Blog de Pierrot

(Pierrot Dupuy) Emmanuel Macron va probablement annoncer la suppression de l'octroi de mer et une diminution de la surémunération

Lundi 21 Octobre 2019 - 23:08

Emmanuel Macron lors de son dernier séjour à La Réunion
Emmanuel Macron lors de son dernier séjour à La Réunion
La vidéo est passée relativement inaperçue. Pourtant elle se trouve sur le site du Sénat et on peut la consulter ici.

Cette discrétion est vraiment regrettable dans la mesure où Annick Girardin y fait l'annonce de deux des principales propositions que le président de la République va faire lors de son séjour à La Réunion en fin de semaine, à savoir une tentative de suppression de l'octroi de mer et une réforme des taux de la surémunération.

Pour qu'il ne puisse y avoir contestation de la part du ministère des Outre-mer, nous vous retranscrivons ci-dessous le verbatim exact des déclarations de la ministre, jeudi dernier, devant la délégation sénatoriale aux Outre-mer :

"Le président de la République aura l’occasion de s’exprimer à La Réunion et à Mayotte puisqu’il va s’y déplacer, mais oui, il faut qu’on accompagne encore davantage la production locale. Il faut qu’on l’aide encore davantage à travers notre système de taxation, octroi de mer et TVA qui, oui, peut être repensé.
 
L’octroi de mer, c’est quand même Colbert. Ça fait quand même quelques années. On sait pourquoi ça a été créé. On sait comment on l’a fait évoluer. Mais peut être aujourd’hui faut-il re-réfléchir à TVA/Octroi de mer, et pas séparément. TVA et octroi de mer et voir comment faire disparaitre cette dernière taxe coloniale qu’est l’octroi de mer. Qui a déjà largement évolué, mais qui mérite peut être d’être regardé.
 
Avec trois obligations :
          - Attention aux collectivités territoriales et aux financements qui sont apportés aux collectivités,
          - Attention à la production locale,
          - Et bien sûr la vie chère qui n’est pas pire avec un nouveau système que ce qu’on connait aujourd’hui.
 
Donc concurrence mais sans doute aussi transformation en profondeur de nos modèles.
 
On y arrivera peut être. Et je rappelle que pour une partie de nos populations, c’est pour ça que la surémunération a été mise en place. Qui est complètement différente d’ailleurs, que l’on soit sur un territoire ou sur un autre. Pas toujours d’ailleurs très lié aux évolutions des dernières années. Mais le président de la République en a pris l’engagement, il n’y aura pas de modification de la surémunération durant son quinquennat. Mais il y aura peut être à re-regarder les différents taux, la disparité des taux par rapport à la réalité des territoires. Je pense qu’il y a un moment où nous devrons tous ensemble regarder ça. Et comme ça dépend des compétences des uns et des autres… Octroi de mer, compétence des collectivités, TVA compétence Etat, nous ne pourrons mener ce travail que si nous avons envie de le mener tous ensemble.
 
L’Etat n’obligera pas à ce type de réforme. Sauf à ce que vous me demandiez, comme ça a été fait avant-hier à l’assemblée nationale, de m’en saisir. Ma réponse a été très claire : je veux bien m’en saisir à condition que la demande soit beaucoup plus large qu’un seul parlementaire. J’ai entendu la proposition de Victorin Lurel. C’est comme pour le statut. Soit on est tous là, soit je n’avancerai pas seule. Je sais ce que ça veut dire en bout de course".
 

Même si cette déclaration est assez longue, nous avons tenu à la publier intégralement car chaque mot compte.

Que faut-il en retenir ?

Le but est de supprimer l'octroi de mer, qualifié de dernière "taxe coloniale"

Tout d'abord, concernant l'octroi de mer, Annick Girardin révèle sans détours que la volonté du gouvernement est la suppression de ce qu'elle qualifie de "dernière taxe coloniale".

J'entends déjà les Gilets jaunes crier victoire. J'ai peur qu'ils ne déchantent vite dans la mesure où, si on lit entre les lignes, il ne s'agit pas dans l'esprit d'Annick Girardin, et donc d'Emmanuel Macron, de faire un cadeau aux Réunionnais.

Il n'en sera malheureusement rien, et la ministre est assez claire à ce sujet. Si on supprime l'octroi de mer, c'est dans le cadre d'un rééquilibrage du tandem TVA/octroi de mer. Entendez par là, et Annick Girardin l'a rappelé en réponse à une question de la députée Nathalie Bassire, que la TVA à La Réunion n'est que de 8,5%, contre 20% en métropole. Dès lors, on devine aisément la tentation de la ministre et du ministère du Budget : supprimer l'octroi de mer et aligner la TVA à La Réunion sur le taux de 20% de la métropole.

Inutile de vous dire que nous serions énormément perdants. En effet, et les Réunionnais l'ignorent, l'octroi de mer rapporte moins que les 8,5% de TVA. Ce qui signifie que si l'on est aligné sur le taux métropolitain, ou même si nous avions un taux légèrement inférieur, nous paierions beaucoup plus de taxes qu'actuellement !

Les Gilets jaunes auront ainsi été roulés cari sous d'riz : ils auraient certes obtenu la suppression de l'octroi de mer mais ils paieraient au final beaucoup plus de taxes !

Remplacer le financement des communes via l'octroi de mer par une augmentation de la dotation de fonctionnement

Et même si la ministre avance immédiatement qu'il faudra faire "attention à la production locale", je ne vois pas pourquoi supprimer l'octroi de mer qui protège déjà la production locale en taxant les produits qui la concurrencent, dans le but de protéger l'emploi, pour le remplacer par une TVA qui, par définition, ne fait pas ce type de distingo.

Et là aussi, on peut deviner assez facilement que l'arrière-pensée d'Annick Girardin est remplacer le financement des communes et autres collectivités qui provient aujourd'hui de l'octroi de mer par une dotation globale de fonctionnement versée par l'Etat.

A une différence notable : si les taux de l'octroi de mer sont déterminés localement par la Région et que la totalité de ce qui est perçu est reversé aux Réunionnais via les communes, une fois que l'octroi de mer sera remplacé par la TVA, l'argent partira dans les caisses de l'Etat à Paris et c'est le gouvernement qui décidera tous les ans combien il versera aux communes.

On passerait ainsi d'un système que les Réunionnais contrôlent et qui leur procure un financement garanti qui leur permet d'investir et d'embaucher dans leurs communes, à un système où ils seront totalement dépendants du bon vouloir du gouvernement. Avec à la clé la menace d'une baisse régulière de cette dotation globale de fonctionnement, comme ça a encore été le cas récemment.

Car ne vous faites aucune illusion : quand l'Etat décide de faire des économies, ce n'est jamais lui qui les fait mais c'est toujours aux autres qu'il demande de les faire. J'en veux pour preuve que le budget de l'Etat continue d'augmenter tous les ans, contrairement à toutes les promesses faites par Emmanuel Macron durant sa campagne, tandis que les sommes versées par l'Etat aux collectivités ne cessent, elles, de diminuer.

Faites ce que je dis, pas ce que je fais !

La surémunération passerait de 53 à 40%

Enfin, concernant la surémunération, Annick Girardin s'est empressée de rappeler la promesse faite par Emmanuel Macron qu'il n'y aurait pas de "modification durant son quinquennat".

Sauf que, juste derrière, elle déclare que le gouvernement ne s'interdit pas de diminuer les taux de la surémunération dans certains territoires.

Rappelons que ce taux est de + 53 % à La Réunion, + 40 % à la Guadeloupe, Martinique, Guyane et Mayotte.

Si on décide de diminuer un taux pour l'aligner sur les autres, je vous laisse deviner lequel on touchera...

Tout n'est peut-être pas perdu

Heureusement pour les Réunionnais que le gouvernement d'Emmanuel Macron n'agit plus aujourd'hui comme au début du quinquennat.

Plus question de faire des annonces au dernier moment et de passer en force. La crise des Gilets jaunes est passée par là et tout se fait plus insidieusement. On lance le débat, on jette le chiffon rouge et on voit comment la population réagit. Et on ne décide que s'il n'y a pas de trop forte opposition.

C'est ce qu'Annick Girardin veut dire par son : "L’Etat n’obligera pas à ce type de réforme. Sauf à ce que vous me demandiez (NDLR : les élus) de m’en saisir".

Espérons que les élus de La Réunion, tous partis politiques confondus, sauront signifier à Emmanuel Macron, durant son séjour, leur totale opposition à ces coups tordus, particulièrement néfastes pour l'économie locale, qui se remet à peine de la crise des Gilets jaunes.
📧 pierrot.dupuy@gmail.com 📞 0692 86 03 91 En savoir plus sur cet auteur
Lu 42367 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

1.Posté par Albius le 22/10/2019 00:58 (depuis mobile)

Girardin souhaite faire peser les défaillances du gouvernement sur les élus locaux afin de mieux les acculer (stratégies municipales 2020 LREM). C'est un foutage de gueule pour les réunionnais qui sont une fois de plus les grands perdants...

2.Posté par le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cathodix que catholix? le 22/10/2019 00:58

Je l'ai toujours écrit sur ce site: les réunionnais sont idiots de demander la suppression de l'octroi de mer...En remplacement, ils vont se ramasser une TVA à 20% dans la figure ce qui fera doubler les taxes actuelles....et il n'y aura plus aucun moyen d'y déroger...Vous voulez l'égalité ? Vous l'avez....dans le ....
L'art de se faire suicider soi-même.....En réclamant cette suppression, les réunionnais donnent le bâton pour se faire battre et après ils diront que c'était mieux avant.....


L'octroi de mer finance la Région et les communes. Plus d'octroi de mer ? L'Etat compensera la perte en partageant la future TVA à 20%. Le reste de la TVA ira dans le budget de l'Etat. Résultat final ? Les prix ne baisseront pas. C'est sur les marges et surtout sur le coût du fret qu'il faut agir....

3.Posté par Guerre civile le 22/10/2019 00:59 (depuis mobile)

Pas mal les différents scénariis . S’il annonce ça c est la guerre civile à la réunion ... suppression tva sur le riz c est tout ce que la reunion a obtenu . C est de foutre de la gueule des réunionnais . Vaut mieux qu il n’atterisse même pas

4.Posté par Kreol974 le 22/10/2019 01:21

Le mec va lâcher une bombe nucléaire ; ça va être pire que les gilets jaunes..... il ne s'en rend pas compte.....

5.Posté par Benallo le 22/10/2019 02:03 (depuis mobile)

Et les réunionnais vont une fois de plus lui faire des courbettes à la sortie de l'avion ? C'est une honte, elle est en train de détruire nos entreprises et meme notre vivre ensemble ! GIRARDIN OUT !!!

6.Posté par STJOSEPHOISE le 22/10/2019 03:04

NOS ÉLUS DEVRAIENT ÊTRE DE GESTIONNAIRES IRRÉPROCHABLES QUAND JE CONSTATE LA DURÉE DES TRAVAUX EFFECTUE PAR LE RÉGIE MUNICIPALE RUE ALBANY C EST ÉVIDENT QUE CELA NOUS COUTE LA PEAU DES FESSE LE PERSONNEL EST MAL OU PAS ENCADRE IL FAUDRAIT UNE REPRÉSENTATION DES CITOYENS DANS CHAQUE CONSEIL MUNICIPAL AFIN D EFFECTUER UN CONTRÔLE RIGOUREUX DES ACTIONS MUNICIPAL QUE LA TRANSPARENCE SOIT TOTAL CE QUI ME SEMBLE NE PAS ÊTRE LE CAS .

7.Posté par IKKI le 22/10/2019 04:17 (depuis mobile)

La seule chose que l''on attend c''est qu''il termine son mandat. Tout augmente sauf l''équité des droits, la répartition des richesses et sa popularité... On va léguer à nos enfants un pays et un monde inquiétant.

8.Posté par Bravo Macron le 22/10/2019 04:20 (depuis mobile)

Si tel est la cas , bravo à Macron. Pour moi c'est un principe républicain.

9.Posté par LoL le 22/10/2019 03:05

il y a deux choses qui m'interpelle...
Les communes n'ont pas pour vocation de donner du travail, non ?
Une bonne partie de l'argent sert à payer les nombreuses primes justifier ou pas...

Mais semblerait-il que cela soit légal...

Noute Zimpots qd mm !!!

10.Posté par La vérité vraie... le 22/10/2019 05:26 (depuis mobile)

Moi je suis pour la suppression complète de la surrem. Ceux qui entrent dans la fonction publique = 0. Ils connaissent les règles. Pour les autres supression par tranche de 10%/an. Les règles posées, ceux qui veulent partir sont libres de le faire.

11.Posté par ste suzanne le 22/10/2019 05:42

et sera appliquer en quel année a la fin de sont mandat juste à la veille des élections comme tous homme politique ou COMME GIRARDIN UNE FOI ARRIVÉE A L ELYSÉE il reviendra sur décision

12.Posté par Hardcore le 22/10/2019 05:59 (depuis mobile)

Faire cette annonce, c'est vouloir mettre la réunion à feu et à sang. Remarquez mettre un territoire en tension il l a déjà en métropole

13.Posté par GIRONDIN le 22/10/2019 06:17

Et blablabla et blabla, les taxes pas un problème


Même si cette déclaration est assez longue, je tiens à la publier intégralement car chaque mot compte.

Que faut-il en retenir dans un discours qui marquera..... ?


Zinfos974, Le 30/11/2018 | Par Pierrot Dupuy | Lu 79431


.......... Que faut-il retenir des décisions annoncées par Didier Robert dans un discours qui marquera l'histoire politique de la Réunion pour les années à venir, au même titre que l'annonce par Paul Vergès en son temps du lancement de son combat pour l'égalité sociale?

b[Tout d'abord, la Région va se donner les moyens pour que les prix pratiqués à la Réunion soient au même niveau que ceux de métropole.


La Région, l'Etat et l'Europe vont prendre en charge le transport des marchandises jusqu'à la Réunion

Comment faire pour y parvenir? En faisant prendre en charge par la Région, l'Etat et l'Europe, le coût du fret, c'est à dire du transport entre la Réunion et la métropole, pour un montant de 350 millions d'euros.

Une proposition qui devrait rappeler quelques souvenirs à ceux qui avaient lu mon article "Une seule solution pour sortir de la crise : l'égalité totale ". Peu importe à qui en reviendra la paternité. L'important est que la Réunion avance.

S'il n'y a plus de fret, les produits vont arriver à la Réunion chez le commerçant au même prix que chez n'importe quel commerçant métropolitain. Dès lors, s'il applique une marge normale, ces produits devraient être vendus aux consommateurs réunionnais au même prix qu'en France.

Comment s'assurer que le commerçant va réellement faire bénéficier le consommateur de cette économie dont il va bénéficier? La réponse de Didier Robert : "Une lutte implacable contre toutes les situations de monopole et pour une transparence totale des prix et des marges". Une action qui sera permise grâce à une des annonces faite par Annick Girardin, à savoir la nomination d'un délégué à la concurrence outre‐mer au ministère de l’économie et des finances. Un correspondant aux outre‐mer ayant été parallèlement nommé au sein de l’Autorité de la Concurrence.

"Dès le mois prochain, a annoncé la ministre, ces délégués se rendront en priorité à la Réunion, pour engager un travail de fond qui sera décliné, ensuite, au cours de l’année 2019, sur l’ensemble des territoires. Ils auront notamment pour mission d’engager une opération vérité sur les prix des biens de consommation courante : rayon par rayon, rien ne doit passer sous le radar".

Et quoi qu'il en soit, s'il est une chose que l'on pourra retenir de cette crise, c'est l'importance des réseaux sociaux. Gageons que vont fleurir des pages sur Facebook pour dénoncer les commerçants qui ne joueraient pas le jeu et dont les prix seraient supérieurs à ceux pratiqués en métropole. Aux consommateurs de s'organiser, de se coordonner pour contraindre les récalcitrants à rentrer dans le rang.

La Région prête à ouvrir le débat sur l'octroi de mer

Autre annonce importante : Didier Robert s'est dit prêt à ouvrir le débat de l'octroi de mer, "avec la population bien sûr mais aussi avec les communes dont les budgets et donc les missions, dépendent pour beaucoup des recettes d’octroi de mer ; nous devons poser le débat aussi avec les producteurs locaux. L’enjeu global est de 420 millions d’euros au total. Si les choses doivent évoluer, elles évolueront !

Quels montants sont en jeu, et où la Région trouvera-t-elle l'argent? Interrogé par la presse à l'issue de la conférence de presse, Didier Robert a évoqué une autre de ses propositions : l'instauration de référendums populaires. "On posera la question aux Réunionnais de ce qu'ils veulent faire de l'octroi de mer, quels produits devraient être exonérés et on appliquera les choix qui seront faits".

Quitte à ce que cela entraine des modifications significatives dans le budget de la Région. Globalement, l'enjeu porte sur un peu plus d'un milliard d'euros. 350 millions pour la continuité territoriale des biens et des marchandises, 340 millions pour l'octroi de mer et de 300 millions pour la taxe sur les carburants. Si les Réunionnais décident de supprimer par exemple la totalité de l'octroi de mer, il faudra diminuer le budget de 340 millions d'euros. Ca ne pourra se faire qu'en supprimant des dépenses que la Région fait par ailleurs......]b


On est fin octobre 2019, RIEN, NADA, ZÉRO CALBASSE........

14.Posté par Euh le 22/10/2019 06:20 (depuis mobile)

Euh M Dupuy ce discours est le même depuis que le Président a reçu les Maires lol

15.Posté par Rive Sud le 22/10/2019 06:23 (depuis mobile)

Ce serait 2 bonnes mesures, y compris dans ces modalités. A un moment il faut arrêter de vouloir être Français mais pas vraiment.

16.Posté par acoz le 22/10/2019 04:55

Mi espère que lu va obligé lé maires à titulariser tout le personnel communal et pa met que sur piston

17.Posté par Petit rappel le 22/10/2019 07:00 (depuis mobile)

La sur rem n''est pas une recette des collectivités locales mais une dépense. Il n''existe pas de dotation pour sur rémunération perçue par les coll locales de l''état. La suppression de l''odm devra se répercuter obligatoirement sur les prix (loi lurel)

18.Posté par le Parrain... le 22/10/2019 05:10

il faudrait retrouver les heureux sur cette photo...et leur demander si ils le sont tjrs ?

19.Posté par Antiannette le 22/10/2019 07:17 (depuis mobile)

Oui suppression du rémunération desfoncionnaires zoreils et creoles de retour...
C totalement injuste

20.Posté par zanluc le 22/10/2019 07:22

si on enleve l'octroi de mer on aura une tva à 20% seuls ceux qui roulent en grosse bagnole et utilisent des produits de luxes seront gagnants

21.Posté par Santa le 22/10/2019 07:27 (depuis mobile)

👏M Dupuis détourné le peuple contre lui même est une stratégie qui fonctionne depuis Jules César, pourquoi pas réformé les milliards investi dans l''armée française qui assure la sécurité des lobbies capitalistes

22.Posté par Doudou l original le 22/10/2019 07:29 (depuis mobile)

Article pour arrêter les gilets jaunes?

23.Posté par Pascale le 22/10/2019 07:30

Pour l'octroi de mer** il étant tant que l'état ne fasse plus confiance à la région réunion... et ses très très très grand grand grand détournement de fond public... :)

24.Posté par Santa le 22/10/2019 07:31 (depuis mobile)

Pourquoi avoir inventé le smic, c'est pour minimiser le salaire des salariés, les fonctionnaires ne sont pas trop payé, c'est les patrons qui paye mal les employés, grâce aux loi qui encadre les revenus, et le 49.3 le peuple à oublié

25.Posté par Pascale le 22/10/2019 07:35

19€ de frais de gestion chez chronopost pour un simple petit colis.... 12.5% de taxe à payer par rapport aux prix total (frais de port inclus aux prix).... du vol tout simplement!!!
les prix sont juste à la gueule du client!!! :)

26.Posté par pierre le 22/10/2019 05:36

C’est d’autant plus regrettable car on se demande où étaient les sénatrice et sénateurs réunionnais ?

27.Posté par Dignité le 22/10/2019 07:39

Voilà une analyse qui surprend de la part de quelqu'un qui a toujours voulu se montrer objectif.

La sur numération a t-elle vocation à exister éternellement? Je ne le pense pas . Le contexte dans lequel elle est née n'est plus le même aujourd'hui. Il faut donc avoir le courage de la réformer dans l'intérêt même des sociétés outre-mer.
En effet, comment justifier qu'une partie des salariés ait des salaires majorés d'un complément pour vie chère quand d'autres salariés, notamment les plus vulnérables, n'y ont pas droit. C'est d'une injustice flagrante de nature à nourrir des rancœurs susceptibles de troubler le consensus nécessaire à l'équilibre d'une société.
Qu'un journaliste cautionne cet état de fait dénote de sa part un manque de discernement et un état d'esprit de classe qui trahit ses origines sociales.

28.Posté par Nicolas le 22/10/2019 07:59 (depuis mobile)

Donc, 8'5% d'octroi de mer dans les poches de la région et 8,5% de TVA dans les poches de l'état contre 20% dans les poches de l'état. Soit 2,5% de perte de pouvoir d'achat + appauvrissement de la région. Merci !!!!

29.Posté par Thomas GILBERT le 22/10/2019 08:03

Que dire des très nombreux produits (première nécessité, ou BTP…) qui ne sont pas assujettis à l'octroi de mer et qui bénéficient du taux de TVA à 2,5 %. Si la TVA est alignée sur la métropole, il y aura une augmentation due aux taxes. Comme sur beaucoup de produits. L'octroi de mer et la TVA normale DOM sont très souvent inférieurs aux 20 % métropole. Il est honteux de payer un octroi de mer sur le coût du transport au taux du produit le plus élevé en taxe.
L'octroi de mer finance les communes, si dotation de l'Etat, il y aura assurément une augmentation de la taxe foncière pour compenser les pertes, tout comme les taxes régionales (cartes grises entre autre ou carburant).

La vie chère ce n'est pas l'octroi de mer, pas que, comme c'est bien expliqué, nous avons plus à perdre en supprimant cet impôt et en alignant la TVA sur la métropole. taux réduit 2,5 % contre 5,5 % (il y a un second taux réduit 10 %), taux normal 8,5 % contre 20 %.
A méditer… Le barème de l'octroi de mer est téléchargeable sur le site des douanes de la Réunion.

30.Posté par cenkormoin le 22/10/2019 06:36

et pourquoi pas la suppression totale de la surenumeration ou pour tout le monde, on est tous égaux, non?

31.Posté par Le Jacobin le 22/10/2019 08:41

Une pris de vue sans Thierry Robert aurait été plus représentative?

a croire que .....

32.Posté par ali le kafhir le 22/10/2019 08:43

supprimer l'octroi de mer signifie installer la tva à 20%
taxe qui va directement à Bercy et qui ne restera pas ici

33.Posté par Taloche le 22/10/2019 08:47 (depuis mobile)

''L''octroi de mer qui protège déjà la production locale''
J''ignorai qu''on fabriquait des voitures ici, alors que la Region y met le paquet en matière d''octroi de mer sur les véhicules. Qui sont les protégés dans ce domaine ?

34.Posté par RIPOSTE974 le 22/10/2019 08:48

Du pipi de chat venant d' Annick Girardin , aucun courage politique que du blabla .
Pour finir : Il arrive à un con d'avancer, mais toujours à reculons. (Frédéric Dard)

35.Posté par kersauson de (p.) le 22/10/2019 08:56

IL EST GD TEMPS DE supprimer LA SUR REMUNERATION
Pour les nouveaux fonctionnaires
un cout de 2 md/an
ca peut servir a autre chose
d'autant que ca contribue ala VIE CHERE, puisque les gdes surfaces savent qu il y a une clientele AISéE !
et PRIORITé aux fonctionnaires Reunionnais pour la Reunion.

36.Posté par Lauret le 22/10/2019 09:17 (depuis mobile)

Alors... On change ou on change pas? On essaie ou pas? ... ON CHANGE RIEN... la soupe est bonne pour une partie des réunionnais. Les autres on s en fiche, ils ont l alcool pas cher

37.Posté par JORI le 22/10/2019 09:20 (depuis mobile)

1. Le kiré. C'est le début de l'alignement sur la métropole tant voulu par les réunionnais. Ensuite suppression de la sur rémunération, des 30% d'abattement fiscal, de la defiscalisation....

38.Posté par mitch le 22/10/2019 09:30

kiré totocheur poste2 analyse exact

39.Posté par transparence & égalité le 22/10/2019 09:31

Pour la suppression de l'octroi de mer, et son remplacement par de la TVA parce que :
- 1 - au moins quand on commandera sur internet on saura exactement combien on a à payer, parce que jusqu'à maintenant on est dans l'attente de la facture finale à la réception (quand on peut se faire livrer ici : beaucoup de sites refusent justement à cause du flou à l'arrivée...)
- 2 - sur la différence de prix que cela occasionnerait, je n'y crois pas vraiment, à part le frêt cela permettra de faire jouer un peu la concurrence localement
- 3 - au sujet de l'impact sur les finances des collectivités, je ne me fais pas de souci, les collectivités recevront le prorata en retour sur la perception de la TVA remplaçante (et cela, j’espère, en fonction de leurs compétences à bien gérer cela va de soi, l'argent public ne tombe pas du ciel)

40.Posté par TICOQ le 22/10/2019 09:46

"...je veux bien m’en saisir à condition que la demande soit beaucoup plus large qu’un seul parlementaire.3

Tout est dit. Nos parlementaires ont-ils la volonté de mettre fin à ces taxes inégalitaires ? J'en doute fortement.

41.Posté par pipoteur5940 le 22/10/2019 09:57

@post10: supprimer 10% de sur-rémunération par an pour les fonctionnaires en place super idée. J'imagine bien dans la merde dans laquelle va se retrouver le type qui vient de contracter un crédit sur 20 ans pour acheter sa case à qui on coupe dans 5 ans 35% de son salaire!!
D'autres idées de génie de ce genre post10? :)

42.Posté par Eco le 22/10/2019 10:15

Ne serait-il pas intéressant d'après les informations divulguées d'aligner l'octroi de mer à 20% T.V.A inclus au lieu du taux actuel...
On joue sur deux tableaux entre T.V.A récupérer par l'État et octroi de mer redistribuer aux collectivés locales... Les Réunionnais souffrent beaucoup quoi qu'il en soit...
Alors au lieu de mettre en place cette T.V.A de 20 % qui ferait baisser les prix puisqu'elle n'est moindre que l'O-M... Réviser le taux de L'O-M et permettez aux Réunionnais un meilleur pouvoir d'achat...

43.Posté par pat le 22/10/2019 10:17

même si il baisse une partie de la sur rémunération en l'alignant à 40%comme les autres départements c'est quand même important comme différence .

44.Posté par JORI le 22/10/2019 10:31 (depuis mobile)

42. Pipoteur. Et comment font ceux qui ne sont pas sur rémunérés ?. À moins de penser que seuls les sur rémunérés peuvent et doivent devenir propriétaires.

45.Posté par Fidol Castre le 22/10/2019 10:33

En effet, et les Réunionnais l'ignorent, l'octroi de mer rapporte moins que les 8,5% de TVA.


C'est un faux raisonnement.

8,5% de TVA + octroi de merde rapportent-ils plus que 20% de TVA sans l'octroi de merde.
Si la réponse est oui, le réunionnais sera donc gagnant.
Si la réponse est non, c'est à la ripoublique dite française, l'ennemie de la France et des français, d'abonder aux budgets des communes. C'est écrit dans sa put*** de devise : "...., égalité,...."

46.Posté par p.masson le 22/10/2019 10:35 (depuis mobile)

Il suffit de bloquer la sur rémunération au montant où elle apparaît sur le bulletin de paie et qu ‘elle n’évolue plus !
De même pour les nouveaux fonctionnaires sur rémunération calculée sur premier salaire puis blocage sur toute la carrière !

47.Posté par austrodoudou le 22/10/2019 10:37

si j'ai bien compris tous les posts on peut résumer ainsi : On veut l'égalité avec la métropole MAIS uniquement quand cela est en notre faveur en fait l'égalité à taux variable on prend ce qui nous avantage et on mais et le reste aux métro

48.Posté par Fidol Castre le 22/10/2019 10:38

Rappelons que ce taux est de + 53 % à La Réunion, + 40 % à la Guadeloupe, Martinique, Guyane et Mayotte.

Si on décide de diminuer un taux pour l'aligner sur les autres, je vous laisse deviner lequel on touchera...



Comment faire ?
- on baisse pour tout le monde...et on met dans les difficultés ceux qui ont des prêts immobiliers ou autres sur leurs têtes, prêts accordés parce qu'ils avaient les 53%
- on baisse pour les nouveaux fonctionnaires et on a une fonction publique inégalitaire

Je m'en tape, je ne suis pas fonx. Mais tu ne peux pas toucher à ça, mec !

49.Posté par Polpot le 22/10/2019 10:39 (depuis mobile)

Pas de favoritisme pour engraisser ses gens qui extorque et exploite les forces du péi nou lé français tout le monde sur le même pied d''égalité le reste vient des chargeur lo

50.Posté par ? le 22/10/2019 10:47

Espérons que les élus de La Réunion, tous partis politiques confondus, sauront signifier à Emmanuel Macron, durant son séjour, leur totale opposition à ces coups tordus, particulièrement néfastes pour l'économie locale, qui se remet à peine de la crise des Gilets jaunes.
_______________________________________________________





dupuys connait rien a l economie voir le livre de andre scherer le que sais je ou bien la grd auteur quebecois jean benoit vous taper université de chicoutimi jean benoist ou vous apprendrez des choses pas avec pierrot bon dos

1 2 3
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie