MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

Pierrot Dupuy - Files prioritaires pour les tests Covid : Les DOMiens une fois de plus oubliés


Par - Publié le Samedi 12 Septembre 2020 à 00:49 | Lu 3101 fois


Comme l'avaient annoncé les spécialistes, la France connait actuellement une "deuxième vague" de l'épidémie du coronavirus et elle a malheureusement battu aujourd'hui son record de contaminations en 24 heures avec 9843 nouveaux cas.

Face à cette dégradation de la situation sanitaire, Emmanuel Macron a tenu un Conseil de défense à l'Élysée ce matin, pour prendre un certain nombre de décisions que le premier ministre Jean Castex s'est chargé de rendre publiques ce soir au cours d'une allocution en direct depuis Matignon.

Au milieu de tout un tas de mesures, il en est une qui retient particulièrement notre attention.

Nous avons évoqué il y a quelques jours les difficultés que rencontraient nombre de Réunionnais souhaitant rentrer au pays pour obtenir leurs résultats aux tests Covid-19 dans le délais de 72 heures imparti. Or, sans test, il leur est impossible de prendre l'avion.

Nous avons recueilli une multitude de témoignages de compatriotes bloqués en métropole, contraints bien souvent de prolonger leur séjour dans l'espoir d'obtenir plus tard le fameux sésame. Avec bien entendu des frais importants au passage, en hôtel notamment. Dépenses qui n'étaient bien évidemment pas prévues et qui arrivent en fin de séjour, à un moment où les porte-monnaies sont déjà bien vides.

On pouvait donc légitimement s'attendre à ce que le gouvernement pense à nous au moment de prendre ses décisions. Il n'en a rien été.

Le Premier ministre Jean Castex a certes reconnu que les files d'attente sont interminables devant les centres de dépistage. Pour y remédier, il a annoncé des "circuits dédiés" pour les personnes prioritaires. "Les laboratoires leur réserveront certains créneaux horaires et nous veillerons là où il y a des besoins, et notamment dans les grandes villes, à installer des tentes de dépistage qui leur seront également dédiées", a précisé le Premier ministre, qui souhaite mettre un terme aux "temps d'attente trop importants".

Là où le bât blesse, c'est que ne seront concernées que les personnes qui "présentent des symptômes", celles qui ont été "en contact rapproché avec une personne positive", et "les personnels soignant ou assimilés, travaillant à l'hôpital, en EHPAD ou à domicile".

Nulle part on a pensé aux DOMiens qui souhaitaient rentrer dans leur département d'origine.

Mais même si le gouvernement nous avait inclus dans la liste des personnes prioritaires, ça n'aurait pas été suffisant car ça n'aurait résolu qu'une partie du problème, celui de la réalisation des tests. Serait restée l'impossibilité souvent pour les laboratoires de fournir les résultats dans le délais de 72 heures imparti.

On peut comprendre que les personnes souhaitant effectuer des voyages d'agrément ne soient pas prioritaires. Mais mettre en place des conditions tellement restrictives à l'encontre de citoyens français désirant se déplacer sur le territoire national pour rejoindre leur domicile qu'elles aboutissent à une impossibilité pour eux de voyager, constitue rien moins qu'une violation du principe constitutionnel de libre circulation. Et est à mon avis attaquable devant le tribunal administratif.

Une fois encore, on peut se demander ce que font nos parlementaires.

Deux solutions. Soit ils ne se sont pas préoccupés du problème, et c'est grave. Soit ils sont intervenus auprès du gouvernement et n'ont pas été entendus et c'est encore plus grave. Car ça signifie que leurs voix ne pèsent d'aucun poids.


 



Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Ma sonnerie le 12/09/2020 03:17

Lecornu nous l'a faite à l'envers

2.Posté par Yael le 12/09/2020 06:43

La prochaine fois on saura pour qui voter

3.Posté par geenec le 12/09/2020 08:03

A force de vouloir un régime spécial pour les dom vous nous écartez de plus en plus de la REPUBLIQUE je me comprends une loi voté tout de suite une dérogation pour la REUNION nos élus n'ont que un mot a la bouche SUBVENTIONS et ainsi de suite

4.Posté par Ti Piment le 12/09/2020 08:12

Depuis qu'A. Girardin n'est plus au ministère des Outremers, ce genre "d'oubli" de nos territoires par le gouvernement semble se multiplier. Mais, bonne question, c'est vrai : où sont les parlementaires "domiens" ?

5.Posté par popol le 12/09/2020 08:34

Notre chère député Nadia Ramassamy a demandé des masques pour la Réunion il en a une qui travaille ?

6.Posté par Stpolo le 12/09/2020 08:38

Dans le Var, des laboratoires ne font plus les tests sauf pour cas "graves"… Donc pour un voyage retour encore une nouvelle galère si on est dans cette région.
Comme les préfets ont la main en zone rouge, ce que peut dire le gouvernement n'est pas forcément applicable dans certains départements.

On a voulu ces tests, on les a ! Et les hôtels ne sont pas plein de touristes qui sautent la mer.

7.Posté par Moi le 12/09/2020 08:56

Pour la liberté de circulation comme le dit monsieur dupouy, on a ouvert l'aeroport
Maintenant les Domiens (tout DOM compris) crient qu'ils ne peuvent pas rentrer chez eux facilement et mr dupouy arguant la liberte de constitutionnel de circulstion
Si cela pouvait freiner les Domiens fe partir en metropole pour leur propre plaisir on aurait moins de czs covid car les tests j7 sont loin d'etre leur priorite a leur retour.

8.Posté par eh oui! le 12/09/2020 09:17

et si on arrêtait de pleurnicher , de répéter sans arrêt "nos spécificités" gnagnagna!
Ça leur en "touche une sans faire bouger l'autre" comme disait Chirac§
On est comme les gosses qui chialent tellement pour tout et rien que les parents finissent par s'en foutre.
On se prend en main , nos élus se bougent le cul ( oui, bon, là on peut rêver! ) et on verra mais à faire des courbettes au sous ministre histoire d'essayer de pêcher du fric , ça ne marche plus .
les énarques on leur apprend aussi à sourire devant les mendiants et à garder le poing bien serré sur le porte monnaie.

9.Posté par Veridik le 12/09/2020 09:28

Comme l'avaient annoncé les spécialistes, la France connait actuellement une "deuxième vague" de l'épidémie du coronavirus et elle a malheureusement battu aujourd'hui son record de contaminations en 24 heures avec 9843 nouveaux cas.


Mais c'est archi faux.
Quelle deuxième vague ? Ils sont où les décès ?
Les médias sont toujours dans la psychose mais qui profite tout ça franchement

10.Posté par Marcel Mpunga le 12/09/2020 09:31

Arretez de vous plaindre bon sang !! Le gouvernement n'a oublié personne. C'est vous Les Reunionnais qui avez exigé des tests aux touristes et surtout a vos voisins malgaches et mahorais avant de venir chez vous. Certaines familles se retrouvent bloqués dans les aéroports et n'ont pas les moyens pour se loger en attendant les resultats de leur test. Dorénavant, vous constatez que vous vous êtes piégés tout seul et cherchez un bouc-emissaire. Jusqu’à preuve du contraire, les parlementaires n'assistent jamais à un conseil des ministres donc ils ne pouvaient pas connaitre les decisions prises avant leur annonce.

11.Posté par Jp POPAUL54 le 12/09/2020 10:55

D'aucuns beuglaient pour avoir des tests et il y a désormais ceux qui se font tester comme s'ils allaient à la boulangerie.
Une fois encore...ou sont passés nos députés et sénateurs ???
C'est évident qu'à force d'aboyer à tout va sur la caravane, elle n'entend plus les messages.

12.Posté par Soyons honnetes le 12/09/2020 11:08

Post 10. Exactement
Ca pleurniche, ca n'a pas d'argent pour se loger mais pour partir en metropole ils avaient de l'argent. Ils ne font pas marcher l'economie locale bande d'egoiste. Merci a nous qui sommes restes sur leur ile et on fait marche l'economie locale et on souhaite proteger nos famille.
Ceux qui pleurent...et bien assumes maintenant et venez pas vous plaindre si vous avez le covid et surtout éviter de nous le filer nous sui sommes pas partis en metropole

13.Posté par cheche le 12/09/2020 11:21

Mais que font nos députes et senateurs?Ils ronronnent et attendent patiemment leurs solde...On ne les entend jamais.Je pense notamment à Poudroux,Lagourgue,....Ces tests devraient etres effectués cinq ou six jours a l'avance(pour un resultat dans les delais) avec un engagement sur l'honneur dans faire un autre dans les sept jours de leur arrivée sous peines de pouursuites...Mais voila?? et Huguette et Ericka si promptent a degainer que font-elles ?Rien

14.Posté par JORI le 12/09/2020 14:08

10. Marcel. 👍👍👍

15.Posté par Ti Tangue zilé zone le 12/09/2020 17:37

@ 13.Posté par cheche le 12/09/2020 11:21
Idem pour ne pas réclamer à AF au prix pratiqué...de partager les 777 « refités »qui dessert depuis le 16 janvier les Caraïbes ...ah lé zot y voyage devant alors sat lé derrière en sort à zot ...abstentionnistes SVP aux urnes les prochaines fois pour virer ces incapables...

16.Posté par Inintérresant le 12/09/2020 21:58

Mr Dupuy le rédacteur en chef, vous n'avez pas d'articles plus intéressants à écrire !?
Celui-ci est bêtement racoleur, selon la vieille recette en usant du plus petit facteur commun....nul !

17.Posté par Marc le 13/09/2020 01:15

Depuis 2017, ce Gouvernement s'est caractérisé par son oubli systématique des Outre-Mer et son mépris de leurs habitants.

C'était de la responsabilité de l'Etat de protéger les populations, surtout dans un contexte insulaire dans lequel une épidémie peut vite devenir hors de contrôle. C'était aussi de la responsabilité de l'Etat de s'assurer qu'il aurait les moyens d'exercer ses missions.

Le Gouvernement a donc failli trois fois: une première en étant lent à protéger le territoire, une deuxième en n'étant pas en mesure de procéder aux tests en masse et une dernière fois en ne plaçant pas les déplacements en Outre-Mer dans la liste des priorités, ce qui aboutit à empêcher toute circulation entre ces territoires et l'Hexagone, à piéger des gens loin de chez eux et à séparer des familles.

18.Posté par klod le 16/09/2020 21:29

u[que la vie est un théatre sous les tropiques framçaises !!!!!!!!!!!!!!


si il y a un bien une inégalité outre la mer framçaise : la prime de vie chère ]u: la vie est plus chère dans les comptoirs français outre mer , c'est factuel ; "il me semble" ……………….. :

les fonctionnaires ont une "compensation " dite prime de vie chère , de nombreuses conventions collectives dans le privée ont une meme compensation …………..

mais les smicards NON !


je suis toujours étonné , étant "domiens" , que cela ne fasse pas plus bougé les choses depuis 70 ans de départementalisations pour les "4 vieilles" et pour les autres ….

on est bien gentil "outre-mer" : le deal pour rester framçais ?

le libéralisme prone selon le vieux adam dit smith , tenant des "libéraux" , que chaque intervenant économique soit traité pareil , ce qui justifierait "la main invisible" libérale : vaste hypocrisie ! étonnant que dans les "drom" et dans les autres territoires de l'ex empire français , la vie chère ne l'est pas pour tous ……………………


on est bien "conciliant" dans le soleil framçais outremer ………… vie chère pour tous : c'est le problème des ex territoires de l'empire français !!!!!!!!!!!!!!!

le reste comme le sujet du Dupuy est secondaire .


les territoires d'outre mer reste des "comptoirs" économiques tant que la vie ne sera chère que pour certains : un théatre français sous le soleil .


mais bien kontan , inquiète pu .....................…. i

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes