D'autant que la sanction pourrait vite tomber : comme la rentrée s'effectuera sur la base du volontariat, il suffira que les parents n'envoient pas leurs enfants pour qu'il soit désavoué"

bah ils feront comme depuis 30 ans.
ils présenteront des reportages sur leurs médias, disant que tout se passe bien.
et des sondages dans les mêmes médias qui disent que les français approuvent
et ça passera tranquille, tmanière si les gens manifestent, il reste les flics aux ordres.

12.Posté par Mwinmidike le 27/04/2020 21:47

Et que penser des sondages organisés par les écoles, soit disant pour mieux organiser la rentrée. Répondez par OUI ou NON si vous enverrez vos enfants à l'école. Un peu limite non ?

13.Posté par z''''''''endettes le 27/04/2020 22:52

Les maires devraient faire le maximmun pour que la rentrée puisse se faire.
Et les syndicats d'enseignant ne pensent qu'à se reposer. Ils invoquent les élèves comme prétexte.
Surtout à la REUNION ou il ne faut pas exagérer sur l'épidémie. Il n' y a pas eu de débordement à l'hôpital et pas de mort lié au coronavirus.

Il faut arrêter de se croire dans les régions françaises les plus touchés!!!

14.Posté par Fidol Castre le 28/04/2020 00:05

Simplet s'est reconnu.

15.Posté par lenox le 28/04/2020 00:58

1 mètre de distance social est ridicule. D'après les recherches les plus récentes le covid-19 reste 3 heures environ dans l'air après un éternuement !
Par ailleurs, plus de 90 % de la population serait asymptomatique ; tant mieux pour eux, mais il n'en demeure pas moins que tout ce monde demeure contaminant. Quelques cas seulement se retrouvent en hôpital. En clair, quand on entend parlé de 418 cas, il doit y avoir pas loin de 40000 personnes déjà infectées sur l'île.
Lorsque les enfants viendront en classe, la distance préconisée sera largement insuffisante et sur plusieurs jours, les virus invisibles des enfants, pour la plupart asymptomatiques, passeront aux camarades qui les passeront à leurs tours aux familles : dans 3 à 7 semaines on sera dans une réelle hécatombe. Se rappeler aussi que quelques enfants de moins de 14 ans sont déjà morts du covid....
Je crois hélas que les autorités connaissent bien la situation, mais comme certains ici, l'économie passe avant des centaines de vies humaines. Lamentable !
Mais ....Le président l'a dit lui même : les parents n'ont pas l'obligation de remettre leurs enfants en classe ; eh bien qu'il en soit ainsi. Mes enfants n'iront pas en classe le 18 mai. (Je compatis juste à la peine de ceux qui n'ont pas d'autres possibilités)
Les enseignants fournissent via les blogues et l'internet un travail que je trouve suffisant. Je suis le travail de mes enfants à la maison et je préfère les savoir vivants avec quelques chapitres de leçon en moins que risquant leurs vies et faisant risque celle des autres !

16.Posté par hardcore le 28/04/2020 05:57

Au royaume Uni, le virus semble avoir muté pour toucher les enfants. Douze enfants ont du être mis en soins intensifs suite à une infection générale ultra rapide.

17.Posté par JANUS le 28/04/2020 06:32

Tout est fait pour que les écoles n'ouvrent pas en mai ... Et cela arrange tout le monde ...

Cela arrange le Recteur, qui n'aura rien à faire jusqu'au mois de septembre, le temps de rejoindre la COI ...
Cela arrange les élus, qui n'auront à gérer l'ouverture des établissements scolaires, et les coûts financiers qui vont avec ...
Cela arrange les parents, qui ont peur pour la santé de leurs enfants ...

Alors me direz-vous, tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes ...

Euhhh, pas vraiment, parce qu'il y aura des perdants dans cette histoire ...

Tout d'abord les enfants qui vont rester confinés dans le meilleur des cas ... Mais s'il n'y a plus de confinement au 11 mai, nos enfants seront dehors, au contact de tout le public, avec tous les risques d'être plus facilement contaminés ... De plus, ils n'auront plus de motivation à travailler à la maison ...

Ensuite les parents, qui ne pourront pas aller travailler, car il faudra garder les enfants à la maison ... Et après le 11 mai, je ne suis pas sûr que l'Etat assure encore la pérennité de leurs salaires ... Nous risquons de voir plusieurs d'entre eux perdre leurs emplois ...

Voilà donc les deux seules catégories qui y perdront à refuser l'école le 18 mai ... Les enfants et leurs parents ...

Et vous verrez qu'après le 18 mai, une fois que nos élus auront choisi de ne pas ouvrir leurs écoles, et qu'ils auront fait le constat des dégâts dans les familles, ils viendront nous dire qu'ils ne sont responsables de rien ... Et que c'est la faute de l'Etat qui les a mal informés ...

Cette crise aura au moins eu le mérite de mettre en lumière l'incompétence et le manque de courage de nos élus ...

18.Posté par Domino le 28/04/2020 07:01

La reprise de l'école est un atout majeur dans ce deconfinement. Ce qui pose problème c'est que personne ne donne du crédit au gouvernement.
Solution bonne ou pas bonne de leur part ne passe plus. FAUT CHANGER D'interlocuteur... Ça c'est le vrai changement

19.Posté par La fabrik à Couillons le 28/04/2020 07:34

Arrêtons d'avoir peur de notre ombre ! Il faut reprendre l'école ! Les plus défavorisés en ont grandement besoin.
Pourquoi pensez-vous que les enseignants ne veulent pas faire la rentrée ? Que feriez vous à leur place ? 6 mois de vacances payées à 100% ou partir au boulot et bosser ? Certains enseignants nous font croire que c'est difficile pour eux l'école à distance... C'est du pipo, deux photocopie, un exercice et hop ! Comptez le nombre de classe virtuelles de vos gamins, comptez le nombre de cours envoyés en vidéo ou audio ?
Enfin, à tous les peureux , ne vous laissez pas intoxiquer par les profs, eux ils font la classe à la maison à leur gosses et LEURS enfants n'accumuleront pas de retard !!! Mais le petits gamin d'un milieu défavorisé, il apprend quoi depuis 2 mois ?
Ecole obligatoire ! Pour le bien de nos enfants , l'éducation en premier ce devrait être la seule chose qui nous préoccupe sinon nous allons fabriquer des abrutis.

20.Posté par Kaskavel le 28/04/2020 07:44

Arrêtez un peu avec votre rentrée en Septembre , on n'est pas à Paris ici ! La rentrée à La Réunion c'est Août point barre . Raison de plus pour insister sur le fait qu'il n'y aura probablement rien de nouveau sous le soleil d'ici là , donc on fait quoi ? pas de rentrée 2020 / 2021 et jusqu'à quand ? Nos chers Maires doivent se bouger un peu et arrêter de tout attendre de l'Etat , il faut bien comprendre que rien ne sera plus comme avant , les écoles sans savon et avec des toilettes non nettoyées c"est terminé , c'est de leur responsabilité , d'autant plus vu le nombre pléthorique d'employés municipaux ...

21.Posté par GIRONDIN le 28/04/2020 07:51

Et la porte ouverte est..... ouverte.....

22.Posté par Jean-marc le 28/04/2020 08:02

La situation de l’épidémie n’a rien à voir à la Reunion et en Métropole... ne doit-on pas en tenir compte ? Si on ne rentre pas avec qq cas quand rentrera t on ? Etres vous sur que ce sera mieux fin août ?

23.Posté par Jp POPAUL54 le 28/04/2020 08:18

Toutes les conditions sont réunies pour faire perdurer le "se la couler douce au soleil tout en continuant de geindre".
Nous avons pleuré hier, nous pleurons aujourd'hui et nous continuerons à pleurer demain.

24.Posté par Modeste le 28/04/2020 08:45

1.Posté par Fidol Castre le 27/04/2020 19:56
à vous lire on décidera d'ouvrir les écoles en 2025....et encore.....! alors vous décidez quoi vous qui connaissez tout....!

25.Posté par Papa le 28/04/2020 08:52

Les avis divergent c est certain. Le gouvernement veut nous habituer à vivre avec 400 décès par jour comme une routine de vie. Mais si sur notre île le virus prends forme le mot panique sera bien faible. Si certains de nos enfants décèdent lors de contacts scolaires que faire ... la rentrée est précipitée tout le monde le sait et dire que les élèves ont eu 4 semaines de vacances c est très dur pour eux et ce ne sont pas des vacances loin de là.

26.Posté par boboland le 28/04/2020 09:15

lisez l'article sur ce lien et dites moi si le jeu en vaut la chandelle!
https://www.lindependant.fr/2020/04/27/coronavirus-un-syndrome-proche-du-covid-19-qui-frappe-les-enfants-langleterre-donne-lalerte,8864794.php
(il faut attendre d'en savoir plus sur cette maladie avant de refaire comme avant! non???)


28.Posté par Zanpi le 28/04/2020 09:23

La situation sera la même en septembre. Il faut cesser de jouer à se faire peur. La peur n’a jamais arrêté le danger. La vie doit reprendre et les écoles rouvrir pour les volontaires. Les autres, je ne leur donne pas 2 semaines avant que leurs gosses les contraignent à changer d’avis. Les enfants ont besoin d’une vie sociale et la socialisation est la fonction première de l’école.

29.Posté par JORI le 28/04/2020 09:24

14. Fidol castre. Mais bien sûr maître simplet ! 😂 😂

30.Posté par JORI le 28/04/2020 09:26

14. Fidol castre. Où en êtes vous, maître simplet, de la préparation de vos émeutes de délinquants que vous appelez "sociales"?. Le 11 mai arrive à grands pas ! 😂 😂

31.Posté par SNOEK le 28/04/2020 09:47

Cohérence pédagogique de cette rentrée ?

32.Posté par Thé eyes of god le 28/04/2020 10:00

Post 1 fidol castre

Excellent!!!

Le simplet :
Qui dit tout le temps >

Il a une statut du commandant chez lui
Et il l'invoque a longeeeuuur deee jouuuurneee

Et dire que je l'ai créé ce Gus !

33.Posté par chavria le 28/04/2020 10:16

C'est vraiment se foutre du monde! Peut-on imaginer un seul instant que nos enfants, surtout les plus jeunes porteront le masque toute une journée et surtout de manière correcte ????? En plus, comment gérer cette situation inédite pour les familles nombreuses dans lesquelles certains enfants iront à l'école pendant que d'autres resteront à la maison ? Quid des transports scolaires? Des efforts qui seront, comme toujours exigés des communes pour un nombre d'enfants moins importants?

34.Posté par Hugh le 28/04/2020 10:20

De mieux en mieux...

De " Professeurs ", ils sont passés à " Enseignants " et maintenant ils sont " Personnels éducatifs ".

Demain, ils seront certainement " Garde Barrière de Sécurité ". Le train-train quoi !

35.Posté par austrodoudou le 28/04/2020 10:27

post 8 : lorsque le gouvernement écoute le conseil scientifique on lui reproche de s'abriter derrière pour fuir ses responsabilités et lorsqu'il ne l'écoute pas on lui reproche ne ne pas tenir compte des avis dudit conseil, il faudrait savoir ??????, c'est bien français ça

36.Posté par y.féry le 28/04/2020 10:56

post 10 Jori

Pour l'Autriche , c'est fait. Du moins en ce qui concerne les Kindergarten (l'équivalent de l'école maternelle); depuis la semaine dernière, par petits groupes.

37.Posté par L'Ardéchoise le 28/04/2020 11:03

L'information la plus importante est celle donnée par "hardcore" en 16, et que je venais ici signaler :ce qui se passe en Angleterre doit être suivi de près et nous alerter, voire nous alarmer !!!

3 - Momo - Le début du post, c'est du commentaire Momo dans toute sa splendeur.

Mais à partir de "Le prof responsable..." jusqu'à la fin ...liberté de choisir." c'est du Pierre BAYLE, éminent professeur et philosophe, texte où il est question de vérité...
Cela devient maladif que d'endosser sans cesse la peau d'un autre sans jamais le citer, il faudra peut-être consulter après le déconfinement !

38.Posté par En passant le 28/04/2020 11:16

Certains commentaires sont proprement hallucinants .

Mais foin d' ironie ou de polémique , postulons de leur bonne foi et allons au bout de leurs commentaires :


1-Leurs auteurs sont-ils prêts à envoyer leurs propres enfants à l' école ou discourent-ils pour les enfants des autres?

2-L' honnêteté voudrait , avant d' exposer leurs vues , qu' ils croient frapper au coin du bon sens , ou mieux estampillé par les brevets de scientificité qu' ils se sont auto-délivrés commencer par nous dire s' ils ont des enfants et leurs âges, et ils entendent les envoyer en classe .

Pour l' État : est-il prêt à assumer les conséquences de ses décisions où compte-t-il se défausser sur les parents et collectivités locales ?


Cette équipe gouvernementale depuis le début de cette crise a explosé révélant leur incompétence crasse à gouverner et elle persévère ce qui n' est pas du tout rassurant .

Je laisse aux juristes et aux historiens de rappeler à cette fine équipe leurs déclarations qu' aucun humoriste , même celui à l' imagination la plus fertile, aurait pu trouver ; et d' en tirer les conséquences .

Jamais gouvernement n' a été aussi incompétent sous la V République , mais il est vrai aussi que jamais dans l' histoire politique française , un hold-up d' une telle nature a pu être commis .
La France paye cash aujourd’hui hui !

39.Posté par Zorro le 28/04/2020 11:20

Allez on divise...entre ceux qui pense pouvoir sauver leur entreprise en se débarrassant de leurs respinsabilité de parent et oublient le principe de précaution, ceux qui réalisent que leurs marmailles ne sont pas éduqués et préfèrent les renvoyer à la "gare de riz" pour que les enseignants les supportent à leur place. Ceux qui pensent que le virus ne les touchera pas et ceux qui n'ont pas d'autres solutions de garde etc etc...
Ben c'est pas gagné !! Sauf pour Le Macro et sa bande qui détournent l'attention des Français des vrais problèmes existants et à venir !!!

40.Posté par Zorro le 28/04/2020 11:23

Mettre ses enfants à l'école pendant que le virus et toujours en sommeil et attend juste une occasion pour reprendre de plus belle, c'est jouer à la roulette Russe !!!
Il suffit de regarder Mayotte pour comprendre non ?

41.Posté par Menfin le 28/04/2020 11:39

Prendre des risques à faire entrer les gosses pour 2 semaines de cours qui sont sûrement pas indispensable... Donnez plutot des révisions, en assurant un soutien en cas de besoin, et faites la rentrée en août ou septembre. Ça me paraît plus logique, mais obligera les enseignant à restés connectés.

42.Posté par mon devinette le 28/04/2020 11:40

@ jori, post 10 : lé na un seul bougre dans l'île ki kroi ke lu lé pas kon ;
cé ki ?
Vi ve pas répondre à mwin... alors mis répon po ou
- c''est moi.

43.Posté par Modeste le 28/04/2020 13:00

bandes de rigolos quand je vois les gamins jouer sur les parkings des immeubles, les parents de ces chérubins recevoir le soir en toute discrétion....et là on ce la joue risque d'épidémie.....comme quoi le Français c'est tout et n'importe quoi!

44.Posté par un observateur le 28/04/2020 13:02

@ 38, En passant : excellent votre point de vue.
J'ajouterai , voilà ce que c'est d'avoir envoyé un banquier au Pouvoir...
le pire, c'est ce qui va se passer dans peu de temps, la grande masse de ses électeurs comprendront leur grosse erreur lors du 1er tour présidentiel...

45.Posté par the eyes of god le 28/04/2020 13:23

Post 16 Hardcore

Post 37 L'ardechoise

C'est vrai cette info?
Peut on avoir la source de cette information svp ?
Parce que c'est grave la!
Les enfants étaient relativement épargnés jusqu'à maintenant.

46.Posté par Tonton le 28/04/2020 13:39

J'ai pas peur d'envoyer mon enfant à l"école.

Si vous en avez "la trouille" gardes le votre, c'est sur base de volontariat.

47.Posté par JORI le 28/04/2020 13:45

38. En passant. C'est bien de donner des leçons aux autres que vous qualifiez "d'estampillés par des brevets de scientificite qu'ils se sont auto attribués" mais quel brevet en gestion de crise sanitaire vous êtes vous auto attribué pour déclarer que certains seraient des incompétents alors même que des pays européens nous ont devancé dans le dèconfinement et la rentrée des classes. Mais c'est vous le spécialiste ! 😂 😂

48.Posté par Tizane le 28/04/2020 14:15

ça ne vous a pas interpellé que la rentrée des universités ne se fera que bcp plus tard ? Les étudiants n'empêchent pas les parents d'aller travailler, contrairement aux enfants et ados.
Ne croyez pas que le gouverne ment pense à notre santé, il n'est question que d'économie. Et devant une crise sanitaire de cette importance, il avance à l'aveugle.
Sachant que cette même équipe état'hic a connaissance du covid depuis janvier.
Imagine en cas de conflit nucléaire ?!

49.Posté par L'Ardéchoise le 28/04/2020 14:53

A 45 : The Guardian, qui commence à être relayé par des médias français.

50.Posté par zean le 28/04/2020 15:42

le 18 mai ouvrons les écoles les enseignants présents les éléves arriveront ensuite

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes