MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

Pierrot Dupuy - Jusqu'à quand va-t-on priver les Réunionnais de leur volcan ?


Par - Publié le Vendredi 5 Août 2022 à 13:58

Capture d'écran d'une vidéo sur l'éruption, d'où la mauvaise qualité de l'image
Capture d'écran d'une vidéo sur l'éruption, d'où la mauvaise qualité de l'image
Grâce à la présence sur place du Réunionnais Alain Bertil, qui a assisté en direct au début de l'éruption, nous avons été les premiers à vous annoncer mercredi le réveil, à une quarantaine de kilomètres de la capitale Reykjavik, d'un volcan dans la vallée de Meradalir, non loin du Mont Fagradalsfjall.

A peine la nouvelle connue, de nombreux curieux se sont déplacés sur la zone de l'éruption, comme on peut le voir sur la photo ci-dessus.

Parmi eux, de nombreux touristes, dont certains n'hésitent pas à se déplacer spécialement pour l'occasion.

Pendant ce temps-là, à La Réunion, depuis 1998, depuis l'éruption qui a duré 6 mois, l'Enclos est fermé dès les premiers séismes et son accès interdit pendant toute la durée de l'éruption.

Le préfet, qui préfère ouvrir le parapluie pour se protéger, fait donc le choix de priver les Réunionnais de ce spectacle qui, n'ayons pas peur des mots, fait partie de leur patrimoine.

N'oublions pas que de toute éternité, les Réunionnais ont pu venir admirer le spectacle au plus près des laves. Les lecteurs d'un certain âge se souviendront certainement de ces cendriers que l'on réalisait en enfonçant une branche dans la lave en fusion, qu'on laissait ensuite refroidir.

Plutôt que de se creuser les méninges pour réfléchir à un plan permettant à la population de venir assister au spectacle, on préfère interdire.

Solution de facilité.

Pourquoi l'ONF et la gendarmerie ne balisent-ils pas un parcours pour permettre aux randonneurs d'accéder à l'éruption en toute sécurité ? Quitte à mettre sur place les forces de l'ordre en nombre suffisant pour faire respecter les distances de sécurité ?

Au moment où on parle beaucoup de développement touristique, a-t-on réfléchi à combien La Réunion perdait en termes de nombre de touristes et donc en millions d'euros, du fait de ce manque de courage et d'organisation ?

Les Islandais eux, ont su faire le bon choix. Espérons que le nouveau préfet qui va arriver dans quelques jours saura prendre exemple.


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Squid le 05/08/2022 14:22

Pourquoi l'ONF et la gendarmerie ne balisent-ils pas un parcours pour permettre aux randonneurs d'accéder à l'éruption en toute sécurité ? Quitte à mettre sur place les forces de l'ordre en nombre suffisant pour faire respecter les distances de sécurité ?

Avec du rubalise ?
Parce que les gendarmes sont déjà pris à faire la répression routière les week-ends

2.Posté par nene le 05/08/2022 15:09

creuser les méninges ?mais cette route de la plaine des sables oui meme un 4/4 quand il voit la route ne veut pas y aller

3.Posté par Harry le 05/08/2022 15:18

Il serait peut-être temps de faire payer la visite du volcan aux touristes

4.Posté par Lucide le 05/08/2022 15:36

Tout simplement parce qu'il y a des couillons qui trouveront le moyen de se blesser.

Et qui paiera la note pour les soins ?
L'Etat. Donc nous contribuable.

Sans parler les éventuels procès de la famille ou de la victime, pour extorquer un maximum d'argent.

Donc, qu'on laisse l'enclos fermé, c'est beaucoup mieux...

5.Posté par Jobby le 05/08/2022 16:11

Ceux qui se blesseront ou mourront au volcan, on appelle ça le tri sélectif !

6.Posté par partagé le 05/08/2022 16:25

Je suis partagé...
d'un côté, il y a une différence entre les islandais (gens civilisés et surtout responsables) et les français (zoreils + créoles, je généralise) et ça change la donne en terme de potentiels accidents.
D'un autre côté, c'est comme les surfeurs avec requins... que chacun prenne ses responsabilités et assument les potentiels risques à savoir se faire croquer une jambe, tomber dans la lave etc etc... on y va mais on assume, ca ne doit pas etre la responsabilité de l'état. On est tous des grands garçons, l'état n'est pas notre père!

7.Posté par Zorro le 05/08/2022 16:45

Ça rappelle le temps lointain où à Gillot on pouvait voir les passagers sortir d’un escalator avant de passer la police.Ils passaient derrière une vitre contre laquelle on ne devait pas s’agglutiner, dissuadés par une simple barrière et un panneau appelant au civisme de chacun. Rappellez ce qui arrivât. Quelques mois ont suffi aux Reyonés pour franchir ce non man’s land au point de constituer un amas compact empêchant les passagers de sortir. Fin du spectacle. Alors au volcan…

8.Posté par ti kreol né den lo koloni renyonez le 05/08/2022 17:19

Tant que les réunionnais accepteront naïvement que les choses importantes de la Reunion soient gérées par des gens extérieurs à la terre réunionnaise; les choses ne pourront jamais bien aller sur l’île.

Les islandais gèrent les choses de l’Islande.
Les cambodgiens gèrent les choses du Cambodge.
Les Uruguayens gèrent les choses de l’Uruguay.
Et ils en est ainsi dans quasiment tous les endroits du monde.

Exception faite de la Reunion ou les zorey gèrent les choses des kreol renyoné.

Les zorey gèrent les choses de zoreyand, de l’Europe et de la Renyon. Avec un succès très relatif au vu du déclin économique et sociale de la France et de l’Europe.

Les kreol renyone eux ne gèrent rien du tout sur leur terre, des petites miettes de pouvoirs sans la moindre importance.

La Reunion est l’un des très rares endroits au monde où le peuple présent ne gère rien du tout.

La justice ? Géré par Paris et on voit le résultat catastrophique.
La sécurité routière ? Géré par Paris et on voit le résultat catastrophique.
Le tourisme ? Géré par Paris et on voit le résultat catastrophique.
La délinquance ? Géré par Paris et on voit le résultat catastrophique.
Le développement économique de l’île ? Géré par Paris et on voit le résultat catastrophique.
L’agriculture, l’artisanat et la filière pêche ( legine) ? Géré par Paris et son Europe avec les résultats catastrophiques que nous connaissons tous.

Etc Etc.

Tant que les choses importantes seront gérées par des gens de passage pour leur carrière ( préfet, sous préfet , chargé de mission à la préfecture, à l’Insee, aux finance publique, à la ZEE , gendarme , procureur de la république, commissaire de police, juge d’instruction, directeur des finances publiques etc..,) , les choses n’iront jamais bien à la Reunion.

L’autonomie de gestion doit être la norme à la Reunion. Partout où il y a plus d’autonomie les choses vont mieux. Aux Antilles avec la collectivité unique les choses se sont un peu améliorer.
En kanaky avec l’arrivé des indépendantistes au pouvoir les choses se sont nettement améliorer.
En Corse, les autonomistes et les indépendantistes qui gèrent conjointement l’île réussissent de véritables miracles.

Tant que les Réunionnais continueront gentiment à voter pour des marionnettes soumises à Paris comme Huguette Belot, Ratenon, TAK, Fontaine, Dennemont, Miranville, Melchior, Naillet, Lebon, Bassire, Lebreton , Selly, Bareigts , Maillot, Gaillard et toute la clique , les choses n’iront jamais bien à la Reunion et seront toujours très mal géré.

Les réunionnais doivent gérer par eux mêmes et pour eux mêmes les choses de la Reunion. C’est ce que l’on peu appeler la normalité de gestion d’un peuple sur sa terre . C’est comme cela partout dans le monde hormis à la Reunion.

Quand Poutine veut gérer les choses des ukrainiens et de l’Ukraine une partie de la planète dit de lui que c’est un criminel de guerre.

Mais quand un réunionnais ose dire une évidence comme celle que les choses de la Reunion doivent être géré par des réunionnais, il se fait traiter de raciste , d’arriéré, d’utopiste , de malade mental, d’imbécile , de débile et le système kolonial répressif s’abat sur lui et sa famille etc…

In sel pep, in sel nasyon , a nou men renyoné

9.Posté par Hardcore le 05/08/2022 19:35

@4 si c est le prix de la liberté d accès a notre patrimoine pour tous ce n est pas énorme

10.Posté par Rufine97 le 05/08/2022 21:00

post 8
C'est extraordinaire de lire devant de telles conneries car vous citez des pays gérés par des personnes de ces pays, sauf que nous ....... à votre grand desespoir on dirait, nous sommes un département français et non un pays. Le président, qui gère notre pays est bien français, donc aucun souci de ce coté là. Le Préfet est français aussi, donc rien d'anormal à ce qu'il soit en poste ici. Il y a bien des maires d'origine reunionnaise élus en métropole, ....de quel droit gèrent t'ils les affaires de ces villes métropolitaines ?
Si vous n'aimez pas vivre en France, allez donc vivre dans un autre pays, et vous en avez qui ne sont pas très loin de chez nous.
Soyons fou, demandons notre autonomie ou l'indépendance nos élus sont là pour tout gérer.

11.Posté par PECPEC le 05/08/2022 21:53

Les préfets et leur entourage sont des trouillards, il n'existe pas d'autre mot. Ces bureaucrates sans courage sont à l'image de leur patron le Macron ! ne connaissant rien sur le terrain seulement du papier, des dossiers....Ces gens ne pensent qu'à serrer les fesses en pensant à leur carrière le seul objet qui les intéresse vraiment.
Il est ou le temps ou sur le volcan on rencontrait le préfet Lamy en tenue de combat qui crapahutait des les premiers jours ou comme la sous préfète de Saint Paul, Annie Gras, prompte à aller voir sur place, entre deux marathons.....Des gens de terrain !

12.Posté par Observateur le 05/08/2022 23:02

Ce n'est pas notre volcan, c'est un volcan français, la Réunion étant française.
Tout comme certains nous disent que les reçus aux concours nationaux doivent aller travailler dans les cités pourries en Métropole, ils admettent que ce soient les Métros qui viennent pour s'occuper du volcan, des plages, de la mer, du soleil, des montagnes,... à la Réunion.
A nous leurs merdes, à eux nos joyaux !

13.Posté par Annie le 06/08/2022 06:29

Post 12
Concours nationaux et pas locaux. Vous voyez et comprenez la différence ?
Et vous croyez que les metro qui réussissent les concours nationaux ne sont pas envoyes dans ce que vous appelez les cites pourries ?
Encore et toujours la victimisation.
Comment peut on vouloir devenir professeur en ne sachant pas lire, comprendre et accepter des règles ?

14.Posté par nene le 06/08/2022 08:05

les reçus aux concours nationaux doivent aller en métropole dans des endroits pourris mais c'est le meme cas pour tous les reçus de métropole qui vont aussi ex en seine st denis et d'autres banlieues pourries

15.Posté par Tilounet le 06/08/2022 09:12

Une différence énorme entre nos deux réalités : ici nous sommes près de 1 million d'individus. Ça fait énorme à gérer

16.Posté par Kayam 🖊 le 06/08/2022 11:37

12.Posté par Observateur
"Ce n'est pas notre volcan, c'est un volcan français, la Réunion étant française." Des fois la langue na point lo zo vrément. Volcan la la pète ici sans pren lèr avec La France , li lé né ici et y ve désabi ali ek son lidentité.

mon kaz : ce n'est pas mon kaz, c'est la kaz des Français, moi Réunionnaise, étant Française...
Largent y verse dans les DOM, toultan y rale lokèr déssi --- allé di la Tour Eiffel ou l'Arc de Triomphe lé bane moune y viv La Réinion, kozmen dan'n koko créole y récolte, lo chien y bwar pas d'lo konm di le patois !

17.Posté par justedubonsens le 06/08/2022 16:16

Je constate que mon post d'hier où je démentais M. Dupuy sur la date de fermeture de l'enclos énoncée 1998, n'a pas été retenu par le webmaster. Sans doute ne faut-il pas froisser sa "seigneurie" ?

18.Posté par Chatelet LUDOVIC le 06/08/2022 16:26

1.Posté par Squid le 05/08/2022 14:22
remarques avec le paquet de c....sur les routes le week end ..situation tout a fait normale

19.Posté par Chatelet LUDOVIC le 06/08/2022 16:29

12.Posté par Observateur le 05/08/2022 23:02
ne soyez pas jaloux comme cela des merdes vous en avez quand meme en quantité a gerer !! et en France on va virer les reunionnais qui prennet la place des zoreils ? reflechis avant de dire des c.......................

20.Posté par O.M le 06/08/2022 17:52

Étais qu'une seule fois à une éruption où il ne restait plus qu'un petit cône avec quelques brèves éjections. Le plus impressionnant était le bruit. Depuis le bord de l'enclos c'était largement suffisant.
Par contre le brouillard qui n'arrêtait pas d'aller et venir, si j'étais dans l'enclos j'aurais peut etre perdu mon chemin ou été entouré par la lave ou englouti dans l'enfoncement du cratère...Il y a eu aussi l'éruption hors enclos au Piton Tremblet qui est quand même une bonne petite côte comme les escaliers de l'enclos d'ailleurs. Ca peut expliquer le pourquoi de l'interdiction.
Maintenant en fonction de son état et de ses objectifs certains y vont et d'autres y allaient. Est ce que les volcans islandais sont comme le nôtre ?

21.Posté par Ricorona le 06/08/2022 21:30

Oui le volcan devrait être plus accessible. Comme il y a 15 ans, les gens ne sont pas plus bêtes aujourd’hui me semble t’il.

22.Posté par y.féry le 06/08/2022 22:46

La première éruption à laquelle j'ai assisté depuis le Piton de Partage, c'était en 1998. J'ai beaucoup apprécié la mise en place de navettes depuis le 27e. Évidemment beaucoup ont critiqué ce système. Notre volcan était confisqué selon eux.
Les autorités ont durci les conditions d'accès au volcan , il me semble, après l'accident survenu en 2003 ( un étudiant tombé dans une fissure).

23.Posté par bruce le 07/08/2022 08:25

bien d'accord avec vous pierrot, et bravo pour cet article engagé (et pour une fois, du bon côté, celui de la liberté).

24.Posté par bruce le 07/08/2022 08:39

si on se base sur l'argument comme quoi les gens sont immatures pour leur imposer des restrictions infantilisantes, ça ne va pas les faire grandir, bien au contraire. En restreignant la liberté de tous sous prétexte de la bêtise de quelques uns, on ne devient pas plus libres ni plus intelligents.

25.Posté par Chatelet LUDOVIC le 07/08/2022 11:37

21.Posté par Ricorona le 06/08/2022 21:30
pas plus betes mais plus c......................................

26.Posté par Elo le 07/08/2022 13:28

Parce que les islandais sont respectueux de l'environnement et le respect des règles et des lois...laissés approchés les réunionnais au plus prés et au premier incident c'est toute la réputation des forces de l'ordre que l'on vomi sur la place publique sans compter les procédures pour essayer dr récupérer de l'argent gratuit. Le préfet se couvre et je lui dis bravo....

27.Posté par SOMANKE le 08/08/2022 00:16

Il serait temps de pointer du doigts les deux postures qui freinent l’évolution de notre société vers plus d’harmonies et de progrès.
1) Nous avons (nos élus) ont inscrit dans notre constitution un principe dit de précaution. L’audace est proscrite et la politique du parapluie est justifiée. Jouir d’une liberté est un risque, imaginer un avenir différent est aussi un risque par nature et les « responsables » qui ne le sont pas préfèrent mener une politique de la peur et de l’interdit plutôt que de faire, fut-ce un pas, en terre inconnue. Le bilan est connu, notre société régresse. Il est interdit d’oser
2) la préservation du patrimoine est elle aussi gouvernée par la peur et l'interdit. Pour préserver le patrimoine ceux qui en sont les propriétaires ne peuvent y accéder.
Nous devons envisager une autre démarche qui consisterait plutôt que de mettre le patrimoine « sous cloche », à « patrimonialiser » nos richesses culturelles et naturelles. Pour cela il faut faciliter l’accès à ce qui constitue notre patrimoine pour que le réunionnais se l'approprie et prenne conscience de sa valeur et par voie de conséquence le respecte. Tout cela n’est pas une vue de l’esprit, c’est possible.
Il y a quelques années j’ai visité le Kruger Park avec un guide sud africain. Le site est magnifique et très propre.
À un moment nous nous sommes arrêtés à un endroit sécurisé pour fumer une cigarette. Lorsqu’on eut fini, alors que j’allais écraser ma cigarette au sol, le guide a éteint la sienne et mis son mégot dans le cendrier du véhicule. Je ne pouvais qu’en faire autant et c’était très bien comme ça.

28.Posté par TICOQ le 08/08/2022 08:51

Si on pouvait compter sur l'intelligence, le civisme et la responsabilité individuelle des gens, on vivrait dans le meilleur des mondes. Hélas ce n'est pas le cas. Le réunionnais est connu pour faire le contraire de ce qu'on lui demande.
Imaginez une seconde des dizaines de milliers de personnes sur les routes et sentiers du volcan, certains avec femme et enfants, stationnés n'importe comment (je ne parle même pas des bus....) prêts à prendre des risques inconsidérés pour faire un selfie avec une coulée de lave dans le dos. Les gendarmes et les secours seraient très vite débordés et la situation devriendrait très vite incontrôlable. Ce n'est même pas envisageable, avec la meilleure volonté du monde.
Votre article est une fausse bonne idée et je suis certain que le nouveau préfet aura le bon sens de conserver le mode d'action actuel.

29.Posté par TICOQ le 08/08/2022 08:56

21.Posté par Ricorona le 06/08/2022 21:30

Justement si. Il y a 15 ans c'était déjà un gros bordel à la moindre éruption. J'en sais quelque chose j'étais aux premières loges. Les mentalités n'ont pas évolué bien au contraire, et le post-Covid a un peu plus rendu le coco vide à certains.
La liberté a toujours des limites qui doivent être rappelées quand on les a oublié.

30.Posté par laidpreux le 08/08/2022 09:06

Chez nos jeunes déjà efféminés on inculque la peur du risque !

31.Posté par mécoué le 08/08/2022 20:56

Éruption : Avant l'interdiction proclamée (interdire pour interdire ou soumission de plus en plus du quidam), aucun habitant de l'Ile ne s'est et ne s’était amusé à danser par idiotie sur de la lave incandescente. Maintenant que les trompes la mort et leurs éventuels émules, veuillent montrer leur "bravoure", libre à eux en retour de payer les conséquences de l'excès de défiance exprimé envers la nature. En effet à partir du moment que les "dangers et risques du lieu, de l'action" sont signalés, à chacun d'assumer par la suite les conséquences de sa bravache ou inconscience. Puis l'interdiction tout azimut qui s'installe de plus en plus dans la quotidienneté de l'individu, ne serait-ce pas une nouvelle forme d'emprise à le rendre' dépendant de tout, du spécialiste, du pouvoir, de la peur instillée...? "La bonne bête se gardant soi-même", pour exemple : avant l'arrivée et surtout l'omniprésence des "spécialistes en tout genre", nos blanchisseuses/ lavandières, ne se faisaient jamais surprendre par la brusque montée des eaux dans le lit des rivières. En effet elles savaient inspecter la nature pour se prémunir d'un éventuel danger... Petite réflexion à mener sur l'emprise des "sachants, de la complexification des choses simples, de la perte de dextérité que provoque les automates à notre service," exceptionnellement en cas d'urgence, saurons-nous encore capable de se sortir d’affaire sans les I.A. ?
Enfin, pour tenter de répondre à la question du chroniqueur, aucune personne sensée n'irait se promener sur de la lave en fusion, n'est-ce pas Mesdames, Messieurs, nos protecteurs ?

32.Posté par Rico Rona le 10/08/2022 22:35

29) j'y étais aussi qu'appelez vous le bordel ?, les gens s'informaient et se renseignaient mutuellement. il y avait aussi des gendarmes pour renseigner et conseiller la population. Arrêtons de déresponsabiliser les gens. Avec le volcan on ne joue pas sinon c'est la mort assurée.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes